LA NOUVELLE FORD MUSTANG AU SOMMET DE NEW YORK SUR LA TERRASSE DE L’EMPIRE STATE BULDING

 

 

 

LA NOUVELLE FORD MUSTANG AU SOMMET DE NEW YORK

FORD-MUSTANG-en-haut-EMPIRE-STATE-BULDING

FORD-MUSTANG-en-haut-EMPIRE-STATE-BULDING

 

Ford fête le cinquantième anniversaire de la Mustang et son attachement à la ville de New York, en exposant un exemplaire de la nouvelle génération, tout en haut du plus célbre des gratte ciels au monde, le trés prestigieux Empire State Building!

La toute première Mustang, a en effet été révélée le 17 avril 1964, lors de l’Exposition Universelle de New York.
En octobre 1965, l’une d’entre elle avait été installée sur la terrasse du dernier étage du célèbre gratte-ciel New-yorkais.
La Mustang, reste à ce jour, la seule voiture à avoir été exposée au sommet de l’Empire State Building.

Mais pour faire monter ce cabriolet jaune sur la terrasse du 86ème et dernier étage, à près de 400 mètres au-dessus des rues de Manhattan, il a fallu faire preuve d’ingéniosité.
Ford s’est donc appuyé sur l’expérience de la société DST Industries, déjà chargée de l’opération en 1965!

La terrasse étant beaucoup trop haute pour une grue et la flèche de l’immeuble interdisant le recours à un hélicoptère, il ne restait que l’option des ascenseurs, comme un 1965.

Cependant, ils n’ont évidemment pas été conçus pour accueillir une voiture et le gabarit de la nouvelle Mustang est bien plus imposant que celui de la première génération.

Claude Cochran, technicien chez DST, aujourd’hui retraité, se souvient :

« Le seul problème que nous avons rencontré en 1965 était dû au volant, »

Et, il ajoute :

« Quand nous avons poussé la section du milieu de la voiture dans l’ascenseur, le haut du volant dépassait et empêchait la porte de se refermer. Nous avons donc été obligés de basculer le chariot pour le faire entrer. »

Six semaines avant son installation sur l’Empire State Building, un exemplaire de présérie de Mustang cabriolet a été entièrement découpé, les différents morceaux aux dimensions requises rangés dans des caisses en bois et posés sur des chariots dessinés sur mesure, tandis qu’une structure tubulaire était conçue pour réassembler le tout.

Un monte-charge et deux ascenseurs réservés au public ont été mobilisés pour faire monter les différentes sections jusqu’au 86ème étage.

Auparavant, une maquette grandeur nature du plus petit des ascenseurs avait été réalisée afin de s’assurer que les éléments rentraient bien à l’intérieur. Puis les chariots ont été pesés afin de ne pas dépasser les limites de charge.

Dave Pericak, ingénieur en chef du programme Mustang, raconte :

« La terrasse de l’observatoire est ouverte au public de 8h à 2h, il ne restait donc que 6 heures à nos équipes pour tout monter et assembler la voiture »

Et, il conclut :

« Avant l’envoi des caisses à New York, plusieurs jours ont été nécessaires pour s’entraîner et chronométrer chaque opération, comme des mécaniciens de Formule 1 ! »

La nouvelle Mustang sera exposée sur la terrasse de l’observatoire de l’Empire State Building les 16 et 17 avril.  A sa fermeture à 2heures, dans la nuit du 17 au 18, elle sera démontée et redescendue, en moins de 6heures !

La nouvelle Mustang sera lancée cette année en Amérique du Nord. 1964 exemplaires d’une série spéciale ’50 Year Limited Edition’ y seront proposés à l’automne.

Sa commercialisation sur les marchés européens débutera en 2015.

 

Peter GRISWOLD
Photop : FORD

Evenements

About Author

gilles