ECONOMIE. CARLOS TAVARES VA BENEFICIER D’UN SOLIDE SALAIRE MAIS INFERIEUR A SES PAIRS !

 

 

 

 CARLOS-TAVARES-Photo-autonewsinfo.


CARLOS-TAVARES-Photo-autonewsinfo.

 

L’ancien patron de Renault, bras droit du patron du Groupe Renaul-Nissan Carlos Ghosn, et désormais tout récent patron de PSA, ne regrettera pas son départ précipité de la firme au losange après avoir été congédié par le Franco-libanais, à la fin de l’été dernier !

En effet, le successeur de Philippe Varin, dorénavant nouveau N°1 de PSA Peugeot Citroën, Président du directoire depuis le 31 mars 2014, Carlos Tavares, va toucher un salaire brut de 1,3 million d’euros par an, auquel s’ajoutera une part variable, qui pourra s’élever à un montant maximum représentant 150% de sa rémunération fixe.

L’attribution d’une rémunération variable, qui pourrait avoisiner les 2 millions d’€, est toutefois soumise à l’approbation de l’Etat.

On rappellera que Philippe Varin en 2010, avait touché 3,25 millions d’€, avant de devoir renoncer à une partie de son salaire les deux années suivantes en 2011 et 2012 et ce suite aux difficultés économiques du groupe Français.

De ce fait, l’ancien PDG avait touché uniquement son salaire fixe, soit 1,3 million d’€ en 2011 et 2012.

Si ces sommes semblent astronomiques, elles ne sont rien comparé aux salaires pharaoniques des autres grands patrons des firmes automobiles, à travers le monde.

Ainsi, en 2012, Carlos Ghosn, qui cumule les fonctions de PDG du Français Renault et aussi du Japonais Nissan, a touché 11,2 millions d’€.

De son côté, en Allemagne, le PDG de Volkswagen dispose d’un salaire qui avoisinait les 14 millions d’€ en 2013.

En Italie, Sergio Marchionne, PDG de Fiat a touché 17 millions d’€ en 2011.

De l’autre côté de l’Atlantique, aux USA, Marry Berra la nouvelle PDG de GM (General Motors) disposera, elle, d’un salaire de 14,4 millions de dollars en 2014 soit 10,1 million d’€

Carlos Tavares doit présenter ce lundi son plan stratégique dénommé ‘Back in the race’ appelé à redonner au Groupe PSA Peugeot Citroën, une place de choix dans le monde automobile mondial ou il occupe actuellement le 9ème rang seulement.

Le tout nouveau Président du directoire de la forme Sochalienne, doit effectivement révèler sa vision pour les années 2014-2018 et comment il compte faire pour tenter de redresser le premier constructeur automobile Français, deuxième européen et on l’a dit, neuvième mondial

 

Aurélie ELBAZ
Photo : AUTONEWSINFO

Sport

About Author

gilles