VdeV ENDURANCE SERIES. PILOTES ELITE V DE V : DES LEÇONS DE FAIR-PLAY TRÈS BRITANNIQUES!

 

 

 

 

 

LOGO V-de-V-Endurance-Series-logo 2013

 

On s’en souvient, avant le début de la saison, les pilotes des V de V Endurance Series, avaient été classés en fonction de leurs palmarès et performance, les plus capés et les « pros » entrant dans la catégorie « Elite ».

 

 PILOTES ELITE V DE V : DES LEÇONS DE FAIR-PLAY TRÈS BRITANNIQUES!


PILOTES ELITE V DE V : DES LEÇONS DE FAIR-PLAY TRÈS BRITANNIQUES! Photo Maurice CAMUS

 

A Barcelone, après la qualification mais avant même que les dents ne commencent à grincer après la pole position surprise de la Ginetta de Mike Simpson, le pilote britannique et son patron et coéquipier, Lawrence Tomlinson, se sont rendus à la direction de course.

Pour se plaindre ?

Bien au contraire.

Les deux pilotes demandaient à être déclassés, estimant que la requalification de Mike parmi les Elite s’imposait.  Ainsi, ils pensaient devoir partir depuis la quatrième ligne et non plus depuis la pole position.

Beau geste, non ?

Il était toutefois impossible de modifier son affectation en cours de meeting.

Ginetta adressa ensuite une lettre officielle de demande qui fut acceptée. Mike Simpson sera donc classé « Elite » au Mans, des la prochaine épreuve, laquelle est prévue la semaine prochaine.

 

VDEV-2014-BARCELONE-la-LIGIER-du-Team-Britannique-Photo-Fotospeedy

VDEV-2014-BARCELONE-la-LIGIER-du-Team-Britannique RLR -Photo-Fotospeedy

 

De la même manière, en Protos, la Ligier du Team britannique RLR, affichait un équipage composé d’un certain Robbie Kerr.
Là aussi, avant même que l’inquiétude ne monte, il fallut agir.

Robbie Kerr n’étant autre que le Champion de Grande Bretagne de Formule Renault en 1998 puis Champion de Grande Bretagne de Formule 3 en 2002, avant de rouler et s’illlustrer ensuite en F3000, aux 24 Heures du Mans et également en A1 GP!

Bref, si avec un tel palmarès, ce jeune attaquant ne méritait pas le statut d’Elite, cela aurait semblé étrange à tous.

Mais là aussi, peu après Barcelone, RLR envoyait une lettre de demande de requalification.

Bref, l’esprit de la course cher aux V de V Endurance Series, est bien respecté.

Et l’on doit tirer son chapeau aux concurrents britanniques du V de V qui démontrent sur le continent que le ‘fair-play’ n’est pas une vaine expression de l’autre côté du Channel.

 

Marion SCARAMELLA
Photos : Maurice CAMUS et Fotospeedy

 

V de V

About Author

gilles