WTCC. AVANT LA 1ére COURSE DE MARRAKECH AVEC LA CITROEN, SEB LOEB PARLE A SES FANS

 

 

WTCC 2014 La CITROEN ELYSSE en test a MAGNY COURS.

WTCC 2014 La CITROEN ELYSSE en test a MAGNY COURS.

 

Avant ce premier grand rendez-vous avec le nouveau programme fixé avec Citroen et que represente l’engagemenr de l’écurie de la marque aux chevrons en WTCC et prévu ce week-end avec la manche inaugurale du Grand Prix de Marrakech, Sébastien Loeb confie :

« Marrakech ? Pour moi, cela signifie tout à la fois, des interrogations mais aussi de la motivation et de l’impatience ! »

 

WTCC-2014-Seb-LOEB-commente-ses-essais-a-MAGNY-COURS.j

WTCC-2014-Seb-LOEB-commente-ses-essais-a-MAGNY-COURS.j

 

Et, à l’attention de ses innombrables fans, il a signé une chronique

« Salut tout le monde. Nous y sommes. L’heure de mes débuts en Championnat du Monde des Voitures de Tourisme WTCC, a sonné. Après tant d’années en rallyes, ce nouveau défi sur circuit avec Citroën va prendre une nouvelle dimension ce week-end à Marrakech. Première manche, première qualifications et premières courses. C’est un moment spécial, forcément. Je suis impatient !»

Il poursuit:

« J’ai ce rendez-vous en tête depuis pas mal de temps. Nous avons fait des essais depuis plusieurs mois maintenant pour préparer ces courses, et on y arrive enfin. Nous allons avoir des réponses, au moins en partie en tout cas, à ces interrogations qui restent en suspens tant que le drapeau vert n’est pas déployé. Où en est la voiture ? Et moi, où j’en suis ? J’ai hâte de voir notre niveau de performance, et le mien par rapport aux autres concurrents, et à mes coéquipiers. Je vais véritablement découvrir cette nouvelle discipline. Et c’est excitant !»

Et précise :

« Oui, j’ai déjà couru sur circuit et ça reste une course de voitures… mais c’est à un niveau mondial et c’est forcément différent de tout ce que j’ai pu connaitre auparavant. Il y a de nombreuses nouveautés. C’est nouveau pour moi, mais pour Citroën aussi. La saveur est donc particulière pour chacun d’entre nous. Je pense que nous avons bien bossé. Nous en saurons plus après ce meeting au Maroc, mais nous avons travaillé dur et en essayant de nous préparer au mieux. J’ai mis tous les atouts de mon côté en faisait des courses en GT, en Supercup… et de nombreux tests. Nous avons parcouru un certain nombre de kilomètres et cela m’a permis d’apprendre et de comprendre, la voiture et le style de pilotage qu’elle nécessite. Je n’oublie pas que je vais courir avec un pilote qui est certainement le meilleur de la discipline actuellement. Ce sera intéressant.»

 

 WTCC-2014-MARRAKECH-Les-pilotes-CITROEN.


WTCC-2014-MARRAKECH-Deux des-pilotes-CITROËN, Yvan MULLER et Seb LOEB.

Avant d’ajouter:

« Nous avons beaucoup travaillé donc, mais je sais aussi que, contrairement au rallye, cela ne dépend pas que de moi. Sur circuit, on peut partir en pole et ne pas passer le premier virage. En rallye, on peut faire un écart, perdre une seconde… Là, l’erreur n’est pas permise. La qualification est déterminante, le départ aussi, et la course en peloton ne tolère aucun relâchement. L’approche est différente, tout simplement.»

Seb, enchaîne:

« J’ai trouvé une nouvelle motivation. J’apprends, je progresse et j’aime bien l’intensité de la chose. La pression est différente. En rallye, elle est peut-être plus sur la durée, 3 ou 4 jours, car on se retrouve rarement à jouer la victoire à la seconde près dans la dernière spéciale. C’est une autre façon de gérer. On peut tout perdre ou tout gagner en une fraction de secondes, au départ comme dans le dernier virage, et par l’intermédiaire d’un autre concurrent. Il y a enfin cette nouvelle facette : il faut trouver comment dépasser, se créer des opportunités de gagner des places.»

 

WTCC 2014 MAGNY COURS Essai du Team Citroen.j

WTCC 2014 MAGNY COURS Essai du Team Citroen.j

 

Et, il confie :

« Pour ce premier rendez-vous, je n’ai pas un objectif précis. Je veux simplement être dans le coup. Je veux être dans le rythme de mes équipiers, dans le match par rapport aux pilotes de pointe. Il faut également attendre de voir où se situe la concurrence. On sait que nous n’avons pas caché notre jeu lors des essais officiels. Qu’en est-il de Honda ? C’est aussi un aspect que je découvre car en rallye il n’y a que très rarement de véritable intox et encore moins de séances collectives. Le deuxième objectif, c’est d’être à l’arrivée et de marquer des points. Je veux faire une course propre, éviter les embûches… Est-ce que Marrakech rend la tâche plus difficile pour moi ? Je ne crois pas. J’ai souvent été compétitif sur les circuits en ville, et les murs sont là pour tout le monde ! Ça ne me perturbe pas même si je m’attends à des batailles mouvementées.»

Avant de conclure:

« Voilà, je crois que vous savez tout de mes feelings avant le coup d’envoi du WTCC 2014. Après une dernière répétition à Magny-Cours, où nous avons tout mis en place en suivant des procédures virtuelles mais officielles pour bien nous caler, je m’apprête à prendre la direction du Maroc. J’espère vous écrire de bonnes choses à mon retour.
A très vite ! »

Seb

Photos : TEAM 

 

 WTCC-2014-Le-Team-CITROEN-avant-la-1ere-course-a-MARRAKECH


WTCC-2014-Le-Team-CITROËN-avant-la-1ere-course-a-MARRAKECH. Yvan Muller -José Maria LOPEZ et Sébastien LOEB

WTCC

About Author

gilles