LES PILOTES DE LA PORSCHE CARRERA CUP EN PISTE AU MANS

 

 

 

LES PILOTES DE LA PORSCHE CARRERA CUP EN PISTE AU MANS   

 PORSCHE-CARRERA-CUP-2014


PORSCHE-CARRERA-CUP-2014

 

Les pilotes de la Porsche Carrera Cup France disputeront comme il y a trois ans une course en ouverture des 24 Heures du Mans. Mais cette épreuve INTERNATIONALE qui verra au départ bon nombre de concurrents britanniques, ne comptera cependant pas dans le classement de la Porsche Carrera Cup France.

Néanmoins, tous les pilotes  tricolores seront bien en piste, rejoints par quelques invités comme l’ancien co-vainqueur des 24 Heures du Mans 1998 au volant de la Porsche GT1, Laurent Aiello

 

LE SÉBASTIEN LOEB RACING SUR DEUX FRONTS

PORSCHE-CARRERA-CUP-2014-LE-MANS-ARMADA-DU-SEB-LOEB-RACING-Eric-FABRE-V-IMAGES

PORSCHE-CARRERA-CUP-2014-LE-MANS-ARMADA-DU-SEB-LOEB-RACING-Eric-FABRE-V-IMAGES

 

Le Sébastien Loeb Racing mènera la semaine des 24 Heures du Mans sur deux fronts. Parallèlement à son engagement dans le double tour d’horloge, en catégorie LM P2, l’écurie de Soultz-Sous-Forêts alignera en effet ses six Porsche 911 GT3 Cup dans une épreuve exceptionnelle, point d’orgue de la saison de Porsche Carrera Cup France.

Maxime Jousse, Nicolas Marroc, Sacha Bottemanne, Joffrey de Narda, Christophe Lapierre et Roar Lindland évolueront en lever de rideau de la course d’endurance la plus célèbre au monde.

L’édition 2014 des 24 Heures marque le retour de Porsche dans la catégorie reine et, à cette occasion, le Championnat Français a souhaité donner une dimension spéciale à l’événement en organisant une épreuve ne comptant pas au classement final, réunissant son plateau traditionnel, auquel s’ajoutent les concurrents du championnat anglais et des représentants de toutes les Cup organisées aux quatre coins du monde.

Un spectacle sans précédent de 62 voitures, parmi lesquelles les six 911 GT3 Cup du team de Sébastien Loeb et Dominique Heintz, confiées à Maxime Jousse, Nicolas Marroc, Sacha Bottemanne, et Joffrey de Narda chez les A, Christophe Lapierre et Roar Lindland chez les B.

 

PORSCHE-CARRERA-CUP-2014-Maxime-JOUSSE-course-du-Mans

PORSCHE-CARRERA-CUP-2014-Maxime-JOUSSE-course-du-Mans

 

Lors de la précédente manche à Lédenon, le Sébastien Loeb Racing a concrétisé son bon début de saison par une première victoire. L’œuvre de Maxime Jousse, 2ème du Championnat, qui s’apprête à découvrir les 13,659 kilomètres du circuit de la Sarthe non sans une certaine ambition.

« Cette épreuve ne comptant pas pour le championnat, je l’attaque avec une motivation particulière »

Et, le Varois, poursuit:

« Nous roulons en effet sans pression et on nous offre la chance de nous produire devant les meilleures équipes d’endurance au monde. C’est une excellente opportunité de se faire remarquer et je compte bien la saisir. Je serai dans le même état d’esprit que lors de ma participation à la Porsche Supercup à Monaco : apprendre, me faire plaisir, mais avec l’objectif de décrocher un bon résultat. Par sa physionomie, cette piste a un caractère très spécial et nos adversaires vont être très forts. Peut-être le niveau le plus élevé jamais vu dans une course de Carrera Cup. Ce sera dur de se hisser au sommet de la hiérarchie mais j’ai confiance dans l’équipe et dans mon potentiel pour me battre dans le Top 5, et plus encore pour le podium. »

 

PORSCHE-CARRERA-CUP-2014-LEDENON-NICOLAS-MARROC

PORSCHE-CARRERA-CUP-2014-LEDENON-NICOLAS-MARROC

 

S’il en est un qui connaît en revanche parfaitement la piste, c’est Nicolas Marroc, qui court sous l’appellation @LoebRacing. Engagé en 2011 sur une Ferrari aux 24 Heures, le Vendéen avait terminé 4e de la catégorie GTE Am. L’année suivante, il avait participé à la Journée Test avec le Sébastien Loeb Racing. Deux bonnes raisons pour faire de Nico un prétendant au podium, d’autant qu’il a démontré sa vélocité cette saison dès ses premiers pas au volant de la nouvelle 911 GT3 Cup.

« A la différence des GT des 24 Heures, nous aurons moins de grip et d’aéro. Nous seront donc très rapides en ligne droite avec la Cup – autour de 300 km/h – et il me faudra être vigilant. Le circuit est piégeux mais facile à assimiler. Donc si je n’ai pas forcément l’avantage de la connaissance des lieux, ma force, c’est de connaître l’atmosphère si particulière de cette semaine, et l’enjeu de se produire devant une telle foule. Mon avantage pourrait donc provenir de ma faculté à gérer psychologiquement ce rendez-vous. J’ai montré que je pouvais faire de belles choses à Imola, on peut donc espérer disputer une bonne course. Mais mon principal objectif sera : prendre mon pied et m’éclater au volant de la voiture ! »

 

 PORSCHE-CARRERA-CUP-2014-IMOLA-LAPIERRE-


PORSCHE-CARRERA-CUP-2014-IMOLA-LAPIERRE-

 

Auteur d’excellentes performances au début du mois dans le Gard au classement des Gentlemen Drivers, Christophe Lapierre se rend au Mans avec un moral de vainqueur.

Il n’en faut pas moins lorsque l’on a l’ambition de prendre sa revanche sur le sort qui l’a frappé en 2010, lorsqu’une manche de la Porsche Carrera Cup France avait été organisée, déjà, en lever de rideaux des 24 Heures.

 

LAPIERRE-Le-Mans-stop-tribune

24 HEURES DU MANS 2014- Course Porsche Cup -Chrustophe LAPIERRE doit stopper devant les tribunes

 

Le concessionnaire de la marque à Montélimar, nous confie :

« J’étais 2ème dans le dernier tour avant de me faire percuter… J’espère donc cette année voir enfin l’arrivée ! »

Tof, enchaîne :

« C’est une épreuve de prestige, sans pression, dans le cadre de ce fabuleux événement qu’est le retour de Porsche aux 24 Heures du Mans avec la 919 Hybrid. Il est clair que je vais tout faire pour m’imposer. Il n’y aura ni arrières pensées, ni hantise de perdre des points au championnat. Cela ne signifie pas pour autant faire n’importe quoi. Le circuit est rapide et, les opportunités de dépasser se créant en bout de ligne droite, c’est souvent très chaud. J’ai une bonne équipe, une bonne auto et je reste sur une victoire à Lédenon : je ne peux qu’être positif. »

La meute sera lâchée dès le mercredi 11 juin 2014, à 20h30, pour une séance d’essais libres d’une heure.

La grille de départ sera ensuite connue le lendemain, jeudi 12 juin, à l’issue des qualifications qui débuteront à 17h30 pour une durée d’une heure.

 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA- Antoine CAMBLOR 

 

Porsche Cup

About Author

gilles