WORLD SERIES RENAULT: CARLOS SAINZ INTOUCHABLE À SPA-FRANCORCHAMPS REMPORTE LA COURSE 1

 

 

 

 

 

WSR-2014-SPA-FRANCORCHAMPS-Carlos-SAINZ-Jr

WSR-2014-SPA-FRANCORCHAMPS-Carlos-SAINZ-Jr

 

Le leader du Championnat, le pilote Espagnol Carlos Sainz de l’écurie Sarthoise DAMS, continue d’exercer sa domination sur la Formula 3.5.

Ce samedi, le fils de l’ancien double Champion du monde des rallyes et également brillant vainqueur d’un Dakar, a en effet signé son troisième succès de la saison en Formula Renault 3.5 Series.

Auteur d’un Grand Chelem sur le Circuit Spadois de Francorchamps, le membre du Red Bull Junior Team augmente par la même occasion son avance au classement général provisoire du Championnat, après n’avoir laissé aucune chance à ses poursuivants immédiats.

 

Le grand espoir Français, le normand Pierre Gasly du Team Arden Motorsport et le Malaisien Jazeman Jaafar d’ISR, lesquels l’ont accompagné sur le podium au terme d’une course animée, ayant vu la pilote Hollandaise Beitske Visser de l’équipe AVF, marquer son tout premier point !

Auparavant un peu plus tôt amedi matin, Carlos Sainz signait sa quatrième pole position de la saison en devançant son partenaire du Red Bull Junior Team, Pierre Gasly.

Le Russe Sergey Sirotkin du Fortec Motorsports et le Néo-zélandais Richie Stanaway – remplaçant de l’infortuné Mathieu Vaxiviére blessé il y a une semaine lors de l’épreuve Monégasque – pour l’équipe Lotus-Charouz, se partageaient la deuxième ligne d’une grille où les dix-sept premiers se tenaient en moins d’une seconde!

Après un départ avorté suite à une défaillance des feux, Carlos Sainz réalisait l’envol parfait pour distancer d’entrée Pierre Gasly, menacé par Matias Laine du Strakka Racing et Pietro Fantin d’International Draco Racing.

Derrière, Roberto Merhi du Zeta Corse et Richie Stanaway se touchaient et impliquaient Zoel Amberg d’AVF et Sergey Sirotkin dans un accrochage forçant la voiture de sécurité à venir en piste.

Au restart, Carlos Sainz s’échappait tandis que Norman Nato de DAMS, attaquait Pietro Fantin avec succès dans le Raidillon pour prendre la quatrième place. Le Brésilien cédait ensuite face à Jazeman Jaafar et Marco Sørensen du Tech 1 Racing, avant de terminer sa course suite à un contact avec Meindert van Buuren de chez Pons Racing.

Intouchable, Carlos Sainz s’finalement avec dix-sept secondes d’avance sur Pierre Gasly, le Champion Eurocup 2013, une fois de plus éblouissant et qui confirme toute l’étendue de son immense talent.
Jazeman Jaafar privait Matias Laine d’un premier podium dans la catégorie au tout dernier tour.

Le second piote Dams, Norman Nato – le vainqueur de Monaco – se classait cinquième, suivi de Luca Ghiotto d’International Draco Racing, Will Stevens du Strakka Racing, Marco Sørensen et Marlon Stockinger de Lotus-Charouz.

En dépassant Roman Mavlanov du Zeta Corse, lors du douzième passage, Beitske Visser, la pilote Hollandaiqe d’AVF, arrachait le dernier point, son premier en Formula Renault 3.5 Series.

 

PAROLES DE PILOTES

 

Carlos Sainz, le grand vainqueur confiait :

« Je ne sais pas comment nous avons pu être si rapides en course alors que la qualification était extrêmement serrée. J’ai réussi à créer l’écart dès les premiers mètres, ce qui n’était pas facile avec le départ avorté. Il a fallu répéter cet effort après la voiture de sécurité, mais j’ai réussi à bien gérer ces défis pour m’imposer. »

Pour sa part, Pierre Gasly, expliquait, lui :

« Je suis très fier du travail de l’équipe car les difficultés d’hier ont laissé place à une bataille pour la pole position. Hélas, j’ai connu un problème avec ma pédale de frein, rendant chaque freinage difficile. Même si cela s’est amélioré au fil des passages, il était impossible de rattraper Carlos. Nous essaierons de faire mieux demain. »

Enfin, le 3éme homme du podium, Jazeman Jaafar, lâchait:

« Nous n’avions pas la performance nécessaire donc nous avons décidé d’être plus extrême en course. Cela m’a permis de passer du quatorzième rang à la troisième place durant une course où les dépassements étaient nombreux. C’était plaisant, même si je suis déçu que les deux voitures Red Bull se soient échappées. »

 

Aurélie ELBAZ
Photos : WSR

 

WSR-2014-SPA-Carlos-SAINZ-Jr.g

WSR-2014-SPA-Carlos-SAINZ-Jr.g

Sport

About Author

gilles