24 HEURES DU NURBURGRING. LE TEAM HTP MERCEDES EN RECONNAISSANCE

 

 

 24-HEURES-DU-NURBURGRING-Harold-PRIMAT-et-la-Mercedes-HTP-sur-le-Nordschleife


24-HEURES-DU-NURBURGRING-Harold-PRIMAT-et-la-Mercedes-HTP-sur-le-Nordschleife

 

Avant d’entamer à la fin de la semaine sa saison en Trophée Blancpain Endurance Series, le pilote Suisse Harold Primat, s’est rodé en s’entraînant sur le célèbre Nordschleife en vue des 24 Heures du Nürburgring

Harold Primat a effectivement accéléré sa préparation en vue de la manche inaugurale du Championnat d’endurance Blancpain avec une solide prestation lors de la course de qualifications pour les 24 Heures du Nürburgring organisée le week-end dernier (5/6 avril 2014).

 

24 HEURES DU NURBURGRING La MERCEDES de l ecurie HTP de Harold PRIMAT

24 HEURES DU NURBURGRING La MERCEDES de l ecurie HTP de Harold PRIMAT

 

Long de 25 kilomètres, le redoutable tracé allemand de la Nordschleife a en effet accueilli les meilleurs pilotes et écuries GT, tous ayant la ferme intention de s’illustrer à l’occasion de la course officielle de qualifications pour les prestigieuses 24 Heures du Nürburgring.

Le contrat est rempli pour Primat, son équipe HTP Motorsport et Mercedes-Benz, puisqu’en signant samedi la pole position pour l’épreuve de six heures du lendemain, ils ont validé leur ticket pour le célèbre double tour d’horloge prévu en juin 2014.

 

 24 HEURES DU NURBURGRING LA mercedes Equipe HTP avec Harold PRIMAT


24 HEURES DU NURBURGRING LA mercedes Equipe HTP avec Harold PRIMAT

 

Avec plus de 170 virages, » l’enfer vert  » du Nürburgring, ne se laisse pas facilement approcher, encore moins dompter, sans y disputer de nombreuses courses. Le sésame pour le rendez-vous estival étant acquis, l’objectif principal d’Harold était alors de continuer à emmagasiner de l’expérience. Le pilote Suisse s’y est attaché en relayant son coéquipier Maximilian Götz qui avait pris le départ de la course.

Primat a maintenu la cadence de l’Allemand pendant la moitié des sept boucles de son relais avant d’être ralenti par ses pneus. Avec autant de voitures en piste, qui plus est sur un tracé relativement étroit, les pilotes sont en effet parfois obligés de s’écarter de la trajectoire idéale, ramassant ainsi des boulettes de gomme qui empêchent les pneus de fonctionner parfaitement. La SLS AMG GT3 qu’Harold partageait également avec Kenneth Heyer et Roland Rehfeld pointait tout de même en deuxième position à l’approche de la dernière heure. C’est alors que l’une des fixations du capot avant a cédé et contraint l’équipage à l’abandon.

Même si Primat a manqué d’ajouter un nouveau podium à son palmarès après la deuxième place obtenue aux récentes 12 Heures de Bathurst en février, le Genevois et ambassadeur de Crans Montana restait positif quant à sa performance et celle de son équipe.

 

 24-HEURES-DU-NURBURGRING-Harold-PRIMAT-podse-devant-sa-MERCEDES-du-Team-HTP


24-HEURES-DU-NURBURGRING-Harold-PRIMAT-pose-devant-sa-MERCEDES-du-Team-HTP

 

Harold qui nous commentait :

« C’est toujours frustrant de passer à côté d’un bon résultat, mais, honnêtement, nous avons rempli l’ensemble de nos objectifs,  . Nous nous sommes qualifiés pour les 24 Heures du Nürburgring – c’était là le but premier de notre participation – et avons prouvé que nous étions dans le rythme des meilleurs. Sur un plan personnel, j’ai pu engranger une expérience précieuse sur la Nordschleife. Il me reste encore un peu de chemin à parcourir avant de maîtriser complètement ce tracé mais j’ai effectué de beaux progrès. Ici, l’expérience compte énormément en raison de la longueur de la piste et des défis uniques que l’on rencontre à plusieurs endroits du circuit. Je n’y avais jamais véritablement couru avant la saison dernière et l’on ne peut prendre aucun raccourci : il faut passer du temps en piste. Nous reviendrons effectuer de nouveaux essais plus tard dans la saison, à la tombée de la nuit cette fois-ci, et j’espère continuer à m’améliorer. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que nous sommes compétitifs. »

 

 24-HEURES-DU-NURBURGRING-Harold-PRIMAT-et-la-MERCEDES-Team-HTP.

24-HEURES-DU-NURBURGRING-Harold-PRIMAT-et-la-MERCEDES-Team-HTP.

 

Harold et HTP Motorsport vont maintenant se tourner vers la manche d’ouverture des Blancpain Endurance Series qui se déroulera ce week-end (12/13 avril 2014) à Monza. Autre monument du sport automobile, le tracé ultra rapide italien, ses 5,8 kilomètres et ses 11 virages, diffère grandement de celui de la Nordschleife.

Primat y fera équipe avec Nico Verdonck et le Champion Blancpain 2013, Maximilian Buhk à bord de la Mercedes-Benz n°84, qui s’alignera dans la catégorie Pro Cup. La forme affichée lors des récents essais effectués à Monza laisse penser que l’équipage de la n°84 pourrait bien se retrouver parmi les meilleurs lors de la course de trois heures qui aura lieu dimanche.

24-HEURES-DU-NURBURGRING-Harold-PRIMAT-Team-HTP-MERCEDES

24-HEURES-DU-NURBURGRING-Harold-PRIMAT-Team-HTP-MERCEDES

 

Harold qui lâche:

« Je pense que nous évoluerons aux avant-postes ce week-end, même si c’est toujours difficile de faire des prédictions avant la première manche de la saison. Les essais se sont bien déroulés, nous avons trouvé de bons réglages et les pneus Pirelli semblent convenir à notre Mercedes. Avant le début de la saison, j’avais fait des plus grandes courses d’endurance en GT ma priorité, mais je crois sincèrement que nous avons également toutes nos chances en championnat Blancpain. Nous avons décroché la deuxième place à Bathurst et étions en lutte pour le podium le week-end dernier. J’attends de voir où nous nous situerons à Monza. »

Premieres réponses avec les premiers tours de roue des ce week-end sur la célèbre piste Milanaise.

 

Gianpietro CERVONIA
Photos : Team

 

24-HEURES-DU-NURBURGRING-MERCEDES-Team-THP-Harold-PRIMAT

24-HEURES-DU-NURBURGRING-MERCEDES-Team-THP-Harold-PRIMAT

About Author

gilles