WRC. SECOND EN SARDAIGNE, MADS ØSTBERG SIGNE SON MEILLEUR RÉSULTAT AVEC CITROËN !

 

 

 

 

 

 WRC-2014-SARDAIGNE-DS3-MADS-OSTBERG


WRC-2014-SARDAIGNE-DS3-MADS-OSTBERG

 

Bonnes performances d’ensemble des pilotes Citroen, ce week-end en Sardaigne

Déjà montés sur la troisième marche du podium en Suède et au Portugal, le duo Mads Østberg et Jonas Andersson fait encore mieux en Sardaigne, en s’adjugeant la deuxième place.

Khalid Al Qassimi et Chris Patterson marquent eux leur premier point de la saison avec la Citroën DS3 WRC.

Grande performance encore de Sébastien Chardonnet et Thibault De la Haye, deuxièmes en WRC2, pour les débuts en Championnat du Monde de la nouvelle Citroën DS3 R5.

 

 WRC-2014-SARDAIGNE-SEBASTIEN-CHARDONNET-THIBAULT-DE-LA-HAYE.


WRC-2014-SARDAIGNE-SÉBASTIEN-CHARDONNET-THIBAULT-DE-LA-HAYE.

 

Après avoir construit leur résultat durant deux journées particulièrement éprouvantes, les pilotes Citroën Racing pouvaient concrétiser aujourd’hui. Moins de cinquante kilomètres chronométrés étaient au programme avant d’atteindre l’arrivée à Alghero.

Kris Meeke s’élançait en deuxième position, avec la redoutable tâche de balayer la trajectoire. Son unique objectif était d’atteindre l’arrivée et d’acquérir toujours plus d’expérience. Malgré un passage en Rallye 2 vendredi soir, il parvenait à marquer deux points pour l’équipe Citroën

 

WRC-2014-SARDAIGNE-DS3-de-MEEKE-et-NAGLE

WRC-2014-SARDAIGNE-DS3-de-MEEKE-et-NAGLE

 

Ces quatre dernières spéciales étaient surtout une belle occasion pour Mads Østberg de décrocher son meilleur résultat au volant de la Citroën DS3 WRC. Avec un choix de pneumatiques différent de ses rivaux (deux Michelin tendres et quatre durs contre cinq durs pour les autres concurrents), le Norvégien contenait un éventuel retour de Jari-Matti Latvala pour aborder les derniers kilomètres sans pression.

Cinquième de la Power Stage, il s’assurait de la deuxième place du classement général final. Ce troisième podium en six courses lui permettait de s’installer, seul, au troisième rang du Championnat du Monde après six des treize épreuves du calendrier.

 

 WRC-2014-SARDAIGNE-DS3-de-AL-QASSIMI.


WRC-2014-SARDAIGNE-DS3-de-AL-QASSIMI.

 

De plus en plus en confiance grâce au travail mené avec les ingénieurs du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team, Khalid Al Qassimi signait également son meilleur résultat de la saison en marquant le point de la dixième place.

Pour son baptême en Championnat du Monde, la Citroën DS3 R5 confirmait tous les espoirs placés en elle. Confiée à Sébastien Chardonnet et Thibault De la Haye, Champions WRC3 en titre et vainqueurs du Citroën Top Driver, le nouveau fleuron de la gamme compétition-clients de Citroën Racing fêtait ces débuts par une deuxième place dans la catégorie WRC2 !

Ce succès est complété par la victoire de Thomas Pletka en deux roues motrices avec la Citroën DS3 R3.

La prochaine épreuve se déroulera du 26 au 29 juin en Pologne.

PAROLES DE PILOTES

WRC-2014-SARDAIGNE-OSTBERG

WRC-2014-SARDAIGNE-OSTBERG

 

Mads Østberg :

« Nous étions régulièrement dans le rythme de nos principaux rivaux et la deuxième place n’était pas encore assurée ce matin. Mais nous avons fait un bon choix de pneus qui nous a aidés à conforter notre position. Je me sens de mieux en mieux dans la Citroën DS3 WRC. Je prends confiance et je parviens à rouler plus vite sans prendre de risque. Il faut encore travailler pour continuer à progresser. Le prochain objectif est de gagner une place supplémentaire. »

 

WRC-2014-SARDAIGNE-KRIS-MEEKE

WRC-2014-SARDAIGNE-KRIS-MEEKE

 

Kris Meeke :

« Le rallye avait bien commencé. Nous étions dans le rythme jusqu’à ce qu’un problème d’alternateur ne nous oblige à passer par le Rallye 2. A partir de samedi matin, il a fallu ouvrir la route. Il est toujours difficile d’être en confiance dans ces conditions mais ce fut une expérience enrichissante. J’espère qu’elle nous servira à l’avenir. »

 

WRC-2014-SARDAIGNE-KRIS-MEEKE

WRC-2014-SARDAIGNE-KRIS-MEEKE

 

Khalid Al Qassimi :

« Ce fut une course particulièrement difficile. Les spéciales étaient très cassantes. C’était compliqué pour les machines, mais aussi pour les équipages. Nous avons adapté les réglages durant toute la première partie du rallye. Ça a commencé à payer samedi après-midi. Les temps étaient bien plus intéressants même si nous balayions la trajectoire. Les ingénieurs ont fait un travail fantastique. Ils ont compris ce dont j’avais besoin pour me sentir à l’aise dans la Citroën DS3 WRC. »

 

   WRC-2014-SARDAIGNE-SEBASTIEN-CHARDONNET

WRC-2014-SARDAIGNE-SÉBASTIEN-CHARDONNET

 

Sébastien Chardonnet :

« La Citroën DS3 R5 a parfaitement fonctionné. Nous avons beaucoup appris et l’équipe technique a également emmagasiné de nombreuses informations. Nous avons rempli nos objectifs. Ce fut un week-end parfait. Nous avons même pu commencer à travailler plus en profondeur sur les réglages pour acquérir un peu plus d’expérience et préparer la suite de la saison. »

 

 WRC-2014-SARDAIGNE-MAREK-NOWARECKI-et-MADS-OSTBERG


WRC-2014-SARDAIGNE-MAREK-NOWARECKI-et-MADS-OSTBERG

 

Quant à Marek Nawarecki, le Team Principal de Citroën Racing qui remplaçait Yves Matton, retenu lui à Moscou par le WTCC, lui, il expliquait :

« Citroën Racing a vécu ce rallye très intensément. Au sein de l’équipe, la cohésion était parfaite. C’est une force qui nous a permis de faire les bons choix et de donner l’opportunité à nos équipages de montrer leurs qualités. Mads a réussi à passer à travers les difficultés pour aller conquérir une belle deuxième place. Malgré un problème d’alternateur sur sa voiture, Kris a été en mesure de parfaire son expérience et d’accumuler des kilomètres. Khalid a beaucoup progressé sur des routes très exigeantes. Sa dixième place est une belle récompense. Enfin, nous pouvons également célébrer les formidables débuts de la Citroën DS3 R5. Elle faisait ses premiers tours de roues en Championnat du Monde. C’était aussi son premier rallye sur terre. Sébastien Chardonnet a réalisé une course parfaite en partageant beaucoup d’informations avec ses ingénieurs. Terminer au deuxième rang de la catégorie WRC2 et devant toutes les autres R5 est prometteur ! »

 

FILM DU RALLYE DIMANCHE

 WRC-2014-SARDAIGNE-MADS-OSTBERG-DS3-CITROEN


WRC-2014-SARDAIGNE-MADS-OSTBERG-DS3-CITROEN

 

ES14 – Cala Flumini 1 (8,98 km) – Mads Østberg faisait un choix de pneumatiques différent de ces principaux concurrents. Le Norvégien optait pour deux gommes tendres et quatre gommes dures alors que les autres leaders partaient avec cinq gommes dures. Le premier résultat lui donnait raison puisqu’il réalisait le meilleur temps devant Andreas Mikkelsen et Jari-Matti Latvala.

ES15 – Castelsardo (14,00 km) – Mads Østberg était le plus rapide au passage des deux premiers intermédiaires avant de céder dans les derniers hectomètres. Jari-Matti Latvala en profitait. Mais le Finlandais ne lui reprenait que 1’’4. Sébastien Ogier restait en tête avec plus d’une minute d’avance.

ES16 – Tergu-Osilo (14,88 km) – Jari-Matti Latvala signait le meilleur temps avec 6’’2 d’avance sur Mads Østberg. Le pilote Citroën conservait néanmoins 16’’9 d’avance au classement général avant la dernière spéciale.

ES17 – Power Stage Cala Flumini (8,98 km) – Kris Meeke, Khalid Al Qassimi et Mads Østberg atteignaient l’arrivée d’un rallye toujours aussi éprouvant. Andreas Mikkelsen, Jari-Matti Latvala et Sébastien Ogier marquaient les points bonus de la Power Stage. La victoire finale revenait à Sébastien Ogier devant Mads Østberg et Jari-Matti Latvala. Khalid Al Qassimi terminait au dixième rang, juste devant Sébastien Chardonnet, deuxième du WRC2.

 

Christian COLINET

Photos : TEAM

CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL

 WRC-2014-SARDAIGNE-MADS-OSTBERG-second.


WRC-2014-SARDAIGNE-MADS-OSTBERG- JONAS ANDERSON  Brillants seconds.

 

 

1. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC) en 4h02’37″8
2. Mads Østberg – Jonas Andersson (Citroën DS3 WRC) à 1’23″1
3. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC) à 1’32″8
4. Andreas Mikkelsen – Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC) à 2’39″3
5. Elfyn Evans – Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC) à 4’41″8
6. Martin Prokop – Jan Tomanek (Ford Fiesta RS WRC) à 6’05″3
7. Henning Solberg – Ilka Minor (Ford Fiesta RS WRC) à 7’15″8
8. Robert Kubica – Maciej Szczepaniak (Ford Fiesta RS WRC) à 12’19 »
9. Lorenzo Bertelli – Mitia Dotta (Ford Fiesta RRC) à 15’22″1
10. Khalid Al Qassimi – Chris Patterson (Citroën DS3 WRC) à 16’49″3
11. Sébastien Chardonnet – Thibault De la Haye (Citroën DS3 R5) à 17’33″7
18. Kris Meeke – Paul Nagle (Citroën DS3 WRC) à 30’33″6

 

MEILLEURS TEMPS
Jari-Matti Latvala 7, Sébastien Ogier 4, Mads Østberg 2, Mikko Hirvonen, Thierry Neuville, Juho Hänninen et Andreas Mikkelsen 1.

 

LEADERS
ES 1 : Mikko Hirvonen
ES 2 : Thierry Neuville
ES 3 : Juho Hänninen
ES 4 : Thierry Neuville
ES 5 à 12 : Jari-Matti Latvala
ES13 à 17 : Sébastien Ogier

 

CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES PILOTES

 

1. Sébastien Ogier : 138 points
2. Jari-Matti Latvala : 105 points
3. Mads Østberg : 66 points
4. Andreas Mikkelsen : 63 points
5. Mikko Hirvonen : 40 points
6. Elfyn Evans : 36 points
7. Kris Meeke : 32 points
8. Thierry Neuville : 31 points
25. Khalid Al Qassimi : 1 point

 

CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES CONSTRUCTEURS

 

1. Volkswagen Motorsport : 227 points
2. Citroën Team : 110 points
3. M-Sport World Rally Team : 78 points
4. Volkswagen Motorsport II : 64 points
5. Hyundai Shell World Rally Team : 59 points
6. Jipocar Czech National Team : 32 points
7. RK M-Sport World Rally Team : 18 points

 

WRC

About Author

gilles