CHAMPIONNAT DE FRANCE DE LA MONTAGNE. SCHATZ VEUT RESTER INVAINCU ET PETIT VEUT SA REVANCHE

 

MONTAGNE-2013-LA-POMMERAYE-Victoire-de-la-NORMA-de-Nicolas-SCHATZ

MONTAGNE-2013-LA-POMMERAYE-Victoire-de-la-NORMA-de-Nicolas-SCHATZ

 

Schatz pour rester invaincu, Petit pour une revanche

 

Avec quatre victoires sur les quatre premières manches disputées cette année dans le cadre du Championnat de France de la Montagne, Nicolas Schatz a totalement dominé son sujet. Le pilote de Mâcon fait bien évidemment figure de grand favori à l’heure d’aborder le rendez-vous de La Pommeraye.

Du côté des Productions, Pierre Béal occupe la tête du championnat. Il sait toutefois qu’il va devoir batailler ferme face à un Nicolas Werver qui, absent à Hébécrevon, fera tout pour rattraper son retard.

 

 

Sébastien Petit à soif de revanche

MONTAGNE-2014-HEBECREVON-Sébastien-PETIT-et-sa-NORMA

MONTAGNE-2014-HEBECREVON-Sébastien-PETIT-et-sa-NORMA

 

 

La campagne de l’Ouest se poursuit. Après un rendez-vous à Hébécrevon et avant de retrouver Saint Gouëno, c’est sur la Course de Côte de la Pommeraye, dans le Maine et Loire, que les Montagnards vont s’affronter pour la cinquième fois de la saison.

Vainqueur des quatre premières confrontations de la saison, Nicolas Schatz n’aura d’autre objectif que d’imposer une nouvelle fois sa Norma M 20 FC. L’an dernier, c’est lui qui était monté sur la plus haute marche du podium, signant par la même occasion un nouveau record sur le tracé de La Pommeraye.

Sébastien Petit avec sa Norma M 20 FC aura pour sa part à cœur de prendre sa revanche. Revanche de la saison passée, où une sortie de route aux essais l’avait privé de course. Revanche également de son duel à Hébécrevon, où après avoir signé un nouveau record, il se voyait dépossédé de la victoire par Nicolas Schatz. Petit a de sérieux atouts en mains, il faut garder à l’esprit que c’est lui qui fut le plus rapide sur cette épreuve en 2011.

Une nouvelle fois les F3000 devraient jouer les arbitres et viser une place sur le podium. Parmi elles, il faudra nécessairement compter avec les Reynard d’Alban Thomas (le plus rapide de la série en 2013), Geoffrey Schatz et Benoît Bouche, et avec la Lola de Yannick Latreille.

David Guillaumard, vainqueur en 2013 en F3, tentera de signer un nouveau succès avec sa Dallara F307. Il sera opposé à la Mygale de Marcel Sapin et aux Dallara du Britannique Paul Buckingham et de Cécile Cante.

En l’absence de Didier Chaumont, Antoine Betzel pourrait avoir les coudées franches du côté des Formule Renault.
Mais le gendarme du Vaucluse devra venir à bout de ses coéquipiers au sein du Krafft Racing, Bryan Germain et Régis Tref. Il lui faudra également devancer le vainqueur de la précédente édition, Manuel Mangold.

Pierre Béal en leader du championnat Production

MONTAGNE-2014-BAGNOLS-SABRAN-La-BMW-de-BEAL

MONTAGNE-2014-BAGNOLS-SABRAN-La-BMW-de-BEAL

 

Si Yannick Poinsignon enchaîne les succès chez les voitures fermées, sa CG Turbo, inscrite en FC, ne lui permet pas de marquer des points au championnat. C’est donc la BMW M3 de Pierre Béal que l’on retrouve au sommet de la hiérarchie.

Le pilote du BP Auto Sport se verra proposer une confrontation face à la Porsche 997 Cup de Nicolas Werver qui, absent à Hébécrevon, fait là son grand retour. Francis Dosières, malchanceux à Hébécrevon (panne de sélecteur de vitesses), tentera de jouer les trouble-fêtes au volant de sa Mégane Trophy. Il faudra également suivre dans cette catégorie GTTS, la CG 10 de Mickael Tourtel et la Ginetta G50 Cup d’Alisson Hamelin.

Philippe Schmitter n’animera pas le GTTS au volant de sa Mégane Trophy. Mais son frère cadet, Christian, sera bien là pour tenter d’offrir à sa Porsche un nouveau succès en GT de Série. Il devra pour cela contrer les attaques d’autres Porsche, celles de Dominique Vuillaume, Rémi Courtois, Michel Courroye et Michel Lamiscarre.

Deuxième du championnat Production, David Dieulangard visera la victoire en groupe A. Philippe Polge et sa 306 Maxi forfaits sur les manches de l’Ouest, Dieulangard aura comme principale opposition, ceux qui comme lui évoluent aux volants de Seat Leon Supercopa. A suivre donc la lutte avec Ronald Garces et Philippe Marion.

Côté groupe N, Pascal Cat fait figure d’épouvantail. Recordman des victoires en groupe N, le pilote de l’Ain sera d’autant plus motivé qu’une panne électrique l’avait privé, à Hébécrevon, d’un succès qui lui semblait acquis.

Jean Turnel (Peugeot 306) absent à La Pommeraye, Sébastien Lemaire (BMW 318 TI Compact) fera tout pour prendre le large au championnat. Il sera confronté sur cette épreuve à la Peugeot 206 de Jean-Luc Fritsch et à la Clio du vainqueur de la dernière édition, Patrick Ramus.

 

Le retour des VHC

 

Les rendez-vous s’enchaînent pour les pilotes des Véhicules Historiques de Compétition. Le week-end dernier, c’est en Haute-Savoie qu’ils se retrouvaient pour disputer la Course de Côte de Seyssel. Avant de rejoindre Saint-Gouëno à la fin de ce mois de mai, ils seront eux aussi présents à La Pommeraye.

Une dizaine de pilotes feront le déplacement pour s’illustrer aux volants des « anciennes ». On retrouvera entre autre les Alpine A110 de Jean-Claude Demessine et Claude Provost, la Porsche de Roger Guelpa, la Volvo 1225 de Daniel Louis et la Simca 1100 de François Durat.

Côté voitures ouvertes, Denis Marionneau (Simca CG), Bernard Cayrier (Le Gallen LL G8) et Roger-Serge Toupence (Martini MK) seront de la partie.

 

Jean Paul CALMUS

Photos : TOP MONTAGNE

 

 

5éme manche 2014 – LA POMMERAYE

5ème manche du Championnat de France les 24 & 25 mai à 40 km d’Angers (Maine et Loire)
50ème édition, organisée par la Pommeraye Sport Auto
Longueur : 2.603 mètres – Dénivellation : 100 m

 

About Author

gilles