MOTOGP 2014, EN ITALIE, FENATI ET ROSSI HEROS, MARQUEZ SUBLIME SIX SUR SIX

SIX POLE ET SIX VICTOIRES POUR MARQUEZ CETTE SAISON!

SIX POLE ET SIX VICTOIRES POUR MARQUEZ CETTE SAISON!

 

La journée la plus folle du GP d’Italie 2014 au Mugello a commencé par une bagarre démente en Moto3, remportée dans la dernière ligne droite, de quelques millièmes de seconde, par le jeune Romano Fenati. Le Moto2 n’a été en bagarre que dans les dix derniers tours, quand Rabat est revenu sur Folger et Salom. Le MotoGP a été sublime, avec une bagarre du premier au dernier tour entre Marquez qui a dû sortir le grand jeu et Lorenzo incroyablement performant, Rossi a néanmoins été le héros du public en terminant son 300 ème GP sur le podium!

 

MOTO3: DUEL A DIX! FENATI LE HEROS ITALIEN

FENATI HEROS DE TOUT UN PAYS

FENATI HEROS DE TOUT UN PAYS

 

C’est la plus belle course de Moto3 depuis bien longtemps!

Rins, en pole, on pouvait espérer que Honda prendrait sa première victoire, et Alex Marquez est également venu mainte et mainte fois mener la course avec Rins, mais il y  avait en fait un paquet incroyable de dix pilotes qui arrivaient de front en bout de ligne droite et des leaders changeant à chaque tour, parfois à chaque virage de la course.

Marquez, Rins, Miller, Fenati, Masbou, Bastianini, Mc Phee ont entre autres été leaders et à plusieurs reprises!

On se souvient que Jack Miller est leader au général, largement, avec trente points d’avance sur Fenati, le jeune prodige italien du team VR 46, celui de Valentino Rossi.

Alexis Masbou part cinq, il sera tout le temps avec les duellistes devant, menant plusieurs fois le GP.

20 tours au programme, public énorme tout en couleurs, jaune pour Rossi, rouge pour Ducati, rouge et blanc pour les aficionados de Marquez, ambiance de folie, surtout que dans cette course, Fenati, dont la moto et la combarde, pour ce GP d’Italie, ont été repeintes aux couleurs du pays!

Rins est parti en tête avec Miller et Fenati, et le festival commence.

En bout de ligne droite, c’est large comme les Champs Elysées et on arrive à huit de front, le mec qui se glisse à l’intérieur peut arriver à passer quatre ou cinq pilotes d’un coup au freinage!

Vasquez est dans les choux, départ mangé, puni, passage par les stands, dommage.

A plusieurs reprises, les deux Honda officielles sont en tête en début de tour… et disparaissent dans la mêlée générale.

On sent que ça va vraiment Se terminer aux forceps!

Et en effet, dans le dernier tour, alors que tout le monde est en paquet, Miller va au tas, accroché avec Marquez et Bastianini.

Mais il reste du monde à la sortie du dernier virage, Vinales a les choses en mains mais Fenati vient le souffler sur sa droite de quelques millièmes de seconde.

Rins est trois, le public est aux anges, Valentino Rossi, le patron de Fenati aussi!

Le GP d’Italie au Mugello (Florence) a vraiment démarré façon missile!

Et Honda n’a toujours pas gagné de GP cette saison!

Fenati est second au général est s’est bien rapproché de Miller.

Résultats Moto3 Mugello 2014: 

http://resources.motogp.com/files/results/2014/ITA/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_5dee423e

Classement général Moto3 2014 après le Mugello:  

http://resources.motogp.com/files/results/2014/ITA/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_1e30e8f1

 

 MOTO2: SEULEMENT DIX TOURS DE BAGARRE ET RABAT BEAU VAINQUEUR…

 

ESTEVE TITO RABAT

ESTEVE TITO RABAT

 

Bon, il y avait au départ un trio intéressant, Rabat, Lowes, Cortese, avec du vieux briscard, du rookie et du jeune, mais c’est Folger qui est parti devant, Rabat loupe son départ, Lowes est décidément trop jeune pour ces bagarres au couteau en début de course, Cortese a été peu brillant.

On a donc Folger, Salom et Aegerter, mais en train-train, loin l’un de l’autre.

Avec la course de Moto3 démentielle qui a précédé on est évidemment déçus, surtout qu’en Moto2 en principe, ça bagarre dur!

Bref, pendant la première moitié de la course, on croise un peu les bras, on constate quand même que Zarco est septième, en queue du groupe de chasse, malheureusement, il restera sept…

Puis Salom passe deux, remonte un peu sur Folger, ça commence enfin à bouger.

Puis Rabat remonte trois et a les deux autres en vue, sa seconde et demi de retard va fondre en deux tours.

Salom passe en tête, Folger est clairement au-dessus de ses pompes, et on verra enfin une belle bagarre entre lui et Rabat, mais Salom arrive du Moto3,  il est rapide mais n’a pas le métier de Rabat…

Rabat passe et termine prem’s, il prend encore un peu plus d’avance au général sur son coéquipier Mikka Kallio.

Au fait, les cadres Kalex ont gagné les six premiers GP de la saison les pilotes ont tous le même moteur dans cette cylindrée, et le team VDS a gagné cinq des six GP, il est clair que c’est dans cette équipe là qu’il fallait rouler cette année!

 

Résultats Moto2 GP d’Italie au Mugello 2014: 

http://resources.motogp.com/files/results/2014/ITA/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_b26371f5

Classement général Moto2 2014 après le Mugello:

http://resources.motogp.com/files/results/2014/ITA/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v1_7f38987e

 

 MOTOGP: FORMIDABLE DUEL MARQUEZ-LORENZO!

 

A L'ARRIVEE,MARQUEZ ET LORENZO SE TOMBENT DANS LES BRAS

A L’ARRIVEE,MARQUEZ ET LORENZO SE TOMBENT DANS LES BRAS

 

Bon, soyons clairs, il y a eu des bagarres comme celle-là dans l’histoire du 500 ou du MotoGP, mais peu.

Marquez était intouchable depuis le début de l’année, Rossi avait quand même réussi à l’énerver une ou deux fois et Lorenzo restait aux oubliettes.

 

ROSSI ET ALONSO

ROSSI ET ALONSO

 

Cette fois, Lorenzo s’est battu comme un lion,  les deux pilotes se sont passés et repassés un paquet de fois, du sublime à l’état pur, le public voyant aussi que Rossi, pour son 300ème GP, parti dixième, est trois et sera probablement sur le podium.

 

LORENZO GUERRIER MAGNIFIQUE

LORENZO GUERRIER MAGNIFIQUE

 

Bref, le public gueule tellement fort que l’on  n’entend plus les motos!

Et cela va durer du premier au dernier tour!

Iannone a fait illusion quelques centaines de mètres en partant en pneus tendres, il a gêné Marquez un demi tour, puis est reparti loin, mais devant, la remontée de Rossi de dix à trois et Marquez au cul de Lorenzo pendant 14 tours, ambiance!

Puis une première attaque, suivie d’un large et Lorenzo repasse, la Honda perd même de son orgueilleuse prédominance, Marquez doit la martyriser un peu alors que Lorenzo est plus en ligne, avec bien sûr des pertes d’adhérence en fin de GP, comme Marquez.

 

MARQUEZ SIX SUR SIX

MARQUEZ SIX SUR SIX

 

On sent que les deux pilotes sont vraiment à fond de ce qu’ils peuvent donner.

On pense même que Lorenzo tiendra le choc…

C’est au dernier tour que Marquez passe vraiment, Lorenzo est à deux centimètres de sa roue AR, et dans la dernière ligne droite, c’est un finish façon Moto3!

Mais Marquez a gagné, en six GP, six pole et six victoires, les records d’Agostini sont encore loin, mais tout le reste est pulvérisé…

Mais on a retrouvé Lorenzo, même battu, qui a retrouvé la rage.

Mais on a vu le dieu Rossi monter sur le podium du GP d’Italie pour son 300ème GP, prenant la seconde place au général, de peu certes, mais la superbe année du « Dottore  » continue.

 

Résultats MotoGP Mugello 2014

http://resources.motogp.com/files/results/2014/ITA/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_1d17d997

Classement général MotoGP après le Mugello 2014: 

http://resources.motogp.com/files/results/2014/ITA/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_b02c0259

 

 JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP

Moto Sport

About Author

jeanlouis