F1. GREVE DES PILOTES ? POUR … SALAIRES IMPAYÉS !

 

 

 F1-2014-Les-pilotes-de-la-saison-posent-a-MELBOURNE-au-GP-AUSTRALIE-Photo-Bernard-ASSET.


F1-2014-Les-pilotes-de-la-saison-posent-a-MELBOURNE-au-GP-AUSTRALIE-Photo-Bernard-ASSET.

 

Si l’on en croit certaines informations qui circulent naturellement en coulisses, il se dit et murmure qu’une pétition circulerait parmi les pilotes de F1 et ce dans le but de provoquer une grève!

Motif de la colère des pilotes ?

Le non paiement de salaires et autres primes… dont seraient victimes plusieurs pilotes

Avant la fin de la saison 2013, Kimi Räikkonen, avait quitté précipitamment et claqué la porte de l’équipe Lotus, accusant ses dirigeants de ne pas l’avoir payé!

Visiblement, il n’était pas le seul comme on va le constater…

C’est l’association des pilotes, le fameux GPDA (Grand Prix Driver Association) qui serait à l’origine de ce mouvement de mécontentement et de protestation !

Outre, l’ancien Champion du monde de 2007, plusieurs autres pilotes n’auraient effectivement toujours pas été payés.

Et dans la liste qui circule, sont cités plusieurs noms dont ceux du Français Romain Grosjean, du Japonais Kamui Kobayashi et des Allemands, Nico Hülkenberg et Adrian Sutil.

Ces quatre pilotes roulant pour les Teams que l’on dit depuis des mois en délicatesse financièrement :
Lotus, Caterham, Force India et Sauber.

A ce sujet, le manager de Kimi Raïkkonen, Steve Robertson, à longuement parlementé lors du récent GP de Bahreïn avec Frederico Gastaldi, le nouveauTeam Principal de Lotus, qui a succédé à Eric Boulier, car les salaires 2013 du pilote Finlandais, n’ont en effet toujours pas été versés !

Kimi Räikkönen, ne faisant pas partie de l’association GPDA, a donc refusé de signer.

Une affaire à suivre…

On rappelera que la dernière gréve générale, a eu lieu en janvier 1982 lors du Grand Prix d’Afrique du sud qui se disputait sur le circuit de Kyalami, au nord de Johanesburg.

Et ce à propos de l’attribution de la Super-licence instaurée par la FISA (Fédération Internationale du Sport Automobile)

Mais tous les pilotes, poussés par le trio Gilles Villeneuve, Didier Pironi et Niki Lauda, s’y étaient farouchement opposés.

Et pour éviter de se faire influencer par les patrons des Teams, la veille des premiers essais, ils s’étaient touts barricadés dans un salon du luxueux Hotel Sunnyside Park dans le centre de la grande métropole, Capitale du Transvaal, Joburg.

Pour les distraire, le regretté Elio de Angelis un virtuose, aussi doué en musique que derrière son volant, leur jouait du piano !

Finalement, le pouvoir sportif avait fini par céder et le GP s’était bien déroulé, le samedi 23 janvier 1982 et remporté par la Renault d’Alain Prost.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :  Bernard ASSET – PIRELLI

 

 

 

 

Evenements F1

About Author

gilles