24 HEURES DU MANS. DE SOLIDES AMBITIONS POUR LES CHINOIS DU TEAM KCMG

 

 

24-HEURES-DU-MANS-2013-GRID-GIRLS-KCMG-Photo-Patrick-MARTINOLI

24-HEURES-DU-MANS-2013-Les GRID-GIRLS-KCMG- Photo-Patrick-MARTINOLI

 

 

Après leurs débuts historiques aux 24 Heures du Mans l’année dernière, KC Motorgroup Ltd (KCMG), retrouvera le circuit Sarthois des cette fin de semaine pour prendre part à la journée Test de la 82ème édition de la célébre classique mancelle.

Même si les pilotes et les écuries se préparent depuis des mois, la Journée Test marque le coup d’envoi officieux du rendez-vous manceau.

Long de 13,629 km, le circuit des 24 Heures offre un mélange unique de sections permanentes et de portions routières.
La Journée Test représente donc la seule et unique occasion pour les équipes d’affiner leurs réglages en prévision de la semaine de course au Mans.

 

WEC-2014-SPA-ORECA-03-NISSAN-du-Team-CHINOIS-KCMG-Photo-Max-MALKA

WEC-2014-SPA-ORECA-03-NISSAN-du-Team-CHINOIS-KCMG-Photo-Max-MALKA

 

Le début de saison 2014  probant de KCMG en Championnat du Monde d’Endurance WEC, indique que l’écurie chinoise pourrait bien évoluer aux avant-postes lors des 24 Heures du Mans, seule épreuve du calendrier WEC où les points attribués comptent double.
Après deux manches, l’Oreca 03 LMP2 propulsée par le moteur Nissan, et pilotée par Richard Bradley, Alexandre Imperatori, et Matt Howson, occupe effectivement la deuxième place du classement général provisoire.

Imperatori et Howson ont effectué leurs débuts au Mans l’année dernière tandis que KCMG entrait dans l’Histoire du sport automobile en devenant la première structure originaire de l’Empire du Milieu à se mesurer au défi ultime de l’endurance.
Hélas une fuite du réservoir d’essence les avait malheureusement contraints à l’abandon après 19 heures de course. Une fin d’autant plus frustrante que l’équipe chinoise avait réalisé jusque là une prestation brillante, occupant même la tête de sa catégorie LMP2.

Bradley, qui débutera lui aux 24 Heures du Mans les 14 et 15 juin prochains, a l’habitude de briller avec KCMG puisqu’il a aidé l’équipe à décrocher sa première pole position en Championnat du Monde d’Endurance WEC à Spa-Francorchamps.

Le jeune Britannique de 22 ans avait déjà couru pour l’écurie chinoise en WEC à l’occasion des 6 Heures de Fuji en 2013. Bradley s’était également illustré sur la piste japonaise en remportant l’épreuve organisée dans le cadre des Asian Le Mans Series, l’année dernière.

 

PAROLES DE PILOTES

WEC-2014-Prologue-PAUL-RICARD-essai-de-nuit-ORECA-03-NISSAN-Team-KCMG-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC-2014-Prologue-PAUL-RICARD-essai-de-nuit-ORECA-03-NISSAN-Team-KCMG-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Richard Bradley qui confie :
« Courir aux 24 Heures du Mans fait partie de mes objectifs depuis 1999. C’est l’événement que j’attends le plus depuis que j’ai rejoint KCMG pour leur campagne 2014 en Championnat du Monde d’Endurance. Pour la première fois, je vais participer à une épreuve de 24 Heures et piloter une LMP2 de nuit, et je suis fin prêt à relever ces nouveaux défis. Au vu de nos performances à Silverstone et à Spa – où nous étions en pole position – nous avons de solides chances de signer un bon résultat au Mans. »

Pour sa part, Matt Howson, ajoute :

« Nous abordons notre deuxième participation aux 24 Heures du Mans avec beaucoup d’espoir. Nous sommes confiants de pouvoir viser la victoire dans la catégorie LMP2 grâce au châssis Oreca, qui s’est révélé très performant sur les circuits courts, et à notre meilleure compréhension des pneus Dunlop. Lors des deux premières manches du WEC, nous nous sommes inclinés de justesse face aux vainqueurs de l’édition 2013 du Mans. Nous avons toutefois bien conscience que le circuit de la Sarthe offre des caractéristiques uniques et devons régler la voiture en prévision des longues lignes droites et du faible taux d’adhérence. Ce sera un plaisir de courir à nouveau aux côtés d’Alex. Ensemble, nous allons faire de notre mieux pour aider Richard, qui lui découvrira les 24 Heures.»

Quant à Alexandre Imperatori, lui, il précise :

« J’ai sincèrement hâte de retrouver les 24 Heures du Mans. Il s’agit d’une course chargée d’Histoire et d’émotions, et nous sommes tous impatients de venir relever un tel défi ! Fort de nos deux belles performances en WEC cette saison, nous abordons l’événement dans de bien meilleures dispositions que l’année passée, et visons clairement un bon résultat. Toutefois, je sais à quel point la tâche de gagner au Mans est ardue. Nous avons le plus grand respect pour cette piste mythique et pleinement conscience du niveau très relevé de la compétition en LMP2. Avec l’ensemble de l’équipe, notamment Matt et Richard, nous allons tout donner pour faire briller la Chine dans cet événement d’envergure mondiale. »

 

Parmi la meute des LMP2 qui visent au Mans, la victoire finale le dimanche 15 juin, au vu de son excellent début de saison, l’Oreca KCMG fait assurément partie des voitures classées parmi les favorites.

Premier élément de réponse sur les possibilité de l’équipe Chinoise dimanche prochain, à l’issue de la journée Test des essais préliminaires.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Max MALKA – Antoine CAMBLOR-Patrick MARTINOLI

 

WEC 2014 prologue Paul RICARD- ORECA03 NISSAN du Team KCMG la N°14 - samedi 29 Mars séance matinale Photo Antoine CAMBLOR

WEC 2014 prologue Paul RICARD- ORECA03 NISSAN du Team KCMG la N°14 – samedi 29 Mars séance matinale Photo Antoine CAMBLOR

24 H du Mans Le Mans

About Author

gilles