WTCC. PLACE À LA COURSE POUR LES PILOTES DES CITROEN C-ELYSÉE A MARRAKECH!

 

 

 

 

 WTCC-2014-Le-Team-CITROEN-avant-la-1ere-course-a-MARRAKECH


WTCC-2014-Le-Team-CITROËN-avant-la-1ere-course-a-MARRAKECH

 

Après neuf mois de préparation et plus de 10 000 km d’essais, l’équipe Citroën Racing s’apprête à entamer weeek-end, sa première campagne en Championnat du monde WTCC (World Touring Car Championship).

C’est sur le circuit Moulay El Hassan de Marrakech au cœur du Maroc que sera donné le coup d’envoi de la saison 2014. Les quatre premiers meetings s’enchaîneront ensuite en seulement cinq semaines !

Dont le prochain  des la semaine prochaine avec la seconde épreuve, la mannxhe Française sur le circuit Provençal du Paul Ricard.

Trois Citroën C-Elysée WTCC sont engagées pour le Champion du monde en titre, Yvan Muller (n°1), Sébastien Loeb (n°9) et José-María López (n°37).

Depuis les premiers tours de roue de la C-Elysée WTCC, le 10 juillet 2013, Citroën Racing s’est lancé dans une intense campagne de développement avec ses quatre pilotes : Sébastien Loeb, Yvan Muller, José-María López et  le dernier recruté – marketing oblige -le jeune prometteur Chinois, Ma Qinq Hua.

Ces derniers jours, le rythme s’est encore accéléré dans les ateliers du centre technique de Versailles. Après leur assemblage, les trois premières voitures de course ont été déverminées lors d’une « répétition générale » sur le circuit de Magny-Cours.

 

 WTCC-2014-SALON-DE-GENEVE-le-5-mars-Les-pilotes-sur-le-STAND-CITROEN-avec-Yves-MATTON-le-patron-de-CITROEN-Racing-Photo-Claide-MOLINIER


WTCC-2014- Les-pilotes-CITROËN-avec-Yves-MATTON-le-patron-de-CITROËN-Racing-Photo-Claide-MOLINIER

 

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, a profité de ce temps fort dans la vie de l’équipe pour porter un regard sur le travail accompli :

« Commencer une saison est une chose, mais entamer un programme dans une discipline inconnue en est une autre ! Tout est nouveau pour nous : les voitures évidemment, mais aussi le matériel, les méthodes, les règlements, la stratégie de course… Chaque membre de Citroën Racing a mis énormément d’énergie et de motivation pour que nous soyons prêts le jour J. Même si nous aurions forcément aimé avoir quelques jours de plus pour nous préparer, nous sommes impatients d’être à Marrakech. Il s’agira de la concrétisation de plus d’un an de travail. Il nous faudra alors développer les automatismes indispensables pour être efficaces et performants en WTCC. Évidemment, nous attendons les premiers résultats chronométriques. Savoir où nous nous situons par rapport à la concurrence constitue notre principale interrogation. »

 

UN « GROS MORCEAU » POUR DÉBUTER LA SAISON

WTCC-2014-Presentation-equipe-CITROEN-Le-lundi-16-decembre-2013-A-SATORY-Yvan-MULLER

WTCC-2014–Yvan-MULLER

 

Exclusivement utilisé par le WTCC depuis 2009, le Circuit Moulay El Hassan emprunte les larges boulevards à la périphérie de la ville. Essentiellement constitué de lignes droites entrecoupées de chicanes, le tracé paraît des plus simples.

Yvan Muller, le seul pilote Citroën Racing à avoir déjà roulé au Maroc, explique :

« On ne doit pas s’arrêter au plan, c’est réellement un circuit difficile »

Et il ajoute:

« Comme ce n’est pas un tracé permanent, la piste est très glissante en début de meeting. Ensuite, la clé d’un tour rapide se situe dans le passage des vibreurs. Il faut les escalader, parfois les sauter, tout en évitant de se retrouver dans le mur ! Nous avons évidemment travaillé sur ce point lors des essais, mais il faudra attendre d’être confronté à la piste pour y voir plus clair. »

Le début de saison étant très chargé, le quadruple Champion du Monde estime en outre qu’il sera particulièrement compliqué de démarrer le WTCC sur un circuit urbain :

« Une petite semaine après Marrakech, nous serons déjà au Paul Ricard pour disputer la deuxième manche. Même si tout se passe bien, les mécaniciens n’auront donc pas beaucoup de temps pour réviser les voitures. S’il y a beaucoup de dégâts, ce sera encore plus complexe pour eux. Cela ajoute un peu de pression supplémentaire. »

 

LE BAPTÊME DU FEU POUR SEB ET PECHITO

 WTCC-2014-MARRAKECH-Les-pilotes-CITROEN


WTCC-2014-MARRAKECH-Les-pilotes-CITROEN

 

Marrakech constituera donc une grande première pour Sébastien Loeb et José-María López.

Seb Loeb qui lâche:

« Généralement, je suis plutôt à l’aise sur les circuits en ville, comme Pau, Baku ou Monaco. Mais je n’ai pas eu le temps de m’imprégner des caractéristiques de Marrakech »

Et, il enchaîne:

« Mais ce ne sera pas la seule chose que je devrai découvrir ces prochains jours ! Même après une saison complète en GT, je redoute encore les départs en peloton. C’est souvent très fin quand on veut éviter de perdre des places dans les premiers virages… A ce moment, mes certitudes concernent la Citroën C-Elysée WTCC. Je sais que nous avons bien travaillé et mon feeling au volant est bon. Il est possible que nous ayons pris un peu d’avance sur la concurrence en terme de développement, mais notre marge de progression est moins grande que celle des équipes qui ont débuté leurs essais ces dernières semaines. Comme tout le monde, je suis ultra motivé par ce début de saison. »

‘Pechito’ déclare pour sa part :

« Les essais constituaient une phase passionnante de notre préparation, mais je suis content d’arriver au premier meeting. Nous nous retrouverons en piste avec nos adversaires et nous allons enfin pouvoir vérifier si notre travail est concluant. J’ai déjà disputé pas mal de courses sur des circuits urbains, nous en avons quelques-uns en Argentine. Ce n’est pas mon style préféré, mais je trouve très positif de rapprocher le sport automobile des populations. Ce tracé semble particulier, avec des chicanes à haute vitesse et des vibreurs abrupts, mais nous verrons exactement ce qu’il en est en roulant dessus. Le début d’une saison est toujours un moment spécial, et cette excitation est partagée par tous les membres de l’équipe. Nous sommes des compétiteurs, et nous avons tous envie de commencer par un résultat satisfaisant, pour quitter Marrakech à une bonne position au championnat ! »

 

DEMANDEZ LE PROGRAMME !

 WTCC-2014-LA-CITROEN-C-ELYSEE-EN-TEST-A-VALENCIA.


WTCC-2014-LA-CITROËN-C-ELYSÉE-EN-TEST-A-VALENCIA.

 

Les voitures du WTCC débuteront leur week-end par une demi-heure d’essais libres le vendredi (13h30). Samedi, deux autres sessions (9h00 et 11h15) permettront de préparer la qualification (15h00).

Comme en Formule 1, cet exercice primordial se déroule en trois temps. Après 20 minutes de Q1, les 12 premiers sont admis en Q2. Les concurrents n’ont alors que 10 minutes pour rentrer dans le Top 5 et passer en Q3. Dans ce dernier run, chaque pilote ne dispose que d’un tour lancé pour réaliser le meilleur chrono. Les concurrents de la Q3 reçoivent 5, 4, 3, 2 et 1 points au Championnat du Monde.

Dimanche, le départ de la course 1 sera donné à 16h20 (14 tours). Avant la seconde manche, les équipes n’auront que 15 minutes de ‘repair time’ pour (p)réparer les voitures. La course 2 débutera à 17h25, avec une grille inversée pour les dix premiers des qualifications.

Les points sont attribués aux 10 premiers de chaque manche selon le barème FIA usuel.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :  Claude MOLINIER et TEAM

 

Le calendrier 

13 avril : Maroc (Marrakech)
20 avril : France (Le Castellet)
4 mai : Hongrie (Budapest)
11 mai : Slovaquie (Bratislava)
25 mai : Autriche (Salzburgring)
8 juin : Russie (Moscou)
22 juin : Belgique (Spa-Francorchamps)
3 août : Argentine (Termas do Rio)
14 septembre : Etats-Unis (Sonoma)
12 octobre : Chine (Shanghaï)
26 octobre : Japon (Suzuka)
16 novembre : Macao (Ile de Macao)

 

 

 

 

WTCC

About Author

gilles