F1. VICTOIRE DE ROSBERG ET DOUBLE DES MERCEDES EN AUTRICHE AU… RED BULL RING

 

 

 

F1 2014 AUTRICHE Nico ROSBERG - MERCEDES le vainqueur 22 juin

F1 2014 AUTRICHE Nico ROSBERG – MERCEDES le vainqueur 22 juin

 

 

Dans le fief de Red Bull, le circuit appartenant au richissime homme d’affaires Autrichien, Dietrich Matechitz, les deux pilotes de l’équipe Mercedes, Nico Rosberg et Lewis Hamilton, ont signé un nouveau doublé ce dimanche après-midi sur le … Red Bull Ring.

L’Allemand l’emportant au terme des 71 tours en 1heure 27’54″976 devant le britannique.

Le jeune Finlandais Valtteri Bottas complétant le podium au volant de sa Williams-Mercedes devant le poleman, son équipier brésilien Félipe Massa qui finit 4éme.

 

F1-2014-AUTRICHE-WILIAMS-MERCEDES-de-Felipe-MASSA

F1-2014-AUTRICHE-WILIAMS-MERCEDES-de-Felipe-MASSA

 

La Ferrari de Fernando Alonso se classant 5éme devant la Force India-Mercedes de Sergio Perez, la McLaren-Mercedes de Kevin Magnussen, la Red Bull-Renault de Daniel Ricciardo – seul des quatre pilotes Red Bull à finir ce GP d’Autriche – la seconde Force India de Nico Hulkenberg et la deuxième Ferrari de Kimi Räikkonen qui termine 10éme.

Nouvel abandon pour le quadruple Champion du monde, Sebastian Vettel !

Sur que Dietrich Matechitz, lorsqu’il a demandé et obtenu le retour du GP d’Autriche au calendrier de la F1, ne s’attendait pas à vivre un scénario catastrophe pour ses deux équipes, Red Bull et Toro Rosso et une telle bérézina…

L’inattendue victoire décrochée à Montréal, par le jeune pilote Australien Daniel Ricciardo avec la Red Bull-Renault lors du dernier GP du Canada, n’était qu’une bonne surprise.

 

 F1-2014-AUTRICHE-Le-podium-avec-ROSBERG-HAMILTON-et-BOTTAS-22-Juin


F1-2014-AUTRICHE-Le-podium-avec-ROSBERG-HAMILTON-et-BOTTAS-22-Juin

 

En effet, ce dimanche 22 juin, le Championnat du monde de Formule 1, millésime 2014, et comme c’était le cas depuis l’ouverture de la saison et la manche inaugurale à Melbourne, a de nouveau vu la domination et la victoire assorti d’un nouveau doublé des deux Mercedes W05.

 

 F1-2014-AUTRICHE-Nico-ROSBERG


F1-2014-AUTRICHE-Nico-ROSBERG

 

Nico Rosberg l’emportant devant Lewis Hamilton. Et derrière les imbattables monoplaces allemandes, on retrouve les deux Williams-Mercedes de Felipe Massa et Valtteri Bottas qui récoltent les 3éme et 4émes places, confirmant leurs bonnes tenues lors des qualifications, lesquelles Williams ayant effectivement à la surprise général, créées la sensation en s’offrant et la pole et la première ligne de cette 8éme manche du Championnat 2014.

D’ailleurs, on a retrouvé les Williams en tête jusqu’au premier arrêt avant que les ‘ flèches d’argent ‘ ne prennent le relais.

 

 F1-2014-AUTRICHE-ROSBERG-DEVANT-HAMILTON


F1-2014-AUTRICHE-ROSBERG-DEVANT-HAMILTON

 

Rapidement, Nico Rosberg s’est ensuite installé en tête et sur un circuit où il est franchement délicat de doubler, l’allemand est parvenu à contrôler son équipier Hamilton jusqu’au franchissement du drapeau à damiers à l’issue du 71éme tour

 

F1-2014-AUTRICHE-Nico-ROSBERG-vainqueur

F1-2014-AUTRICHE-Nico-ROSBERG-vainqueur

 

Redescendu du podium, l’heureux vainqueur, indiquait:

«  Cela n’a pas été facile, il a fallu gérer après avoir passé les Williams. Notre stratégie était parfaite et l’équipe a fait un travail fantastique lors des pit stops.»

Et il poursuivait:

«  Faire 1 et 2 pour l’écurie, c’est vraiment très bien. Je suis content qu’on l’ait fait après la course difficile au Canada. Le but du week-end était de creuser l’écart et c’est réalisé. Honnêtement, oui tout s’est déroulé exactement comme on l’avait prévu. Généralement, je me suis senti en confiance sur les derniers tours. Justement sur la fin, mes pneus ont été un peu mis à contribution, mais l’écart n’était pas aussi serré que les fois précédentes. Ce fut vraiment un week-end génial ici à Spielberg. C’était bien d’être de retour en Autriche, l’ambiance était géante, avec autant de supporters ici. C’est très beau à voir. Je me sens presque comme en Allemagne, les gens me supportent, même à l’aéroport.»

Concernant, la situation au classement du championnat, Nico, victorieux de son 3éme GP cette année, le 6éme depuis ses débuts en F1 – un de plus que son père Keke –  lâchait:

« 29 points, c’est un écart intéressant. Je préfère cependant simplement me concentrer sur chaque course, essayer d’en tirer le maximum. Je veux aussi profiter du moment. Avec la voiture que l’on a, c’est tellement agréable de se rendre à chaque fois à la prochaine course. La suivante sera à domicile à Silverstone – les ateliers du Team Mercedes se trouvent à proximité à Brackley – en sachant que si je fais du bon boulot, je peux signer la pole position et gagner la course. Je prends donc plus, étape par étape et à chaque week-end, mon but c’est d’augmenter mon avance au championnat du monde des pilotes, ce que j’ai réussi à faire ce week-end.»

 

F1-2014-AUTRICHE-MERCEDES-LEWIS-HAMILTON

F1-2014-AUTRICHE-MERCEDES-LEWIS-HAMILTON

 

De son côté, son dauphin, auteur d’un départ canon, il était déjà remonté de la 9éme place à la 4éme des le premier tour, confiait:

«  J’ai peut-être perdu un peu de temps au stand, en me positionnant mal lors d’un arrêt»

Et il enchaînait:

«  Nico fait un très bon boulot. J’ai pris un très bon départ, j’ai travaillé durement sur les départs cette année et l’équipe a fait un très bon travail pour y arriver.»

 

Pour sa part, Valtteri Bottas, qui décroche son tout 1er podium en F1, précisait:

«  Je suis vraiment heureux de ce résultat. J’ai du mal à trouver mes mots. Je tiens à remercier l’équipe de m’avoir donné cette trés bonne monoplace. Nous avons accompli un long chemin depuis l’année dernière. C’était ce que nous avions besoin. Tout s’est passé comme nous l’avions prévu. La voiture était suffisamment compétitive pour obtenir un podium et nous n’avons pas laissé passer notre chance.»

 

 F1-2014-AUTRICHE-RED-BULL-RENAULT-de-DANIEL-RICCIARDO


F1-2014-AUTRICHE-RED-BULL-RENAULT-de-DANIEL-RICCIARDO

 

Quant à l’invincible écurie Red Bull, insolente dominatrice de 2010 à 2013, supériorité écrasante ponctuée de 8 titres titres mondiaux (4 pilote – 4 constructeur), ce GP d’Autriche qui aurait du être une consécration pour elle, c’est du moins ce que devait imaginer, son propriétaire lorsqu’il a obtenu du grand ‘ manitou’ des GP, Bernie Ecclestonne, la réinscription de cette manche autrichienne, son résultat est un véritable fiasco !

Vettel une nouvelle fois out, pour des problèmes de moteur, Ricciardo seulement huitième, le Team Red Bull a connu un terrible échec at home…

Et on voit mal comment redresser la barre, tant les Red Bull-Renault, sont incroyablement rentrées dans le rang, cette année !

Derrière les deux Mercedes et les deux Williams-Mercedes, le pilote Ferrari Fernando Alonso, finit à la cinquième place devant la Force India-Mercedes de Sergio Pérez et la McLaren-Mercedes du Champion des World Séries 2013, Kevin Magnussen

Soit sept monoplaces à moteur Mercedes aux huit premières places, seul Alonso parvenant à intercaler sa Ferrari !

Suivent, Fernando Alonso puis Sergio Pérez, Kevin Magnussen, Daniel Ricciardo, Nico Hulkenberg et Kimi Räikkonen

 

 F1-2014-AUTRICHE-Jean-Eric-VERGNE-TORO-ROSSO-RENAULT


F1-2014-AUTRICHE-Jean-Eric-VERGNE-TORO-ROSSO-RENAULT

 

Côté Français, le meilleur d’entre nos trois représentants, depuis le lancement de la saison, Jean Eric Vergne, il a abandonné, freins cassés sur sa Toro Rosso, tout comme son équipier, le Russe Daniil Kvyat.

Quand on vous dit que ce GP d’Autriche a été maudit pour Dietrich Matechitz…

Néanmoins, ce soir, le meilleur de ses quatre pilotes, Daniel Ricciardo occupe malgré tout , la 3éme place du classement provisoire du Championnat, seulement précédé par les deux pilotes Mercedes.

Mais il devance le pilote Ferrari, Fernando Alonso

Quant au classement des équipes, Red Bull-Renault pointe à la seconde place derrière Mercedes mais devant  la …. Scuderia Ferrari.

De quoi malgré le fiasco de ce GP d’Autriche, lui mettre du baume au cœur…

La situation est grave mais pas encore désespérée !

 

 REMI-TAFFIN.j

REMI-TAFFIN.j

 

 

Rémi Taffin, directeur des activités piste Renault Sport F1 expliquait :

« Il faut bien admettre que nous avons connu un week-end très compliqué. Nous sommes arrivés en Autriche en pensant que les caractéristiques du tracé ne conviendraient pas au Groupe Propulseur Renault Energy F1-2014. Ce dernier souffre en ligne droite, mais il dispose d’autres qualités. Las, ces points forts se sont révélés insuffisants pour combler le déficit. »

Et il ajoutait:

« Par ailleurs, nous avons malheureusement rencontré quelques problèmes, qui donnent à ce week-end un reflet négatif. Concernant le monoplace de Sebastian, l’équipe a connu un souci lié au changement de cartographie opéré lors du départ. Nous allons maintenant étudier en profondeur les raisons de cet incident qui a coûté de précieuses unités à l’écurie aujourd’hui. Le problème pourrait trouver son origine au niveau de nos logiciels, mais il pourrait également être lié à d’autres systèmes informatiques sur la voiture. Quoi qu’il en soit, nous devons analyser la situation avec la plus grande attention. »

Avant de conclure:

« Aux côtés de Red Bull et de nos autres écuries, nous allons passer l’ensemble des données au peigne fin et revenir bien plus forts à Silverstone dans deux semaines. »

 

 F1-2014-AUTRICHE-LOTUS-RENAULT-ROMAIN-GROSJEAN


F1-2014-AUTRICHE-LOTUS-RENAULT-ROMAIN-GROSJEAN

 

Sinon, Romain Grosjean dont la Lotus-Renault 2014, est loin de valoir sa devancière qui lui avait permis de décrocher cinq podiums, ce dimanche, au terme d’un GP bien anonyme, ll finit bien modestement 14éme. Devant la Marussia-Ferrari de Jules Bianchi

 

F1-ALAIN-PROST-2014-photo-RENAULT

F1-ALAIN-PROST-2014

 

Alain Prost, l’ancien quadruple Champion du monde de F1et aujourd’hui ‘ Ambassadeur ‘ pour Renault, se montrait admiratif de la performance des vainqueurs

« Aujourd’hui Mercedes a été de nouveau impressionnant»

Tout en reconnaissant, dépité la situation catastrophique des équipes qui roulent avec le propulseur Renault dont Red Bull :

« Je n’ai pas d’influence chez Renault.  J’ai dit beaucoup de choses dès l’an dernier sur ce qui pourrait ou allait se passer. Bien sûr, je ne suis pas très heureux, mais c’est comme ça, ils prennent leurs décisions. »

Et il concluait:

« Des choses doivent vraiment changer. C’est vraiment dommage d’avoir une équipe quadruple championne du monde avec Red Bull et de la voir ainsi. En tant que compétiteur je ne peux pas accepter ça. C’est embarrassant pour moi d’en parler. Mais il faut revoir l’organisation. Faut-il vraiment quatre équipes ? Je sais ce qui serait le mieux. Je ne sais pas s’ils le feront. »

Précisons tout de même que Ferrari et surtout Mercedes équipent les sept autres, quatre pour Stuttgart et trois pour Maranello !

Désormais au classement provisoire du Championnat Rosberg totalise 165 points contre 136 à son équipier. Seulement huitième ce dimanche. Daniel Ricciardo occupe la 3éme place avec 83 pts devant Alonso qui en compte, lui, 79 pts

 

Peter SOWL
Photos : PIRELLI- TEAMS

 

LE CLASSEMENT DU GP D’AUTRICHE

1. Nico Rosberg (Mercedes W05), les 71 tours en 1h27’54″967
2. Lewis Hamilton (Mercedes W05) à 1″932
3. Valtteri Bottas (Williams FW33-Mercedes) à 8″172
4. Felipe Massa (Williams FW33-Mercedes) à 17″358
5. Fernando Alonso (Ferrari F14-T) à 18″553
6. Sergio Perez (Force India VJM07-Mercedes) à 28″546
7. Kevin Magnussen (McLaren MP4/29-Mercedes) à 32″031
8. Daniel Ricciardo (Red Bull RB10-Renault) à 43″522
9. Nico Hulkenberg (Force India VJM07-Mercedes) à 44″137
10. Kimi Raikkonen (Ferrari F14-T) à 47″777
11. Jenson Button (McLaren MP4/29-Mercedes) à 50″966
12. Pastor Maldonado (Lotus E22-Renault) à 1 tour
13. Adrian Sutil (Sauber C33-Ferrari) à 1 tour
14. Romain Grosjean (Lotus E22-Renault) à 1 tour
15. Jules Bianchi (Marussia MR03-Ferrari) à 2 tours
16. Kamui Kobayashi (Caterham CT05-Renault) à 2 tours
17. Max Chilton (Marussia MR03-Ferrari) à 2 tours
18. Marcus Ericsson (Caterham CT05-Renault) à 2 tours
19. Esteban Gutierrez (Sauber C33-Ferrari) à 2 tours

Tour le plus rapide : Sergio Perez, en 1’12″142

ABANDONS
59° tour: Jean-Eric Vergne
34° tour: Sebastian Vettel
24° tour: Daniil Kvyat

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES PILOTES

 

1.Rosberg : 165 points – 2.Hamilton : 136 pts – 3.Ricciardo : 83 pts – 4.Alonso : 79 pts – 5.Vettel : 60 pts – 6.Hulkenberg : 59 pts – 7.Bottas : 55 pts – 8.Button : 43 pts – 9.Massa : 30 pts – 10.Magnussen : 29 pts – 11.Perez : 28 pts – 12.Raikkonen : 19 pts – 13.Grosejan et Vergne :8 pts – 15.Kvyat : 4 pts – 16.Bianchi : 2 pts.

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES CONSTRUCTEURS

 

1.Mercedes : 301 points – 2.Red Bull-Renault : 143 pts – 3.Ferrari : 98 pts – 4.Force India-Mercedes : 87 pts – 5.Williams-Mercedes : 85 pts – 6.McLaren-Mercedes : 72 pts – 7.Toro Rosso-Renault : 12 pts – 8.Marussia-Ferrari : 2 pts.

 

F1 Sport

About Author

gilles