MICHELIN LANCE PUBLIQUEMENT LA FORMULE E A ISSOIRE AVEC ALAIN PROST ET MANU COLLARD

 

 

CIRCUIT ISSOIRE vue aerienne.

Ce Ce CIRCUIT ISSOIRE vue aérienne.

 

Ce mercredi 16 avril 2014 , le manufacturier Français Michelin, partenaire et équipementier du futur Championnat du monde de Formule E, dont l’épreuve inaugurale se déroulera le samedi 13 septembre prochain, en Chine à Pékin, avait organisé au siège de la firme Auvergnate à Clermont Ferrand d’abord, puis sur le circuit d’Issoire ensuite, la 1ère présentation publique de la monoplace.

 

 MICHELIN - Conférence Formule E usine des Carmes Clermont Ferrand mercredi 16 avril - Laurent MENEGAUX avec Gilles GAIGNAULT - Photo GREG.


MICHELIN – Conférence Formule E usine des Carmes Clermont Ferrand mercredi 16 avril 2014- Laurent MENEGAUX avec Gilles GAIGNAULT – Photo GREG.

 

Alors que nous le questionnions sur cette nouvelle discipline qu’est la Formule E, Florent Ménégaux, N°2 du Groupe Auvergnat, membre du Comité Exécutif de Michelin et qui supervise le Département compétition, nous confiait:

 » La Formule E va être un spectacle. Et qui va faire la promotion de la compétition automobile, en milieu urbain, au cœur des villes, à la rencontre d’un nouveau public. Notre présence est importante car le véhicule électrique représente assurément l’avenir à cause des problèmes de pollution car ces questions vont devenir de plus en plus importantes dans les prochaines années. L’électrique c’est le progrès et cela va améliorer la mobilité durable. »

Et, il concluait :

 » En outre, n’oubliez pas que Michelin a toujours été un précurseur en terme d’innovation. »

 

Alain-PROST-avec-Gilles-GAIGNAULT-circuit-ISSOIRE-Presentation-FORMULE-E-photo-GREG

Alain-PROST-avec-Gilles-GAIGNAULT-circuit-ISSOIRE-Presentation-FORMULE-E-photo-GREG

 

Après nous être déplacés sur le circuit d’Issoire à une cinquantaine de kilomètres au sud de Clermont Ferrand, nous y retrouvions, Alain Prost.

L’ancien quadruple Champion du monde de F1, étant le co-propriétaire de l’équipe e-Dams, l’une des dix écuries, inscrites avec deux monoplaces dans la 1ère édition de ce Championnat du monde de Formule E

 

FORMULA-E-Alain-PROST-pose-devant-la-monoplace-de-Formule-E-sur-la-Piste-du-circuit-ISSOIRE-Mercredi-16-avril-2014-Photo-GREG-pour-autonewsinfo

FORMULA-E-Alain-PROST-pose-devant-la-monoplace-de-Formule-E-sur-la-Piste-du-circuit-ISSOIRE-Mercredi-16-avril-2014-Photo-GREG-pour-autonewsinfo

 

Alain qui nous lâchait :

 » Je crois très fort à ce nouveau concept. Ce nouveau format de courses automobiles qui va se dérouler en centre ville. On va aller à la rencontre d’une autre et complètement nouvelle clientèle. « 

Et, il poursuivait :

 » Il s’agit d’un projet sportif mais surtout d’un challenge technique »

Et concernant le manque de bruit de ce type de véhicules, Alain explique :

 » La notion de bruit ? Chacun a son idée. Mais à titre personnel, cela ne me gêne pas. Je souhaite d’ailleurs que l’on en vienne pas, comme certains le réclament, à des bruits artificiels et différents selon les équipes. Nous devons absolument rester dans le schéma électrique. »

 

MICHELIN-FORMULE-E-Essai-Manu-COLLARD-le-Mercredi-16-avril-2014-sur-le-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG.

MICHELIN-FORMULE-E-Essai-Manu-COLLARD-le-Mercredi-16-avril-2014-sur-le-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG.

 

Emmanuel Collard, l’un des deux pilotes recrutés au début de l’année par Bibendum, avec son compère Fred Makowievki, était au volant pour cette nouvelle session d’essai sur la piste d’Issoire.

Sous les yeux attentifs d’Alain Prost, il a poursuivi la séance de test et de développement, entamée lundi.

En fin de journée, à l’aéroport de Clermont en partance comme nous pour Silverstone, où il doublera ce week-end, roulant à la fois dans le Championnat ELMS avec le Team Crubilé samedi, mais également le lendemain dimanche, dans le mondial, celui dénommé WEC, avec la Porsche cette fois de l’équipe Prospeed, nous l’avons retrouvé

 

MICHELIN FORMULE E - Manu COLLARD pose devant la Formule E - Mercredi 16 avril 2014 - circuit ISSOIRE - Photo GREG

MICHELIN FORMULE E – Manu COLLARD pose devant la Formule E – Mercredi 16 avril 2014 – circuit ISSOIRE – Photo GREG

 

Et, Manu, nous résume ce que furent ces trois nouvelles journées de roulage au volant de cette Formule E, se rappelant la 1ère fois il y a quelques semaines, ou il a découvert le pilotage de ce type de bolides :

 » Lorsque j’ai piloté cette monoplace de Formule E, je reconnais que j’ai été plus qu’agréablement surpris. Depuis j’en suis à dix journées de roulage. « 

 

 MICHELIN-FORMULE-E-Manu-COLLARD-avec-les-ingenieurs-de-MICHELIN-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG


MICHELIN-FORMULE-E-Manu-COLLARD-avec-les-ingénieurs-de-MICHELIN-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

 

Et de se faire plus précis :

 » Le bilan général ? Cette voiture est bien née. Et très sincèrement, on commence tout doucement à arriver à un niveau franchement intéressant. Ca donne envie de courir à son volant. Mais cela fait un bail que je roule en endurance et que j’ai abandonné la monoplace. Et pour être franc, je n’y ai même pas pensé, ni songé non plus. Là, je roule car je travaille comme pilote développeur pour le compte de Michelin. C’est un job. D’ailleurs, j’ai encore du boulot car je dois revenir rouler en mai « 

 

MICHELIN-FORMULE-E-Manu-COLLARD-LE-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

MICHELIN-FORMULE-E-Manu-COLLARD-LE-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

 

Concernant ces trois jours, Manu, nous explique :

 » On est assez satisfait avec les ingénieurs de chez Michelin. Ils sont parvenus à concevoir un pneu de 18 pouces efficace et qui fonctionne à merveille, à la fois sur le sec et aussi simultanément sur une piste mouillée.

 

 

FORMULA-E-Essai-MANU-COLARD-Piste-ISSOIRE-sur-le-mouillé-Photo-GREG.

FORMULE-E-Essai-MANU-COLARD-Piste-ISSOIRE-sur-le-mouillé-Photo-GREG.

 

Comme c’était le cas aujourd’hui ou la piste d’Issoire avait été arrosée, sur une partie. Cette F E a un comportement normal de monoplace. Avec un bon freinage. On ressent de l’appui sur l’auto qui reste un peu lourde (900 kilos dont 350 pour la batterie et son support) contre 550 pour une F1 ou une GP2. Franchement, on sent le poids. Côté accélération, je m’attendais à avoir beaucoup de couple tout de suite mais en fait, tu parviens à gérer super bien la phase accélération. Une chose est sûr, cette monoplace est hyper vive. « 

 

MICHELIN FORMULE E - FORMULE E vue arriere - Mercredi 16 avril 2014 - circuit ISSOIRE - Photo GREG

MICHELIN FORMULE E – FORMULE E vue arriere – Mercredi 16 avril 2014 – circuit ISSOIRE – Photo GREG

 

Et que pense-t-il du manque de bruit ?

 » Concernant le bruit, cela fait tout drôle au début, quand tu n’y est pas habitué. Tu entends un sifflement, les pneus et la boite. Cela donne l’impression d’un avion qui décolle. Pour tout dire, c’est cela qui m’a le plus étonné et surpris. »

En tout cas, c’est avec beaucoup de plaisir que Manu Collard participe au développement de cette Formule E, ravi d’apporter sa contribution et d’avoir fait partie de l’aventure

 

 FORMULE-E-Présentation-presse-Circuit-Issoire-mercredi-16-avril-2014-Pascal-COUASNON-et-Serge-GRISIN-de-MICHELIN-Photo-GREG


FORMULE-E-Présentation-presse-Circuit-Issoire-mercredi-16-avril-2014-Pascal-COUASNON-et-Serge-GRISIN-de-MICHELIN devant me fameux pneu de 18 pouces mixte sec- pluie -Photo-GREG

 

Auparavant lors du déjeuner, Pascal Couasnon, le patron du service compétition de Michelin, nous avait expliqué ce qui avait poussé sa firme, à se lancer dans cette aventure de la Formule E :

 » Nous avons en fait répondu à un appel d’offre de la FIA. En mars 2013 pour être précis. Cela nous semblait tout à fait naturel car c’est dans les gênes et la philosophie de l’entreprise Michelin d’aller de l’avant. On est ainsi en rallye et on sait pourquoi : Vitesse et robustesse. On est en endurance pour la vitesse, la longévité et la versatilité des conditions météos. Il nous manquait quelque chose dans notre portefeuille quand on connait l’importance du pneu dans l’efficacité énergétique d’un véhicule. C’était le travail sur le couple, la vitesse et l’efficacité énergétique donc la Formule E. « 

 

MICHELIN-FORMULE-E-les-Pneus-MICHELIN-18-Pouces-F-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG.

MICHELIN-FORMULE-E-les-Pneus-MICHELIN-18-Pouces-F-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG.

 

Et Pascal de nous lâcher :

 » Cela a nécessité beaucoup de travail, d’études, de recherches et de développement. Avec pour résultat pour la toute 1ère fois des pneus de 18 pouces sur une monoplace avec un pneu mixte sec – pluie unique et efficace. Et puis, on y a ajouté l’aspect communicant du pneu à travers la puce et le système RFID (Identification par fréquence radio). Ce qui représente un cocktail d’innovations non négligeable. »

 

MICHELIN-FORMULE-E-Pascal-COUASNON-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

MICHELIN-FORMULE-E-Pascal-COUASNON-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

 

Mais qu’attend Michelin de la Formule E ?

 » De pouvoir approfondir notre connaissance sur les paramètres pneus influant sur l’économie d’énergie. »

Et, il nous indique :

 » On est surtout content car avec ces courses de FE en ville, il va y avoir un public nouveau, complètement différent. Et cela est bon pour la marque Michelin de pouvoir se trouver en interaction avec un public qui sera sûrement jeune »

Pascal Couasnon concluant :

 » Un leader se doit d’être un pionnier. C’est ce que l’on fait en étant partenaire de cette nouvelle discipline mondiale de la FIA, en continuant ainsi la tradition Michelin, avec cette Formule E innovante. »

Rappelons qu’outre le manufacturier Michelin, sont associés dans cette Formule E, ART, l’équipe de Frédéric Vasseur qui s’occupe de l’ensemble du projet, Dallara qui a fabriqué la coque, McLaren le moteur, Williams la batterie et Renault, tout l’engineering et l’intégration

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : GREG

 

FORMULA-E-Equipe-TECHNIQUE-de-MICHELIN-pose-devant-la-monoplace-de-Formule-Esur-la-Piste-ISSOIRE-Mercredi-16-avril-2014-Photo-GREG-pour-autonewsinfo

FORMULE-E-Equipe-TECHNIQUE-de-MICHELIN-pose-devant-la-monoplace-de-Formule-Esur-la-Piste-ISSOIRE-Mercredi-16-avril-2014-Photo-GREG-pour-autonewsinfo

MICHELIN-FORMULE-E-Essai-Manu-COLLARD-le-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG.

MICHELIN-FORMULE-E-Essai-Manu-COLLARD-le-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG.

MICHELIN-FORMULE-E-Manu-COLLARD-au-volant-de-la-Formule-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

MICHELIN-FORMULE-E-Manu-COLLARD-au-volant-de-la-Formule-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

MICHELIN-FORMULE-E-FORMULE-E-Le-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

MICHELIN-FORMULE-E-FORMULE-E-Le-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

MICHELIN-FORMULE-E-La-FORMULE-E-a-nue-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG.

MICHELIN-FORMULE-E-La-FORMULE-E-a-nue-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG.
 MICHELIN-FORMULE-E-FORMULE-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG


MICHELIN-FORMULE-E-FORMULE-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

 MICHELIN-FORMULE-E-Le-fameux-pneu-MICHELIN-de-18-pouces-pour-la-F-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG


MICHELIN-FORMULE-E-Le-fameux-pneu-MICHELIN-de-18-pouces-pour-la-F-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

MICHELIN-FORMULE-E-La-monolace-de-Formule-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG.

MICHELIN-FORMULE-E-La-monolace-de-Formule-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG.

 MICHELIN-FORMULE-E-PNEU-FORMULE-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG


MICHELIN-FORMULE-E-PNEU-FORMULE-E-Mercredi-16-avril-2014-circuit-ISSOIRE-Photo-GREG

 

 

Formule E Sport

About Author

gilles