GT TOUR FFSA A LEDENON. VICTOIRES DE LA PORSCHE IMSA ET DE L’AUDI DU SEB LOEB RACING

 

 

 

 

GT TOUR 2014 Affiche

 

Ce week-end à Lédenon, se déroulait la deuxième étape du Championnat GT Tour FFSA avec cinq disciplines en piste.
Par une météo estivale, les 14 courses au programme n’ont pas manqué de spectacle pour le plus grand plaisir des 12.000 spectateurs présents.

 

Course 1 : IMSA Performance-Matmut s’impose avec brio !

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-1-La-PORSCHE-IMSA-de-NARAC-ARMINDO-en-tete-du-peloton-Photo-Antoine-CAMBLOR.

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-1-La-PORSCHE-IMSA-de-NARAC-ARMINDO-en-tete-du-peloton-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Auteur de la pole position, l’équipe ‘IMSA Performance-Matmut’ a dominé de la tête et des épaules, la première des deux courses à Lédenon, théâtre de la deuxième étape du Championnat de France GT Tour.

Au volant de leur Porsche, le duo Raymond Narac et Nicolas Armindo, s’impose devant les deux Ferrari du Team Sofrev-ASP de Jérome Policand, la n°1 du tandem Morgan Moullin-Traffort et Philippe Giauque précèdant la n°10 de la paire que forme, Olivier Panis et Eric Debard.

En Coupe de France FFSA GT, la BMW du Classic & Modern Racing, signe la victoire par l’intermédiaire du de l’équipage composé de Hirschi-Nicolle, après un dépassement dans le dernier quart d’heure sur l’Audi du Saintéloc de Rossello-Lallement.

 

Le film de la course 1.

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-1-1er-PORSCHE-Team-IMSA-NARAC-ARMINDO-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-1-1er-PORSCHE-Team-IMSA-NARAC-ARMINDO-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Parti depuis la pole, Raymond Narac réalise un envol parfait à bord de la Porsche/IMSA Performance-Matmut. A ses côtés sur la première ligne, David Hallyday suit au volant de l’Audi Saintéloc, et emmène un peloton composé de la Ferrari Sport Garage de Gilles Vannellet, et des Ferrari de l’équipe Sofrev-ASP d’Eric Debard et Philippe Giauque.

Leader, Raymond Narac creuse rapidement l’écart, au rythme de quasiment une seconde par tour !

En Coupe de France GT, L’Audi de chez Saintéloc, la n°43 mène mais Marc Sourd part en tête à queue et reste malhereusement  dans le bac !

C’est la BMW de Classic & Modern Racing de Pierre Hirschi qui hérite des commandes.

Si Narac continue sur son rythme élevé, son poursuivant David Hallyday effectue une petite excursion hors piste à la fin du premier quart d’heure, qui le fait rétrograder au 9éme rang. Dans la foulée, c’est Henry Hassid, alors 5éme au volant de l’Audi du Sébastien Loeb Racing, qui part en tête à queue. En repartant, il est percuté par l’Audi du GSE by DKR Engineering, puis par  la Mercedes de Classic & Modern Racing, ces trois autos étant contraintes à l’abandon.

Abandon aussi pour la Ferrari n°350 du Team Duqueine après un problème d’embrayage.

 

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-La-FERRARI-de-PANIS-DEBARD-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-La-FERRARI-de-PANIS-DEBARD-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Raymond Narac poursuit son cavalier seul devant Gilles Vannelet, alors que Philippe Giauque trouve l’ouverture sur Eric Debard pour le gain de la troisième position. Dans les instants qui suivent, Fabrice Rossello passe Pierre Hirschi pour s’emparer des commandes de la Coupe de France GT. Au cœur du peloton, plusieurs concurrents remontent. C’est le cas notamment de la Ferrari n°9 du Team Duqueine, désormais 8éme, ou encore de l’Audi du Sébastien Loeb Racing, la n°50, 10éme après être partie 14éme.

A l’approche de la mi-course, la meute entre dans les stands pour les changements de pilotes réglementaires. IMSA Performance-Matmut ressort en tête avec Nicolas Armindo, suivi à une dizaine de secondes des deux Ferrari Sofrev-ASP, de la Ferrari Sport Garage n°3 et de l’Audi Saintéloc n°42.

Si Morgan Moullin-Traffort cravache pour revenir sur le leader, les positions restent stables. Seul Ludovic Badey part en tête à queue et rétrograde au 7éme rang. Cela profite à Soheil Ayari qui, dans le baquet de la Ferrari n°9 du Team Duqueine remonte fort sur le Top 5.

Il reste à peine plus de dix minutes et la messe n’est pas dite en Coupe de France. Avec la BMW Classic & Modern Racing, Thomas Nicolle dépasse victorieusement l’Audi Saintéloc de Gilles Lallement.

 

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-1-1er-La-PORSCHE-IMSA-de-NARAC-ARMINDO-Photo-Antoine-CAMBLOR.

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-1-1er-La-PORSCHE-IMSA-de-NARAC-ARMINDO-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Après une heure et un véritable sans faute, IMSA Performance-Matmut décroche la victoire avec le duo Narac-Armindo. Après un solide retour, la Ferrari Sofrev-ASP de Moullin-Traffort-Giauque termine à quelques secondes du vainqueur et devance la voiture sœur de Panis-Debard.

Parti au-delà du Top 10, la Ferrari Sport Garage est régulièrement remontée dans le classement pour se classer à une belle quatrième place avec Santamato-Cayrolle. Saintéloc complète le quinté, Guilvert-Hallyday ayant conservé une petite marge de quatre dixièmes sur la Ferrari Duqueine de Police-Ayari. 14éme sur la grille, l’Audi du Sébastien Loeb Racing n°50, qui s’élancera en pole de la Course 2, se classe 8éme.

En Coupe de France GT, Classic & Modern Racing n’a pas tremblé dans les derniers tours. Pierre Hirschie et Thomas Nicolle signent leur premier succès de la saison devant l’Audi/Saintéloc de Gilles Lallement et Fabrice Rossello.

 

Le film de la course 2

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-AUDI-Team-Seb-Loeb-Racing-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-AUDI-Team-Seb-Loeb-Racing-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Depuis la pole position, Anthony Beltoise prend un envol parfait au volant de l’Audi du Sébastien Loeb Racing n°50. A ses côtés sur la première ligne avec la Ferrari Duqueine, Soheil Ayari est devancé dans les premiers lacets par la Porsche du Team IMSA Performance-Matmut de Nicolas Armindo et la Ferrari Sofrev-ASP d’Olivier Panis. Sur la voiture sœur, Morgan Moullin-Traffort complète le Top 5. Ces cinq hommes s’affrontent ardemment, alors que Renaud Derlot emmène une meute de plusieurs voitures. En Coupe de France, Classic & Modern Racing mène avec la BMW de Thomas Nicolle.

Après une dizaine de minutes, les huit premiers sont regroupés en moins de cinq secondes, preuve que la lutte est acharnée. Soheil Ayari trouve l’ouverture sur Olivier Panis après un contact pour le gain du 3éme rang. Au même instant, Mike Parisy et Ludovic Badey, alors en bataille pour la 7éme position, sont dans les graviers. Ils repartent après avoir perdu une poignée de places. Soheil Ayari est quant à lui toujours à l’attaque et après plusieurs intimidations il attaque Nicolas Armindo pour passer 2e. Dans le même tour, Grégory Guilvert entame une rémontée impressionnante. Il gagne un rang au dépend d’Arno Santamato, puis un autre dans la boucle suivante en dépassant Renaud Derlot. Morgan Moullin-Traffort étant contraint à l’abandon après un problème de direction assistée, Guilvert se hisse 6e après vingt minutes.

 

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-1-FERRARI-ASP-SOFREV-MOULIN-TRAFFORT-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-1-FERRARI-ASP-SOFREV-MOULIN-TRAFFORT-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

Un peu plus loin, un petit train s’est formé avec la Mercedes Classic & Modern Racing de Greg Demoustier qui devance la Ferrari Sport Garage de Bruce Lorgeré-Roux, ou encore la seconde Audi du Sébastien Loeb Racing de Mike Parisy. Du côté de la Coupe de France, Thomas Nicolle est toujours en tête, mais il est désormais poursuivi de très près par la Ferrari/Duqueine de Philippe Colançon.

Les arrêts au stand débutent à la demi-heure de course avec Anthony Beltoise en solide leader car  il devance de quatre secondes Soheil Ayari. Son équipier Roland Bervillé le relaye et repart aux commandes devant Jean-Claude Police. La troisième place est occupée par Eric Debard, qui a pris la suite d’Olivier Panis chez Sofrev-ASP.

 

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-AUDI-SAINTELOC-Photo-Antoine-CAMBLOR.

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-AUDI-SAINTELOC-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

 

Suivent l’Audi Saintéloc de David Hallyday et la Porsche IMSA Performance-Matmut de Raymond Narac, victorieuse de lma 1ére course. Les deux hommes entament un sérieux duel alors que Laurent Coubard est victime d’une violente sortie de piste à bord de sa Mercedes.

Si le Team Duqueine pointe désormais à la première place de la Coupe de France avec Gilles Duqueine, Roland Bervillé conforte son leadership devant Jean-Claude Police et Eric Debard, alors que la bataille entre David Hallyday et Raymond Narac gagne en intensité. Ce dernier augmente la pression mais part en tête à queue à moins de dix minutes du terme. Sur une piste sale, Eric Debard part aussi à la faute. David Hallyday, en plus de souffler, hérite ainsi du troisième rang.

Le trio – Bervillé, Police, Hallyday – file vers le podium au moment même où trois pilotes s’affrontent pour la quatrième position. Malgré plusieurs attaques, Raymond Narac ne parviendra pas à faire chuter Eric Cayrolle, mais il résistera d’un souffle à Eric Debard. Après une heure de course et 44 tours, le Sébastien Loeb Racing s’impose avec l’Audi de Roland Bervillé et Anthony Beltoise. Le Team Duqueine décroche un nouveau podium avec Jean-Claude Police et Soheil Ayari. Fidèles au poste, David Hallyday et Grégory Guilvert répondent présents avec la troisième place.

Le Team Duqueine décroche sa troisième victoire en quatre courses en Coupe de France GT. Gilles Duqueine et Philippe Colançon précèdent finalement l’Audi Saintéloc de Fabrice Rossello et Gilles Lallement. Longtemps deuxième, la BMW Classic & Modern Racing de Pierre Hirschi et Thomas Nicolle a été poussé dans le mur de pneus par l’Audi de Marc Sourd.

 

 GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-FERRARI-Team-DUQUEINE-de-Sohel-AYARI-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-FERRARI-Team-DUQUEINE-de-Sohel-AYARI-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 l’issue de la Course 2 du Championnat de France GT Tour sur le circuit de Lédenon, le Collège des Commissaires Sportifs, a pris deux décisions qui ont un effet direct sur le classement.

En effet, deuxième à l’origine, la Ferrari du Team Duqueine confiée à Soheil Ayari et Jean-Claude Police a écopé de trente secondes de pénalité – équivalent à un drive through – suite à l’article 8.2.2.5.

 

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-FERRARI-Team-SPORT-GARAGE-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-FERRARI-Team-SPORT-GARAGE-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Alors que Saintéloc, David Hallyday et Grégory Guilvert grimpent d’une marche, Sport Garage hérite de la troisième place sur le podium avec la Ferrari pilotée par Eric Cayrolle et Arno Santamato.

IMSA Performance-Matmut monte également d’un rang dans la hiérarchie, soit le quatrième, et s’empare du même coup des commandes du classement provisoire du Chammpionnat Pilotes, avec Raymond Narac et Nicolas Armindo.

La prochaine étape du GT Tour se déroulera sur le circuit du Val de Vienne au Vigeant les 5 et 6 juillet.

 

Aurélie ELBAZ
Photos : Antoine CAMBLOR

 

GT-TOUR-2014-LEDENON-Le-podium-Course-1-avec-les-vainqueurs-NARAC-ARMINDO-du-Team-IMSA-PERFORMANCE-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2014-LEDENON-Le-podium-Course-1-avec-les-vainqueurs-NARAC-ARMINDO-du-Team-IMSA-PERFORMANCE-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-1er-AUDI-Team-SLR-de-BELTOISE-BERVILLE-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-FFSA-A-LEDENON.-Course-2-1er-AUDI-Team-SLR-de-BELTOISE-BERVILLE-Photo-Antoine-CAMBLOR

Sport

About Author

gilles