24 HEURES DU MANS 2014. NELSON PANCIATICI : HEUREUX DE SON 1er PODIUM MANCEAU

24-HEURES-DU-MANS-2014-Présentation-des-pilotes-equipe-ALPINE-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2014-Présentation-des-pilotes-equipe-ALPINE-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Nelson Panciatici a accompli une grande performance aux 24 Heures du Mans, en réalisant des moyennes très rapides à chacun de ses relais, avec  ‘ » cerise sur le gâteau ‘ en prime le meilleur temps en course de la catégorie LMP2!

Il s’est positionné en leader de l’équipe Signatech-Alpine et a complètement assumé son rôle, en tirant ses deux coéquipiers qui découvraient la course Sarthoise, vers le haut.

Le seul petit regret restera les qualifications où il n’a pas réussi à s’aménager un seul tour clair et où la slow zone juste avant minuit aura fini de sceller son sort !

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-ALPINE-SIGNATECH-Nelson-PANDIATICI


24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-ALPINE-SIGNATECH-Nelson-PANDIATICI

 

C’est la troisième année que Nelson Panciatici qui s’est auparavant illustré en monoplaces (F3-Superleague -GP2 -World Séries Renault) est en Endurance, une discipline où il a montré incontestablement sa pointe de vitesse mais également une grande fiabilité.

On peut affirmer sans se tromper qu’il fait partie des jeunes pilotes capable d’intégrer la catégorie reine du LMP1 !

Cela tombe bien, car Toyota va monter un 3éme équipage en 2015 et Nissan va débarquer en endurance…

Et a clairement fait savoir que pour piloter ses trois bolides, la firme ferait appel à des spécialistes habitués du Mans  et à des sprinteurs venant des épreuves de monoplaces.

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-ALPINE-devabnt-le-peloton-pendant-le-deluge-en-debut-de-course-samedi

24-HEURES-DU-MANS-2014-ALPINE-devant-le-peloton-pendant-le-déluge-en-début-de-course-samedi

 

Dès le départ de l’épreuve samedi, l’équipe Signatech-Alpine et Nelson Panciatici ont animé une catégorie LMP2 des plus disputée, en se battant aux avant-postes.

Ils terminent finalement sur la 3ème marche du podium et à la 7ème place du classement général des 24 Heures du Mans 2014 !

 

 24-H-DU-MANS-2014-Podium-equipe-ALPINE-3eme


24-H-DU-MANS-2014-Podium-équipe-ALPINE-3eme -Photo Thierry  COULIBALY

 

Meilleur résultat absolu pour une Alpine aux 24 Heures du Mans, lequel était jusqu’alors détenu depuis le dimanche 29 septembre 1968 – cette année la l’épreuve avait été déplacée de juin à septembre, à la suite des fameux événements de Mai – par l’Alpine A220-Gordini 3litres, la N°30 du tandem formé d’André de Cortanze et JeanVinatier.

L’équipe de Jean Rédélé avait d’ailleurs réalisé un joli tir groupé, trois autres Alpine A210 équipées elles des petits moteurs 1500 cc pour les deux 1éres et du 1300cc pour la 3éme, se classant 9éme, 10éme et 11éme avec les équipages composés d’Alain Le Guellec-Alain Serpaggi, Jean Luc Thérier-Bernard Tramont et de Christian Ethuin et Bob Wolleck.

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-ALPINE-A450-devant-MORGAN-du-Team-KCMG

24-HEURES-DU-MANS-2014-ALPINE-A450-devant-MORGAN-du-Team-KCMG

 

Mais, revenons à l’édition 2014.

Même si la défense du titre ELMS (European Le Mans Séries) conquis en septembre 2013, demeure pour l’équipe Alpine-Signatech, l’objectif incontournable cette année, les 24 Heures du Mans restaient l’événement majeur, où un résultat probant était indispensable pour la marque Alpine !

L’objectif est donc atteint avec ce résultat, cette belle 3éme place en LMP2 et la 7éme au général, toutes catégories confondues.

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-Nelson-PANCIATICI-arret-ravitaillement-equipe-ALPINE-

24-HEURES-DU-MANS-2014-Nelson-PANCIATICI-arret-ravitaillement-equipe-ALPINE-

 

Au volant d’une Alpine A450b compétitive tout au long de la course, Nelson Panciatici ne commettait pas la moindre erreur, seuls deux arrêts imprévus (Capot déboîté et qui bougeait dans les Hunaudiéres des la 1ére heure et la fixation du porte moyeu cassée en début de matinée), mais parfaitement maîtrisés par l’équipe technique, ont coûté une quinzaine de minutes, empêchant Alpine de monter sur la plus haute marche du podium.

Néanmoins, la voiture bien pilotée par le trio Panciatici-Chatin et Webb, allait franchir l’arrivée à une belle 3éme place en LMP2, synonyme de podium

 

2014-ALPINE-SIGNATECH-NELSON-PANCIATICI

2014-ALPINE-SIGNATECH-NELSON-PANCIATICI

 

Pour Nelson Panciatici, qui a signé le meilleur temps en course de la catégorie LMP2, ce podium est une vraie satisfaction :

« C’est mon premier podium à l’arrivée des 24 Heures du Mans en trois participations. Nous avons montré que nous étions rapides durant toute la course. Au Mans je garde toujours une petite marge car nous avons une grande responsabilité vis-à-vis de l’équipe mais dans mon dernier relais, j’ai eu le feu vert pour attaquer à fond. Je me suis vraiment fait plaisir. J’ai pu me détacher de la pression des 24 Heures du Mans pour disputer une vraie course dans la course durant trois heures. Le résultat est une grande récompense pour toute l’équipe. Et je félicite également mes équipiers, Paul Loup Chatin et Oliver Webb, qui lui découvraient cette course. Nous nous sommes tous tirés vers le haut. Vivement l’année prochaine ! »

 

24 HEURES DU MANS 2014-le-Stand-ALPINE-SIGNATECH-Philippe-SINAULT-et-Jean-FELIX-BEUZELIN-DE-DUNLOP

24 HEURES DU MANS 2014-le-Stand-ALPINE-SIGNATECH-Philippe-SINAULT-et-Jean-FELIX-BEUZELIN-DE-DUNLOP

 

Même satisfaction pour Philippe Sinault, le manager de l’équipe Signatech-Alpine :

« Quelle bagarre durant 24 heures ! Ce résultat est fantastique pour toute notre équipe. Je suis heureux de la dédier à ceux qui œuvrent à nos côtés pour faire avancer de tels projets. »

Et, il enchaîne :

« L’an passé, nous avons célébré le retour d’Alpine au Mans. Cette fois, nous fêtons le retour d’Alpine sur le podium des 24 Heures ! Et, surtout, nous avons montré que nous étions capables de nous imposer. »

 

ELMS-2013-RED-BULL-RING-Podium-Nelson-PANCIATICI-PIERRE-RAGUES-Seconds

ELMS-2013-RED-BULL-RING-Podium-Nelson-PANCIATICI-PIERRE-RAGUES-Seconds

 

Prochain rendez-vous pour la voiture ‘ Bleue de France’ sur le circuit du Red Bull Ring en Autriche, pour la troisième manche de l’European Le Mans Series, les 19 et 20 juillet, où l’équipe Signatech-Alpine et ses pilotes voudront à n’en pas douter faire briller à nouveau les couleurs d’Alpine !

Un circuit où les pilotes Alpine, la paire Nelson Panciatici et Pierre Ragues – les futurs Champions d’Europe – avaient fini seconds l’an dernier. après avoir auparavant  triomphé au Hungaroring, ..

Gageons qu’après la belle performance mancelle, le trio 2014, n’aura qu’un but, qu’un objectif :

Faire à nouveau gagner l’Alpine !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA- Thierry COULIBALY- Antoine CAMBLOR- Patrick MARTINOLI- Eric REGOUBY-DPPI

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-ALPINE-A450b-Les-pilotes-Paul-Loup-CHATIN-Nelson-PANCIATICI-Oliver-WEBB


24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-ALPINE-A450b-Les-pilotes-Paul-Loup-CHATIN-Nelson-PANCIATICI-Oliver-WEBB

Sport

About Author

gilles