ENDURANCE MONDIAL. HONDA SIGNE LA POLE PROVISOIRE DU BOL D’OR A MAGNY COURS

 

 

 

HONDA SIGNE LA POLE PROVISOIRE DU BOL D’OR A MAGNY COURS

 

 MOTO-2014-BOL-D-OR-HONDA-SIGNE-LA-POLE-A-MAGNY-COURS-le-jeudi-24-avril-PHOTO-FIM


MOTO-2014-BOL-D-OR-HONDA-SIGNE-LA-POLE-A-MAGNY-COURS-le-jeudi-24-avril-PHOTO-FIM

 

Le Team Honda Racing, vient ce jeudi en fin de journée , de créer la surprise sur le circuit de Magny-Cours, en s’imposant en tête de la première séance qualificative du Bol d’Or !

Julien Da Costa, Freddy Foray et Sébastien Gimbert devance en effet, les trois favoris, avec dans l’ordre, la SRC Kawasaki, la Yamaha Racing GMT 94 et la Suzuki du SERT (Suzuki Endurance Racing Team).

Steven Casaer, responsable sportif de la nouvelle équipe Honda Racing qui roule en Dunlop et qui décroche la pole position provisoire du Bol d’Or, avoue:

« Je ne pensais pas être devant dès la première séance des qualifs».

Malgré une casse moteur en essais libres en début d’après-midi, cette équipe officielle anglaise réussit à devancer les favoris à la victoire sur cette première course du Championnat du Monde FIM d’Endurance à Magny-Cours.

Au terme de la première séance d’essais qualificatifs du Bol d’Or, Honda Racing est crédité de la meilleure moyenne en 1’40″803.

Cette première séance qualificative était importante compte tenu que les prévisions météorologiques annoncent de la pluie pour la journée de demain. Malgré le meilleur temps absolu de Grégory Leblanc en 1’39″608, le team Kawasaki SRC sans Matthieu Lagrive, toujours en examen à l’hôpital, et qui n’a pu prendre à cette session, seuls Grégory Leblanc et Nicolas Salchaud ont pu, pour l’instant, établir un temps dont la moyenne est 1’40″809.

L’équipe SRC Kawasaki équipée en Pirelli, prend donc la deuxième place mais se trouve dans une position délicate après la chute de Matthieu Lagrive lors des essais libres. Toujours retenu à l’hôpital pour examens, Matthieu n’a pas pu participer à la séance qualificative de fin d’après-midi. Il lui reste donc la seconde séance, demain midi, pour tenter de se qualifier.

En son absence, le SRC Kawasaki, vainqueur des deux derniers Bol d’Or, en 2012 et 2013, n’a pour le moment que deux pilotes à aligner au départ de ce 78éme Bol d’Or, Gregory Leblanc, auteur du meilleur temps individuel en 1’39″608, et Nicolas Salchaud.

Le Yamaha Racing GMT 94, dont la moto est chaussée par le 3éme manufacturier, Michelin décroche la troisième place sur la grille avec David Checa, Kenny Foray et Mathieu Gines. Ils s’offrent le luxe de coiffer le Suzuki Endurance Racing Team, lui aussi en Dunlop et qui cherche encore un peu ses marques avec, autour de Vincent Philippe, Anthony Delhalle de retour de blessure et Erwan Nigon qui poursuit sa découverte de la GSX-R après plusieurs années passées chez BMW.

Cinquième, le Junior Team LMS Suzuki, également en Dunlop, garde la main en Superstock grâce à Baptiste Guittet, Etienne Masson et Gregg Black. Ils devancent des équipes EWC expérimentées comme National Motos (Honda-Pirelli), le Bolliger Team Switzerland (Kawasaki-Pirelli) et le Monster Energy Yamaha YART (Pirelli).

Trois autres Teams Superstock complètent le Top 11, Penz13.com Franks Autowelt Racing Team (BMW-Pirelli), Hall Motos 02 (Kawasaki-Dunlop) et le Qatar Endurance Racing Team (Kawasaki-Dunlop).

Le Team Motors Events April Motos, vainqueur de la Coupe du Monde FIM d’Endurance 2013 passé cette saison de Superstock à la Formula EWC, pointe en 12éme position après une chute de Jimmy Storrar.

La météo annonce de la pluie pour demain vendredi.

La grille de départ samedi, ne devrait donc pas être bouleversée après la seconde séance qualificative qui qui débutera ce vendredi à 12 h 25.

 

Valérie MORENO
Photo : FIM 

 

Sport

About Author

gilles