GT TOUR AU MANS. LE SÉBASTIEN LOEB RACING FAIT COUP DOUBLE AUX QUALIFS AVEC BERVILLE ET PARISY!

 

 

GT-TOUR-2014-LE-MANS-AUDI-R8-LMS-Ultra-Team-SLR-Mike-PARISY-Henri-HASSID-photo-Eric-FABRE-V-Images.j

GT-TOUR-2014-LE-MANS-AUDI-R8-LMS-Ultra-Team-SLR-Mike-PARISY-Henri-HASSID

 

 

Sous la pluie, les qualifications de la première manche du Championnat et de la Coupe FFSA GT ont été particulièrement disputées sur le Circuit Bugatti du Mans.

Pour quelques millièmes, le Team Sébastien Loeb Racing fait coup double :  Pole pour Roland Bervillé en Q1, et de nouveau pole pour Mike Parisy en Q2!

A chaque fois, la Porsche du Team IMSA Performance-Matmut et les Ferrari, de Sofrev-ASP, Sport Garage ou Duqueine Engineering, suivent de près.

 

1ére séance : Roland Bervillé ouvre le bal !

GT-TOUR-2014-LE-MANS-AUDI-R8-LMS-Ultra-Team-SLR-de-Roland-BERVILLE-Anthony-BELTOISE-photo-

GT-TOUR-2014-LE-MANS-AUDI-R8-LMS-Ultra-Team-SLR-de-Roland-BERVILLE-Anthony-BELTOISE

 

Disputée sur une piste humide, la première séance qualificative a donné lieu à de belles bagarres en piste. C’est Raymond Narac, avec la Porsche IMSA Performance-Matmut qui a signé le premier chrono de référence, entamant un sacré duel avec Stéphane Lémeret et sa Ferrari de Sport Garage.

Les deux hommes s’expliquent durant plusieurs minutes, se succédant au sommet de la hiérarchie. A bord de l’Audi du Sébastien Loeb Racing, la N°50, Henry Hassid se mêle à cette lutte et s’immisce entre les deux pilotes. Mais c’est la voiture sœur de l’équipe Alsacienne qui va prendre les commandes, à six minutes du terme. Roland Berville signe le meilleur temps provisoire… et ne sera pas battu.

Pour son retour en GT Tour, le vainqueur des 24 Heures du Mans GT 2010, s’offre la pole !

 

 GT-TOUR-2014-LE-MANS-PORSCHE-du-Team-IMSA-de-RAYMOND-NARAC-et-NICOLAS-ARMINDO-photo-DPPI


GT-TOUR-2014-LE-MANS-PORSCHE-du-Team-IMSA-de-RAYMOND-NARAC-et-NICOLAS-ARMINDO

 

Il devance finalement Raymond Narac de 96 petits millièmes, alors qu’Henry Hassid s’élancera de la seconde ligne sur la grille, aux côtés de Stéphane Lémeret.

Preuve que les Audi sont en forme sur le circuit Bugatti du Mans, David Hallyday se classe 5éme pour le compte de l’équipe Saintéloc, et précède la Ferrari du Team Sofrev-ASP de Philippe Giauque.

Ces six premiers sont regroupés en seulement ... 55 centièmes avec la fameuse triplette Audi-Porsche-Ferrari.

Speedcar est en embuscade, tout comme Duqueine Engineering. Les deux autres Ferrari du Team Sofrev-ASP complètant ce Top 10.

Visiblement satisfait de sa perf, Roland Bervillé lâchait:

« Je ne pouvais pas rêver mieux qu’une pole pour mon retour »

Et, il poursuivait:

« Bien évidemment, il y a toujours une part de loterie sous la pluie et beaucoup de paramètres entrent en compte. J’ai surtout cherché à être propre et calme. Je n’avais pas une grande impression de vitesse, mais c’est souvent dans ces cas-là que l’on fait de bonnes performances. Depuis le début du week-end, les choses se passent bien. Nous sommes performants sur le sec ou sous la pluie. Je suis très content de cette pole. »

 

GT-TOUR-2014-LE-MANS-AUDI-R8-LMS-Ultra-SAINTELOC-WOLFF-BUFFIN-

GT-TOUR-2014-LE-MANS-AUDI-R8-LMS-Ultra-SAINTELOC-WOLFF-BUFFIN-

 

En Coupe de France GT, après Jean-Paul Buffin durant les premières minutes, Pierre Hirschi a rapidement pris les commandes au volant de la BMW Z4 du Classic & Modern Racing.

Dominateur lors des essais libres, le pilote Suisse décroche la pole devant les deux Audi de chez Saintéloc, celle de Fabrice Rossello et de Jean-Paul Buffin.

 

Qualifs 2 : Mike Parisy double la mise pour Sébastien Loeb Racing…

GT-TOUR-2014-LE-MANS-FERRARI-du-Team-DUQUEINE-de-Gilles-DUQUEINE-et-Philippe-COLANCON

GT-TOUR-2014-LE-MANS-FERRARI-du-Team-DUQUEINE-de-Gilles-DUQUEINE-et-Philippe-COLANCON

 

A l’image de la Q1, la Q2 a donné lieu à une sérieuse explication en piste. Nicolas Armindo, dans le baquet de la Porsche IMSA Performance-Matmut, a longtemps pointé en tête. Il était encore au sommet de la feuille des temps après la mi-séance.

C’est seulement à la fin du quart d’heure de qualifications que le pilote Alsacien a été délogé de son strapontin.

Mike Parisy, avec l’Audi du Sébastien Loeb Racing, s’est alors emparé de la première place, bientôt suivi de la Ferrari du Duqueine Engineering de Soheil Ayari.

Malgré tous ses efforts, l’Aixois échouera à 74 millièmes de la pole.

Et c’est un tiercé regroupé en moins de neuf centièmes qui conclut cette deuxième qualification mancelle avec trois marques différentes représentées.

Une nouvelle fois dans le coup, Saintéloc s’élancera de la deuxième ligne grâce au chrono de Grégory Guilvert. Il précède deux hommes à égalité, Brice Lorgeré Roux et Anthony Beltoise, qui seront donc côte à côte sur la troisième ligne.

Trois Ferrari suivent, mais à plus d’une seconde, Morgan Moullin-Traffort et Olivier Panis encadrant Arno Santamato.
Duqueine Engineering décroche la pole en Coupe de France GT par l’intermédiaire de Philippe Colançon, qui devance de 19 centièmes la BMW Z4 de Thomas Nicolle et les deux Audi de Saintéloc de Gilles Lallement et Jacques Wolff.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Thierry COULIBALY- DPPI – Eric FABRE V/Images

 

GT-TOUR-2014-LE-MANS-FERRARI-SPORT-Garage-de-Stephane-LEMERET-et-Arno-SANTAMATO

GT-TOUR-2014-LE-MANS-FERRARI-SPORT-Garage-de-Stephane-LEMERET-et-Arno-SANTAMATO

GT-TOUR-2014-LE-MANS-AUDI-R8-LMS-Ultra-SPEEDCAR-LECUYER-ABRIL-

GT-TOUR-2014-LE-MANS-AUDI-R8-LMS-Ultra-SPEEDCAR-LECUYER-ABRIL

 GT-TOUR-2014-LE-MANS-FERRARI-F458-Team-ASP-SOFREVMOULLIN-TRAFORT-GIAUQUE

GT-TOUR-2014-LE-MANS-FERRARI-F458-Team-ASP-SOFREVMOULLIN-TRAFORT-GIAUQUE

T-TOUR-2014-LE-MANS-AUDI-R8-LMS-ULTRA-du-Team-SPEEDCAR-de-Pascal-DESTEMBERT-et-Remy-DUGOUFFROY

T-TOUR-2014-LE-MANS-AUDI-R8-LMS-ULTRA-du-Team-SPEEDCAR-de-Pascal-DESTEMBERT-et-Remy-DUGOUFFROY

GT-TOUR-2014-LE-MANS-PORSCHE-de-Michel-NOURRY-et-David-LOGER

GT-TOUR-2014-LE-MANS-PORSCHE-de-Michel-NOURRY-et-David-LOGER

 

Sport

About Author

gilles