RALLYE LYON CHARBONNIERES: JEAN MARIE CUOQ PREMIER LEADER

 

 

 

 RALLYE-LYON-CHARBONNIERES-2014-Jean-Marie-CUOQ


RALLYE-LYON-CHARBONNIERES-2014-Jean-Marie-CUOQ

Jean-Marie Cuoq tout en maîtrise, leader depuis l’ES1

Jean-Marie Cuoq et Jérôme Degout au volant de leur Citroën C4 WRC du Team Chazel by GT2i – Marc de Passorio, en tête depuis le début du Rallye Lyon Charbonnières – Rhône, se sont construits une solide avance malgré le peu de kilomètres effectués ce vendredi.
C’est toutefois lors de la deuxième étape que l’essentiel de cette épreuve se jouera, avec plus de 150 kilomètres au programme.
Lionel Baud et Alexandre Chioso et leur Ford Fiesta RS WRC, deuxièmes, et David Salanon et Romain Roche également sur Ford Fiesta WRC, troisièmes, sont prêts à élever le niveau ce samedi.

Jean-Marie Cuoq et Jérôme Degout et leur Citroën C4 WRC, ont pris un départ idéal au 66éme Rallye Lyon Charbonnières – Rhône. Alors que des conditions estivales régnaient jusqu’au moment du shakedown, les première spéciales de l’épreuve se sont déroulées sous un ciel menaçant, avant que la pluie ne sévisse dans l’après-midi.
Mais, quelque soient les conditions, le pilote ardéchois a su se placer au-dessus de la mêlée, jamais inquiété par ses rivaux.

Lionel Baud et Alexandre Chioso avec la Ford Fiesta RS WRC, ont également fait une belle journée, lâchant très peu de temps sur les leaders. C’est dans la troisième spéciale, disputée partiellement sous la pluie, qu’ils ont perdu le plus de temps, voyant revenir David Salanon et Romain Roche eux aussi avec une Ford Fiesta WRC, déjà dans le rythme pour leur première sortie officielle avec cette voiture.
L’annulation de l’ES4 pour raisons de sécurité a instauré une pause dans cette bataille, alors que la spéciale spectacle de Gerland a été remportée par l’inusable Hervé Knapick, navigué par Marie-Laure Lemonnier et leur Peugeot 206 WRC.

Pierre Roché et Martine Roché toujours avec la MINI John Cooper Works WRC du Team FJ – Elf, maîtres de régularité, sont quatrièmes, à la lutte avec les Corses Pascal Trojani et Jean-Noël Vesperini qui roulent eux avec une Citroën C4 WRC, également dans un rythme convaincant. Sixièmes, Eric Rousset et Christophe Sauce eux aussi également avec une Citroën C4 WRC, peuvent également viser une place dans le Top 5, ne se trouvant actuellement qu’à seulement huit secondes de la MINI du Team FJ – Elf.

Huitième du scratch, Gilles Nantet, l’ancien Champion de France au volant de sa Porsche 997 GT2 du Team 2B Yacco, est un peu plus en difficulté qu’à l’accoutumée. Le Champion de France 2011, souffre en effet, de l’absence de sa copilote, Corinne Murcia, retenue pour raisons personnelles, et remplacée en dernière minute par Sylvain Dubois.
La paire, Nantet et Dubois occupe malgré tout la tête du Trophée Michelin, avec autorité, devant Franck Lions et Benjamin Veillas sur Peugeot 207 S2000, qui ont repris la deuxième place à Patrick Rouillard et Cédric Mondon sur Porsche 997 Cup à l’issue de l’ES5.

En Championnat de France Féminin, Charlotte Dalmasso et Marine Ponzevera avec la Peugeot 208 R2, mènent avec une avance minime de moins de trois secondes sur l’équipage de l’ Opel Adam, composé de Charlotte Berton et Charlène Gallier alors que Vanessa Verry et Eléonore Ouvry avec une Renault Twingo R.S. R2, sont elles, plus loin.

Le Championnat de France des Rallyes Team, en ce début d’épreuve, est dominé par deux équipes, le Team Chazel by GT2i – Marc de Passorio et les Champions de France en titre, le Team 2B Yacco. La première place en WRC de Jean-Marie Cuoq et la deuxième place en N4 de Fabrice Morel confèrent un potentiel de 36 points à l’équipe de Renaud Chazel. Dans le même temps, 2B Yacco peut compter sur la place de leader de Gilles Nantet dans la catégorie GT de série, quand Bernard Philippon est deuxième en GT+.

Pour la première manche du Championnat de France des Rallyes Junior, la bagarre sportive s’est montrée au rendez-vous. Leader du Championnat de France la saison dernière, Damien Defert a été le premier à se signaler, devant Jérémy Jamet et l’étonnant pilote Rallye Jeunes FFSA, Yohan Rossel, tandis que Laurent Laskowski perdait du temps sur crevaison, que Laurent Pellier rencontrait un problème électrique et que Loïc Astier sortait de la route. Jérémy Voglimacci a signé le scratch de l’ES2 – avant d’abandonner sur ennui électrique – tandis que Jérémy Jamet prenait le contrôle des opérations. Yohan Rossel a ensuite fait le meilleur temps dans l’ES3, alors que c’est Gabriel Lieffroy qui passait en tête au général, place qu’il a gardée et même confortée à l’issue de la spéciale spectacle de Gerland, remportée par Laurent Laskowski.

En Opel ADAM Cup, Rémi Jouines s’est montré intraitable, remportant les trois premières spéciales du jour, lui conférant une solide avance devant le vainqueur du Touquet, Jean-René Perry. Romain Fostier, le plus rapide à Gerland, occupe la troisième place.

LA PAROLES AUX PILOTES

 

Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC / Team Chazel by GT2i – Marc de Passorio), leader du classement général :
« C’est dommage que, dans la super spéciale, nous ayons été victimes d’une erreur de décompte, car nous aurions pu signer le scratch. Sinon, nous avons passé une bonne journée. Nous avons parié sur les pneus durs, ce qui était le bon choix. Demain, on va continuer à se faire plaisir. »

Lionel Baud (Ford Fiesta WRC), deuxième du classement général :
« On est contents, dans la dernière spéciale, d’avoir été plus rapides que Cuoq. Le seul problème est survenu dans la troisième spéciale où nos pneus étaient un peu trop durs. On s’est fait une grosse chaleur, et on en a beaucoup lâché après. Si demain c’est sec, on va essayer d’aller chercher la première place. »

David Salanon (Ford Fiesta WRC), troisième du classement général :
« Ce n’est pas mal pour une prise en main de l’auto. Nous avons progressé au fil des kilomètres. Je commence à bien prendre de gros appuis dans le rapide. C’est une auto plus facile que la C4. Par rapport à notre tableau de marche, on est avance. Mais il y a encore beaucoup à améliorer : les freinages, le latéral, les changements de vitesses… »

Gilles Nantet (Porsche 997 GT2), leader du Trophée Michelin :
« L’auto va bien mais on ne peut pas dire que ce soit une journée parfaite. Trouver un copilote en 24 heures n’a pas été chose aisée. Sylvain Dubois était le copilote de Cosson ; je lui tire mon chapeau pour ce qu’il fait car il roule pour la première fois avec moi. Il me manque juste quelques précisions dans les notes pour être totalement en confiance. »

Huit spéciales sont au programme ce samedi.

Etape 1 – 4 épreuves spéciales :
Meilleurs temps : Jean-Marie Cuoq (3), Hervé Knapick – ES4 annulée
Leader ES1 à ES5 : Jean-Marie Cuo

 

Christian COLINET

Photos : FFSA- DPPI

 

Classement général provisoire après Etape 1

 RALLYE-LYON-CHARBONNIERES-2014-Jean-Marie-CUOQ-et-sa-CITROEN


RALLYE-LYON-CHARBONNIERES-2014-Jean-Marie-CUOQ-et-sa-CITROEN

 

1 CUOQ Jean-Marie – DEGOUT Jérôme Citroën C4 WRC TEAM Chazel by GT2i – Marc de Passorio, en 21’57″9
2 BAUD Lionel – CHIOSO Alexandre Ford Fiesta WRC, à 15″3
3 SALANON David – ROCHE Romain Ford Fiesta RS WRC, à 23″1
4 ROCHE Pierre – ROCHE Martine Mini John Cooper Works WRC TEAM FJ – Elf , à 42″
5 TROJANI Pascal – VESPERINI Jean-Noël Citroën C4 WRC, à 44″1
6 ROUSSET Eric – SAUCE Christophe Citroën C4 WRC, à 50″2
7 MARTY Olivier – SALVA Thierry Mini John Cooper Works WRC, à 53″7
8 NANTET Gilles – DUBOIS Sylvain Porsche 997 GT2 TEAM 2B Yacco, à 1’07″6
9 LIONS Franck – VEILLAS Benjamin Peugeot 207 S2000, à 1’23″5
10 ROUILLARD Patrick – MONDON Cédric Porsche 997 Cup TEAM 2HP Compétition, à 1’29 »

 

Principaux abandons

 

FAUCHER Mickaël – AUGUSTIN Damien Subaru Impreza WRC : Abandon Mécanique avant ES01

SUCCI Jean-Francois – VITRANI Olivier Peugeot 207 S2000 : Abandon Mécanique au CH 5

BONNEFIS Germain – FOURNIER Olivier Renault Mégane RS : Abandon Sortie de route sans gravité dans ES01 P3

DAGNAC-LAGRANGE Jacky – LINGERAT Sébastien Subaru Impreza N12B : Abandon Mécanique dans ES01 P5.4

SIROT Guillaume – BREUIL Emeline Peugeot 309 Evo : Abandon Mécanique dans ES02

VOGLIMACCI Jeremy – GORGUILO Anthony Citroën DS3 : Abandon Mécanique entre ES02 et ES03

CHAGOT Maxime – DUNAND Arnaud Citroën DS3 : Abandon Sortie de route sans gravité dans ES03

 

 

Sport

About Author

gilles