ENDURANCE WEC. AUX 6 HEURES DE SPA, LOIC DUVAL PARLE DE LA REPETITION GENERALE AVANT LE MANS

 

 

WEC-2014-SILVERSTONE-DI-GRASSI-DUVAL-KRISTENSEN-AUDI-Num-1

WEC-2014-SILVERSTONE-DI-GRASSI-DUVAL-KRISTENSEN-AUDI-Num-1

 

 

« Répétition Générale »

 

Disputée à quelques semaines des légendaires 24 Heures du Mans, la deuxième course du Championnat du monde d’endurance WEC, en Belgique ce week-end, sera l’occasion, pour chacun des protagonistes, d’affûter ses armes en vue de l’épreuve de l’année, les 24 Heures, le sommet de la saison dans la discipline.

Membre du Team Audi, fait rare que dis-je rarissime, incroyablement revenu bredouille de la manche d’ouverture qui s’est disputée il y a dix jours en Angleterre, à Silverstone, Loïc Duval, se confie :

 

LOIC-DUVAL-2014-Confrence-ACO-13-fevrier-photo-MaxMALKA

Loïc-DUVAL-2014- Photo-Max MALKA

 

Loïc, quel est votre sentiment à l’approche de cette nouvelle course, à Spa-Francorchamps ?

 » Je pense que j’aurai un double objectif. Tout d’abord, il faudra réparer le faux-pas de Silverstone et absolument marquer un nombre de points significatifs. Je pense que nous pouvons être optimistes sur ce point, car l’Audi était l’une des voitures les plus compétitives en Angleterre. Ensuite, il s’agira d’une répétition générale pour le Mans. Tom, Lucas et moi pourrons procéder aux derniers ajustements avant l’un des événements de l’année. »

Est-il trop tôt pour parler de hiérarchie entre Audi, Toyota et Porsche ?

 » Oui, vraiment. Surtout parce que chaque équipe et chaque auto, a ses points forts et ses partis-pris. Certains visent Le Mans avant tout, d’autres pensent à la longueur du championnat. Honnêtement, tout est ouvert. »

 

-Loic-DUVAL

Loïc-DUVAL

 

Comment peut-on préparer Le Mans sur un circuit comme Spa-Francorchamps ?

 » Chez Audi, nous avons choisi d’aligner trois voitures. Deux d’entre elles seront en configuration aérodynamique spécifique Spa. La troisième, en revanche, sera en spécification Le Mans. »

Quel pourrait être le résultat d’une telle approche ?

 » Avec très peu d’appuis aérodynamiques, l’Audi N°3 pourrait se révéler extrêmement rapide sur un tour. En revanche, avec une voiture un peu plus chargée, nous devrions être en mesure de préserver nos pneumatiques pendant la course de Spa. Ce sera passionnant. »

Ressentez-vous un peu de pression après un premier rendez-vous en demi-teinte ?

 » C’est l’inverse. Il me tarde de prendre du plaisir au volant, de m’amuser sur un des circuits les plus techniques du monde. Bien sûr, la météo pourra une nouvelle fois perturber les événements. Mais à Spa, cela fait partie des figures imposées ! « 

 

ALLAN-MC-NISH-24-HEURES-DU-MANS-2013-1er-avec-LOIC-DUVAL-et-TOM-KRISTENSEN.

-24-HEURES-DU-MANS-2013-1er- AUDI avec-LOIC-DUVAL- ALLAN MC NISH et-TOM-KRISTENSEN. Photo Thierry COULIBALY

 

 

Et le vainqueur des 24 Heures du Mans 2013 et co Champion du monde 2013, conclut :

 » Le seul risque viendra des retardataires, qu’il faudra savoir dépasser au bon moment car certains enchaînements ne laissent pas cette possibilité et peuvent aisément faire perdre quelques secondes. Il va y avoir du spectacle… »

C’est une certitude, l’ennemi N°1 en endurance, se nomme en priorité… le trafic, avec l’imposant peloton des multiples GT, bien moins rapides que les très performants protos des catégories LMP.

Lesquels constituent un élément à ne pas négliger dans la bagarre que ne vont pas manquer de se livrer, Audi, Porsche et Toyota.
Sans oublier, les deux nouvelles Rebellion R-One !

 

Christian COLINET
Photos : Max MALKA- Thierry COULIBALY – Manfred GIET

 

WEC 2013 SPA Les Ferrari AF CORSE de KOBAYASHI-VILANDER et BRUNI FIDSICHELLA devant les ASTON en LMGTE Pro-© Manfred GIET-

WEC – A SPA – Pour les pilotes des surpuissants protos, Gare aux GT et à l’imposant peloton avec les Ferrari AF CORSE devant les ASTON et les PORSCHE elles aussi à la bagarre en en LMGTE/Pro- Photo Manfred GIET-

 

 

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles