WRC PORTUGAL. DEPART PROMETTEUR ET EN FANFARE POUR LES 3 PILOTES VW A LISBONNE

 

 

 

Départ prometteur pour Volkswagen

 WRC-2014-PORTUGAL-SUPERSPECIALE-LISBONNE-SEB-OGIER


WRC-2014-PORTUGAL-SUPER SPÉCIALE-LISBONNE-SEB-OGIER

Mercredi : Latvala-Anttila meilleur temps des essais libres

Jeudi : Triplé des Polo R WRC dans le show de Belém à Lisbonne (ES1)

Vendredi : Ogier, Latvala et Mikkelsen aborderont la première journée de course en Algarve aux trois premières places du classement général

Volkswagen a réussi un départ prometteur dans le Rallye du Portugal, 4e manche du Championnat du monde 2014. Mercredi après­ midi, Jari­Matti Latvala, secondé par son coéquipier Miikka Anttilla, s’était déjà montré le plus rapide aux essais libres. Un « Shakedown » épargné par la pluie ayant sévi en début de semaine, et dans lequel les autres équipages Volkswagen, Ogier-Ingrassia et Mikkelsen-Markkula, ont pris respectivement les 3e et 4ème places.

 

WRC-2014-PORTUGAL-SEB-OGIER-a-LISBONNE-SUPERSPECIALE-1er

WRC-2014-PORTUGAL-SEB-OGIER-a-LISBONNE-SUPERSPECIALE-1er

 

Jeudi soir, devant le majestueux Monastère Dos Jerónimos de Belèm, à Lisbonne, les Polo R WRC’s boys ont fait le spectacle et gagné au tiercé. Dans l’ordre : 1. Ogier ; 2. Latvala ; 3. Mikkelsen.

Cette première spéciale­ spectacle aux allures de gymkhana a donc révélé la première hiérarchie du Rallye. Mais ce ne sont que 3.27 km de chronos qui ont été courus pour l’instant et il en reste tout de même… 336.19 km jusqu’à dimanche :
Il convient donc de relativiser. Surtout lorsque Jost Capito, Directeur de Volkswagen Motorsport, rappelle que le Portugal est le Rallye le plus dur de la saison, et que tout porte à croire que cette réputation sera confirmée au cours des trois jours qui viennent…

 

Paroles de pilotes

 WRC-2014-PORTUGAL-SUPERSPECIALE-LISBONNE-Sebastien-OGIER.


WRC-2014-PORTUGAL-SUPERSPECIALE-LISBONNE-Sebastien-OGIER.

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

« Tout se présente bien pour l’instant, la Polo R WRC marche parfaitement bien. Il a beaucoup plu ces derniers jours, ce qui signifie que nous ne subirons pas autant que nous le redoutions le handicap d’ouvrir la route et de la balayer pour les autres, car certaines portions seront encore humides… »

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« Je suis satisfait de mes réglages. Bon shakedown, bonne super spéciale dans laquelle j’ai un peu trop glissé toutefois dans un ou deux endroits. Demain, même si la pluie s’est calmée, certaines portions à couvert demeureront probablement humides, ce qui ne nous facilitera pas la tâche en matière de choix de pneus. Peut­ être, dans ce cas, serons­ nous performants en pneus tendres ? Mais si la terre n’est pas assez humide, ils se dégraderont très vite. Les options devront se prendre au tout dernier moment, avec de lourdes conséquences en cas d’erreur. »

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« Le Shakedown, mercredi après­-midi a sans doute été un avant­goût de ce qui nous attend demain : un parcours sur terre, avec des portions humides et d’autres sèches. Ces deux passages ont été pour moi une bonne école, pour trouver le bon rythme et bien sentir la voiture dans ces conditions. »

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

« Le Rallye du Portugal est le plus dur de la saison, et nous nous attendons à ce qu’il soit à la hauteur de sa réputation. Les pluies diluviennes de ces derniers jours nous laissent penser que d’ici à dimanche, la tâche ne sera facile ni pour les pilotes ni pour les Teams. »

 

En direct d’Estoril

 WRC-2014-PORTUGAL-SUPERSPECIALE-LISBONNE-OGIER-remise-du-cheque.


WRC-2014-PORTUGAL-SUPERSPECIALE-LISBONNE-OGIER-remise-du-cheque.

 

Sébastien Ogier a tenu parole. Le Champion du monde des Rallyes est un homme de parole : six ans après avoir bénéficié d’une opportunité offerte par l’ACP (Automobile Club du Portugal), le pilote Volkswagen Motorsport a remis hier un chèque de 1.000 euros aux pompiers d’Estoril.

En 2008, Sébastien Ogier a effectué les reconnaissances du Rallye du Portugal, sans participer à l’épreuve elle ­même. Une opportunité que les organisateurs offrent à tous, mais dont ne profitent généralement que les équipes officielles, dans le but d’évaluer de jeunes pilotes, ou encore de leur offrir la possibilité de forger leur expérience, sans pour autant devoir disputer la totalité du Rallye. En d’autres termes… un test grandeur nature, dans des épreuves spéciales du Championnat du monde, aux côtés des grands noms de la catégorie.

 

WRC 2014 PORTUGAL SUPERSPECIALE  LISBONNE   OGIER

« Tu nous rembourseras quand tu seras Champion du monde ! »

 

Bien que peu connu à l’époque, Ogier se vit donc offrir cette chance par l’Automobile Club du Portugal, à l’initiative du Secrétaire Général du Rallye, João Passos,

“Ne t’inquiètes pas, proposait-t­-il au jeune Français, tu nous rembourseras lorsque tu auras remporté ton premier titre mondial… A ce moment-­là, tu choisiras une institution à laquelle tu remettras les 1.000 euros de droits d’engagement.”

Ogier n’a pas oublié. Titre mondial en poche, il remettra un chèque de 1.000 euros aux pompiers d’Estoril, appartenant à une caserne frappée par la perte de plusieurs hommes dans le terrible incendie de Caramulo, l’an dernier.

« Bien sûr que je n’ai pas oublié cet épisode très sympa de mon début de carrière, alors que j’étais encore en Junior », a commenté le pilote de la Polo R WRC n° 1.

Précisant:

« J’ai d’autant plus apprécié l’aide de João, qu’à l’instar de la plupart des jeunes, mon budget était vraiment ultra serré. Six ans après, lorsque j’ai retrouvé João, nous avons été aussi heureux l’un que l’autre de pouvoir solder ce qui avait été convenu… et moi, en particulier, d’être devenu champion du monde ! Cerise sur le gâteau, c’est un grand plaisir de pouvoir offrir cette somme à ces hommes très courageux que sont les pompiers d’Estoril. »

29 bougies pour J.-M. Latvala

WRC-2014-PORTUGAL-SUPERSPECIALE-LISBONNE-LATVALA

WRC-2014-PORTUGAL-SUPER SPÉCIALE-LISBONNE-LATVALA

 

Le Finlandais a fêté hier à Estoril son 29ème anniversaire, partageant avec les membres de son équipe le gâteau traditionnel agrémenté des décorations « Volkswagen » « Rally the World » et « Red Bull ». Une surprise lui avait été réservée, sous la forme d’une demande d’interview de la part d’un journaliste qu’il n’avait jamais rencontré auparavant.

D’un naturel poli et accommodant, Jari­ Matti n’osa pas marquer son impatience devant des questions parfois assez… saugrenues.

Du genre de celles posées par Rafaël Misrahi au regretté André Pousse, épisode qui avait failli très mal se terminer. Latvala fut quand même soulagé d’apprendre que le pseudo journaliste était en fait un… comédien dument missionné pour lui faire une blague en ce jour pas comme les autres.

 

Christian COLINET

Photos : TEAM

 

WRC

About Author

gilles