24 HEURES DU MANS. SURPRISE : LES PORSCHE MONOPOLISENT LA 1ére LIGNE

 

 

 24 HEURES DU MANS - La PORSCHE N°20 de Brandon HARTLEY - Photo Antoine CAMBLOR.


24 HEURES DU MANS – La PORSCHE N°20 de Brandon HARTLEY – Photo Antoine CAMBLOR.

 

 

Le Mans, une première séance de qualification tronquée !

Programmée de 22 heures à 24 heures, cette séance officielle qualificative a subit les mêmes affres dus aux drapeaux rouges que la séance d’essais libres qui l’avait précédée.

Bien sûr la sécurité est prioritaire, mais tant pour les équipes qui ne peuvent pas déployer leurs efforts de manière régulière que pour les spectateurs qui ne restent que bien trop longtemps devant une piste vide et silencieuse…
Cette multitude de drapeaux rouges déployés les faisaient raler et on peut les comprendre !

Mais revenons à 22 heures lorsque le drapeau vert ouvrait la piste aux concurrents.

Les nombreux drapeaux rouges de la séance d’essais libres avaient comme on perut l’imaginer laissé les concurrents chauffés à blanc. Aussi se sont-ils tous lancés le couteau entre les dents, sachant qu’ils avaient eu le temps de l’affuter durant les interruptions précédentes!

Mais dès 22 h 10, Nicolas Armindo sortait la Porsche N° 76 IMSA dans le bac à gravier au virage …Porsche, tapait de l’avant et de l’arrière. Elle était rapidement dégagée par des commissaires efficaces vers la route départementale.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-La-PORSCHE-N°20-de-Brandon-HARTLEY-la-plus-vite-mercredi-soir-Photo-Patrick-MARTINOLI


24-HEURES-DU-MANS-2014-La-PORSCHE-N°20-de-Brandon-HARTLEY-la-plus-vite-mercredi-soir- Photo-Patrick-MARTINOLI

 

Mais le plus important, c’est que les toutes noiuvelles et trés attendues Porsche 919 abattaient leurs cartes. La N° 14 tout d’abord aux mains expertes du Suisses Neel Jani, lequel signait un 3’23’’928.

Le meilleur temps jamais réalisé par une 919 Hybride sur le circuit de la Sarthe. Car la dernière née de Stuttgart n’avait pas signé un tel chrono lors de la journée Test des récents essais préliminaires !

Mais le festival des 919 n’était pas fini car quelques minutes plus tard, c’est le jeune loup Néo-zélandais Brandon Hartley dans le baquet, lui, de la N° 20 qui affichait un 3’23’’157 !

Les Toyota étaient reléguées à ce moment là, à plus de deux secondes et les Audi plus loin encore.

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-LAUDI-N°2-la-plus-vite-mercredi-soir-Photo-Patrick-MARTINOLI.

24-HEURES-DU-MANS-2014-L’AUDI-N°2-la-plus-vite-mercredi-soir- Photo-Patrick-MARTINOLI.

 

A 22 h 32, on signalait la sortie de route de l’Oreca LMP2 du SMP Racing, alors entre les mains de l’expérimenté Nicolas Minassian, qui touchait les rails, de nouveau au virage Porsche.

Les commissaires de ce secteur auront connu une journée bien difficile !

Mais surtout il provoquait un nouveau premier drapeau rouge qui s’est prolongé durant dix-huit minutes.

A ce moment là, cette Oreca SMP était devancée par la Morgan du G Drive, enfin retrouvée, devant l’Alpine.

A … 22 h 50, pour la reprise, les cadors du LMP1 se positionnent, Toyota en tête, à la sortie des stands pour partir devznt et tenter trés vite de trouver des tours clairs!

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-La-TOYOTA-N°7-la-plus-vite-des-deux-Toy-mercredi-soir-Photo-Patrick-MARTINOLI

24-HEURES-DU-MANS-2014-La-TOYOTA-N°7-la-plus-vite-des-deux-Toy-mercredi-soir-Photo-Patrick-MARTINOLI

 

Mais très vite, les événements s’enchaînent. La Porsche N° 88 tire tout droit à la chicane Michelin. Puis l’Aston Martin N° 95, alors en tête des GTE Pro effectue une valse à la chicane Forza. La Ferrari N° 70 s’arrête à son tour au poste 61 dans la courbe des Hunaudières mais parvient à repartir toute seule.

C’est alors que Stéphane Sarrazin immobilise sa Toyota N° 7 juste après la passerelle Dunlop!

En panne de transmission. On croyait les Toyota maîtriser parfaitement leur sujet, mais une fois de plus la course automobile et plus particulièrement celle des 24 heures du Mans n’est pas une science exacte…
Inquiétant tout de même !

Et pendant que l’on se perdait en conjectures au sujet de cette fiabilité… défaillante de la Toyota, l’Aston Martin N° 99 sortait à son tour dans le virage du karting, frappait les murs de béton et s’immobilisait pleine piste… provoquant un nouveau drapeau rouge à 23 h 05.

Et après 30′ d’attente, le speaker Bruno Vandestick, annonçait d’un ton désolé, que la séance ne reprendrait pas, la piste étant trop longue à remettre en état au vu des nombreuses sorties des ces dernières minutes…

Finalement, au terme de cette session amputée de plus d’une heure (1 h13 très exactement), nous avions donc et c’est franchement un peu inattendu, les deux Porsche 919 aux deux premières places.

 

24 HEURES DU MANS - La PORSCHE N°14 - Photo Antoine CAMBLOR.

24 HEURES DU MANS – La PORSCHE N°14 – Photo Antoine CAMBLOR.

 

S’il pleut ce mercredi soir – ce qui selon la météo est fort peu probable – et que personne n’améliore les performances, elles monopoliseront la première ligne de la grille de départ, alors qu’elles étaient régulièrement moins rapides que leurs concurrentes.
Mais de pluie, il n’en est pas question pour ce jeudi soir et Brendon Hartley soulignait gentiment au micro qu’il s’attendait à ce que ses concurrents viennent se battre contre son temps…

En attendant, les deux Toyota suivent à deux secondes tandis que les deux Audi ayant pris la piste sont à 3″3.

 

24 HEURES DU MANS - La TOYOTA N°7 - Photo Antoine CAMBLOR.

24 HEURES DU MANS – La TOYOTA N°7 – Photo Antoine CAMBLOR.

 

Mais, répétons-le, l’amputation de 1 Heure 13′ de cette séance qualificative, n’y est pas étrangére…

Et fort logiquement, ce soir on devrait assister à une belle bataille pour la pole !

 

 

24 HEURES DU MANS 2014 - La REBELLION N°12 - Photo Patrick MARTINOLI

24 HEURES DU MANS 2014 – La REBELLION N°12 – Photo Patrick MARTINOLI

 

Les deux Rebellion suivent aux 7ème et 8éme rangs mais à plus de 9 secondes

Bien entendu l’Audi N° 1 n’est pas re-apparue ce mercredi soir suite au terrible accident de Loïc Duval, survenu lors de la séance des essais libres.

En LMP2, la Morgan G Drive conserve son meilleur temps, suivie de l’Alpine, et de l’Oreca de l’équipe Chinoise KCMG.

 

24 HEURES DU MANS 2014-La FERRARI N°61 - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014-La FERRARI N°61 – Photo Thierry COULIBALY

 

EN GTE pro, la grande explication est lancée. On trouve quatre marques différentes aux quatre premières places, la Ferrari AF Corse N° 51 devançant l’Aston Martin N° 97, la Corvette N° 73 et la Porsche N° 91.

Quel spectacle en perspective dans cette catégorie toujours la plus disputée!

 

24   HEURES DU MANS 2014 -La FERRARI du Team RAM Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 -La FERRARI du Team RAM Photo Antoine CAMBLOR

 

En GTE AM, c’est un doublé de Ferrari, celle du RAM devançant celle du Sofrev ASP et l’Aston N° 98.

A noter que la trés attendue voiture expérimentale, la Nissan ZEOD a, une fois de plus, déçu les spectateurs, en ne couvrant qu’un seul et unique petit tour et d’ailleurs non chronométré !

Pas simple de la  » schooter «  » et d’avoir un doc de ce bolide…

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-La-NISSAN-ZEOD-mercredi-soir-Photo-Patrick-MARTINOLI

24-HEURES-DU-MANS-2014-La-NISSAN-ZEOD-mercredi-soir-Photo-Patrick-MARTINOLI

 

Après cette journée (1 tour et demi couvert au total), la prestation de cette voiture devient inquiétante…
D’autant plus qu’il faut à la fois faire la mise au point de l’auto en mal de roulage et qualifier les pilotes en même temps ce jeudi soir !
Assurément du gros ouvrage en perspective !

 

Patrick MARTINOLI
Photos : Antoine CAMBLOR- Thierry COULIBALY- Patrick MARTINOLI

 

24 HEURES DU MANS 2014 - La PORSCHE N91 - Photo ThIerry COULIBALY

24 HEURES DU MANS 2014 – La PORSCHE  OFFICIELLE GT du Team MANTHEY PORSCHE AG la N91 – Photo ThIerry COULIBALY

Photo

24 HEURES DU MANS 2014 -La LIGIER N°35 de l’équipe G Drive  -Photo Patrick MARTINOLI

24 HEURES DU MANS 2014 - La LIGIER G Drive - Photo Patrick MARTINOLI

24 HEURES DU MANS 2014 – La MORGAN LMP2 du Team NEWBLOOD by MORAND  – Photo Patrick MARTINOLI

24 HEURES DU MANS 2014 - ALPINE N°36 de l'équipe SIGNATECH - Photo Patrick MARTINOLI

24 HEURES DU MANS 2014 – ALPINE N°36 de l’équipe SIGNATECH – Photo Patrick MARTINOLI

24 HEURES DU MANS 2014  - La LIGIER de l'équipe  TDS by THIRIET -Photo Thierry COUIBALY

24 HEURES DU MANS 2014 – La LIGIER JSP2 du Team TDS by THIRIET – Photo Thierry COUIBALY

24 HEURES DU MANS 2014 - La MORGAN LARBRE - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 – La MORGAN LARBRE – Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 - La FERRARI N°58 Ecurie ASP SOFREV - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 – La FERRARI N°58 Ecurie ASP SOFREV – Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 - La MORGAN Team PEGASUS - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 – La MORGAN Team PEGASUS – Photo Antoine CAMBLOR

24-HEURES-DU-MANS-2014-La-FERRARI-AF-CORSE-N°71-Photo-Antoine-CAMBLOR.

24-HEURES-DU-MANS-2014-La-FERRARI-AF-CORSE-N°71-Photo-Antoine-CAMBLOR.

24 HEURES DU MANS 2014 La PORSCHE N°77 - Photo Thierry COULIBALY

24 HEURES DU MANS 2014 La PORSCHE N°77 – Photo Thierry COULIBALY

 24 HEURES DU MANS 2014 - La FERRARI N°62 - Photo Antoine CAMBLOR


24 HEURES DU MANS 2014 – La FERRARI N°62 – Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 - La CORVETTE usine - Photo Patrick MARTINOLI

24 HEURES DU MANS 2014 – La CORVETTE usine – Photo Patrick MARTINOLI

 

 

Sport

About Author

gilles