MOTO GP 2014 AU MUGELLO, QUALIFS, MARQUEZ, ET DE SIX !

 

Cinq GP d’affilée, six pole d’affilée, ce n’est plus un ouragan, senor Marquez, c’est une explosion nucléaire ! Une vraie « Blietzkrieg » ! Il faut dire que la journée de samedi a commencé fort ! Le matin même, Andrea Iannone, c’était prévu comme ça, les Italiens voulaient un « souvenir historique » à domicile, a battu le record de vitesse absolue enregistrée en Moto GP, 349,6 KM/h, bref, on chichite pas, 350 km/h, c’est plus facile à retenir… Iannone est italien,  sa Ducati est italienne et faire tomber ce genre de record sur la piste du GP d’Italie est assez bien vu, côté légende, côté histoire, bref dans ce qui fait le côté magique  de la marque rouge auprès de ses tifosi.

On a noté aussi que le même matin du samedi, Pedrosa est allé plus vite que Marquez, ben oui, il est en négo avec Honda pour continuer avec eux (Il ya aussi Suzuki sur les rangs). Pour Marquez, « Pedro » est le coéquipier idéal pour mettre la moto au point et pour rester à sa place en course…Tiens, c’est sans doute une coïncidence… Honda annonce que le HRC aimerait bien voir arriver Rea, qui court en ce moment en WSBK avec beaucoup de succès. Histoire de faire tomber un peu les futurs revenus de Pedrosa…

 

MOTO3 : ENFIN UNE POLE HONDA !

 

ALEX RINS

ALEX RINS

 

Ce sont les Moto3qui ouvrent le bal des qualifs.

Le frère de Marquez, Alex, a nettement dominé les essais libres, on pense que Honda va peut enfin cesser de se faire avoir par KTM C’est ce qui leur arrive depuis le début de la saison, ce sera en effet le cas mais c’est l’autre Honda officielle qui y parviendra, celle d’Alex Rins !

Truc marrant, les jeunes sont sortis comme en GP, tous ensemble, tellement ils ont la rage !   Sept minutes après le début de séance, Marquez et Fenati roulent ensemble, vraiment à se pousser du coude et c’est sur la ligne de chrono que Fenati passe Marquez et décroche le meilleur temps…

Un quart d’heure, puis Antonelli fait un meilleur temps qui dure exactement quinze secondes, quand Marquez déboule…

Nouveau duo, Miller et Rins roulent ensemble, le fameux tour libre, on s’en fout, on fait des chronos en bagarre contre un autre calibre, ce qui donne encore les deux meilleurs temps, Rins (Honda officielle, comme Marquez), leader devant Miller (KTM).

Marquez est troisième temps.

Ce qui ferait une jolie première ligne, mais il reste quinze minutes de qualifs.

Rins et Danilo se mettent au tas, pilotes OK, mais pour Rins, pour garder la pole, ça va manquer les tours en piste !

Et pourtant, il va garder la pole !

Alexis Masbou est à ce moment quatorzième temps, en gros on va dire que le Mugello ne sera pas le circuit des Français, mais en fin de session, Alexis décroche un joli cinquième temps, il sera donc dans le bon wagon, mais avec Marquez derrière lui, ça risque d’être chaud !

Enfin les cinq dernières minutes. Bazar total, une terrine de gelée de trente pilotes en paquet, Marquez laisse passer, Miller lève les bras au ciel, à trois minutes  trente quatre du bout, la moto de Rins est refaite et il ressort.

Voilà comment on conserve une pole, même après une grosse toile !

Fenati s’est accroché aux roues de Miller mais il ya vraiment trop de monde en piste en même temps, Rins garde la pole, devant Miller, Kornfeil et Fenati et on le rappelle,  Masbou cinquième temps.

Résultats Qualifs Moto3 Mugello 2014

http://resources.motogp.com/files/results/2014/ITA/Moto3/QP/Session.pdf?v1_cf2b7191

 

 MOTOGP : MARQUEZ A FOND, ROSSI AU FOND !

 

Cela se fait en deux fois, sauf pour Hayden, qui ne roule pas, son poignet douloureux sera opéré dans les jours qui viennent et il est impossible de disputer un GP dans ces conditions.

D’abord la session Q1pour savoir quels sont les deux pilotes qui auront le droit d’aller rouler pour la pole avec les dix meilleurs temps calculés sur les séances « libres » du week end.

Bautista est dans le lot, étonnant quand on sait qu’il a terminé quatrième au Mans mais c’est comme ça, des essais ratés, ça arrive… En plus, lui n’a pas droit aux pneus spéciaux autorisés sur les motos Open…

Il y a aussi Aleix Espargaro, habitué des bons chronos mais pour ce rattrapage, lui, il a le droit aux pneus qui vont bien !

De façon assez logique, ces deux pilotes font les meilleurs temps, Bautista arrachant le meilleur chrono dans son dernier tour.

Arrive enfin Q2 !

Toute l’Italie, et à vrai dire pratiquement tout le monde des GP a envie de bagarre entre Marquez et Rossi, malheureusement, « Il Dottore » rate tout, mauvais jour, dixième temps, une honte nationale, alors que tout le circuit s’était habillé de jaune pour soutenir le héros.

Espargaro roule dans les roues de Lorenzo…

Lorenzo qui fait un meilleur temps mais quarante secondes plus tard,  Marquez boucle son tour…

Paf !

Meilleur temps.

Pour être sûr, il en remet un coup au tour suivant.

Pol Espargaro va au tas et est furieux, il tape des poings dans le gravier…

L’an dernier, c’est Marquez qui avait fait les mêmes gestes…

Le destin joue et de façon cruelle…

On ressort dans les cinq dernières minutes, Lorenzo toujours trois derrière Iannone et Marquez.

Mais on sait que Iannone n’aura pas les pneus miracles pendant la course, ils ne tiennent pas la distance, il y aura donc Lorenzo en première ligne, Iannone entre les deux et Marquez vient de décrocher sa sixième pole d’affilée cette année !

Public italien un peu triste, un peu frustré, on le comprend, mais ce n’était que l’acte un.

Le coup de théâtre à l’italienne existe aussi !

 

LORENZO EN PREMIERE LIGNE!

LORENZO EN PREMIERE LIGNE!

 

Et départ probable de Lorenzo en tête au premier virage, il est le spécialiste du holeshot, ensuite…

Deux dixièmes d’écart, ça fait minimum quatre secondes à l’arrivée.

Calcul idiot mais le fait est là, Marquez aura encore le choix du moment de l’attaque !

Mais bon, Lorenzo en première ligne, certes il manque Rossi mais ça vaudra quand même le coup.

 Résultats qualifs Moto GP Mugello 2014 :

http://resources.motogp.com/files/results/2014/ITA/MotoGP/Q2/QualifyingResults.pdf?v2_e3416119

 

 MOTO2 : RABAT IN-TOU-CHA-BLE !

TITO RABAT

TITO RABAT

 

En Moto2, Rabat attaque très fort, tout de suite, en début de séance, et c’est ce temps-là qui sera sa pole…

Suivent d’abord Luthi et Pasini mais à cinq dixièmes !

Krummenacher et de De Angelis vont au tas.

Zarco commence par un très discret onzième temps, il remontera quatre mais trop tôt dans la séance, il reperdra tout au fur et à mesure que d’autres s’attaquent au temps de Rabat.

C’est très  serré, de Rabat à Lowes, dixième temps, il y a une seconde. A la moitié du temps, Folger, dont la moto se balade partout au point que l’on se demande comment il reste en selle, prend le deuxième meilleur temps.

En revanche, à ce moment de la session, ratage total pour Vinales et Aegerter, aux alentours du vingtième temps, indigne d’eux.

Aegerter améliorera en toute fin de séance.

Devant, les attaques fusent façon charge des cuirassiers de Reichoffen…

Cortese prend le deuxième temps, puis c’est et cela restera pour  Lowes, le jeune arrivant dans la catégorie…

Décidément, le Mugello est toujours le circuit des surprises, bonnes… ou effroyables.

On sait que quand une séance de qualifs dure quarante minutes, mais pourtant tout se fait dans les cinq dernières, d’où l’avantage énorme de qualifs « à l’arrache » com en Moto GP…

Résultats qualifs Moto2 Mugello 2014 :

http://resources.motogp.com/files/results/2014/ITA/Moto2/QP/Classification.pdf?v1_adafaa5f

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis