ENDURANCE WEC. UN TEST GRANDEUR NATURE POUR LA REBELLION R-One LM P1 A SPA !

 

 

 

 TEST GRANDEUR NATURE POUR LA REBELLION R-One LM P1 A SPA !

 

WEC 2014 A SPA - Le TEAM REBELLION pose devant la nouvelle REBELLION R ONE

WEC 2014 A SPA – Le TEAM REBELLION pose devant la nouvelle REBELLION R ONE

 

Deux semaines après son tout premier roulage sur le circuit Paul Ricard et un peu plus d’un an après le lancement du projet, la REBELLION R-One s’apprête enfin à faire sa toute première apparition en compétition  en cette fin de semaine à Spa à l’occasion de la deuxièmevépreuve du Championnat du monde d’endurance WEC.

Conçue et construite par ORECA dans ses ateliers Varois de Signes pour l’équipe Suisse REBELLION Racing, la R-One LM P1 sera en effet au départ des 6 Heures de Spa, seconde manche du Championnat du Monde d’Endurance.

Un énorme défi pour une voiture encore si jeune, sur un circuit tout aussi exigeant mais tellement apprécié des pilotes.

A l’approche des premiers tours de roues de la REBELLION R-One, Hugues de Chaunac, Président du Groupe ORECA, livre ses sentiments.

 

Hugues de Chaunac

Hugues de Chaunac

 

Dans quel état d’esprit abordez-vous les 6 Heures de Spa ?

« C’est un mélange d’émotion et de stress, parce que c’est un projet colossal, très important, et réalisé dans un délai très court. Il y a beaucoup de pression parce qu’il aurait certainement fallu trois ou quatre mois de plus en temps normal. Mais ce timing, ça faisait aussi partie du challenge et je suis fier de pouvoir dire que nos équipes ont conçu la Rebellion R-One et construit deux exemplaires complets en douze mois. »

L’approche est-elle différente qu’avec la ORECA 01 ou la ORECA 03 ?

« Elle l’est, effectivement La ORECA 01, il y avait certes la pression du temps, mais nous partions d’une coque existante, que nous avions fait évoluer l’année précédente, avant de la transformer radicalement. La ORECA 03 était basée clairement sur l’expérience acquise avec sa grande sœur. Là, nous sommes partis d’une feuille blanche, mais avec en plus un nouveau règlement. Il y avait donc un certain nombre d’inconnues durant la conception, et pas de concurrence à observer.
« La pression, elle, n’est pas différente parce qu’il y a un vrai partenariat. C’est comme le lien qui uni les gens en charge de la conception et de l’exploitation dans une même entreprise. On se doit de réussir ensemble. L’intégration des deux équipes a été très importante et elle s’est faite naturellement. »

 

 

WEC 2014 A SPA la REBELION R ONE

WEC 2014 A SPA la REBELION R ONE

 

Quels sont les objectifs fixés pour les 6 Heures de Spa ?

« Spa, ce n’est pas notre première course. Il s’agit d’une grosse séance d’essais durant un week-end de course, mais être présent, c’était indispensable. Nous avons commencé à rouler il y a une dizaine de jours, avec plusieurs séances d’essais mais pas autant qu’il le faut pour courir avec Audi, Porsche et Toyota. Pour nous, ORECA et REBELLION, il s’agit d’un rodage où le résultat n’est pas l’objectif. C’est une étape pour préparer les 24 Heures du Mans, avant une grosse séance d’essais courant mai. Il faut saluer le courage de REBELLION Racing d’avoir pris cette décision, mais je suis convaincu que c’est le bonne. C’est certain, nous aurons des choses à régler durant le meeting, et nous aurons probablement des problèmes durant la cours. Mais REBELLION Racing veut apprendre vite, et on apprend davantage sur un week-end de course. Nous savons dans quel esprit nous allons à Spa : préparer Le Mans, sans prendre le moindre risque, c’est interdit. »

 

 

 WEC-2014-SPA-La-nouvelle-REBELLION-R-ONE


WEC-2014-SPA-La-nouvelle-REBELLION-R-ONE

 

Est-ce le plus grand défi relevé par ORECA en tant que constructeur de voitures de course ?

« Des défis, ORECA en a connu et en a relevé un certain nombre en affrontant le temps. Nous l’avons toujours accepté : c’était le cas avec les Viper, c’était le cas avec la ORECA 01 par exemple. Le dernier défi est toujours le plus important, et il l’est d’autant plus qu’il s’agit de notre premier Prototype Le Mans fermé.  Les observateurs qui ont vu la voiture, comme les patrons techniques de la FIA et des vrais connaisseurs dont certains vous surprendraient, ont unanimement salué la haute qualité de fabrication de l’auto et le souci du détail de nos équipes. Personnellement, je pense que les ingénieurs du Bureau d’Etudes ont conçu une très belle auto. J’en suis fier. Désormais, il faut que cela se voit à travers la performance et la fiabilité, comme nous avons su le faire avec la ORECA 01, puis la ORECA 03. »

 

Comme aux 24 Heures du Mans, deux REBELLION R-One LM P1 sont engagées par REBELLION Racing aux 6 Heures de Spa.
Cela constitue la première apparition officielle d’une LMP1-L en compétition

 

Bart Hayden, Team Manager de REBELLION Racing, confie:

« Le fait que d’aligner nos deux voitures à Spa est déjà en soi un grand accomplissement pour toute l’équipe. Chacun a fait son maximum pour que les voitures soient prêtes à temps et je suis très fier du professionnalisme et de l’engagement de tous ceux qui sont engagés dans le projet. Nos ambitions pour la course sont modestes. Nous nous attendons à rencontrer des problèmes de jeunesse des nouvelles voitures mais nous considérons qu’être à Spa ce week-end est pour nous la meilleure façon de préparer Le Mans. Nous débutons aujourd’hui un nouveau chapitre de l’histoire de l’équipe et nous espérons qu’il sera une grande suite à ce qui est déjà une fantastique histoire pour REBELLION Racing. »

Une chose est certaine, les deux Rebellion rouges et blanches n°12 et 13 sont assurément les bienvenues sur la grille de départ de samedi prochain.

 

Christian COLINET

Photos : Alain TANNIER – Max MALKA et TEAM

 

 

WEC-2013-SPA-LA-nouvelle-REBELLION-R-ONE-Photo-AT

WEC-2013-SPA-LA-nouvelle-REBELLION-R-ONE-Photo-AT

 

 

WEC Championnat du monde

About Author

gilles