ELMS. ALPINE ET NELSON PANCIATICI SONT CONFIANTS POUR LA COURSE D’IMOLA !

 

 

ALPINE ET NELSON PANCIATICI SONT CONFIANTS !

ELMS-2014-SILVERSTONE-ALPINE-A-450-SIGNATECH-de-Nelson-PANCIATICI

ELMS-2014-SILVERSTONE-ALPINE-A-450-SIGNATECH-de-Nelson-PANCIATICI

 

La deuxième manche de l’ELMS (European Le Mans Series) va se disputer ce week-end en Italie sur l’Autodromo Enzo et Dino Ferrari à Imola, où l’Alpine A 450 fera partie des favoris.

Après une 5ème place synonyme de points importants à Silverstone, l’équipe Signatech-Alpine, dirigée par Philippe Sinault, et Nelson Panciatici, son Champion d’Europe 2013, se doivent de viser un résultat afin de défendre leur titre acquis l’année dernière !

Monté sur le podium à Imola l’an passé, Nelson Panciatici veut réaliser une performance à la hauteur de leur potentiel.

Pour cela il s’est entrainé sur le simulateur Ellip6 et a beaucoup échangé avec son ingénieur sur les différentes options de réglages afin d’avoir une voiture bien équilibrée dès les premiers essais.

 

ELMS 2013 IMOLA ALPINE Pierre RAGUES Nelson PANCIATICI Photo Eric REGOUBY.

ELMS 2013 IMOLA ALPINE Pierre RAGUES Nelson PANCIATICI Photo Eric REGOUBY.

 

 

Le circuit d’Imola est réputé comme étant très exigeant physiquement, Nelson a donc suivi une préparation physique spécifique afin de mettre toutes les chances de son côté.

En effet, dans un championnat qui se joue sur cinq rendez-vous, il est important de faire un bon résultat

 

NELSON-PANCIATICI-

NELSON-PANCIATICI-

 

Malgré un premier meeting mitigé et une rude concurrence, Nelson Panciatici se veut confiant :

« Depuis l’année dernière nous avons su montrer notre niveau de performance, que ce soit sur un tour ou dans les relais, et ce n’est pas notre 5ème place à Silverstone qui nous fera douter. Nous voulons concrétiser notre potentiel par un bon résultat, je connais particulièrement bien les exigences du circuit d’Imola, je me sens prêt. C’est une piste très technique avec des virages et des chicanes assez complexes, mais avec mes coéquipiers, Paul Loup Chatin et Oliver Webb, nous formons un équipage homogène et rapide, ce qui devrait nous permettre d’évoluer aux avants postes et de viser au moins un podium.»

Et, il enchaîne :

« Le trafic sera certainement une des clefs de la course et je sais que nous n’aurons, peut-être, aucun tour clair. L’objectif est d’être performant lors des qualifications et régulier en course. Il faudra marquer des points dans l’optique du championnat et se mette en confiance avant les 24 Heures du Mans. Olivier, notre ingénieur, a entamé le programme de travail pour le Mans et cela va nous aider dès ce weekend. Nous avons pris quelques points à Silverstone qui peuvent s’avérer être importants en fin d’année, à nous maintenant de recoller au peloton de tête en roulant devant, je suis impatient d’être à Imola ! »

 

Vainqueur de l’European Le Mans Series l’année dernière, Alpine se doit de défendre son titre, toute l’équipe Signatech-Alpine a l’ambition de jouer les premiers rôles et Nelson Panciatici voudra, à n’en pas douter, apporter sa contribution !

 

Aurélie ELBAZ
Photos : Max MALKA- Eric REGOUBY- Antoine CAMBLOR

 

ELMS-2014-SILVERSTONE-ALPINE-A450-SIGNATECH

ELMS-2014-SILVERSTONE-ALPINE-A450-SIGNATECH

 

 

ELMS Sport

About Author

gilles