RALLYE DU LIMOUSIN LAC DE VASSIVIERE. JULIEN MAURIN LEADER

 

 

 

 

RALLYE-DU-LIMOUSIN-LA-FORD-de-JULIEN-MAURIN.

RALLYE-DU-LIMOUSIN-LA-FORD-de-JULIEN-MAURIN.

 

 

 

Julien Maurin en ballottage favorable dans le Limousin où le Champion de France en titre a pris l’avantage mais rien n’est joué avant la seconde étape samedi

Les tenants du titre national, le duo Julien Maurin – Nicolas Klinger au volant de leur Ford Fiesta WRC du Team 2B Yacco, après un départ mitigé, ont pris la tête du Rallye Région Limousin – Lac de Vassivière au cours de ce vendredi dans l’après-midi et ont pu se forger une belle avance sur leurs poursuivants avant la deuxième journée de compétition.

Mais, avec 117 kilomètres encore u programme, c’est samedi que tout se jouera entre les différents protagonistes

Jean-Marie Cuoq et Jérôme Degout, avec la Citroën C4 WRC du Team Chazel by GT2i – Marc de Passorio, sont deuxièmes, devant la Ford Fiesta WRC des vainqueurs du Rallye Lyon Charbonnières – Rhône, David Salanon – Romain Roche.

Jean-Marie Cuoq et Jérôme Degout ont pourtant pris un excellent départ lors de ce Rallye Région Limousin – Lac de Vassivière, avec deux meilleurs temps lors des deux premières spéciales, sur un terrain rendu humide par les averses, légères mais continues. Plus à l’aise sur ce terrain, ils ont pris l’ascendant sur leurs poursuivants, comptant dix secondes d’avance à mi-journée.

Après le regroupement de Peyrat-le-Château, les conditions climatiques ont commencé à évoluer et les stratégies pneumatiques se sont alors mises en place.

Et c’est alors que Julien Maurin – Nicolas Klinger, ont pris les commandes, en alignant les meilleurs temps, et en creusant l’écart de manière significative sur leurs poursuivants. En trois spéciales, Julien Maurin a ainsi repris 26″4 à Jean-Marie Cuoq, pour compter une avance de plus de seize secondes avant la deuxième journée.
Mais, le nombre important de kilomètres à parcourir samedi incite les équipages à la prudence sur leurs chances de succès.

Troisièmes, David Salanon et Romain Roche confirment la bonne impression laissée par leur victoire sur le Rallye Lyon Charbonnières – Rhône. Mais, sur des routes qu’ils connaissent moins, ils sont apparus légèrement en retrait par rapport aux deux équipages de pointe. Ils devancent néanmoins les habitués Pierre Roché et Martine Roché avec la MINI John Cooper Works WRC du Team FJ – Elf, bien installés à la quatrième place.

Cinquièmes, Eric Rousset – Christophe Sauce qui roulent eux dans le baquet d’une Citroën C4 WRC du Team Chazel by GT2i – Marc de Passorio, ont bien roulé mais restent sous la menace de l’équipage officiel Opel, Yoann Bonato – Thierry Michaud et de leur Opel ADAM R2 Performance de General Motors France, impressionnants d’aisance ce vendredi.
Réguliers aux avant-postes, ils n’ont jamais décroché et occupent une sixième place méritée, avec en prime la tête du groupe R. Bonato et Michaud devancent de peu la Ford Fiesta R5, Jean-Charles Beaubelique – Julien Vial par ailleurs leaders du Trophée Michelin, et Emmanuel Guigou – Marine Murat avec la Renault Mégane R.S. N4, en tête du groupe N et eux aussi très performants ce vendredi.

Neuvième et dixième du classement général, Jean-Nicolas Hot – Christiane Nicolet avec leur Subaru Impreza du Team 2HP Compétition et Patrick Rouillard – Cédric Mondon qui roulent avec la Porsche 997 GT3 Cup du Team 2HP Compétition, sont également sur le podium provisoire du Trophée Michelin, et peuvent encore prétendre à la victoire.

 

En Championnat de France Féminin, la paire Charlotte Dalmasso et Marine Ponzevera et leur Peugeot 208 R2 mènent avec une confortable avance sur l’équipage Opel, composé de Charlotte Berton et Charlène Gallier et leur Opel Adam R2 de General Motors France, comptant une marge de quarante secondes avant la deuxième journée.
Alors que Vanessa Verry et Eléonore Ouvry qui disposent d’une Renault Twingo R.S. R2, ont abandonné, Rosine Chauffour et Emeline Massié avec leur Citroën DS3 se retrouvent donc sur le podium pour leur première participation à une manche du Championnat.

 

 RALLYE-DU-LIMOUSIN-2014-SUBARU de Jean Nicolas HOT du Team


RALLYE-DU-LIMOUSIN-2014-SUBARU de Jean Nicolas HOT du Team2HP

 

 

Le Championnat de France des Rallyes Team est dominé par deux équipes, 2HP Compétition et par les Champions de France en titre, le Team 2B Yacco. La première place en WRC de Julien Maurin et la deuxième place en GT+ de Bernard Philippon, pour 2B Yacco, assurent 36 points potentiels. Pour 2 HP compétition, Patrick Rouillard, leader en GT+, et Jean-Nicolas Hot, deuxième du groupe N, permettent d’occuper la première place ex-aequo provisoire.

 

En 208 Rally Cup, la bagarre a fait rage toute la journée entre Stéphane Lefebvre – Thomas Dubois et Eric Camilli – Pierre-Marien Leonardi Lefebvre, également engagé cette saison en Championnats Junior d’Europe et du Monde, s’est montré le premier, avant que Camilli ne le reprenne.
C’est finalement le Nordiste qui a fauté le premier, sortant de la route dans l’ES4 et offrant les commandes à l’ancien lauréat de l’opération Rallye Jeunes FFSA, en outre onzième du classement général. Lefebvre est deuxième à 34 secondes, et c’est le jeune Jordan Berfa, associé à Damien Augustin du Saintéloc Junior Team, qui occupe la troisième place sur le podium.

 

En Opel ADAM Cup, Rémi Jouines était en passe de réitérer sa performance du Rallye Lyon – Charbonnières. Il avait pris les rênes dès la première spéciale, comptant une belle avance après trois spéciales. Mais Jouines a ensuite perdu beaucoup dans le deuxième passage de Mont Gargan, se posant dans un fossé et laissant les commandes à Florian Bernardi.
Le vice-Champion de France Junior 2013 possède près de trente secondes d’avance sur Pierre Marché et 46 secondes sur Rémi Jouines. Ce dernier peut toutefois toujours espérer reprendre la tête de l’Opel Adam Cup, en raison de la contre-performance de Jean-René Perry, seulement sixième avant la deuxième journée.

 

La parole aux pilotes

 

Julien Maurin (Ford Fiesta WRC), leader du classement général :

« C’est une journée très positive, notamment par le fait que l’on ait gardé les mêmes pneus toute la journée. Ces pneus étaient mieux pour le sec, comme on l’a montré dans l’ES3. Dans la spéciale suivante, malgré la pluie, on s’est fait violence pour les garder chauds. Notre but dans ce tour était de remonter les dix secondes sur Cuoq. Finalement, on fait mieux en terminant l’étape avec plus de 16 secondes d’avance. »

Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) deuxième du classement général :

« Cet après-midi, j’ai bien ‘ramassé’. Pourtant, j’avais l’impression de bien rouler. Le bilan final est mitigé, avec une bonne première boucle et une deuxième moins bonne. Je ne sais pas trop expliquer ce résultat. »

David Salanon (Ford Fiesta WRC), troisième du classement général :

« Finalement, la deuxième boucle était aussi mouillée que le matin, alors que l’on pensait avoir des routes sèches. Nous avons encore à travailler sur les réglages de différentiels et de ponts, mais nous sommes contents de notre place. »

Jean-Charles Beaubelique (Ford Fiesta R5), leader du Trophée Michelin :

« Je suis très content. Après la sortie du Rallye Lyon Charbonnières – Rhône, je n’étais pas très à l’aise, sur ce premier tour. Puis, on a de nouveau réglé l’auto. J’étais alors plus en confiance dans le deuxième tour. J’ai recommencé à m’amuser avec la voiture. Nous sommes en tête du Trophée Michelin, ce qui est le but premier ici. Et nous avons un peu d’avance sur les Porsche : si le temps reste encore humide, cela va bien nous aider. »

Six spéciales sont au programme ce samedi.

Etape 1 – 5 épreuves spéciales :
Meilleurs temps : Julien Maurin (3), Jean-Marie Cuoq (2)
Leader ES1 et ES2 : Jean-Marie Cuoq ; ES3 à ES5 : Julien Maurin

 

 

 

Classement général provisoire après Etape 1

 

1. MAURIN Julien – KLINGER Nicolas (Ford Fiesta WRC) en 47’38″2
2. CUOQ Jean-Marie – DEGOUT Jérôme (Citroën C4 WRC) à 16″4
3. SALANON David – ROCHE Romain (Ford Fiesta RS WRC) à 57″
4. ROCHE Pierre – ROCHE Martine (Mini John Cooper Works WRC) à 1’34″2
5. ROUSSET Eric – SAUCE Christophe (Citroën C4 WRC) à 2’19″8
6. BONATO Yoann – MICHAUD Thierry (Opel Adam) à 2’32″5
7. BEAUBELIQUE Jean-Charles – VIAL Julien (Ford Fiesta R5) à 2’33″7
8. GUIGOU Emmanuel – MURAT Marine (Renault Mégane RS) à 2’35 »
9. HOT Jean-Nicolas – NICOLET Christiane (Subaru Impreza) à 2’43″5
10. ROUILLARD Patrick – MONDON Cédric (Porsche 997 GT3 Cup) à 2’52″1…

 

Principaux abandons

 

VERRY Vanessa – OUVRY Eléonore (Renault Twingo RS) : Abandon, Sortie de route sans gravité dans ES02
MARTIN Charles – SALVA Thierry (Peugeot 208) : Abandon, Sortie de route sans gravité dans ES03
GASCOU Emmanuel – CHAPUS Celine (Peugeot 208) : Abandon, Mécanique dans ES01
SANTONI Paul Antoine – POBEDENNY Anthony (Peugeot 208) : Abandon, Mécanique Parc de regroupement
LEBRANCHU Lionel – COUTIN Sébastien (Citroën DS3) : Abandon, Sortie de route sans gravité dans ES02

Rallyes Français

About Author

gilles