MOTOGP 2014: FORMIDABLE GP D’ARGENTINE POUR MARQUEZ, RABAT, FENATI

TROISIEMES DAMIERS EN TROIS COURSES POUR MARQUEZ!

TROISIEMES DAMIERS EN TROIS COURSES POUR MARQUEZ!

 

Formidable pays, formidable circuit, formidables GP pour le retour du MotoGP en Argentine, où l’on n’avait pas couru à moto depuis 1999! Presque soixante mille spectateurs alors que l’on est à mille km au nord de Buenos Aires, beau temps, circuit assez glissant occasionnant pas mal de chutes mais autorisant la baston, et c’est bien ce qui s’est passé! En Moto3, Fenati, le protégé de Valentino Rossi a réussi à battre l’intouchable Miller après une bagarre du début à la fin du GP avec un dépassement à chaque tour en tête. En Moto2, Zarco se mettant aux pelotes dès le premier tour, Rabat n’a pas eu d’adversaire et a gagné comme le Champion du Monde annoncé qu’il est. En MotoGP, Marquez n’a pas participé à la guerre de tranchées du début de course, Lorenzo est parti en tête, il y est resté dix tours, Marquez était dans ses roues au bout du deuxième tour, il est resté à trois centièmes un paquet de temps avant de sonner la charge, puis Rossi s’est bien battu, puis Pedrosa est venu offrir le doublé au HRC en passant Lorenzo deux tours avant l’arrivée.  Oui, superbe GP!

 

MOTO3: L’INTOUCHABLE MILLER ENFIN BATTU PAR UN FENATI DEMENTIEL…

LA GROSSE GUERRE DU MOTO3 QUE GAGNE FENATI,NO5

LA GROSSE GUERRE DU MOTO3 QUE GAGNE FENATI,NO5

 

Si Valentino Rossi fait confiance à un pilote quand il créée son team de Moto3, c’est que le jeune pilote doit avoir des qualités.

Et Fenati, dès le départ du GP, est allé systématiquement chercher Miller, avec un dépassement à chaque tour, mais à chaque grande courbe, Miller reprenait le lead…

Bagarre démentielle, qui a dû étonner Miller, intouchable pendant les essais de ce GP argentin.

Puis, si Vasquez s’est un peu mêlé au jeu en début de course, la Honda du challenger de Miller a disparu au fil des tours, remplacée par celle d’Alex Marquez, le frère de Marc, parti de la dixième position, et remontant tous ces dingues devant,  pour venir se mêler au duo de tête et faire un trio infernal, deux dépassements au tour…

On a même vu le très jeune Belge Livio Loi, il a seize ans, venir un moment jouer avec les grands!

Pas de doutes, ce GP a été celui du talent et de la rage de vaincre à l’état pur!

Dans le dernier virage du dernier tour, ils sont trois de front.

Fenati est à l’inter, il dit avoir glissé, il est vrai que l’on est en fin de GP et qu’il est vraiment en trajo tendue, il touche Miller qui sort de la trajo, il touche aussi Marquez à qui grand frère a peut-être expliqué comment on reste à tout prix sur les roues dans une situation de dernier virage !

Et Marquez passe aussi Miller, fou de rage, l’Australien ne veut pas serrer la main de Fenati, la direction de course enquête cinq minutes mais pas de doute, l’intouchable Miller a été tapé façon grand style!

Ce qui augurait bien de ce GP d’Argentine!

Résultats Moto3 GP Argentina 2014

 

Classement général Moto3 après l’Argentine 2014

 

 

MOTO2: RABAT SEUL AU MONDE…

RABAT,LA RAZZIA

RABAT,LA RAZZIA

 

On se souvient que sur la grille se trouvaient Zarco et Rabat côté à côté avec Simeon, avec un Vinales très guerrier juste derrière…

Ce sera vite joué.

Zarco rate complètement son départ, puis sa course, il finira à dache de chez dache, laissant Rabat et Simeon en découdre tous seuls.

Rabat prend vite l’avance qui va bien, à mi-course, il bat le record du tour histoire de se battre contre lui-même, et derrière Vinales ne pourra rien faire car il se met au tas.

Le ponpon est pour son coéquipier Salom, les deux meilleurs du Championnat 2013 de Moto3 roulent chez Pons, le team qui a permis à Pol Espargaro de décrocher le titre en Moto2, deux fameux rookies puisque Salom va chercher la troisième place sur le podium, pour sa troisième course en Moto2, dont il se dit que c’est un monde totalement différent du Moto3, pas mal!

Parce que ça ne s’est pas fait tout seul, il y avait Aegerter et Corsi sur le coup, pas des tendres, Salom a dû se sortir les tripes, mais il l’a fait et bien fait.

Voilà, on s’est battu un peu partout mais loin de ces trois là.

A l’arrivée, on apprendra que Zarco et Louis Rossi ont eu des problèmes de pneus et de moteurs, dont acte.

Résultats Moto2 GP d’Argentine 2014

Classement général Moto2 après l’Argentine 2014

 

 

 

 MOTOGP: GUERRE D’UN BOUT A L’AUTRE, DOUBLE  HONDA MARQUEZ-PEDROSA 

MARQUEZ GUERRIER,STRATEGE ET TALENTUEUX

MARQUEZ GUERRIER,STRATEGE ET TALENTUEUX

 

Départ digne d’un Championnat du Monde de Motocross, les mecs les uns sur les autres, Lorenzo évidemment holeshot, c’est sa spécialité, tout le monde savait qu’il partirait devant…

Marquez laisse faire, il laisse la meute se mettre sur la gueule, en plus, comme Rossi, il est parti en pneus durs et ce n’est pas fait pour attaquer en sprint en début de GP.

Il est carrément sept au premier tour!

Rossi se bat comme un lion la baston il adore ça mais pneus durs obligent, il se barre carrément large deux fois de suite, il doit patienter et laisser passer un paquet de pilotes.

Marquez remonte doucement, un par un et des fois deux par deux, les mecs qui sont partis devant, et se retrouve au deuxième tour derrière Lorenzo, à sept centièmes.

Il ramène l’écart à trois dixièmes, qui ne bougera pas d’un iota durant dix tours.

 

LORENZO DEVANT LE BOXON DU PREMIERTOUR

LORENZO DEVANT LE BOXON DU PREMIERTOUR

 

Et au dixième tour, il passe de façon impériale.

Il prend vite deux secondes d’avance, on ne le reverra plus.

Mais la course n’est pas finie!

Car Rossi, derrière, remonte ceux qui l’ont dépassé en début de course, il finira quatre.

Il est même un moment pas loin de Pedrosa mais à huit tours de l’arrivée, Pedro est en état de grâce, il a décidé d’aller chercher Lorenzo, qui n’est que deux secondes devant lui.

Et il le gratte deux tours avant la fin, offrant un beau doublé au HRC.

Lorenzo trois, Rossi quatre, le verdict argentin est clair.

Au fait, et Aleix Espargaro?

Toujours bien placé sur les grilles de départ parce que ses pneus spéciaux sont miraculeux en qualifs, il est souvent au dessus de ses pompes en course et une fois de plus il se met au tas, de façon incroyable d’ailleurs, la moto finit à cent mètres de lui!

Bref, les autres Yamaha, celles de Tech3 font du bon boulot mais pas devant…

Bilan, Lorenzo s’est bien battu mais Marquez lui reprend encore des points, Pedrosa et son doublé aident même carrément bien son chef de file.

Prochain GP en Espagne, à Jerez, dans une semaine, terre d’élection de la vitesse, encore du grand spectacle mais tant mieux, des GP comme ça, encore encore!

Résultats MotoGP Argentine2014

Classement général MotoGP après le GP d’Argentine 2014

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis