WRC. DEUX VW EN TETE EN ARGENTINE. LATVALA DEVANT OGIER

 

 

 

 WRC-2014-ARGENTINE-La-POLO-de-LATVALA

WRC-2014-ARGENTINE-La-POLO-de-LATVALA

 

 

Deux Volkswagen en tête avec Latvala devant Ogier :

Les Polo R WRC mènent la danse à la fin du premier tiers de l’épreuve  Elles ont remporté toutes les spéciales depuis le début
Latvala et Ogier se disputent le commandement

Mais cette 1ére étape a déjà été fatale à plusieurs pilotes effectivement plus dans la course et notamment Les deux de l’équipe Hyundai Thierry Neuville et Dani Sordo. Sans oublier le pilote Citroën Mads Ostberg et aussi celui de Ford, Mikko Hirvonen.

Personne n’a été épargné, aucune équipe et chez VW, Mikkelsen, a lui aussi connu un souci !

Du coup, au classement provisoire, derrière les deux Polo, on pointe l’unique DS3 de Meeke, qui précède une meute de sept Ford ! Dont celle du jeune Elfyn Evans qui devance Robert Kubica qui pointe à une belle 5éme place

 

WRC-2014-ARGENTINE-Seb-OGIER-et-sa-POLO-VW

WRC-2014-ARGENTINE-Seb-OGIER-et-sa-POLO-VW

 

Les deux premiers du Championnat sont engagés dans un âpre duel au Rallye d’Argentine : Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila et Sébastien Ogier-Julien Ingrassia, sur leurs Polo R WRC, se sont partagé les quatre spéciales de cette première journée complète. Camarades d’écurie mais rivaux, les deux équipages ont joué à toi – à moi ce vendredi, s’échangeant même le commandement à deux reprises !

 

WRC-2014-ARGENTINE-MIKKELSEN-et-la-POLO

WRC-2014-ARGENTINE-MIKKELSEN-et-la-POLO

 

Le troisième équipage, composé d’Andreas Mikkelsen-Mikko Markkula, s’est également distingué lors de cette entrée en matière. Hélas, alors qu’ils étaient troisièmes, et qu’ils s’étaient jusque-là tenus dans les trois meilleurs temps en spéciales, ils étaient contraints à l’abandon à quelques kilomètres du but, en raison de la rupture d’une courroie d’alternateur.

Comme le prévoit le régime du Rallye 2, ils pourront cependant repartir samedi, moyennant une pénalisation forfaitaire de 5 minutes qui les place en 7éme position au classement général. Ils conservent ainsi quelques chances notables de marquer des points au championnat.

 

 

 WRC-2014-ARGENTINE-VW-de-Seb-OGIER


WRC-2014-ARGENTINE-VW-de-Seb-OGIER

 

Cette première journée du Rallye d’Argentine était composée de deux longues épreuves spéciales, sur des surfaces très ravinées, à parcourir deux fois. La dégradation du terrain, affaissé par endroits, et les cailloux jonchant le sol, conséquences des pluies torrentielles de ces dernières semaines, ont soumis les hommes et les mécaniques à rude épreuve.

Et nombreux ont été ceux qui se sont fait surprendre et ont perdu énormément de temps dès le début.

 

PAROLES DE PILOTES

WRC-2014-ARGENTINE-SEBASTIEN-OGIER.

WRC-2014-ARGENTINE-SEBASTIEN-OGIER.

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

 

« Ce fut la très difficile entrée en matière à laquelle nous nous attendions, mais je suis satisfait de ma position au terme de cette première journée. Je peux dire que nous avons fait du bon boulot, notamment si l’on voit tous ceux qui ont perdu leurs chances aujourd’hui. J’ai rencontré quelques petits problèmes d’adhérence dans la dernière spéciale, mais, dans l’ensemble, cela s’est bien passé. Malgré des portions très cassantes, la Polo R WRC s’est montrée fiable et elle est toujours fringante. Mes 17 secondes de retard sur Jari-Matti ne m’inquiètent pas. Je suis optimiste, je peux remonter cela samedi. Pour Julien et moi, une seule chose compte : nous voulons gagner ce Rallye d’Argentine ! »

 

WRC-2014-ARGENTINE-LATVALA.

WRC-2014-ARGENTINE-LATVALA.

 

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« Une excellente journée pour nous, particulièrement dans la très longue spéciale de plus de 50 kilomètres. Je me sentais chez moi au volant de la Polo, je me suis vraiment régalé. Je dois dire un grand merci à Miikka, qui a accompli un boulot parfait dans le siège de droite. Les déconvenues subies par plusieurs de nos concurrents suffisent à démontrer à quel point ce rallye est difficile cette année. Aujourd’hui, on se serait cru à l’Acropole, où il n’est pas seulement important d’être rapide, mais de ne se livrer à fond que lorsque le terrain vous le permet vraiment. Nous allons dormir avec la satisfaction d’être en tête, mais il y a encore du chemin d’ici à l’arrivée dimanche. En tout cas, nous allons rester concentrés sur notre tâche et faire de notre mieux. »

 

WRC 2014 ARGENTINE Andreas MIKKELSEN.

WRC 2014 ARGENTINE Andreas MIKKELSEN.

 

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

 « Je suis clairement déçu. J’étais vraiment bien dans l’auto et à l’aise avec les notes, j’avais le bon rythme. Rapide, sans prendre trop de risques. J’étais dans les roues de Jari-Matti et Sébastien depuis le départ, bien parti dans la bagarre pour les premières places. Manque de chance, la courroie d’alternateur a sauté quelques kilomètres avant la fin de spéciale. C’est d’autant plus rageant qu’il est évident que la Polo R WRC est la voiture à battre, ici, en Argentine. J’ai manqué de chance, tout simplement… »

 

WRC 2014 ARGENTINE - Team VW JOST CAPITO -

WRC 2014 ARGENTINE – Team VW JOST CAPITO –

 

Jost Capito, Directeur de Volkswagen Motorsport,concluant:

« Une étape riche en temps forts pour nous – et aussi, malheureusement, assortie d’un petit couac. Nos trois équipages ont effectué une prestation parfaite et ont mené selon nos plans. Cette triangulaire pour les premières places entre nos trois voitures a été particulièrement excitante. Les spéciales étaient loin d’être faciles, car les récentes intempéries les avaient rendues très agressives pour les voitures. Beaucoup ont galéré aujourd’hui. La plus longue spéciale du rallye – 52 km – a été la chasse gardée de Jari-Matti Latvala, tandis que celle de 27 km a été la réserve de Sébastien Ogier. Quel dommage qu’Andreas Mikkelsen, troisième juste derrière eux, ait été retardé par la faute d’une courroie d’alternateur ! Il peut en tout cas être fier de ses performances, au même titre que ses deux camarades. Demain, en reprenant le Rallye dans les conditions que l’on sait, il aura tous les atouts en mains pour montrer une fois encore ce dont lui-même et sa Polo R WRC sont capables. »

 

Christian COLINET
Photos : TEAM

 

 LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

 

1. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC), en 1h57’36″3
2. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC) à 17″7
3. Kris Meeke – Paul Nagle (Citroën DS3 WRC) à 1’07″4
4. Elfyn Evans – Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC) à 3’48″1
5. Robert Kubica – Maciej Szczepaniak (Ford Fiesta RS WRC) à 3’48″3
6. Martin Prokop – Jan Tomanek (Ford Fiesta RS WRC) à 4’12″2
7. Nasser Al-Attiyah – Giovanni Bernacchini (Ford Fiesta RRC) à 5’36″8
8. Yuriy Protasov – Pavlo Cherepin (Ford Fiesta RRC) à 8’22 »
9. Diego Dominguez – Edgardo Galindo (Ford Fiesta R5) à 10’36″5
10. Gustavo Saba – Diego Cagnotti (Skoda Fabia Super 2000), à 11’43 »

 

 

WRC

About Author

gilles