ELMS 2014. OLIVIER LOMBARD DECOUVRE L’AUDI R8LMS ULTRA DU SLR A NOGARO

 

 

 ELMS-2014-PAUL-RICARD-AUDI-Team-SLR-Photo-Max-MALKA.j


ELMS-2014-PAUL-RICARD-AUDI-Team-SLR-Photo-Max-MALKA.

 

Il a longtemps espéré être de l’aventure Alpine 2014.

En effet, Olivier Lombard, trés proche d’une part de Philippe Sinault, le patron du Team Alpine-Signatech, équipe pour laquelle, le jeune parisien a disputé la saison 2012 en Championnat du monde d’endurance WRC, avec l’une des deux Oreca-Nissan mais aussi d’autre part, trés complice avec les deux pilotes Champions d’Europe ELMS 2013, Nelson Panciatici et Pierre Ragues, pensait bien piloter cette année, l’une des deux Alpine, initialement prévues

Mais, patatras le jeudi 13 fevrier dernier, lorsque tout ce beau projet s’écroulait et tombait à l’eau, l’ACO, indiquant lors de sa traditionnelle conférence de presse, qu’elle n’avait pas retenu parmi les 55 concurrents invités à participer à la prochaine édition des 24 Heures du Mans, la seconde Alpine Signatech !!!

 

Olivier LOMBARD Portrait

 

 » Ce fut comme un coup de poignard en plein cour «  se souvient Olivier  » qui avec ses partenaires avait tout miser sur ce programme 24 Heures du MANS, combiné à une participation au Championnat ELMS avec la deuxième Alpine.

Mais sans l’assurance de courir l’épreuve-phare du calendrier d’endurance que bien des observateurs et les indispensables sponsors, considèrent comme la course la plus prestigieuse du monde, l’aventure 2014 d’Olivier semblait devoir s’arrêter-là, avant d’avoir même débuter…

Car l’Alpine que devait piloter Olivier Lombard en compagnie notamment de Pierre Ragues, le Co-champion 2013 ELMS, ne figurant qu’en seconde position sur la liste des suppléantes, il demeurait franchement guère de chances de se retrouver au pesage des 24 Heures, le lundi 9 juin prochain!

 

 ELMS -ACO Conference de presse 13 fevrier - Les pilotes LMP2 Panciatici - Lombard et Chatin - photo Max MALKA.


ELMS -ACO Conférence de presse 13 février – Avant la mauvaise nouvelle de la non sélection de la seconde Alpine – Les pilotes LMP2  Panciatici – Lombard et Chatin – photo Max MALKA.

 

Mais, une fois l’immense déception passée, Olivier et ses conseils se remettaient en chasse de dénicher un volant pour Le Mans.

C’est la raison pour laquelle, tout ce petit monde était tout naturellement présent, les 1er et 2 avril derniers à l’occasion des deux journées de tests officiels d’avant-saison qui se déroulaient sur la piste Provençale du Paul Ricard.

Mais, bien vite, le petit commando dut se rendre à l’évidence que la piste d’une éventuel et hypothetique volant pour l’épreuve Sarthoise, relevait de l’impossible, toutes les écuries affichant comme on l’imagine, complets !

Finalement, la mort dans l’âme mais ne pouvant se résoudre à vivre une ‘saison blanche’, il était décidé d’accepter un volant en ELMS pour Olivier, afin de ne pas perdre la main et de rouler en 2014.

Tout en conservant le mince espoir s’il en est, de voir l’option Alpine renaître, la seconde voiture bleue sortant de la liste des suppléantes, suite à deux forfaits auxquels peu ou personne ne voulait ou ne pouvait croire…

 

 ELMS-2014-Test-Paul-RICARD-1er-avril-Olivier-LOMBARD-Photo-Antoine-CAMBLOR


ELMS-2014-Test-Paul-RICARD-1er-avril-Olivier-LOMBARD-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

En pourparlers tout le printemps avec le Sébastien Loeb Racing, simultanément avec l’option Alpine Signatech, Olivier reprenait donc contact avec l’équipe Alsacienne au Paul Ricard.

Hélas pas pour piloter la LMP2 Oreca-Nissan, compléte avec ses pilotes, Vincent Capillaire et Jan Charouz mais pour conduire la GT, l’Audi R8LMS Ultra, aux côtés de Mike Parisy et Henri Hassid, déja confirmés.

Les deux parties semblant tenir le même langage, confirmation était rapidement donnée de la présence d’Olivier pour la totalité du Championnat ELMS, avec la liberté pour Olivier de pouvoir courir les 24 Heures dans une autre équipe, s’il parvenait à dénicher un baquet dont naturellement celui de la deuxième Alpine, si, répétons-le, elle venait à sortir de la liste des suppléantes.

En s’engageant et signant néanmoins avec le SLR, Olivier vient pour la toute 1ère fois de mettre un pied dans le ‘ Clan ‘ Audi !

Hier donc, mercredi 9 avril, Olivier Lombard a pris contact avec sa nouvelle monture.

C’est sur le circuit Gersois de Nogaro qu’il a découvert l’Audi R8LMS Ultra du Sébastien Loeb Racing.

Et fait plus ample connaissance avec l’équipe, avec le nouveau Directeur Sportif, Franck Tiné et aussi avec ses nouveaux équipiers, Mike Parisy et Henri Hassid.

 

ELMS-2014-Olivier-LOMBARD-dans-le-stand-du-SLR-pose-devant-sa-future-AUDI-Photo-Antoine-CAMBLOR

ELMS-2014-Olivier-LOMBARD-dans-le-stand-du-SLR-pose-devant-sa-future-AUDI-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Olivier, nous raconte ce que fut cette 1ére prise de contact:

 » C’est d’abord par une température estivale que j’ai effectué mon premier roulage ce qui ne peut que faciliter une 1ère découverte de la voiture. En matinée, j’ai couvert plusieurs tours. »

Sa toute première impression, lui qui depuis quatre saisons, n’a pratiquement piloté que des protos depuis 2010 (Formule Le Mans et LMP2) exception faite, l’an passé de quelques courses en Porsche Carrera Cup, avec le Team BOX de Jean-Michel Bouresche ?

 » J’ai ressenti immédiatement de très bonnes sensations avec une rapide prise de confiance. Et ce d’autant plus que je n’avais encore jamais roulé, à Nogaro ! « 

Après qu’Henri Hassid ait pris le relais, Olivier retrouvait le baquet de l’Audi pour trois run, l’après-midi, avant qu’à son tour, Mike Parisy ne s’installe à bord

 » J’ai pu approfondir ma découverte et mon apprentissage notamment sur les freinages qui sont bien différents de ceux d’un proto, auquel je suis habitué. Au fil des tours, je me suis senti de plus en plus à l’aise sur cette piste découverte le matin même. Laquelle m’a semblé intéressante côté technique et bien appropriée pour me remettre dans le rythme après l’hiver. »

 

ELMS 2014 PAUL RICARD AUDI SLR Photo Max MALKA.j

ELMS 2014 PAUL RICARD AUDI SLR Photo Max MALKA.j

 

Alors que pense-t-il de l’Audi R8LMS Ultra ?

 » C’est une auto qui semble facile a conduire et je pense m’être vite adapté. J’ai la sensation que des Silverstone, je serais en mesure d’utiliser tout son potentiel. Et de bien épauler mes deux équipiers. « 

Si Olivier a pu finalement se trouver un volant pour rouler en 2014, il le doit à ses fidèles partenaires qui le suivent depuis plusieurs années.

Et notamment, La Compagnie du Lit, Le Moulin Rouge, et Tag Heuer.

Mais aussi Oxiane et The Messengers, une jeune société de Com.

Maintenant, Olivier qui n’a jamais cessé de s’entraîner physiquement et quotidiennement avec son pote et complice, Nelson Panciatici, se prépare pour le premier grand rendez-vous de sa saison 2014, les 4 Heures de Silverstone, samedi prochain 19 avril.

Il rejoindra d’ailleurs Silverstone avec Nelson, son pote, pilote Alpine, mercredi prochain.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Max MALKA et Antoine CAMBLOR

 

 ELMS-2014-Essai-AUDI-R8LMS-Ultra-Team-SLR-Photo-Max-MALKA


ELMS-2014-Essai-AUDI-R8LMS-Ultra-Team-SLR-Photo-Max-MALKA

ELMS

About Author

gilles