24 HEURES DU MANS. L’ALPINE SIGNATECH SUR LE PODIUM LMP2 D’UNE EDITION EPIQUE !

 

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-ALPINE-A450b-Les-pilotes-Paul-Loup-CHATIN-Nelson-PANCIATICI-Oliver-WEBB

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-ALPINE-A450b-Les-pilotes-Paul-Loup-CHATIN-Nelson-PANCIATICI-Oliver-WEBB

 

!

Le mythe du Mans réserve toujours son lot de surprises et l’édition 2014 n’a pas dérogé à la règle. Accidents, casses mécaniques ou météo capricieuse, toutes les composantes d’une course difficile ont été réunies pour ces légendaires 24 Heures.

La catégorie LM P2, particulièrement relevée avec 17 voitures et plusieurs constructeurs représentés (Oreca-Morgan-Zytek et Ligier) , a tenu toutes ses promesses. Les rebondissements se sont en effet enchaînés, tout comme les changements de leaders, et ce jusque dans les dernières heures de la course.

 

 

24-HEURES-DU-MANS-2014.-Test-Preliminaire-Paul-Loup-CHATIN-et-ALPINE-A450

24-HEURES-DU-MANS-2014-Paul-Loup-CHATIN-et-ALPINE-A450

 

 

Les Teams qui alignaient des châssis ORECA sont parvenus à tirer leur épingle du jeu, à l’image de Signatech-Alpine. Avec l’Alpine A450b, conçue et construite par ORECA, Paul-Loup Chatin (lauréat du Prix Jean Rondeau), Nelson Panciatici et Oliver Webb grimpent sur la troisième marche du LM P2.

Le Sébastien Loeb Racing, pour sa première participation, termine au pied du podium avec la ORECA 03R confiée à Vincent Capillaire, Jan Charouz et René Rast. Enfin, après avoir mené un temps l’épreuve, Race Performance se classe à la huitième place avec Franck Mailleux, Michel Frey et John Lancaster.

 

2014-LE-MANS-Hugues-de-CHAUNAC-et-Pierre-FILLON

2014-LE-MANS-Hugues-de-CHAUNAC-et-Pierre-FILLON

Hugues de Chaunac, Président du Groupe ORECA, à l’arrivée dressait le bilan de ses ‘ troupes’ les équipes qui roulent avec des châssis ‘ Made in Oreca ».

« Le Mans est impitoyable et cette édition nous l’a encore montré avec beaucoup d’accidents et de nombreuses casses mécaniques, et ce dans toutes les catégories »

Il poursuit :

« Notre ORECA 03R a montré sa compétitivité, notamment en début de course. Cela prouve que les choix techniques étaient les bons, même si nous aurions préféré concrétiser cela par une victoire. Bravo à Signatech-Alpine pour ce beau podium avec l’Alpine A450b et au Sébastien Loeb Racing, convaincant 4éme pour sa première participation à l’épreuve Sarthoise. »
,
Avant de conclure :

« Nous sommes déçus pour les teams qui ont rencontré des problèmes ou des accidents mais je suis convaincu qu’il y aura des jours meilleurs. »

PAROLES DE PILOTES

 24-HEURES-DU-MANS-2014-PAUL-LOUP-CHATIN-PRIX-Jean-RONDFEAU-2014

24-HEURES-DU-MANS-2014-PAUL-LOUP-CHATIN-PRIX-Jean-RONDEAU-2014 comme son équipier Nelson PANCIATICI il y a deux ans

 

Paul-Loup Chatin, 3éme LM P2 (Alpine A450b) et Prix Jean Rondeau :

« La course s’est bien passée pour nous, même si nous avons de quoi être déçus. Nous avons longtemps été à la lutte pour la victoire jusqu’au changement de porte-moyeu. Le podium, avec la troisième place, est malgré tout un très beau résultat. La voiture était très bonne tout au long de la course et toute l’équipe a fait de l’excellent travail, tout comme Nelson (Panciatici) et Oliver (Webb). J’ai pris beaucoup de plaisir, et j’ai essayé de profiter au maximum de ces 24 Heures du Mans. Quand mon ingénieur m’a dit que c’était le dernier tour, j’ai juste ouvert les yeux en grand ! »

Léo Thomas, 4éme LM P2 : (ORECA 03R n°24/Sébastien Loeb Racing) :

« Le bilan du team est positif. Il y a eu quelques petites erreurs, mais sans conséquence fâcheuse. Ce n’est pas illogique dans la mesure où il s’agissait de notre première participation. Nous terminons devant plusieurs équipes particulièrement expérimentées, c’est une satisfaction. Nous avons acquis beaucoup d’expérience durant cette quinzaine mancelle. Finir 4e est un bon résultat pour une première, avec une voiture fiable et des pilotes qui ont respecté les consignes et qui ont fait du bon travail. Il y a eu quelques moments difficiles, mais l’équipe est restée soudée et elle a su rebondir à chaque fois. C’est notre force, ça l’a toujours été. »

Franck Mailleux, 8éme LM P2 (ORECA 03R n°34/Race Performance) :

« Nous avons montré qu’il fallait nous prendre au sérieux. Notre package est solide et éprouvé, et j’étais convaincu que nous pouvions accrocher le Top 5 et que le podium était jouable. Je suis déçu parce que ce sont des problèmes mécaniques qui nous privent d’un bon résultat. Michel (Frey) a fait une belle course, John (Lancaster) a réalisé un très bon premier Le Mans. Il y a de nombreux points positifs à retenir, mais je ne suis pas surpris. J’aurais simplement aimé avoir une course sans histoire pour concrétiser cela par une position plus haute dans le classement. »

Maarten De Busser, Abandon (ORECA 03R n°47, KCMG) :

« Nous sommes déçus. Si on regarde le niveau de performance du début de course, nous avions clairement les moyens de nous battre pour le podium, voire mieux. Nous avons montré que nous avions les moyens d’être devant. Les choses se sont compliquées quand la pluie est arrivée : en slicks et dans ces conditions, Richard (Bradley) s’est retrouvé passager de l’auto et a tapé le mur de pneus. Nous avons réparé en deux fois : une fois l’avant, puis l’arrière. Nous étions toutefois toujours dans la course et nous avions entamé notre remontée quand Alex (Imperatori) a senti une vibration. Il a eu un accident et nous pensons, à première vue, que cela peut être une conséquence du premier accident. Nous étions compétitifs, nous avons tout donné… nous sommes donc déçus mais nous reviendrons. »

24 HEURES DU MANS 2014 -ORECA Team KCMG - Photo Max MALKA

24 HEURES DU MANS 2014 -ORECA Team KCMG – Photo Max MALKA

Après s’être positionnées en embuscade lors des qualifications, les ORECA 03R et l’Alpine A450b entament par le bon bout, cette édition 2014. La course est déjà intense avec un Top 5 en moins de trois secondes, au sein duquel figurent Signatech-Alpine et KCMG. L’écurie chinoise attaque fort par l’intermédiaire d’Alex Imperatori qui va même prendre les commandes avant la fin de la première demi-heure !

Race Performance est également en embuscade, avec la N°34 qui remonte progressivement aux mains de Franck Mailleux.

Après 1h20, KCMG est en tête, devant Signatech-Alpine et Race Performance, preuve que le châssis ORECA est à son avantage.

La pluie fait alors brutalement son apparition et les événements se succèdent. En slicks sur une piste détrempée, l’ORECA 03R de KCMG, alors première, part à la faute et tape les pneus qui protégent les rails de sécurité. Race Performance hérite donc des commande devant Signatech-Alpine et une autre ORECA 03R, celle de Murphy Prototypes.

Malheureusement, le team irlandais est lui aussi touché par la malchance, victime d’un accrochage avec un autre concurrent!

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-ORECA-Team-RACE-PERFORMANCE-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2014-ORECA-Team-RACE-PERFORMANCE-Photo-Max-MALKA

 

L’après-midi touche à sa fin, la piste sèche et Race Performance se bat toujours au sommet de la hiérarchie, Signatech-Alpine étant en embuscade dans le Top 3. Tandis que KCMG, suite à un second accident (7éme heure), et Murphy Prototypes (9éme heure) sont contraints à l’abandon, ces deux écuries restent aux avant-postes durant de longues heures, et même durant toute la nuit.

Au petit matin, le trio Chatin-Panciatici-Webb est solidement accroché à la deuxième place, tandis que l’équipage Mailleux-Frey-Lancaster se trouve, lui, au pied du podium virtuel

.

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-ALPINE-SIGNATECH-Nelson-PANDIATIC


24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-ALPINE-SIGNATECH-Nelson-PANDIATIC

Si la nuit a été bonne, la matinée va être plus difficile pour Race Performance qui écope d’abord d’un stop & go, pour vitesse excessive dans les stands (17éme heure) avant de devoir changer la pompe à essence (18éme heure) puis le démarreur (22éme heure). Dur …

Quant à la Signatech-Alpine, c’est le porte-moyeu avant gauche qui doit être remplacé (19éme heure). Le team de Philippe Sinault repart 4éme, devant le Sébastien Loeb Racing, dont la stratégie conservatrice s’avère payante.

Les concurrents sont entrés dans les dernières heures, mais le mythe du Mans n’a pas encore rendu son verdict.
Plusieurs voitures sont touchées par les problèmes et l’Alpine A450b N°36 en profite pour retrouver la 3éme place, tandis que l’ORECA 03R N°24 du SLR, alterne entre le 4éme et le 5éme rang.

 

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-Team-SLR-ORECA-NISSAN-N°24-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2014-Team-SLR-ORECA-NISSAN-N°24-Photo-Max-MALKA

 

 

Le rythme ne faiblit pas et le trio Chatin-Panciatici-Webb, auteur d’une belle fin de course, permet à la Signatech-Alpine, de décrocher un beau podium avec la troisième place, quelques mois après un titre en ELMS (European Le Mans Séies).
Sébastien Loeb Racing a aussi attaqué en fin d’épreuve pour terminer au quatrième rang avec Capillaire-Charouz-Rast.

A noter la huitième place de l’équipe Suisse Race Performance avec Mailleux-Frey-Lancaster, tandis que celle de l’écurie Russe, SMP Racing ferme la marche avec la N°27 qui a dû faire face à un parcours semé d’embûches.

Un bon résultat d’ensemble pour les châssis Oreca face à la solide concurrence composée des Morgan et Zytek, sans oiublier les toutes nouvelles Ligier, les derniéres nées de cette catégorie LMP2

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Max MALKA-Antoine CAMBLOR- Patrick MARTINOLI et Thierry COULIBALY

 

 

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-ALPINE-Nelson-PANCIATICI-Photo-Antoine-CAMBLOR

24-HEURES-DU-MANS-2014-ALPINE-Nelson-PANCIATICI-Photo-Antoine-CAMBLOR

24-HEURES-DU-MANS-2014-Journee-Test-Team-RACE-Performance-photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2014-Team-RACE-Performance-photo-Thierry-COULIBALY

4-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-Dunlop-maitrise-visiblement-son-sujet-en-LMP2-avec-notamment-l-Oreca-Murphy-Photo-Patrick-Martinoli

4-HEURES-DU-MANS-2014-Test -Dunlop-maitrise-visiblement-son-sujet-en-LMP2-avec-notamment-l-Oreca-Murphy-Photo-Patrick-Martinoli

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-1er-juin-ORECA-NISSAN-du-Team-SMP-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-1er-juin-ORECA-NISSAN-du-Team-SMP-Photo-Max-MALKA

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-ORECA-NISSAN-du-Team-Seb-LOEB-Racing-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-ORECA-NISSAN-du-Team-Seb-LOEB-Racing-Photo-Max-MALKA

 

Sport

About Author

gilles