F4. DORIAN BOCCALACCI IMPERIAL AU GRAND PRIX DE PAU

 

 

Le jeune Français Dorian Boccolacci impérial à Pau

 

F4-GP-DE-PAU-2014-DORIAN-BOCCALACCI-sur-la-plus-HAUTE-marche-du-Podium

F4-GP-DE-PAU-2014-DORIAN-BOCCALACCI-sur-la-plus-HAUTE-marche-du-Podium

Parti depuis la première ligne de départ de cette 1ére course, Dorian Boccolacci, est resté intouchable dans les rues de la cité Paloise, où il s’est montré impérial, signant ainsi de la plus belle des manières, sa première victoire de la saison, en devançant sur la ligne d’arrivée, le Danois Lasse Sorensen et le Suisso-Britannique Félix Hirsiger.

Le jeune Français monte ainsi sur la plus haute marche du podium et se voit remettre la Coupe des mains de François Bayrou, le tout nouveau Maire de Pau.

Pour cette première course du week-end Palois, c’est Dorian Boccolacci et Lasse Sorensen qui se partageaient la première ligne grâce aux deux meilleurs temps qu’ils ont pu décrocher la veille lors des essais qualificatifs. À l’extinction des feux, Dorian Boccolacci conserve son avantage au redoutable et non moins redouté virage de la gare.

Les positions au premier tour sont identiques à la grille de départ avec Dorian Boccolacci devant Lasse Sorensen, Félix Hirsiger et le Suisse Paul Hokfelt Jr.

Le second passage est le théâtre d’un accrochage au virage du lycée, où l’Australien Mawson tente une attaque sur Paul Hokfelt Jr qu’il vient percuter, poussant celui-ci sur le malheureux Félix Hirsiger.

C’est un véritable embouteillage à l’épingle du lycée et ce premier incident fait perdre beaucoup de temps. Le reste du peloton ne peut plus avancer, provoquant la sortie du drapeau rouge et quelques victimes parmi lesquelles Bryan Elpitiya, Paul Hokfelt Jr et le Suisso-Albanais Gjergj Haxhiu dont les voitures sont trop endommagées pour espérer repartir.

Au second départ, il y a des absents dans cette grille reconstituée. Tout est à refaire mais Dorian Boccolacci reste intouchable et effectue un second envol parfait. Le reste du peloton suit sans incident. Le passage suivant voit l’abandon du Russe Vladimir Aotev après une erreur au virage de la gare. Pendant ce temps, Lasse Sorensen est très incisif et il met une pression très forte sur Dorian Boccolacci qui ne lâche rien. Il tente de multiples attaques sans trouver la faille sur le jeune leader.

Derrière les deux hommes de têtes le peloton s’étire avec Félix Hirsiger au 3ème rang, David Droux et Joseph Mawson qui sont roues dans roues. Valentin Moineault, Amaury Richard, Erwan Julé, Valentin Hasse-Clot et le Russe Denis Bulatov terminent ce top ten. Les positions sont très serrées.

À mi-course, on assiste à une belle passe d’armes entre Valentin Hasse-Clot et Denis Bulatov qui parvient à prendre le meilleur sur le français pour remonter au 9ème rang. Valentin Hasse-Clot subit ensuite une attaque fatale du Finlandais Simo Laaksonen qui provoque l’abandon du Français.

A La fin de course, Félix Hirsiger est sous la menace de David Droux et Joseph Mawson sans que ceux-ci ne parviennent à faire fléchir le Suisse qui conserve vaillamment sa troisième position. L’avant dernière boucle voit un dernier accrochage entre le Colombien Juan Manuel Jimenez Silva et le Suédois Reuben Kressner au virage de la gare.

Le dernier tour se passe sans encombre et la victoire se dessine pour Dorian Boccolacci. Il franchit logiquement la ligne d’arrivée en grand vainqueur.

Malgré ses nombreuses attaques, Lasse Sorensen gardera sa deuxième place accompagné de Félix Hirsiger. Ils laisseront David Droux au pied du podium suivi de Joseph Mawson, Valentin Moineault, Amaury Richard, Erwan Julé, Denis Bulatov et Simo Laaksonen.

La mise sous enquête du premier incident finira par faire exclure Joseph Mawson de la course, faisant ainsi rentrer le Portugais Joao Carvalho dans les places d’honneur du TOP 10.

Grâce au principe de grille inversée, c’est donc le Finlandais Simo Laaksonen qui partira en pole position pour la deuxième course de ce week end. Le Russe Denis Bulatov sera à ses côtés sur cette première ligne de départ. Erwan Julé s’élancera depuis la seconde ligne après l’obtention de cette très belle 8ème place où il sera rejoint par Amaury Richard.

Dorian Boccolacci qui racontait :

« C’est important de partir en pole à Pau car c’est très dur de doubler. Mon premier départ c’est bien passé ainsi que le deuxième. Lasse Sorensen s’est retrouvé très vite derrière moi. Nous avons commencé à distancer le reste du peloton, lui ne m’a pas lâché durant toute la course. C’était assez chaud pour ne pas faire d’erreurs mais ça c’est bien déroulé. Je suis très content d’avoir gagné cette première course ».

Seconde course en fin d’aprés-midi ce samedi

 

Aurélie ELBAZ

Photo : FFSA

 

F4 Sport

About Author

gilles