ENDURANCE WEC. TRIOMPHE ET DOUBLE DES TOYOTA MAIS SURPRENANT DOUBLE ABANDON DES AUDI

 

 FORMIDABLE DOUBLE DES TOYOTA A SILVERSTONE

 

WEC-2014-SILVERSTONE-LES-TOYOTA-TSO40-N°8-ET-7-

WEC-2014-SILVERSTONE-Les TOYOTA-TSO40-N°8-ET-7 signent un Formidable doublé

 

Le Team TMG Toyota s’est offert ce dimanche, à Silverstone, un formidable doublé, lors de l’épreuve d’ouverture du Championnat du monde d’endurance WEC. Disputé dans des conditions météo extrêmement difficiles avec d’innombrables averses violentes, la course prévue sur six heures s’est même terminée avec 25′ d’avance,le directeur de course,  estimant vu les conditions épouvantables en fin de course, qu’il fallait en rester la, faisant brandir le drapeau rouge.

Pour la plus grande satisfaction des pilotes au volant,  lesquels estimaient  que la course devenait dangereuse, les leaders indiquant par radio qu’ils ne parvenaient qu’avec difficulté à suivre la… voiture de sécurité !

Décision était prise et la course, on le répète était  alors stoppée au drapeau rouge

 

 WEC-2014-SILVERSTONE-la-TOYOTA-Num-8-file-sous-la-pluie-vers-la-victoire


WEC-2014-SILVERSTONE-la-TOYOTA-Num-8-file-sous-la-pluie-vers-la-victoire

 

La victoire totalement méritée  revient à la Toyota N°8 du trio formé de Nicolas Lapierre, Sébastien Buemi et Anthony Davidson qui devance d’un tour, la voiture-sœur, la N° 7 de Stéphane Sarrazin, Alex Wurz et Kazuki Nakajima.

Le podium étant complété par la Porsche N°20 de l’équipage Mark Webber, Brandon Hartley et Timo Bernhardt et qui termine, elle, à 2 tours.

 

 WEC-2014-SILVERSTONE-la-PORSCHE-Nim-20


WEC-2014-SILVERSTONE-la-PORSCHE-Nim-20

 

La Lola du Team Rebellion et pour sa dernière apparition en compétition – à partir de Spa, les pilotes disposeront de la toute nouvelle Rebellion-R One –  termine à une inespérée 4éme place à 8 tours.

Et la 1ére des LMP2, la Morgan  de l’équipe G-Drive OAK Racing, que se partageaient Olivier Pla, Julien Canal et le Russe Roman Rusinov, complétant le TOP 5, à 13 tours.

 

 WEC-2014-SILVERSTONE-La-PORSCHE-911-RSR-Num-92


WEC-2014-SILVERSTONE-La-PORSCHE-911-RSR-Num-92

 

En LMGTE, succès pour la Porsche 911 RSR ‘ usine ‘ du Team Manthey Porsche AG de Makowiecki, Holzer et Lieb qui finit à 20 tours et 7éme du général.

Redescendu du podium, les trois pilotes victorieux, nous racontaient comment ils avaient vécus cette 1ére course de la saison

 

WEC-2014-SILVERSTONE-Nicolas-LAPIERRE.

WEC-2014-SILVERSTONE-Nicolas-LAPIERRE.

 

Ainsi,  Nicolas Lapierre qui expliquait :

 »  On a fait le bon choix concernant les pneumatiques que nous proposait les techniciens de chez Michelin. On a roulé avec les tous nouveaux hybrides  qui conviennent à la fois sur piste sèche et humide. Ce que visiblement n’a pas fait Audi. Au bout d’une heure trente ce course – sur les six heures initalement prévues – on possédait 1’30 » d’avance. Du coup, vu l’apparition de la pluie, on a géré. Concernant la consommation, on a toujours respecté le tzableau de mzarche et la aussi on a constamment bien géré la situation. »

 

WEC-2014-SILVERSTONE-les-pilotes-de-la-TOYOTA-N°8-victorieuse-LAPIERRE-BIEMI-et-DAVIDSON

WEC-2014-SILVERSTONE-les-pilotes-de-la-TOYOTA-N°8-victorieuse-LAPIERRE-BUEMI-et-DAVIDSON

 

Qu’à-t-il ressenti en course par rapport à l’ancien modèle, la TS030 ?

 » En fait, ce qui était nouveau c’est qu’avec la TS040, on dispose d’énergie sur le train avant »

Et Nico, tout content concluait :

 » C’est notre 3éme année . On était venu pour gagner. Et tout le week-end, je n’ai pensé qu’à cela. Toute l’équipe a énormément œuvré et travaillé et mérite vraiment cette première victoire. »

 

WEC-2014-SILVERSTONE-les-pilotes-de-la-TOYOTA-Nim-7-WURZ-Alexander-Sarrazin-Stephane-Nakajima-Kazuki

WEC-2014-SILVERSTONE-les-pilotes-de-la-TOYOTA-Nim-7- Alex WURZ-Steph -Sarrazin et Kazuki Nakajima

 

De son côté, Stéphane Sarrazin était lui aussi très heureux de sa seconde place :

 »  Quelle course surprenante. On n’avait jamais encore roulé avec cette TS040 dans de telles conditions dantesques surtout en fin de course ou c’était franchement très difficile de rouler vite sans commettre de fautes. »

 

 WEC-2014-SILVERSTONE-Les-deux-PORSCHE-919-la-N°-20-et-la-N°14.


WEC-2014-SILVERSTONE-Les-deux-PORSCHE-919-la-N°-20-et-la-N°14.

 

Quant aux pilotes qui les accompagnaient sur le podium, l’équipage de la Porsche N°20 et formé de  deux sprinteurs, deux pilotes venus de la monoplace,  l’Australien Mark Webber en droite ligne de la F1 et le Néo-zélandais Brandon Hartley qui, lui, a fait ses classes en World Séries Renault en Formula3.5,  associé au très expérimenté pilote Allemand Timo Bernhard, ils étaient vraiment heureux de se retrouver déjà sur le podium avec leur 919 Hybride des sa 1ére sortie en course.

Ainsi Mark Webber qui pour une fois bavard et souriant, nous lâchait :

 » C’est un grand jour. Finir avec une équipe débutante fut-t-elle Porsche sur le podium cela se fête et s’arrose au champagne »

Timo Bernhard prenait le relais et enchaînait :

 » On a beaucoup travaillé cet hiver et ce premier résultat récompense tous ceux qui font partie de l’aventure. On a fait notre job et moi qui au pris le départ, les premiers tours furent chauds, chauds avec les Toyota et les Audi. Ensuite mes équipiers ont poursuivi et à l’arrivée, on récolte un premier podium. C’est Top »

Le benjamin de la N°20, le jeune Hartley, lui il n’en revenait pas :

 » Pour ma 1ére course je ne m’attendais pas à grimper deja sur le podium. Mes Team-mates m’ont bien conseillés et encadrés. Qu’ajouter ? que je suis pleinement heureux de rouler avec eux et dans cette grande écurie Porsche »

Quant  à la seconde, la N°14 celle de Romain Dumas, Marc Lieb et Neel Jani, elle a peu roulé car Neel alors au volant a perdu la roue avant gauche. Il a regagné son stand au ralenti, les mécaniciens ont alors rentré la voiture à l’intérieur du box dont elle n’est jamais ressorti !

 

WEC-2014-SULVERSTONE-AUDI-2-de-TRELUYER-LOTTERER-FASSLER

WEC-2014-SULVERSTONE-AUDI-2-de-TRELUYER-LOTTERER-FASSLER

 

Concernant les Audi, on l’a expliqué dans un autre et précédent article, les deux voitures qui roulaient en slicks sous la pluie contrairement à leurs rivaux qui eux étaient chaussés des nouveaux Hybrides, ont toutes les deux fini leur course dans les rails !

Sacrément endommagé, c’en était terminé des le 23éme tour pour la N°1 pilotée par le Brésilien Lucas di Grassi et à la mi-course pour la N°2 aux mains du très chevronné Benoit Treluyer.

C’est la 1ére fois en quinze ans depuis l’arrivée d’Audi au début de la saison 1999 que la firme Allemande ne termine pas une course avec ses deux voitures et ne figure pas sur le podium !

Spa se profile déjà dans deux semaines avec eb perspective l’objectif N°1  les 24 Heures du Mans.

 

-Dr-Wolfgang-ULLRICH

-Dr-Wolfgang-ULLRICH. Songeur. Jamais AUDi n’avait connu et vecu uner pareille débâcle

 

Sur que des ce lundi dans le bureau du Docteur Wolfgang Ullrich – le patron d’Audi Motorsport – à  Ingolstadt, il va y avoir  de sérieuses explications…

Qui a fauté ? Pourquoi ce mauvais choix des pneumatiques ?

Vu la solide expérience de la firme aux anneaux en endurance, on peut d’ores et déjà prévoir une remidse en question ultra raopise des décisions  en béton et une 1ére belle revanche dans les Ardennes dans quinze jours

Car Audi n’a jamais bu ainsi le calice jusqu’à la lie en endurance en 15 ans !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : MICHELIN DPPI – JML  – AUTONEWSINFO

 

LE CLASSEMENT FINAL

 WEC-2014-SILVERTONE-LE-podium-avec-les-equipages-des-TOYOTA-8-et-7-et-lacPORSCHE-20.j


WEC-2014-SILVERTONE-LE-podium-avec-les-equipages-des-TOYOTA-8-et-7-et-lacPORSCHE-20.j

 

1 – Davidson/Lapierre/Buemi (Toyota TS040 Hybrid) – Toyota TMG : 167 tours
2 – Wurz/Sarrazin/Nakajima (Toyota TS040 Hybrid) – Toyota TMG, à 1 tour
3 – Bernhard/Webber/Hartley (Porsche 919 Hybrid) – Porsche, à 2 tours
4 – Prost/Heidfeld/Beche (Lola B12/60-Toyota) – Rebellion, à 8 tours
5 – Rusinov/Pla/Canal (Morgan-Nissan) – G-Drive, à 13 tours
6 – Howson/Bradley/Matsuda (Oreca 03-Nissan) – KCMG, à 15 tours
7 – Holzer/Makowiecki/Lietz (Porsche 991 RSR) – Manthey, à 20 tours
8 – Pilet/Bergmeister/Tandy (Porsche 991 RSR) – Manthey, à 20 tours
9 – Turner/Mucke (Aston Martin V8 Vantage) – Aston Martin – AMR, à 20 tours
10 – Bruni/Vilander (Ferrari 458) – AF Corse, à 20 tours
11 – Rigon/Calado (Ferrari 458) – AF Corse, à 21 tours
12 – Griffin/Parente (Ferrari 458) – RAM, à 21 tours
13 – Zlobin/Minassian/Mediani (Oreca 03-Nissan) – SMP, à 22 tours
14 – MacDowall/O’Young/Rees (Aston Martin V8 Vantage) – Bamboo, à 23 tours
15 – Poulsen/H.Hansson/Thiim (Aston Martin V8 Vantage) – AMR, à 23 tours
16 – Lamy/Della Lana/Nygaard (Aston Martin V8 Vantage) – AMR, à 23 tours
17 – Wyatt/Rugolo/Bird (Ferrari 458) – AF Corse, à 24 tours
18 – Ried/Bachler/Al Qubaisi (Porsche 911 RSR) : Proton, à 25 tours
19 – Mowlem/Patterson/Collins (Ferrari 458) : RAM, à 26 tours
20 – Cioci/Venturi/Perez Companc (Ferrari 458) : AF Corse, à 26 tours

ABANDONS

Potolicchio/Roda/Ruberti (Ferrari F458) 118 tours
Fassler/Lotterer/Treluyer (Audi) 94 tours
Perrodo/Collard/Vaxiviere (Porsche911 RSR 83 tours
K.Ladygin/A.Ladygin/Shaitar (Oreca03) 65 tours
Dumas/Jani/Lieb (Porsche 919) 30 tours
Kraihamer/Belicchi/Leimer (Lola Rebellion) 24 tours
Di Grassi/Duval/Kristensen (Audi) 24 tours

 

 WEC-2014-SILVERSTONE-le-depart.


WEC-2014-SILVERSTONE-le-depart.

 WEC-2014-SULVERSTONE-TOYOTA-Num-7


WEC-2014-SULVERSTONE-TOYOTA-Num-7

WEC-2014-SILVERSTONE-PORSCHE-919-Num-20

WEC-2014-SILVERSTONE-PORSCHE-919-Num-20

WEC-2014-SILVERSTONE-TOYOTA-Num-8

WEC-2014-SILVERSTONE-TOYOTA-Num-8

 WEC-2014-SILVERSTONE-La-TOYOTA-Num-8-double-une-FERRARI-GT


WEC-2014-SILVERSTONE-La-TOYOTA-Num-8-double-une-FERRARI-GT

 WEC-2014-SILVERSTONE-la-PORSCHE-Num-20.


WEC-2014-SILVERSTONE-la-PORSCHE-Num-20.

 WEC-2014-SILVERSTONE-POESCHE-911-RSR-de-MAKOWIECKI-HOLZER-et-LIETZ


WEC-2014-SILVERSTONE-POESCHE-911-RSR-de-MAKOWIECKI-HOLZER-et-LIETZ

 WEC-2014-SILVERSTONE-TURNER-Darren-Mucke-Stefan-Aston-Martin-V8-Vantage-Lmgte-Pro-Team-Aston-Martin-Racing


WEC-2014-SILVERSTONE-TURNER-Darren-Mucke-Stefan-Aston-Martin-V8-Vantage-Lmgte-Pro-Team-Aston-Martin-Racing

 WEC-2014-SILVERSTONE-FERRARI-Num-71-de-RIGON-CALADO


WEC-2014-SILVERSTONE-FERRARI-F458  AF Corse -Num-71-de-RIGON-CALADO

WEC-2014-SILVERSTONE-FERRARI-F458-AF-CORSE-BRUNI-Gianmaria-Vilander-Toni.

WEC-2014-SILVERSTONE-FERRARI-F458-AF-CORSE-BRUNI-Gianmaria-Vilander-Toni.

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles