EDITO : A PROPOS DES MANIFS DE MOTARDS…

 

Je fais de la moto et du scooter depuis près de quarante ans, il se trouve que les sports mécaniques, auto et moto, ont été et sont toujours mon métier depuis la même période, ceci légitimant les avis personnels que je pourrais donner ci-dessous, en dehors des faits et des communiqués des uns et des autres.

Je veux être clair, je déteste la répression sous toutes ses formes, quand on arrête un assassin ou un violeur, ce n’est pas de la répression c’est une action de justice, je déteste l’autorité, je ne respecte que la compétence et le talent, qui sont en soi une forme d’autorité tout à fait acceptable et nécessaire. Respecter le talent et la compétence, mon métier et ma passion ne sont pas dus au hasard !

Voici  donc arriver les nouvelles normes en matière de vitesse limite sur les routes. !

 

 

Le prétexte est la sécurité routière.

On sait depuis longtemps qu’en ce qui concerne la sécurité routière, ce n’est pas la vitesse qui tue le plus mais l’alcool.

On sait depuis longtemps que rouler à une vitesse constante sur route ou autoroute dégagée mène à la somnolence.

Il ya même eu à la création de l’Autoroute du Nord, ça ne date pas d’hier, des tentatives de décorations sur les bords pour empêcher les conducteurs de s’endormir au volant…

Bref on sait depuis longtemps que ce n’est pas la vitesse en soi qui est tueuse, c’est l’état du mec au volant ou au guidon…

 

 

Mais on sait aussi que nous les motards avons plusieurs tares terrifiantes chez les bien-pensants et les peureux, qui sont d’ailleurs souvent les deux à la fois.

Nous faisons peur, le mythe du blouson de cuir, du casque à visière fumée, des gros gants, du bruit des motos, de la fureur des coups de gaz,  l’attrait pour la compétition, ceci mélangé avec d’autres images qui n’ont rien à voir comme des assassinats du grand banditisme commis par le passager d’une moto sur un politique, un mafieux, une chef d’une autre bande, un juge, on ajoute l’épisode récent du tueur au scooter,  cela fait du motard un être terrifiant…

Par ailleurs, deuxième tare, nous faisons envie, parce qu’en ville et sur les autoroutes autour des villes, nous ne savons pas ce que sont les encombrements, et le mec qui se cogne deux heures de merde de gelée de bouchons pour aller bosser et kif kif le soir parce que sa banlieue n’a pas de RER et que de toute façon il a peur du RER, ou bien le mec ou la nana qui se tape les deux même heures en RER le matin, kif kif le soir avec la trouille au ventre, trouille de la panne, de la grève, des passagers qui n’ont pas la même gueule que lui ou elle, les motos ça les rend  ivres de rage !

En plus, nous sommes souvent en bandes, organisées en balade ou en files existant de fait sur les périfs, en attente aux feux et sur les autoroutes encombrées.

Et la bande fait toujours penser aux blousons noirs…

D’ailleurs, même sans avoir les statistiques officielles, je parierais bien que le noir est toujours une couleur favorite des bottes aux casques !

Et ceci pour deux raisons, c’est élégant et nous sommes gens d’élégance et c’est peu salissant et nous sommes continuellement couverts de merde, de pluie, de boue, de poussière, bref aux yeux des autres on est des  bandes de dégénérés dégueulasses, violents et bruyants et enviés… En plus on n’est pas comme les autres…

Il en a fallu beaucoup moins que ça à des populations entières pour se faire déglinguer massivement !

Alors vis-à-vis du grand public, celui qui souffre d’ailleurs vraiment, du chômage, du manque de rêve, du manque d’avenir, le tarmo est une cible de choix.

Qui plus est, ces gens qui souffrent et/ou qui ont peur sont aussi des électeurs.

Plus nombreux que nous…

Alors la répression devient une arme politique…

Bref, il est évident que cette nouvelle norme n’a rien de sécuritaire mais est seulement sécurisante pour des gens qui ont peur.

Cela dit…

 

VIVRE LA MOTO AUTREMENT

VIVRE LA MOTO AUTREMENT

 

On roule aux USA depuis un milliard d’années à 55 miles, pas tout à fait 90 km/h, dans pas mal d’états, sur les routes simples.

C’est état par état, donc ce n’est pas la même règle partout,  mais en revanche pas question de jouer avec ça…

Comme tous les Français qui ont roulé là-bas, je me suis fait piquer, une fois les flics avaient le fusil à pompe à la main en me faisant sortir de l’auto, m’expliquant que pour eux, un mec qui dépasse 55 miles ne peut être qu’un voleur en fuite…

Je peux te dire lecteur, qu’un PV de merde et deux points perdus ça n’empêche pas de rouler mais ça, oui !

Une autre fois, toujours aux USA, cent bornes de ligne droite dans le désert, pas une courbe, pas une auto, j’ai envoyé comme un con et c’est un avion de flics qui s’est posé devant moi, sur la route…

Cela  non plus ça ne s’oublie pas.

 

SUR LA PLAGE DE DAYTONA ON PEUT ROULER MAIS A 10 MILES

SUR LA PLAGE DE DAYTONA ON PEUT ROULER MAIS A 10 MILES et e petite tenue aussi…

 

Du coup, maintenant, quand je roule aux USA en auto ou à moto, je ne dépasse pas 55 miles, marrant non ?

Avec d’ailleurs cette constatation, cela permet d’être curieux, de regarder un peu le paysage, de laisser sa route prévue pour aller voir autre chose, de se  promener, de passer dans la catégorie des contemplatifs…

Il reste que même contemplatif, rester en dessous de 80 km/h, de 55 miles ou de toute vitesse limite, à moto, c’est une attention constante, les alarmes anti hostiles sont moins faciles à entendre, moins facile à voir car à la différence de l’automobiliste, le motard regarde devant lui…

Bref, toute limitation, fût elle raisonnable, ce qui doit être vrai dans un cas sur cent en France, est difficile à tenir car tout coup d’œil au compteur est une inattention et une inattention, à moto, même à 60km/h, ça tue !

Donc les motards se sentent les premiers agressés par les mesures de répression et ils ont raison !

Bon, une remarque ou deux sur l’attitude de certains d’entre vous qui ne nous rendent pas la vie facile…

Je roule beaucoup  sur les périfs,  et depuis le passage à 70 km/h, je ne peux plus prendre  la file des motards, je me fais monter dessus !

 

 

J’ajoute que je deviens dingue quand je vois les mecs qui slaloment entre les bagnoles à grands coups de gaz en se prenant pour Marquez, sauf que ces connards, si je les mets sur le circuit Bugatti à côté de Marquez, sur la même moto ou sur le même scooter qu’eux, ils vont vraiment chialer !

Il y a belle lurette que nous avons fait les calculs sur « je-vais-vite-ou-je- vais-à-la-vitesse-limite» sur les périfs, sur un demi périf, la moitié de Paris, le gain est de trois minutes quand c’est encombré, cinq minutes quand ça roule. Bilan les connards, pour gagner ça, vous risquez l’hosto et vous nous rendez insupportables à l’opinion publique…

Merci les mecs !

J’en profite d’ailleurs pour rappeler aux mêmes connards que suivre une autre moto à moins de trois mètres fait qu’ils ne sont pas visibles dans les rétros.

Basique, mais hélas il ya aussi des connards chez nous et très basiques…

La limitation sur le périf est en plus une bonne chose, elle limite la pollution qui est terrifiante, elle améliore aussi la fluidité des autos, côté sécu queue dalle mais il ya aussi des mesures intelligentes en dehors de la sécurité.

Bon, les automobilistes s’y sont mis aussi contre ces mesures de réduction de vitesse…

Mais ils ne sont pas ciblés pour les mêmes motifs que les motos.

Eux servent, vu leur nombre, de tiroir caisse au Ministère des Finances.

En somme, en auto, on paie un impôt sur la vitesse pour payer les radars et les flics qui vont vous choper…

Il y a eu des révolutions pour moins que ça.

Le combat autos/motos est donc commun, les buts ne le sont pas.

Nous on nous colle dans l’arène avec les lions, eux on les pressure comme des citrons.

Nous avons en plus une image de marque publique à améliorer et ce serait bien que le monde d’élégance, d’intelligence dans la mobilité urbaine  et d’entraide qu’a toujours été la moto le reste.

Si vous avez la rage de vivre, allez taper dans les sacs prévus pour ça en salles de sport, faites des marathons ou comme moi marchez deux heures par jour.

Mais merci de ne pas exercer cette rage contre les autres motos ou les autos, ce combat là est celui de la haine et il est perdu d’avance.

Bref résistance bien sûr, violence de voyous ou harcèlement d’obsédés niet…

Sur ce, voici le communiqué de la FFM qui s’est jointe au rassemblement de Vincennes ce dimanche.

 

PRÈS DE 75 000 MOTARDS S’OPPOSENT À UN DURCISSEMENT DE LA RÉPRESSION

 

A VINCENNES AVEC LES MOTARDS, FRANCE WOLF,FFMC, DANIEL QUERO, 40 MILLIONS DE'AUTOMOBILISTES, CHRISTINE BAYARD,  DEFENSE DES CONDUCTEURS, PIERRE BONNEVILLE,FFM, ERIC THIOLLIER FFMC

A VINCENNES AVEC LES MOTARDS, FRANCE WOLF,FFMC, DANIEL QUERO, 40 MILLIONS D’AUTOMOBILISTES, CHRISTINE BAYARD, DEFENSE DES CONDUCTEURS, PIERRE BONNEVILLE,FFM, ERIC THIOLLIER FFMC

 

« A l’appel de l’Union des usagers de la Route, des dizaines de milliers de manifestants ont défilé dans 80 villes le samedi 12 avril. Ces rassemblements, soutenus par la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) et de nombreuses associations avaient notamment pour but de protester contre l’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes. Ils étaient notamment plus de 5 000 motards à défiler à Paris du Château de Vincennes à la Porte Dauphine. Les 2 roues motorisés n’étaient pas seuls à manifester car des automobilistes se sont également joints aux cortèges.  Même si les dés semblent pipés au sein du Conseil National de la Sécurité Routière, les Français et notamment les motards ont clairement montré leur exaspération face aux récentes dispositions répressives en matière de sécurité routière prises par le gouvernement. La sécurité routière devrait être fondée sur le partage de la route, l’apaisement des comportements, la formation et l’information des usagers du réseau routier. C’est pour cela que la FFM entend poursuivre la collaboration avec les autres associations d’usagers afin que l’Etat prenne enfin en compte les positions des représentants des conducteurs de 2,3 et 4 roues à moteur. »

Bon, j’oubliais, pour ceux qui ont vraiment envie d’enrouler du câble, il existe des tas de stages sur circuit ou des sessions libres de roulage, là ça va vous calmer je vous le garantis.

Cela dit, résistance et vigilance restent les maîtres-mots.

Bonne route à tous.

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos:  FFM, ORGANISATEURS,ARCHIVES PERSONNELLES

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis