F1. LES DROITS DE LA F1 BIENTOT RACHETES PAR LES EQUIPES DE GP

 F1-2014-A-BAHREIN-BERNIE-ECCLESTONE-Chris-HORNER-et-Donald-Makenzie-le-CEO-de-CVC-Capital-Partners


F1-2014- Réunion à-BAHREÏN entre BERNIE-ECCLESTONE- Chris-HORNER-et-Donald-Makenzie-le fondé de pouvoir de-CVC-Capital-Partners

 

Le sujet est évoqué depuis longtemps et revient régulièrement dans les conversations  au sein des Teams.

Mais, malgré d’innombrables tentatives et récupération de ce juteux et lucratif business, jamais les écuries de Grands Prix, n’avaient été aussi proches de s’emparer de cette cagnotte dorée ! En effet, effectivement de nouvelles grandes manœuvres se préparent depuis plusieurs semaines en coulisses et concernant le futur contrôle des droits commerciaux de la Formule 1.

Bernie Ecclestone, le grand argentier, ‘ l’homme’ incontournable qui depuis prés de 40 ans règne sur les Grands Prix et gère pour les équipes, la totalité du business  qu’est la Formule 1, une véritable mine d’or, serait incroyablement, lui-même, à l’origine de la vente des parts que détenait  CVC Capital Partners, le fonds d’investissement, lequel est à ce jour, l’actionnaire qui contrôle la F1.

La future éventualité d’une condamnation de l’homme d’affaires Britannique, mais domicilié dans la très chic et sélect station alpine de Gstaad en Suisse, pour corruption dans le prochain procès qui va trés prochainement s’ouvrir en Alemagne à Munich, le 24 avril, n’est  comme on l’imagine, très apprécié par CVC.

Ni, non plus par les patrons des équipes de F1! Encore moins par les dirigeants Allemands de l’équipe Mercedes… qui craignent pour l’image de la F1 et par ricochet ferait du tord à la firme à l’étoile…

La possible sortie du capital de Delta Topco, la société qui chapeaute FOG (Formula One Group), serait depuis de longs mois à l’étude, en collaboration avec un consortium installé par Bernie Ecclestone pour  tenter de racheter les parts de CVC.

Et, dans ce possible tour de table, on retrouverait naturellement les plus puissantes des équipes de F1 avec à leur tête, les écuries Red Bull et Ferrari !

Mais la porte ne serait pas fermée aux autres Teams  qui seraient en permanence tenus informées de l’avancement de ce dossier explosif.

Si cette opération financière venait à voir le jour, cela pourrait permettre à Bernie  – toujours aussi  malin – de conserver les rênes  et sa main mise,  à la tête de ce business et ce même en cas de condamnation par le tribunal Bavarois.

 

CHRIS-HORNER-Red-Bull-Racing-et-BERNIE-ECCLESTONE-photo-RBR

CHRIS-HORNER-Red-Bull-Racing-et-BERNIE-ECCLESTONE

 

A plus de 83 ans – il est né le 28 octobre 1930  –  sa succession est sans cesse évoquée depuis maintenant de nombreuses années mais sous l’impulsion en coulisses et de Mercedes et de Ferrari, elle serait de nouveau d’actualité…

Et, de nombreux observateurs de désigner, l’actuel Team Principal de l’équipe Autrichienne Red Bull Racing, Christian Horner, considéré  comme le “ fils spirituel ”  et maintes fois annoncé comme le successeur de Mister E,

Si la firme Red Bull devenait l’un des actionnaires de la F1,  il est clair et évident que la promotion de Chris Horner  comme N° de la F1, ne serait qu’une simple formalité ! 

Affaire à suivre car le dossier est, cette fois,  chaud brûlant….

 

Gilles GAIGNAULT

Photo : Bernard ASSET – RED BULL  et DR

 

 

ECCLESTONE-CHRIS-HORNER

CHRIS-HORNER et BERNIE ECCLESTONE

 

Evenements F1 Sport

About Author

gilles