24 HEURES DU MANS. BELLE PERFORMANCE DES ORECA ET DE L’ALPINE AUX ESSAIS

 

 

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-ALPINE-Oliver-WEBB-Photo-Thierry-COULIBALY.

24-HEURES-DU-MANS-2014-ALPINE-Oliver-WEBB-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Les ORECA 03R et l’Alpine A450b en confiance…

Si l’Alpine A450b, conçue et construite par ORECA, et les ORECA 03R se sont contentées des places d’honneur à l’issue des qualifications des 24 Heures du Mans jeudi soir à l’issue des essais qualificatifs, les teams LM P2 qui engagent le prototype conçu dans les ateliers de Signes abordent la légendaire épreuve Sarthoise avec confiance.

Signatech-Alpine s’élancera depuis la cinquième position de la catégorie LM P2, suivi de Murphy Prototypes et KCMG. Race Performance figure également dans le Top 10, tandis que SMP Racing a repris la piste après avoir reconstruit la n°37 entre les séances qualificatives 1 et 2.

24-HEURES-DU-MANS-2014-Alpine-Pantiaticci-Photo-Patrick-Martinoli

24-HEURES-DU-MANS-2014-Alpine-Pantiaticci-Photo-Patrick-MARTINOLI

Troisième à l’issue de la première qualification, Signatech-Alpine a confirmé ses bonnes dispositions lors des deux séances du jeudi, pointant un temps en pole provisoire avec le chrono de Paul-Loup Chatin.

 

Deuxième à l’issue de la seconde qualification, l’équipe Berrichonne de Philippe Sinault, Championne ELMS  (Européan Le Mans Séries) en titre, partira finalement du cinquième rang avec l’Alpine A450b.

Ravi de la voiture, Paul-Loup Chatin, qui rappelons- le fait équipe avec Nelson Panciatici et Oliver Webb, lâchait au cœur de la nuit mancelle

« Les essais se sont bien passés. A chaque fois que j’étais dans la voiture, j’étais dans le Top 3, voire premier au classement. Je suis très satisfait de l’auto et de son équilibre. La performance est au rendez-vous et sans se faire de frayeur. Nelson et Oliver ont fait du très bon travail et je suis convaincu que nous aurions pu être bien plus haut dans la hiérarchie, voire jouer la pole. Les écarts sont serrés et nous avons le niveau de compétitivité pour faire une très belle course. »

 

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ORECA-du-MURPHY-Prototypes-Photo-Antoine-CAMBLOR

24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ORECA-du-MURPHY-Prototypes-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

Deuxième mercredi soir, la voiture de Murphy Prototypes s’élancera de la troisième ligne aux côtés de la Signatech-Alpine avec sa ORECA 03R qui arbore le N°48.

Épaulé par Karun Chandhok, Rodolfo Gonzalez, Nathanaël Berthon étai  lui aussi satisfait après les dernières séances qualificatives.

« J’étais à la première place provisoire à quelques minutes de la fin de la deuxième qualification tout en ayant eu un peu de trafic dans mon meilleur tour »

Et, le Clermontois, habituel pilote en monoplace dans la série GP2, enchaînait :

« Nous pouvions clairement passer sous les 3’38 au tour. Nous avons une super voiture, qui est stable et très bien dans les rapides. Je suis content de son comportement, y compris en pneus usés. Notre temps ne reflète pas notre potentiel, nous pouvions jouer les premiers rôles. Je découvre les 24 Heures du Mans, et c’est tout simplement géant ! Nous avons un trio homogène et si nous évitons à la fois les problèmes mécaniques et les accrochages, nous serons bien placés à l’arrivée. J’ai de grosses attentes ! »

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-ORECA-Team-KCMG-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2014-ORECA-Team-KCMG-Photo-Max-MALKA

 

L’équipe Chinoise KCMG avec l’ORECA 03R N°47, figure au septième rang de la catégorie LM P2, tandis que Race Performance avec l’ORECA 03R N°34, a signé le neuvième temps.

Mission accomplie pour l’écurie Suisse, comme le soulignait Franck Mailleux :

« Nous visions un Top 10 et c’est le cas. Nous aurions pu faire mieux, mais nous n’avons pas cherché la performance pure et nous ne sommes pas partis pour un run supplémentaire. Nous avons préféré rester sages. C’est un sport d’équipe, il faut penser à tout le monde et notamment aux mécanos qui doivent aborder la course dans de bonnes conditions. Le comportement de l’auto me satisfaisait, nous n’avons pas rencontré de problème et nous nous sentons tous bien au volant. Nous espérons être un peu mieux en consommation mais seule la course nous le dira. Nous voulons suivre notre feuille de route, et si tel est le cas je suis convaincu qu’un bon résultat sera au rendez-vous, tel un Top 5 ou un podium qui est envisageable. Je suis plus en confiance que l’an dernier. »

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ORECA-Team-TACE-Performance-de-FREY-MAILLEUX-LANCASTER-Photo-Antoine-CAMBLOR


24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ORECA-Team-RACE-Performance-de-FREY-MAILLEUX-LANCASTER-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Tandis que l’ORECA 03R N°24, celle du Sébastien Loeb Racing, a réalisé la 11éme performance, l’écurie Russe SMP Racing se classe aux douzième et treizième rangs avec ses deux voitures, les N°37 et N°27.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ORECA-Team-Seb LOEB Racing-Photo-Antoine-CAMBLOR


24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ORECA-Team-Seb LOEB Racing-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Après l’accident de la n°37 la veille, le Team Russe a dû changer de châssis et reconstruire la voiture entre les qualifications 1 et 2. L’auto était ainsi prête à prendre la piste durant la soirée pour reprendre sa préparation du double tour d’horloge manceau de ce week-end.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ORECA-Team- SMP-Photo-Antoine-CAMBLOR


24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ORECA-Team- SMP-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Dans une catégorie toujours plus relevée, et fort d’un tir groupé qui a mis les équipes en confiance, les ORECA 03R et Alpine A450b se battront aux avant-postes à partir de samedi.

Avec comme objectif  finale la victoire dimanche à 15 Heures !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos:  Max MALKA- Antoine CAMBLOR – Thierry COULIBALY- Patrick MARTINOLI

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ORECA-Team-ALPINE SIGNATECH -Photo-Antoine-CAMBLOR


24-HEURES-DU-MANS-2014-Essais-libres-ORECA-Team-ALPINE SIGNATECH -Photo-Max MALKA

Sport

About Author

gilles