24 HEURES DU MANS. TOYOTA EN POLE MAIS GRANDE FRUSTRATION A CAUSE DES DRAPEAUX ROUGES !

 

 

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-TOYOTA-N°7-en-pole-avec-KAZUKI-NAKAJIMA-Photo-Antoine-CAMBLOR


24-HEURES-DU-MANS-2014-TOYOTA-N°7-en-pole-avec-KAZUKI-NAKAJIMA-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Nous en étions restés hier sur une belle et réelle surprise, les meilleurs temps des deux Porsche 919 Hybrid à l’issue de la 1ère séance des essais qualificatifs! Ce résultat était en particulier dû, reconnaissons-le aux drapeaux rouges qui avaient tronqué cette première session. Tous les acteurs et observateurs s’attendaient donc à la grande bataille de la Sarthe pour ce jeudi soir, à commencer par le tout jeune Néo-zélandais Brendon Hartley.

Et pour commencer, une bonne nouvelle.

Il y aura bien trois Audi au départ !

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-Les-3-AUDI-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2014-Les-3-AUDI-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Les mécaniciens allemands ont fait des miracles et reconstruit totalement la R18 e-tron Quattro N°1 pour la présenter aux vérifications administratives avant la fin de l’après midi.

L’infortuné Loïc Duval ayant reçu un avis négatif formel des services médicaux, le pilote de réserve Marc Géné  – ancien vainqueur des 24 Heures du Mans en 2009 avec la 908 Peugeot – a été appelé à la rescousse, libérant ainsi son siège dans la Zytek du Jota Sports sur lequel a aussitôt sauté le jeune anglais Oliver Turvey.

Magnifique jeu de chaises musicales dans l’allée des stands !

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-1er-juin-ASTON-MARTIN-Num-99-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-1er-juin-ASTON-MARTIN-Num-99-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2014-ASTON-99-en-rade-su-stand-Photo-Thierry-COULIBALY.

24-HEURES-DU-MANS-2014-ASTON-99-en-rade-su-stand-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

En revanche on apprenait que l’Aston Martin N°99, la GTE Pro de MacDowall – O’Young –Rees, a malheureusement été trop touchée dans son accident mercredi soir, lequel avait provoqué le dernier drapeau rouge.

Elle est hélas malheureusement ‘forfait’ pour la course.

Enfin, Pascal Vasselon, le directeur technique de l’équipe Toyota, avouait au micro de Bruno Vandestick que la panne ayant immobilisé la veille Stéphane Sarrasin à la sortie de la passerelle Dunlop était du à… une casse moteur!

Ce qui ne manquait pas d’inquiéter… les bolides Japonais semblant intouchables depuis le début de la saison. La glorieuse incertitude du sport automobile

Impossible en revanche de savoir s’il s’agissait d’un moteur de type 6 heures ou un moteur destiné aux 24 heures…

La chaleur n’était pas encore tombée lorsque les voitures ont pris la piste en début de soirée à 19 Heures. Aussi on ne s’attendait pas à la signature des meilleurs chronos dès l’entame de la séance. Et effectivement, la grille ne connaîtra que peu d’évolutions en LMP1 durant les trois premiers quarts d’heure.

 

 

24-H-DU-MANS-2014-Stand-TOYOTA-

24-H-DU-MANS-2014-Stand-TOYOTA-Photo Antoine CAMBLOR

 

Chez Toyota, on précise travailler sur les fenêtres d’utilisation des pneumatiques, profitant ainsi de la chaleur sur la piste.
L’Oreca N° 37 avec laquelle Minassian était sorti la veille en raison d’une crevaison, reprend la piste pour la première fois.

Et au bout de 10′ d’essais, les tribunes devant les stands applaudissaient à tout rompre la reprise de piste de l’Audi N° 1, remise en état en un temps record avec un changement de châssis, le brésilien DiGrassi au volant.

 

24 HEURES du MANS- AUDI N°1 reprend la piste

24 HEURES du MANS- AUDI N°1 reprend la piste

 

A 19h45, la Ferrari AF Corse N° 71 sortait de la route dans le dernier des virages Porsche, comme l’infortuné Duval la veille.  le jeune anglais James Calado était sonné et sera d’ailleurs finalement interdit de course par le corps médical. Son remplacement par Pierre Kaffer sera validé par l’ACO un peu plus tard dans la soirée.

Et surtout, cette sortie de route provoquait un premier drapeau rouge de 25 minutes.

 

 24 HEURES DU MANS 2014 Essais libres La - Photo Antoine CAMBLOR


24 HEURES DU MANS 2014 Essais libres La – Photo Antoine CAMBLOR

 

Dès la reprise, à 20h15, l’Oreca du Sebastien Loeb Racing était poussée derrière les rails à la première chicane des Hunaudières avec une pression d’eau dans le rouge!

Trois minutes plus tard, Nathanaël Berton qui pilote l’Oreca du Murphy Prototype prenait la tête du LMP2, en battant deux fois de suite, le record du tour de la catégorie.

 

24 HEURES DU MANS 2014 Essais libres - ORECA du MURPHY Prototypes - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 Essais libres – ORECA du MURPHY Prototypes – Photo Antoine CAMBLOR

 

C’est ensuite au tour de Romain Dumas dans le baquet de la Porsche N° 14 de se signaler en améliorant son chrono, tout en restant à sa deuxième place.

A 20h25, Di Grassi avec l’Ausi N°1, connait une difficulté à Indianapolis et tape le rail! Un effet pervers des réparations de la nuit ?

Il rente au ralenti. Au même moment, son compère Lotterer avec l’Audi N° 2 s’intercale entre les deux Toyota avec le 4ème temps. Mais visiblement les équipes sont plus dans l’alignement de long relais que dans la recherche de performances.

 

 24-Heures-du-MANS-2014-La-MORGAN-du-PEGASUS-Photo-Max-MALKA

24-Heures-du-MANS-2014-La-MORGAN-du-PEGASUS-Photo-Max-MALKA

 

Di Grassi en rentrant aux stands au ralenti avec une voiture qui change de trajectoires de façon incontrôlée croise la trajectoire de la Morgan du Pegasus Racing à la sortie du virage du karting. A son volant, le Nantais Leo Roussel, un jeune pilote de 18 ans qui découvre le Mans, n’a d’autre choix que, lancé à pleine vitesse de bifurquer in extremis et filer rouler sur l’herbe du coté gauche, pour éviter l’Audi N°1 en perdition sur la bonne trajectoire et aller violemment toucher le mur, ce qui sous la violence du choc, renvoie l’Oreca dans le mur du coté doit.

La voiture de l’écurie Alsacienne est  hélas très touchée et il y a des débris partout. Un deuxième drapeau rouge est donc immédiatement  déployé.

Une minute auparavant, l’une des Porsche Prospeed N° 79 était également sortie durement de la route…

 

24 Heures du Mans 2014 COMMISSAIRE- Toujours Trés efficaces

24 Heures du Mans 2014 COMMISSAIRE- Toujours Très efficaces – Photo Thierry COULIBALY

24 Heures du MANS 2014- Beaucoup de travail pour les Commissaires - Photo Max MALKA

24 Heures du MANS 2014- Beaucoup de travail pour les Commissaires – Photo Max MALKA

 

Grâce à la célérité des commissaires, la session pourra fort heureusement reprendre 20 minutes plus tard, à 20h45, alors que l’on s’attendait à une interruption définitive de la première partie de cette soirée. Cinq minutes plus tard, un nouveau turbin se passe entre des GT en lutte, une Porsche, une Ferrari et une Aston, ne provoquant toutefois qu’un drapeau jaune qui se limitera à quelques minutes.

Juste après, Kazuki Nakajima se positionne en première ligne, juste derrière la Porsche de Brendon Hartley dont le temps de la veille tient toujours. Au tour suivant, soit une petite minute avant la fin de la séance, ce même Nakajima améliore encore et s’empare de la pole provisoire avec un excellent de  3’22’’589.

 

 24-Heures-du-Mans-2014-Guy-LIGIER-et-Jacques-NICOLET-Stand-LIGIER-OAK-G-Drive-Photo-Thierry-COULIBALY

24-Heures-du-Mans-2014-Guy-LIGIER-et-Jacques-NICOLET-Stand-LIGIER-OAK-G-Drive-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Dans le même temps, Tristan Gommendy hisse, lui, la Ligier de l’équipe Thiriet en haut du classement des LMP2 sous l’œil ému de Guy Ligier arrivé dans la journée de Magny cours, en compagnie du directeur du circuit, Serge Saulnier et présent sur le circuit Sarthois en cette fin de semaine.

Ligier tout comme Jacques Nicolet, le patron du Groupe OAK Racing qui relance  la célèbre marque automobile, heureux de voir la JSP2, à l’honneur

 

24 Heures du MANS 2014 -La LIGIER de l'équipe TDS by THIRIET - Photo Max MALKA

24 Heures du MANS 2014 -La LIGIER de l’équipe TDS by THIRIET – Photo Max MALKA

 

Romain Dumas, juste sous le drapeau à damier de cette première partie de qualifications se positionne in extrélmis en première ligne avec un 3’22’’708.

L’ACO annonçait alors que pour compenser tous ces drapeaux rouges, la deuxième séance serait prolongée d’une demi-heure… au début, étant avancé à 21h30 au lieu de 22 h.

Car on ne peut pas aller au delà de minuit pour des raisons préfectorales…et la fermeture à la circulation de la ligne droite des Hunaudières !

 

 24 H DU MANS 2014 La TOYOTA 7 dans le virage karting


24 H DU MANS 2014 La TOYOTA 7 dans le virage karting

 

Et 15′ après le départ, soit à 21h45, un Nakajima décidément très en forme, signe alors un superbe 3’21’’789, meilleurs temps de la semaine, battant également la pole de l’an passé de plus de cinq dixièmes (3’22’’349 en 2013).

Son principal rival de la soirée, Romain Dumas améliorait également en 3’22’’145, confirmant ainsi sa place en première ligne.

Dès lors, plus personne ne chassait la pole.

 

Les Porsche rentraient au stand et les mécaniciens se mettaient en mode dilettante, casques ôtés. Audi et Toyota enchainent les relais d’entrainement et de choix de pneumatiques. La Ferrari du RAM fait, elle, une incursion hors piste au raccordement, avec un choc à l’avant et à l’arrière.

 

 24 HEURES DU MANS 2014 - LaPORSCHE N°14 - Photo Max MALKA


24 HEURES DU MANS 2014 – La PORSCHE N°14 – Photo Max MALKA

 

C’est alors que l’on annonce le possible forfait de la Porsche N° 79, très touchée par sa sortie juste avant le drapeau rouge de la première séance, ne sachant pas si la coque est réparable ni si le pilote sera autorisé à reprendre le volant.

Visiblement, comme il est de tradition, tout le monde attend les 30 dernières minutes, où l’on espère que les temps vont claquer.

Les Porsche d’ailleurs ressortent des stands, les Toyota et les Audi y rentrant pour chausser les gommes tendres… synonymes de chasse à la pole!

A 40′ de la fin, un drapeau jaune, suivi d’un slow (cette nouvelle procédure de l’ACO pour neutraliser à 60 km/h une zone ou les commissaires travaillent) est agité et qui disparaît 12 minutes plus tard. Tout le monde se tend vers les écrans annonçant les temps, espérant de grandes choses.

La Porsche N° 20 commence et améliore son temps mais pas sa place : toujours cinquième.

Mais à 23 h 40, l’Oreca du Murphy Prototype, au volant de laquelle l’Indien Karun Chandok, ancien pilote de F1, jouant sans doute le meilleurs temps en LMP2, sort de la route à Indianapolis, provoquant un drapeau jaune puis une nouvelle slow zone. C’en était finit des espoirs de chronos record pour cette année…

On se retrouvait donc avec une belle grille bien mélangée, avec une Toyota et une Porsche en première ligne, la deuxième Toyota et une Audi sur la deuxième, une Porsche et une Audi sur la troisième et enfin une Audi avec une Rebellion sur la quatrième.

 

 24 Heures du MANS 2014 - La REBELLION


24 Heures du MANS 2014 – La REBELLION N°13

 

A noter que la meilleure de ces Rebellion reste à plus de sept secondes de la pole. Un ajustement des performances (la fameuse BoP) entre LMP1 H et LMP1 L,  reste de toute première urgence !

En LMP2, la Ligier de l’équipe Thiriet conserve sa première place avec un temps battant la pole de 2013. Mais le virage du Tertre Rouge a été adouci, ceci expliquant sans doute cela. Elle devance la Zytek du Jota, les deux voitures du OAK G Drive, la Ligier juste devant la Morgan et enfin l’Alpine. Toutes ces voitures étant équipées de moteurs Nissan et se tenant en cinq dixièmes de secondes.

 

24-Heures-du-Mans-2014-FERRARI-de-larmada-AF-Corse

24-Heures-du-Mans-2014-FERRARI-de-larmada-AF-Corse

 

En GTE Pro, même melting pot qu’en LMP1, avec une Ferrari devant une Corvette et une Aston Martin. Et ces trois meilleurs temps se tiennent en 1’’1, sur un tour de plus de 13 km… Les Porsche ‘ officielles  » Manthey ont, elles, connu une journée bien difficile avec beaucoup de mécanique, se soldant par de médiocres 6ème et 7ème places…

C’est tout aussi serré en GTE Am, mais deux marques seulement se partagent le podium : Ferrari et Aston Martin.

Enfin, signalons que la fameuse Nissan ZEOD s’est améliorée en couvrant enfin pas moins de 14 tours et en se positionnant entre les LMP2 et les meilleurs GT, soit très exactement là où l’équipe voulait se trouver.

 

 24 Heures du Mans 2014 - La NISSAN ZEOD enfin en piste.


24 Heures du Mans 2014 – La NISSAN ZEOD enfin en piste.

 

Finalement, nous avons à faire à une édition très disputée des 24heures du Mans.

Mais les multiples drapeaux rouges, et les quelques slow zones en fin de séance ont coupé pilotes et voitures dans leur élan. Il faut d’ailleurs se poser sans tarder les bonnes questions au sujet de ces multiples sorties de route.

 

  KARTING-JP-JAUSSAUD-7-JUIN-Hommage-à-Didier-Pironi.-Photo-Emmanuel-LEROUX


KARTING Trophée JPJ à MER. Jean Pierre JAUSSAUD- Dimanche 8-JUIN-Hommage-à-Didier-Pironi.avec Jeannot RAGNOTTI et Gilles GAIGNAULT – Photo-Emmanuel-LEROUX

 

 

Certains vont même jusqu’à exprimer que les pilotes sont tellement occupés par les différents paramètres à ajuster tout au long des tours, et les communications incessantes avec les stands, qu’ils en oublient l’objectif premier du pilote, laisser la voiture sur la bande grise au milieu des deux bandes vertes sur les côtés, comme le disait si bien à Gilles Gaignault en début de semaine, le double vainqueur des 24 heures, l’inoubliable et sympathique Jean Pierre Jaussaud !!!

Ancien double vainqueur des 24 heures, en 1978 et en 1980, au volant de deux voitures françaises, l’Alpine Renault et la Rondeau.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA- Antoine CAMBLOR- Thierry COULIBALY- Patrick MARTINOLI

 

24 HEURES DU MANS 2014 -La PORSCHEN°20- Photo Max MALKA

24 HEURES DU MANS 2014 -La PORSCHEN°20- Photo Max MALKA

24 HEURES DU MANS 2014 Essais libres -AUDI N°2 de TRELUYER FASSLER LOTTERER la plus rapide - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 Essais libres -AUDI N°2 de TRELUYER FASSLER LOTTERER la plus rapide – Photo Antoine CAMBLOR

 24 H DU MANS 2014 La TOYOTA N8 dans les HUNAUDIERES Photo Thierry COULIBALY


24 H DU MANS 2014 La TOYOTA N8 dans les HUNAUDIERES Photo Thierry COULIBALY

24 HEURES DU MANS 2014 Essais libres -ORECA Team SMP de SZOBIN- SALO -LADYGIN - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 Essais libres -ORECA Team SMP de SZOBIN- SALO -LADYGIN – Photo Antoine CAMBLOR

 24 HEURES DU MANS 2014 Essais libres - ORECA Team KCMG de HOWSON - BRADLEY IMPERATORI -Photo Antoine CAMBLOR


24 HEURES DU MANS 2014 Essais libres – ORECA Team KCMG de HOWSON – BRADLEY IMPERATORI -Photo Antoine CAMBLOR

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ALPINE-A450b-SIGNATECH-Photo-Antoine-CAMBLOR


24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ALPINE-A450b-SIGNATECH-Photo-Antoine-CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 - MORGAN Team NEWBLOD by MORAND - Photo Max MALKA

24 HEURES DU MANS 2014 – MORGAN Team NEWBLOD by MORAND – Photo Max MALKA

 

24-Heures-du-Mans-2014-Guy-LIGIER-et-Jacques-NICOLET-Stand-LIGIER-OAK-G-Drive-Photo-Thierry-COULIBALY

24-Heures-du-Mans-2014-Guy-LIGIER-et-Jacques-NICOLET-Stand-LIGIER-OAK-G-Drive-Photo-Thierry-COULIBALY

24 HEURES DU MANS 2014 - La PORSCHE N°210 - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 – La PORSCHE N°210 – Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 - La TOYOTA N°8 - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 – La TOYOTA N°8 – Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 - ALPINE A450b N°36 du trio PANCIATICI -CHATIN- WEBB - Photo Antoine CAMBLOR.

24 HEURES DU MANS 2014 – ALPINE A450b N°36 du trio PANCIATICI -CHATIN- WEBB – Photo Antoine CAMBLOR.

24 HEURES DU MANS 2014 - ZYTEK Team JOTA - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 – ZYTEK Team JOTA – Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 - ORECA MURPHY - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 – ORECA MURPHY – Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 -LIGIER Equipe TDS by THIRIET en pole en LMP2 - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 -LIGIER Equipe TDS by THIRIET en pole en LMP2 – Photo Antoine CAMBLOR

24 Heures du Mans 2014 - La REBELLION R-One

24 Heures du Mans 2014 – La REBELLION R-One

 24 HEURES DU MANS 2014 - ORECA Team Seb LOEB Racing - Photo Antoine CAMBLOR


24 HEURES DU MANS 2014 – ORECA Team Seb LOEB Racing – Photo Antoine CAMBLOR

24 Heures du Mans 2014 - La LIGIER de l'équipe D Drive OAK Racing - Photo Antoine CAMBLOR

24 Heures du Mans 2014 – La LIGIER de l’équipe D Drive OAK Racing – Photo Antoine CAMBLOR

 24 HEURES DU MANS 2014 - NISSAN ZEOD  - Photo Antoine CAMBLOR


24 HEURES DU MANS 2014 – NISSAN ZEOD – Photo Antoine CAMBLOR

 24 HEURES DU MANS 2014 - FERRARI AF CORSE en pole en LM GT AM - Photo Antoine CAMBLOR


24 HEURES DU MANS 2014 – FERRARI AF CORSE en pole en LM GT AM – Photo Antoine CAMBLOR

 24 HEURES DU MANS 2014 - CORVETTE  en pole en LM GT PRO - Photo Antoine CAMBLOR


24 HEURES DU MANS 2014 – CORVETTE en pole en LM GT PRO – Photo Antoine CAMBLOR

 24 HEURES DU MANS 2014 - ASTON MARTON GT PRO - Photo Antoine CAMBLOR


24 HEURES DU MANS 2014 – ASTON MARTON GT PRO – Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 - FERRARI Team KROHN LM GT AM - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 – FERRARI Team KROHN LM GT AM – Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 - FERRARI AF CORSE  LM GT AM - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 – FERRARI AF CORSE LM GT AM – Photo Antoine CAMBLOR

 

Sport

About Author

gilles