24 HEURES DU MANS. DEBUT REUSSI POUR LA LIGIER DU TEAM THIRIET BY TDS

 

LOGO LIGIER

 

Le Grand Retour de Ligier au Mans!

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-LIGIER-Team-THIRIET

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-LIGIER-Team-THIRIET

Outre, la voiture engagée par l’équipe G Drive, la N°35, le team Thiriet by TDS Racing s’est porté lui aussi acquéreur de cette nouvelle Ligier.

Et dimanche dernier, les pilotes de cette Ligier JS P2, N°46, ont largement profité de la journée Test des essais préliminaires pour règler les derniers détails sur le grand circuit Sarthois aprés un déverminage éffectué quelques jours auparavant sur la piste du circuit de Nevers-Magny cours .

Cette journée de test pour découvrir le tout nouveau proto LMP2 Ligier JS P2 N°46, a pleinement rempli son objectif !

Elle a permis à Tristan Gommendy, Ludovic Badey et Pierre Thiriet de découvrir leur nouveau proto Ligier JS P2 en condition ‘Le Mans’.

L’équipe Thiriet by TDS Racing a travaillé tout au long de la journée afin de trouver le meilleur réglage. Hormis une crevaison lors de la première séance d’essais de Tristan Gommendy, aucun problème majeur n’est à signaler.

 

Tristan lâche : « le travail paiera »

24-HEURES-DU-MANS-2014-TRISTAN-GOMMENDY-Portrait

24-HEURES-DU-MANS-2014-TRISTAN-GOMMENDY-Portrait

 

Et après avoir goûté aux joies du pilotage de l’Alpine A450 en 2013,  voila Tristan Gommendy cette année dans le baquet de la Ligier !

 

Tristan nous confie :

« La journée du Test Day a été chargée. Beaucoup de réglages ont été faits. Nous n’avons pas cherché à faire de la performance mais nous avons souhaité avant tout bien nous concentrer sur le réglage de cette nouvelle auto. Nous avons encore du travail d’amélioration mais je suis confiant. Le travail paiera. Je suis très impatient d’être au mercredi 11 juin pour les premiers essais. L’humilité reste toujours le maitre mot aux 24 Heures du Mans mais je crois que nous sommes bien armés pour faire un bon résultat. Wait and See! »

 

Après le regrettable retrait des grandes équipes Françaises d’endurance, Courage d’abord, puis Pescarolo ensuite, le retour dans la discipline, d’Alpine, puis maintenant de Ligier, ne pourra que ravir les fans tricolores de l’endurance en général et des 24 Heures du Mans, en particulier

 

 

 

 

La Ligier JS P2, vous connaissez ?

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-La-LIGIER-du-Team-THIRIET-by-TDS

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Préliminaire-La-LIGIER-du-Team-THIRIET-by-TDS

 

Un an après Alpine, une autre marque Française de renom, Ligier fait donc à son tour, son grand retour aux 24 Heures du Mans 2014 !

La marque Ligier, du nom de son fondateur Guy Ligier, est surtout connue pour son implication dans le Championnat du monde de Formule 1, entre 1976 et 1996.

Souvenez-vous, Jacques Lafitte avait participé aux débuts de Ligier en Grand Prix F1 en 1976, offrant à l’écurie six victoires en GP.
Mais avant de briller en Formule 1, les Ligier ont brillé au Mans, l’une des voitures se classant notamment seconde en 1975 avec l’équipage formé de Jean-Louis Lafosse et Guy Chasseuil,

 

UN PEU D’HISTOIRE

Guy LIGIER et Michel TETU - Photo autonewdsinfo

Guy LIGIER et Michel TETU – Photo autonewsinfo

 

En 1969, l’ancien pilote Guy Ligier, fonde sa marque destinée à engager des voitures en Endurance. Toutes les Ligier de course auront comme nom de code un nombre précédé des initiales « JS », en hommage à son ami, le pilote Jo Schlesser, proche de Guy Ligier et tragiquement disparu lors du Grand Prix de France de F1 le dimanche 7 juillet 1968 sur le circuit de Rouen-Les Essarts au volant d’une Honda de GP.

Après quelques succès en endurance, Ligier s’engagera ensuite en Formule 1 à partir de la saison 1976 et y restera une vingtaine d’années.

 

Ligier et les courses d’endurance

 LE-MANS-CLASSIC-2012-4-H-Mans-1974-Ligier-Maserati-JS2-Guy-Chasseuil-Photo-Michel-Picard

LE-MANS-CLASSIC-2012-4-H-Mans-1974-Ligier-Maserati-JS2-Guy-Chasseuil-Photo-Michel-Picard

 

L’écurie participe aux 24 Heures du Mans de 1970 à 1975.

Au début en 1970, elle engage une JS1 dotée d’un moteur Ford Cosworth FVC d’1,8 L, et en 1971, une barquette JS3 à moteur V8 Cosworth de F1, conçue par l’ingénieur Michel Tétu.

De 1972 à 1975, une dizaine de JS2 sera engagée au Mans, d’abord propulsées par des moteurs Maserati V6 de 3 L de cylindrée puis par un Ford Cosworth V8 de 3 L en 1975

 

Palmarès des Ligier aux 24 Heures du Mans

LIGIER-JS2-des-24-HEURES-DU-MANS-1975.

LIGIER-JS2-des-24-HEURES-DU-MANS-1975.

 

 

1970 : abandon de la Ligier JS1 n°50 avec Guy Ligier et Jean-Claude Andruet.
1971 : la Ligier JS3 n°24 de Guy Ligier et Patrick Depailler est non-classée (distance parcourue insuffisante).
1972 : abandon de la Ligier JS2 n°21 avec Guy Ligier et Jean-François Piot, de la Ligier JS2 n°22 avec Pierre Maublanc et Jacques Laffite et de la Ligier JS2 n°56 avec Claude Laurent, Jacques Marche et Martial Delalande.
1973 : abandon de la Ligier JS2 n°19 avec Jean-Pierre Paoli et Alain Couderc et de la Ligier JS2 n°62 avec Guy Ligier et Jacques Laffite.
1974 : 8éme place de la Ligier JS2 n°15 avec Jacques Laffite et Alain Serpaggi et abandon de la Ligier JS2 n°14 avec Guy Chasseuil et Michel Leclère.
1975 : 2éme place de la Ligier JS2 n°5 avec Jean-Louis Lafosse et Guy Chasseuil, abandon de la Ligier JS2 n°6 avec Henri Pescarolo et François Migault et abandon de la Ligier JS2 n°97 avec Jean-Pierre Beltoise et Jean-Pierre Jarier.

 

La LIGIER JS P2 de 2014

ENDURANCE-LA-LIGIER-THIRIET-by-TDS-en-TEST-A-MAGNY-COURS

ENDURANCE-LA-LIGIER-THIRIET-by-TDS-en-TEST-A-MAGNY-COURS

 

Cette année le nouveau proto LMP2 Ligier JS P2 signe donc le grand retour de Ligier en endurance et sa carrosserie a été homologuée pour les 24 Heures du Mans, le Championnat du Monde d’Endurance WEC, l’ELMQ (European Le Mans Series), l’Asian Le Mans Series et le nouveau Championnat américain Tudor USCC.

Nul ne doute que comme l’Alpine A450b de l’écurie Signatech l’an dernier, les nouvelles Ligier seront un peu l’attraction de ces 24 Heures du Mans, millésime 2014 !

Conçues par la très sérieuse structure Onroak Automotive, celle-la même à l’origine des Morgan OAK  qui rappelons-le, signèrent un sensationnel doublé au Mans dans la catégorie LMP2, le 16 juin 2013, les Ligier du renouveau, semblent promises à une belle carrière !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :  Max MALKA – Thierry COULIBALY –  Michel PICARD – TEAM 

 

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-1er-juin-La-LIGIER-du-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-1er-juin-La-LIGIER-du-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-LIGIER-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-LIGIER-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-La-LIGIER-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-La-LIGIER-Team-THIRIET-Photo-Max-MALK

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-LIGIER-Team-THIRIET-by-TDS-Photo-Max-MALKA.

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-LIGIER-Team-THIRIET-by-TDS-Photo-Max-MALKA.

 

 

 

Sport

About Author

gilles