ENDURANCE WEC 2014. BENOIT TRELUYER : PRÊTS A EN DECOUDRE…

 

 

 

 

 

 

Benoit-TRELUYER

Benoit-TRELUYER

 

 

Prêts à en découdre !

Manche d’ouverture du Championnat du Monde d’Endurance WEC, l’épreuve britannique sera ce dimanche, le théâtre de la première confrontation entre Audi, Toyota, et Porsche, les trois constructeurs en lice pour la couronne 2014 dans la catégorie LMP1.

En cette veillée d’armes, Benoît Tréluyer revient sur la période hivernale écoulée, et évalue les chances d’Audi ainsi que celles de l’équipage qu’il forme à nouveau avec Marcel Fässler et André Lotterer.

 

-Benoit-TRELUYER  est fin Prêt

-Benoit-TRELUYER est fin Prêt

 

Benoît Tréluyer sort de l’intersaison avec une farouche envie d’en découdre. Tout d’abord parce que le WEC ouvre un nouveau chapitre de sa jeune histoire, ensuite parce que les essais hivernaux menés avec Audi se sont révélés prometteurs, et enfin parce que le Français a également eu la satisfaction de resserrer les liens avec l’ensemble de ses fidèles partenaires.

Il lâche tout sourire:

« J’ai re-signé avec KTM, GT Bicycle et SRAM, tandis que je me suis rapproché encore un peu plus de XBox One et du jeu ‘Forza Motorsport 5’ dont je suis l’ambassadeur. Les deux logos apparaissent désormais sur mon casque et ma combinaison. Je m’entraîne beaucoup sur le jeu et vais affronter d’autres utilisateurs en ligne durant la saison. Au cours de l’hiver, je me suis également initié aux plaisirs de la glisse grâce au Trophée Andros, et je réfléchis déjà pour y retourner l’an prochain. En fait, comme les essais avec Audi se sont très bien déroulés, l’intersaison aurait été idéale si nous n’avions pas eu la tristesse de perdre un ami, Michel Raffaelli. »

Membre de l’équipe Oreca et du trio fondateur de l’écurie Signature, Michel Raffaelli est, rappelons-le, décédé début janvier 2014, à l’âge de 49 ans.

Benoit qui confie:

« C’était juste un mec génial. Son sourire et sa gentillesse n’avaient d’égal que sa passion pour le sport automobile. Je fais partie d’un groupe de pilotes qui estime qu’il ne doit pas être oublié. C’est pourquoi j’ai fait apposer sur mon casque un petit logo représentant le sien. Je pense beaucoup à son épouse Céline, à sa fille Léa, à sa famille ainsi qu’à ses proches. Michel va m’accompagner tout au long de la saison. Je lui dédie cette campagne 2014. »

 

WEC-2014-Test-PAUL-RICARD-Audi-N°2-de-TRELUYER-FASSLER-LOTTERER

WEC-2014-Test-PAUL-RICARD-Audi-N°2-de-TRELUYER-FASSLER-LOTTERER

 

Ce dimanche, lorsque les voitures du WEC prendront la piste, c’est un chapitre inédit de la discipline qui s’ouvrira tant le remaniement de la réglementation technique a été profond depuis l’an passé.

Benoit résume:

« Le but est toujours d’aller le plus vite possible, mais en consommant le moins possible. D’où des options techniques plus ou moins radicales parmi les constructeurs en lice. Il ne faut pas oublier que les 24 Heures du Mans restent l’épreuve phare du championnat, et que nous faisons face à une technologie nouvelle. Nous disposons d’une voiture super bien née, . J’ai rarement eu entre les mains une voiture aussi agréable à piloter. Nous n’avons pas été obligés de compromettre le grip dans les courbes rapides pour être performants dans les virages serrés. Je n’avais encore jamais piloté un prototype aussi agile ! »

De quoi conforter le statut de favori de l’écurie Audi à l’aube d’une lutte que l’on prévoit intense avec Toyota et le revenant Porsche.

 

WEC-2013-a-BAHREIN-Benoit-Treluyer-avec-le-Docteur-Wolfgang-ULLRICH

WEC-2014-Benoit-Treluyer-avec-le-Docteur-Wolfgang-ULLRICH

 

Benoit estime que la cohésion des hommes du Dr. Ullrich va se révéler un atout majeur:

« Un statut enviable, mais qui ne garantit pas le succès, . Ingénieurs, mécaniciens, pilotes, nous nous connaissons tous parfaitement. Nous avons une équipe et des pilotes vraiment soudés. Nous avons toujours coopéré entre les deux voitures l’an passé, et je pense que cela va être encore plus important cette année. Cet aspect d’entraide, c’est vraiment ce que j’aime dans l’endurance ! »

LE TRIO  TREKLUYER  FASLER LOTTERER

LE TRIO TRELUYER FASSLER LOTTERER

 

Une solidarité encore éprouvée cet hiver lors des séances d’essais qui se sont déroulées à Austin au Texas et dans le sud de la France sur le circuit Paul Ricard.

« Avec l’introduction du nouveau règlement, ces séances ont été encore plus studieuses que lors des saisons précédentes. Nous avons beaucoup échangé avec le bureau d’études. Jusqu’à présent on ne voyait qu’après coup ce qui avait été réalisé alors que, cette année, nous avons été impliqués en amont du projet. Beaucoup de choses ont dû être mises en place puisque nous sommes pratiquement partis d’une feuille blanche. Même si la voiture ressemble à ses devancières, même si notre système hybride est proche de celui que nous utilisions auparavant, il y a tout de même de nombreuses nouvelles fonctions au niveau de l’électronique, de la gestion, etc. Le pilote peut désormais intervenir sur un grand nombre de paramètres depuis le cockpit… » 

 

WEC-2014-Test-PAUL-RICARD-Audi-N°2-TRELUYER-FASSLER-LOTTERER

WEC-2014-Test-PAUL-RICARD-Audi-N°2-TRELUYER-FASSLER-LOTTERER

 

C’est donc une première hiérarchie qui va émerger de l’épreuve de Silverstone. Un ordre des forces en présence qui sera sans doute amené à évoluer car le titre se gagnera également sur les capacités des constructeurs à développer leur système au fil des mois.

Le double vainqueur des 24 Heures du Mans 2011 et 2012, conclut :

« En termes de technologie et de plaisir de pilotage, nous ne sommes pas loin de la F1, voire en avance sur certains points, . Je ne suis donc pas surpris que Mark Webber vienne nous rejoindre, et je pense que d’autres stars des Grands Prix vont lui emboîter le pas. Ce qui est une très bonne chose pour l’image du championnat ! »

Un championnat qui a décidément le vent en poupe et ne cesse de monter en puissance depuis sa création en 2012.
Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA- Antoine CAMBLOR et TEAM

 

 WEC-2014-PROLOGUE-Paul-RICARD-AUDI-N°2-


WEC-2014-PROLOGUE-Paul-RICARD-AUDI-N°2-

Programme des 6 Heures de Silverstone (Horaires)

 

Vendredi 18 avril 2014 :
Essais libres 1 (11h55)
Essais libres 2 (15h55)

Samedi 19 avril 2014 :
Essais libres 3 (09h00)
Qualifications (12h00)

Dimanche 20 avril 2014 :
Course (12h00)

FIA WEC

About Author

gilles