F1. LA FERRARI D’ALONSO ET LA MERCEDES DE LEWIS HAMILTON LES PLUS VITE A SHANGHAI

 

 

 F1-2014-SHANGHAI-Fernando-ALONSO-et-sa-FERRARI


F1-2014-SHANGHAI-Fernando-ALONSO-et-sa-FERRARI

 

LA FERRARI D’ALONSO LA PLUS RAPIDE DE LA 1ére SEANCE A SHANGHAI

 

Le circuit de Shanghai accueille ce week-end le 11ème Grand Prix de Chine de l’Histoire. Les deux séances d’essais libres se sont déroulées sous des températures peu élevées.

L’Espagnol Fernando Alonso au volant de sa Ferrari, a réalisé le meilleur temps de la première séance des essais libres du Grand Prix de Chine, 4ème des 19 manches du Championnat du monde de Formule 1, ce vendredi matin sur le circuit de Shanghai. Mais son équipier le Finlandais Kimi Räikkonen, n’a, lui, bouclé qu’un tour et se retrouve bon dernier naturellement !

 

 F1-2014-SHANGHAI-Le-nouveau-Team-Principal-de-FERRARI-Marco-Mattiacci.


F1-2014-SHANGHAI-Le-nouveau-Team-Principal-de-FERRARI-Marco-Mattiacci.

 

Faut-t-il y voir un lien avec l’arrivée à la direction et gestion sportive de la Scuderia, du tout nouveau Team-Principal Marco Mattiacci ?

Naturellement, NON.

Simplement, chez Ferrari, on a visiblement bien bossé depuis la désillusion du piètre Grand Prix de Bahreïn qui a coûté son poste et sa tête à Stefano Domenicali.

Une chose est sure en tout cas, le pilote de Maranello, a bien confirmé la résurrection  – temporaire ? – de la Rosso, car il a récidivé lors de la seconde séance de ces essais libres de vendredi, en décrochant le deuxième temps, derrière la Mercedes de Lewis Hamilton !

 

F1-2014-SHANGHAI-Lewis-HAMILTON-MERCEDES.

F1-2014-SHANGHAI-Lewis-HAMILTON-MERCEDES.

 

Lewis Hamilton a en effet signé le meilleur temps de cette deuxième séance des essais libres ce vendredi après-midi à Shanghai. Avec un chrono de 1’38’’315, le pilote de l’équipe Mercedes, victorieux de deux des trois 1ers GP en Malaisie et à Bahreïn, précède donc la Ferrari de Fernando Alonso, meilleur temps de la 1ére séance, en net regain de forme et de perfomances  et qui confirme la bonne tenue de sa monoplace, car second à 0’’141, devant la deuxième Mercedes de l’équipier de Lewis, l’Allemand Nico Rosberg, 3éme, lui, à  0’’411.
Lewis Hamilton expliquait :

« La journée a été dans l’ensemble plutôt difficile aujourd’hui car nous avons loupé en partie la séance matinale. Mais nous sommes heureux d’avoir pu rouler plusieurs tours lors de la deuxième l’après-midi. Nous ne sommes pas trop satisfaits de l’équilibre de l’auto, donc nous devons travailler ce domaine. Le circuit est particulièrement exigeant pour les pneus, comme chaque année. Visiblement plusiurs de nos adversaires paraissent avoir progressé ce qui signifie qu’il faut s’attendre à une sacrée bagarre en tête de course.»

Côté Français, Romain Grosjean au volant de sa Lotus-Renault se classe 9éme avec un temps de 1’39’’537, Jean Eric Vergne, pointant au 13éme rang en 1’39’’759 et Jules Bianchi au 19éme, en 1’42’’327.

Auparavant lors de la 1ére, Jean Eric Vergne pointait au 7ème rang, Romain Grosjean au 12ème et Jules Bianchi, lui au 19ème.

 

BILAN DES ESSAIS LIBRES DU GRAND PRIX DE CHINE AVEC RENAULT SPORT F1

F1-2014-SHANGHAI-La-LOTUS-RENAULT-de-Romain-GROSJEAN-photo-Team

F1-2014-SHANGHAI-La-LOTUS-RENAULT-de-Romain-GROSJEAN-photo-Team

 

Les progrès effectués par les moteurs Renault à Bahreïn se sont confirmés en piste aujourd’hui à Shanghai.

Les quatre écuries propulsées par Renault n’ont rencontré aucun problème lors des essais libres et ont pu ainsi se concentrer sur la recherche de performance.

le Team Red Bull Racing a placé ses monoplaces aux quatrième et cinquième rangs lors des EL2. Lors de la même séance, Romain Grosjean a hissé sa Lotus F1 à la neuvième place. Journée productive et constructive également pour la Scuderia Toro Rosso et le Caterham F1 Team.

Rémi Taffin, directeur des activités piste Renault Sport F1, nous confie :

« Les essais de Bahreïn nous ont grandement aidés et nous avons pu confirmer ces progrès en piste aujourd’hui. »

Et, il poursuit:

« La fraîcheur environnante a rendu les deux séances particulièrement intéressantes. Contrairement à la génération précédente des V8, des températures plus faibles n’ont pas d’influence sur les réglages du propulseur ainsi que sur la consommation de carburant cette année. En revanche, elles rendent les monoplaces bien moins stables, notamment lorsque celles-ci sont chaussées de pneus durs. Par conséquent, nous avons dû apporter de menus ajustements afin d’offrir plus de traction, tout en conservant suffisamment de flexibilité pour s’adapter aux conditions de piste changeantes. »

Avant d’ajouter:

« Les progrès entrevus sur les bancs d’essais de Viry-Châtillon, et validés en piste lors des essais de Bahreïn, se sont révélés très pertinents. En outre, nous semblons avoir renforcé nos observations et conclusions aujourd’hui, et toutes nos écuries ont pu ainsi suivre leur programme respectif. Sur un tracé où la puissance joue un rôle déterminant, les améliorations apportées au niveau des logiciels ainsi que les avancées en matière de performance nous ont permis de réduire l’écart avec les plus rapides. Même si nous sommes toujours légèrement en retrait, cela démontre clairement que nous avançons dans la bonne direction. De la même manière, nous avons pu mettre en pratique les progrès aperçus au niveau de la gestion et de la récupération d’énergie. Nous avons constaté un véritable pas en avant en termes de traction et de grip, notamment dans les virages lents tels que le premier enchaînement et les deux épingles. »

Avant d’enchaîner:

« Dans l’ensemble, nous avons donc connu une journée productive qui a confirmé nos récents progrès. Le processus n’est bien évidemment pas encore terminé mais, au vu du rythme affiché lors des longs relais couverts aujourd’hui, nous comptons bien nous rapprocher des avant-postes en configuration course. Après tout, c’est le dimanche que les points sont attribués. »

 

Sam HORNETT 

Photos :  PIRELLI – SHELL et TEAMS

 

 F1-2014-SHANGHAI-HAMILTON-Portrait.


F1-2014-SHANGHAI-HAMILTON-Portrait.

 

LES TEMPS DE LA 1ére SÉANCE:

 

1. Lewis Hamilton (Mercedes) en 1’38″315 (25 tours) – 2. Fernando Alonso (Ferrari) 1’38″456, à 0″141 (28 tours) – 3. Nico Rosberg (Mercedes) en 1’38″726, à 0″411 (30 tours) – 4. Daniel Ricciardo (Red Bull-Renault) en 1’38″811, à 0″496 (30 tours) – 5. Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1’39.015, à 0″700 (31 tours) – 6. Felipe Massa (Williams-Mercedes) en 1’39″118, à 0″803 (25 tours) -7. Kimi Raikkonen (Ferrari) en 1’39″283, à 0″968 (25 tours) – 8. Jenson Button (McLaren-Mercedes) en 1’39″491, à 1″176 (29 tours) – 9. Romain Grosjean (Lotus-Renault) en 1’39″537, à 1″222 (36 tours) – 10. Daniil Kvyat (Toro Rosso-Renault) en 1’39″648, à 1″333 (26 tours) – 11. Nico Hulkenberg (Force India-Mercedes) en 1’39″736, à 1″421 (30 tours) – 12. Kevin Magnussen (McLaren-Mercedes) en 1’39″744, à 1″429 (29 tours) – 13. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso-Renault) en 1’39″759, à 1″444 (28 tours) – 14. Valtteri Bottas (Williams-Mercedes) en 1’39″830, à 1″515 (25 tours) – 15. Sergio Perez (Force India-Mercedes) en 1’40″124, à 1″809 (32 tours) – 16. Esteban Gutierrez (Sauber-Ferrari) en 1’40″359, à 2″044 (32 tours) – 17. Adrian Sutil (Sauber-Ferrari) en 1’40″395, à 2″080 (30 tours) -18. Pastor Maldonado (Lotus-Renault) en 1’40″455, à 2″140 (12 tours) – 19. Jules Bianchi (Marussia-Ferrari) en 1’42.327, à 4″012 (27 tours) en 20. Max Chilton (Marussia-Ferrari) en 1’43″473, à 5″158 (30 tours) – 21. Kamui Kobayashi (Caterham-Renault) en 1’43″530 à 5″212 (32 tours) – 22. Marcus Ericsson (Caterham-Renault) en 1’43″679, à 5″364 (32 tours)

 

LES TEMPS  DE LA SECONDE SÉANCE 

 

1. Fernando Alonso (Espagne/Ferrari) 1’39″783 (20 tours-moyenne: 196,663 km/h) – 2. Nico Rosberg (Allemagne/Mercedes) 1’40″181 (16 tours) – 3. Daniel Ricciardo (Australie/Red Bull-Renault) 1’40″772 (23 tours)- 4. Jenson Button (GB/McLaren-Mercedes) 1’40″970 (23 tours)- 5. Nico Hülkenberg (Allemagne/Force India-Mercedes) 1’41″175 (16 tours)- 6. Kevin Magnussen (Danemark/McLaren-Mercedes) 1’41″366 (20 tours) – 7. Jean-Eric Vergne (France/Toro Rosso-Renault) 1’41″505 (26 tours) – 8. Lewis Hamilton (GB/Mercedes) 1’41″560 (9 tours) – 9. Sebastian Vettel (Allemagne/Red Bull-Renault) 1’41″629 (19 tours) – 10. Felipe Massa (Brésil/Williams-Mercedes) 1’41″699 (14 tours) – 11. Daniil Kvyat (Russie/Toro Rosso-Renault) 1’41″977 (23 tours) – 12. Romain Grosjean (France/Lotus-Renault) 1’42″090 (24 tours) – 13. Felipe Nasr (Brésil/Williams-Mercedes) 1’42. »665 (13 tours)- 14. Giedo van der Garde (Hillande/Sauber-Ferrari) 1″42″615 (16 tours) – 15. Sergio Pérez (Mexique/Force India-Mercedes) 1’42″733 (13 tours) – 16. Pastor Maldonado (Vénézuéla/Lotus-Renault) 1’43″731 (22 tours) – 17. Kamui Kobayashi (Japon/Caterham-Renault) 1’44″038 (16 tours) – 18. Esteban Gutiérrez (Mexique/Sauber-Ferrari) 1’44″162 (17 tours) – 19. Jules Bianchi (France/Marussia-Ferrari) 1’44″270 (7 tours) – 20. Max Chilton (GB/Marussia-Ferrari) 1’44″782 (20 tours) – 21. Marcus Ericsson (Suéde/Caterham-Renault) 1’44″835 (22 tours) –Non-chronométré : Kimi Räikkönen (Finlande/Ferrari), 1 tour.

 

 

F1 Sport

About Author

gilles