MICHAEL SCHUMACHER, INVALIDE POUR LE RESTE DE SA VIE ?

 

 

 

 MICHAEL-SCHUMACHER-FERRARI-photo-Bernard-BAKALIAN


MICHAEL-SCHUMACHER-FERRARI-photo-Bernard-BAKALIAN

 

Michael Schumacher, invalide pour le reste de sa vie ?

Passé l’euphorie de la bonne nouvelle de sa sortie du coma, place désormais aux interrogations !

A l’hôpital de Grenoble, ou l’ancien septuple Champion du monde de F1, a passé très exactement 169 jours depuis son hospitalisation le dimanche 29 décembre dernier, jusqu’à son transfert vers le Centre Médical Suisse, dans les couloirs du CHU de Grenoble-La Tronche, les commentaires vont bon train maintenant qu’il est parti et les langues se délient, parlent et indiquent qu’on l’a laissé rejoindre la Suisse pour être à proximité des siens et de son domicile de Gland, parce qu’il n’y a plus rien à faire…

Terribles et effroyables paroles mais réalistes !

Il est difficile d’empêcher les contacts entre les infirmiers, infirmières et l’innombrable personnel qui travaille au CHU Grenoblois, maintenant que Schumi n’est plus le patient le plus secret de l’Hopital et qu’on l’a laissé volontairement partir

Et d’ailleurs depuis l’annonce de son arrivée à Lausanne, bien des experts s’expriment.

 

Centre Hospitalier Universitaire de Vaud à Lausanne en Suisse

Centre Hospitalier Universitaire de Vaud à Lausanne en Suisse

 

Le dernier en date, le Professeur Suisse de Zurich, Erich Riederer, un éminent neurologue, lequel a confié :

 » Michael Schumacher restera invalide pour le reste de sa vie »

Et il précise :

 » Michael Schumacher est resté près de six mois dans le coma, ses muscles sont atrophiés et il semblerait qu’il soit squelettique. Il serait mieux que les gens gardent en mémoire le Schumi des heures de gloire, celui des vieilles photos. S’il pouvait s’asseoir sans aide après trois mois de rééducation, ce serait un succès. Trois mois plus tard, il sera alors peut-être en mesure de contrôler un fauteuil roulant électrique, à condition qu’il puisse bouger son doigt. »

Des propos terribles mais tellement réalistes et qui rejoignent ceux d’innombrables spécialistes comme le Docteur Garry Hartstein, l’ancien médecin qui s’occupait des pilotes sur les GP de F1 et qui estiment qu’il n’y a plus d’espoir.

Le Professeur Riederer est un éminent spécialiste connu et reconnu de la rééducation des patients ayant connu un coma longue durée

Et il estime que le cas de Michael Schumacher est identique à celui du handballeur Joachim Deckarm, dont la tête avait heurté le béton durant un match de Coupe d’Europe en 1979 :

Erich Riederer lâche :

 » Je l’ai dernièrement entendu parler et il articule plus ou moins des mots sans être capable de s’exprimer correctement et normalement. Cela devrait être le cas avec Schumacher. Pour parvenir à parler et s’exprimer et prononcer des phrases complètes, et compréhensibles ce devrait être difficile pour le pilote automobile ».

Darcy Christen, en charge de la communication du CHU de Vaud, s’est exprimé sur le séjour de Michael Schumacher dans le quotidien Telegraph.

« Son séjour dans notre hôpital n’est pas l’affaire de quelques jours, il pourrait rester longtemps au sein de notre établissement. Il est dans l’incapacité de parler mais il y a un certain degré de communication qui a été établi (avec les yeux). Ses médecins et sa famille parlent avec lui mais il se fatigue très vite et il a besoin de beaucoup de repos. La communication est donc maintenue au strict minimum»

Si l’on en croit, un proche, lequel sous couvert d’anonymat aurait lâché, qu’actuellement on aurait bien prévenu la famille, sa femme, son père, son frère que bien que sorti du coma profond, Michael resterait à l’état végétatif, les lésions étant vraiment irréversibles.

A quoi bon se voiler la face et faire l’autruche ?

Ses milliers et milliers de fans à travers le monde doivent savoir la vérité. On n’a pas le droit de leur cacher la vérité.

 

MICHAEL SCHUMACHER et PHILIPPE STREIFF.

MICHAEL SCHUMACHER et PHILIPPE STREIFF. Deux grands pilotes frappés par le destin…

 

 

Avant Schumi, d’autres immenses Champions ont connu des drames affreux et sont partis, parmi lesquels François Cevert, Ronnie Peterson, Gilles Villeneuve, Jim Clark, Jochen Rindt sans oublier Ayrton Senna.

Et tant d’autres…

Deux d’entre eux, s’étant retrouvé invalides.

Le Suisse Clay Regazzoni, victime d’une sortie de route au GP des USA à Long Beach le dimanche 30 Mars 1980, qui le laissa paralysé.

Lequel Clay, quelques années plus tard, allait cette fois se tuer lors d’un accident de la route, survenu le 15 décembre 2006, en Italie prés de Parme.

Et le Français Philippe Streiff, paralysé lui depuis 25 ans, depuis son dramatique crash survenu le 15 mars 1989, lors d’une séance d’essais privés sur la piste de Jacarepagua près de Rio quelques jours avant le Grand Prix du Brésil

 

Peter SOWL
Photos : Bernard BAKALIAN

 

Sport

About Author

gilles