ENDURANCE WEC. AUX SIX HEURES DE SPA, WEEK-END STUDIEUX DANS LES ARDENNES POUR TRELUYER

 

 

 

 

 

WEC 6 Hours of Spa-Francorchamps 2014

 

 

Week-end studieux dans les Ardennes

Ce que Benoît Tréluyer et ses équipiers Marcel Fässler et André Lotterer, n’ont pas pu assimiler à Silverstone, lors de la manche d’ouverture du Championnat du Monde d’Endurance WEC, ils l’ont appris lors des Six Heures de Spa-Francorchamps, le week-end dernier.

À défaut d’une place sur le podium, ils quittent les Ardennes avec la satisfaction d’avoir accompli un grand pas en avant en matière de compréhension de leur nouvelle Audi R18 e-tron quattro.

Assurément de bon augure avant les 24 Heures du Mans le prochain rendez-vous programmé les 14 et 15 juin.
Epreuve que le trio a déja gagné et à deux reprises en 2011 et 2012 !

 

WEC 2014 SPA - AUDI N°2 au Virage de la SOURCE.

WEC 2014 SPA – AUDI N°2 au Virage de la SOURCE.

 

Samedi soir, au terme de l’épreuve belge, si les Champions du monde WEC en 2012, se montrait évidemment déçu de sa cinquième place finale, il mesurait avec une certaine satisfaction le chemin parcouru au cours du week-end.

Benoit qui explique:

« Globalement, pilotes, ingénieurs, mécaniciens, nous avons tous effectué du bon boulot. Ces derniers se sont montrés juste extraordinaires car ils sont parvenus à réparer la connexion électrique d’un récepteur lors d’un ravitaillement, le tout sans perte de temps. Côté stratégie, le résultat est également probant. Il n’y a, en fait, que ces soucis mineurs, des petits grains de sable, qui nous empêchent d’exprimer notre plein potentiel.»

Il poursuit:

« Les voitures sont tellement complexes que tu as du mal à y échapper, et dès qu’un problème survient il entraîne des répercussions sur quelque chose d’autre. Néanmoins, nous avons pu beaucoup apprendre tout au long du week-end et c’est là l’essentiel. Nous ne sommes pas encore au niveau où nous souhaitons être mais nous nous en approchons. »

 

WEC 2014 SPA AUDI N°2.

WEC 2014 SPA AUDI N°2.

 

Après une bonne séance qualificative qui avait vu les deux pilotes retenus, Marcel et André, hisser l’Audi R18 e-tron quattro N° 2 sur la deuxième ligne – en signant le troisième meilleur temps – une certaine sérénité régnait parmi l’équipage avant le départ de l’épreuve.

Mais le début de course s’est révélé un peu délicat…

Benoit, confie :

« Il a fallu intervenir sur la voiture lorsque André m’a passé le volant. La gestion du carburant nous posait des problèmes et nous avons décidé d’effectuer les réparations nécessaires pour ne pas risquer d’encourir une pénalité, d’autant plus que nous perdions du temps en piste. »

Avant de préciser :

« Nous sommes également intervenus sur les configurations du système hybride pour tenter de trouver plus de performance. Lors de mon second relais, la confiance est revenue et j’ai ainsi pu bien rouler. J’ai ensuite conservé les mêmes gommes pour mon troisième relais et étais en train de remonter lorsque j’ai expérimenté une perte de pression dans un pneu et dû revenir au stand. J’ai donc transmis le témoin à Marcel qui, chaussé d’un nouveau train de pneus neufs, était clairement dans le rythme lors de ses deux derniers relais ! »

Au final, cette épreuve de Spa restera pour le trio Tréluyer-Fässler-Lotterer comme une séance de travail grandeur nature.

 

 24-HEURES-DE-SPA-2014-LES-CHAMPIONS-DI-MONDE-WEC-2012-AU-VOLANT-D-UNE-AUDI-R8-LMS-ULTRA


24-HEURES-DE-SPA-2014-LES-CHAMPIONS-DI-MONDE-WEC-2012-et double vainqueurs des 24 Heures visent une 3éme victoire au volant de leurAUDI-R8-LMS-ULTRA

 

Lors de la journée d’essais préliminaires des 24 heures du Mans qui se tiendra le 1er juin, Benoît et ses compères seront ainsi en mesure de préparer sereinement la grande classique mancelle.

C’est bien là l’objectif principal de la saison !

Une troisième victoire dans la Sarthe pour les pilotes de l’Audi N° 2 les relancerait pleinement dans la course au titre WEC.
Rappelons que la troisième manche du Championnat du Monde d’Endurance WEC, les 24 Heures du Mans, se déroulera du 11 au 15 juin.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Max MALKA

 

LE CLASSEMENT FINAL DES SIX HEURES DE SPA

 

1. Davidson-Lapierre-Buemi (Toyota)
2. Di Grassi-Duval-Kristensen (Audi)
3. Wurz-Sarrazin-Nakajima (Toyota)
4. Dumas-Jani-Lieb (Porsche)
5. Tréluyer-Fässler-Lotterer (Audi)

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE WEC

 

1. Davidson-Lapierre-Buemi (Toyota) : 50 pts
2. Wurz-Sarrazin-Nakajima (Toyota) : 34 pts
3. Di Grassi-Duval-Kristensen (Audi) : 18 pts
8. Tréluyer-Fässler-Lotterer (Audi) : 10 pts

 

24 H du Mans Le Mans Sport

About Author

gilles