MICHAEL SCHUMACHER. L’ESPOIR S’AMENUISE UN PEU PLUS CHAQUE JOUR QUI PASSE…

 

 

MICHAEL SCUMACHER. L’ESPOIR S’AMENUISE UN PEU PLUS CHAQUE JOUR QUI PASSE…

MICHAEL-SCHUMACHER-photo-Bernard-BAKALIAN

MICHAEL-SCHUMACHER-photo-Bernard-BAKALIAN

 

« J’ai la quasi-certitude que nous n’aurons jamais de bonnes nouvelles concernant Michael Schumacher ».

Ainsi s’exprime à nouveau Gary Hartstein, l’ancien médecin de la Formule 1.

Lequel se montre extrêmement pessimiste quant aux possibilités de revoir un jour l’ancien Champion, vivre une vie normale !

Rappelons que ce mercredi 4 juin 2014, cela fait très exactement … 157 jours que Michael Schumacher est hospitalisé !

En effet, ‘ Schumi ‘ se trouve toujours à l’hôpital de Grenoble-La Tronche depuis le dimanche 29 décembre 2013, à la suite de sa chute survenue de ski dans la station Française de Méribel- les -Allues en Savoie.

A son sujet, les toutes dernières nouvelles ‘officielles’ sur son état de santé, datent du … 4 avril dernier.

Ce jour-là, l’ancienne journaliste devenue sa porte-parole, Sabine Kehm, avait indiqué que  » Michael Schumacher montrait des moments de conscience et d’éveil ».

Propos au sujet desquels, peu de spécialistes à travers le monde croyaient, se montrant bien au contraire eux pessimistes.

C’était déjà à l’époque le cas de Gary Hartstein !

Gary Hartstein, qui désormais plus de cinq mois après que Michael se trouve plongé dans le coma, confie :

« S’il y avait de bonnes nouvelles concernant Michael Schumacher, la famille l’aurait dit ».

Et, il explique :

« Il y a très peu d’espoir pour le septuple Champion du monde de F1. Après 6 mois de coma, seuls quelques rares patients reprennent conscience. »

Avant de préciser :

« Le constat est le suivant. Il reste deux solutions concernant le cas de Michael Schumacher :  Soit il reste dans un état végétatif, soit il meurt »

Et Gary Hartstein d’indiquer  laconiquement :

« Personne dans un état végétatif persistant après un an, n’a jamais repris conscience ».

Et il  enchaîne :

« Si Michael Schumacher se trouve dans un état de conscience minimale, ses chances de s’en sortir sont meilleures.»

Gary Hartstein, conclut :

« Dans ce cas, il y aurait alors une faible possibilité, mais réelle, d’amélioration de sa qualité de vie aux cours des prochains mois, voire dans les années à venir. Mais seuls quelques patients après six mois de coma arrivent à parler, marcher ou s’habiller seuls »

 

Autrement dit, il lâche à demi mots que dans le meilleur des cas, de toute façon, on ne reverra jamais le grand Michael Schumacher que l’on a connu…

Et chaque jour qui défile, chaque semaine qui passe, chaque mois qui s’écoule, voient encore un peu plus le moindre espoir s’estomper !

Ultime information lâchée :

«  On n’aura plus jamais de bonnes nouvelles au sujet de Michael. »

 

Peter SOWL
Photos : Bernard BAKALIAN

 

LE MICHAEL  QUE L’ON AIMAIT

 

MICHAEL-SCHUMACHER-photo-Bernard-BAKALIAN

MICHAEL-SCHUMACHER-photo-Bernard-BAKALIAN

 

 

Sport

About Author

gilles