UN TEST DE CHOIX POUR LES VW POLO A L’EPREUVE DE LA TERRE PORTUGAISE

 

 

 WRC-2014-PORTUGAL-SEB-OGIER


WRC-2014-PORTUGAL-SEB-OGIER

 

 

La Polo R WRC à l’épreuve de la terre portugaise !

Hommes et machines seront mis à rude épreuve sur les pistes d’Algarve. Les équipages Volkswagen, ont effectué cinq journées d’essais préalables avant ce quatrième rendez-vous de la saison

Cette semaine, l’élite mondiale du Rallye va être soumise à l’un de ses challenges les plus difficiles de la saison, sur les pistes les plus rugueuses et les plus cassantes du calendrier.

Les trois équipages Volkswagen seront confrontés, dans cette quatrième manche du Championnat, à une tâche particulièrement ardue, avec au programme des épreuves spéciales tracées sur un sol dur et non revêtu. Des pistes redoutables, en raison de leur succession interminable de virages aveugles.

En qualité de leaders, les vainqueurs de la dernière édition, Sébastien Ogier-Julien Ingrassia auront « l’honneur » d’ouvrir la route, comme le prévoit la nouvelle règlementation. Ils seront suivis par les Finlandais, Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila sur la deuxième WRC à s’élancer jeudi. Andreas Mikkelsen-Mikko Markkula, rouleront en quatrième position, sur la troisième Polo R WRC.

 

 WRC-2014-PORTUGAL-JOST-CAPITO


WRC-2014-PORTUGAL-JOST-CAPITO

 

« Le Rallye du Portugal est le premier indicateur notable de la saison » analyse Jost Capito, Directeur de Volkswagen Motorsport.

Et, il poursuit:

« C’est le premier rallye sur terre de l’année à être disputé par des températures printanières, sur un terrain situé quasiment au niveau de la mer. A ce point de vue, il peut être comparé aux manches qui vont suivre : Argentine, Italie et Pologne. C’est maintenant que nous allons savoir précisément où nous en sommes par rapport à la concurrence. Nous n’avons pas peur de la comparaison. Nous avons gagné ici l’an passé, et nous avons dominé les trois premières manches. Nous n’ignorons pas, malgré tout, que nous devrons accomplir un sans-faute, si nous voulons surmonter le handicap de nos positions de départ, et tirer le maximum de ce rallye. »

 

Un Rallye pas comme les autres

 

Après avoir été confrontés aux incertitudes du Monte-Carlo, puis au seul rallye entièrement sur neige en Suède, et enfin aux reliefs vertigineux du Mexique, les acteurs du Championnat retrouvent un terrain plus conventionnel. Néanmoins, le Portugal n’est pas un rallye tout à fait comme les autres, car il met généralement hommes et machines à l’épreuve comme aucune autre manche de la saison. Sur ce tracé ultra sinueux, la moindre erreur se paie cash, tandis que le revêtement parsemé de gros cailloux secoue impitoyablement les machines comme un shaker géant, de la première à la dernière des 16 épreuves spéciales, totalisant 339.46 km chronométrés.

L’an dernier, ce rallye a joué un rôle déterminant dans l’évolution technique de la Polo R WRC. Les enseignements que les ingénieurs en ont retirés, au Portugal plus qu’ailleurs, ont directement profité au dessin et au gabarit de ses éléments de suspensions pour la saison 2014.

Et si la Polo R WRC aborde cette épreuve encore plus solide qu’elle ne l’était l’an dernier à la même époque, c’est précisément en raison des contraintes extrêmes du Rallye du Portugal.

 

Cinq jours d’essais préalables

 

Volkswagen s’est préparé aux conditions spécifiques qui l’attendent en programmant cinq jours d’essais. Latvala-Anttila et Ogier-Ingrassia s’y sont collés tour à tour, chacun pendant deux journées, dans la région d’Almodóvar, au sud du pays, tandis que Mikkelsen-Markkula ont roulé le dernier jour. Après le Mexique, l’objectif était de se réadapter à des conditions plus classiques, au niveau de la mer et par une température d’environ 20°.

Les châssis des trois Polo R WRC avaient eux aussi besoin de se ré-acclimater, car leur dernière sortie a eu lieu en Suède, dans le froid glacial et la neige fondue.

 

Remets-nous çà, Séb… après tes trois victoires au Portugal au volant de trois WRC différentes !

 

Les Champions en titre français, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, ont en mémoire de très agréables souvenirs du Portugal. C’est là, en 2010, qu’ils ont remporté leur toute première victoire mondiale, sur Citroën C4 WRC.
Performance qu’ils ont rééditée l’année suivante, sur Citroën DS3 WRC. Jamais deux sans trois : le proverbe s’est vérifié en 2013, sur la Polo R WRC.
Seul, Markku Alén avait réussi jusque-là à s’imposer à trois reprises au Portugal sur trois voitures différentes. Avec cinq succès à son actif, « Maximum » Alén est aussi le seul pilote à s’être imposé plus souvent que Sébastien Ogier en WRC dans la péninsule.
Reste que le Rallye du Portugal est la seule manche du Championnat que le Français a remporté trois fois.

 

Remets-nous çà, Jari-Matti… après ton premier podium au Portugal l’an dernier !

 

Grande première pour Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila l’an dernier ici-même, avec leur premier podium sur Polo R WRC. A ce jour, les deux Finlandais en totalisent 9 – sur 16 rallyes sous les couleurs Volkswagen. 6 d’entre eux ayant été obtenus sur les 7 dernières manches, incluant une victoire en Suède. Avant ce nouveau rendez-vous en Algarve, ils occupent le 2ème rang, 3 points derrière leurs camarades d’écurie Sébastien Ogier et Julien Ingrassia.

Remets-nous çà, « Mikkel »… pour ton deuxième Rallye du Portugal sur Volkswagen !

 

Le Portugal inaugure une ère nouvelle pour le trio Ogier-Latvala-Mikkelsen. Cela fait tout juste un an que le dernier nommé a été incorporé à la formation de Wolfsburg. Alors que les douze sorties précédentes s’étaient effectuées en territoire inconnu pour le Norvégien et son coéquipier finlandais Mikko Markkula, les voici pour la première fois en pays de connaissance. Mikkelsen, que ses amis appellent familièrement « Mikkel », va bénéficier du fait que 71% du parcours sera identique à celui qu’il a découvert l’an dernier, dont une partie parcourue toutefois en sens inverse. 10¨% du Rallye seront totalement inédits.

 

En route pour l’histoire : la plus longue série victorieuse en WRC

 

Un coup d’œil au livre des records en Championnat du monde des Rallyes est de nature à donner à Volkswagen un surcroît de motivation. Une éventuelle victoire au Portugal permettrait en effet à l’équipe de Wolfsburg d’égaler le record de Citroën. La plus longue série de succès d’un constructeur en Championnat du monde date de 2011, lorsque les deux Sébastien, Loeb et Ogier, membres de la même écurie à cette époque, avaient été invaincus du Mexique jusqu’à l’Allemagne, soit 8 victoires d’affilée. Volkswagen est fier d’occuper la deuxième place à ce niveau, avec 7 succès de rang : 4 en 2013 (Australie, France, Espagne et Grande-Bretagne) et 3 en 2014 (Monte-Carlo, Suède, Mexique). Sur les 16 rallyes auxquels Volkswagen a participé à ce jour avec la Polo R WRC, la marque allemande totalise déjà 23 podiums.

 

Paroles de pilotes avant le Rallye du Portugal

WRC 2014 PORTUGAL SEB OGIER Portrait

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

« Le Portugal est clairement l’un de mes rallyes préférés. C’est là, en 2010, que j’ai signé ma toute première victoire en WRC. Avec Julien, nous nous y sommes imposés trois fois ces quatre dernières années. Nous abordons donc cette quatrième manche en toute confiance. En fait, ce rallye présente deux visages, par temps sec, le sol est très dur et offre beaucoup d’adhérence. Mais s’il pleut, il se transforme en une surface molle et boueuse, sur laquelle la traction est très faible. Je préfère largement la première hypothèse. Mais, considérant que je suis obligé d’ouvrir la route, un peu de pluie le premier jour ne me dérangerait pas ! »

 

WRC-2014-PORTUGAL-LATVALA-portrait.

WRC-2014-PORTUGAL-LATVALA-portrait.

 

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« Je n’ai jamais réussi un aussi bon début de saison, avec 60 points en poche en trois rallyes et une position enviable au Championnat à 3 pts du leader, mon camarade Sébastien Ogier. L’an dernier, j’ai obtenu mon premier podium ici pour le compte de Volkswagen, mais par le passé, je n’y ai pas toujours connu la réussite. Cela dit, ce bon résultat en 2013 m’a mis en confiance. Je n’ai pas d’appréhension particulière cette année. Nous avons effectué deux jours d’essais à proximité des spéciales, dans des conditions typiques : 20°, temps sec, sur des chemins non revêtus, avec sans arrêt des virages aveugles. J’espère que le terrain va se présenter ainsi pendant l’épreuve elle-même. Généralement, il fait beau au Portugal, mais il est déjà arrivé que nous essuyions parfois quelques averses. Cette année, mon feeling de la Polo R WRC est totalement différent. Notre set-up de base est bien rôdé, nous n’avons qu’à ajuster les réglages en fonction des circonstances. J’ajouterai, comme cela m’est souvent arrivé ces dix dernières années, que mon anniversaire coïncide une fois encore avec un week-end de rallye. Je ne vais donc pas pouvoir le fêter plus que d’habitude. Au contraire, il faudra plutôt s’employer dur. Mais j’aimerais bien profiter de l’occasion pour m’offrir un petit cadeau, sous la forme d’un podium, par exemple. »

 

WRC-2014-PORTUGAL-LATVALA-portrait.

WRC-2014-PORTUGAL-LATVALA-portrait.

 

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« Le Portugal a été l’an dernier mon premier rallye sur la Polo R WRC, et la sixième place que nous y avons décrochée a été un bon résultat pour Mikko et moi. C’est super de revenir ici avec Volkswagen. Le Rallye du Portugal est connu pour sa succession de virages, souvent aveugles. Par dessus le marché, le parcours ne cesse de monter et de descendre. Cela en fait une épreuve intéressante, mais aussi très difficile pour les pilotes. C’est pourquoi les reconnaissances ont une importance capitale. Par rapport à l’an dernier, il n’y a qu’une spéciale entièrement nouvelle. Les autres n’ont été que très peu modifiées, ou alors certaines d’entre elles se disputent en sens inverse. Depuis la saison dernière, je pense avoir fait des progrès. J’ai la cadence pour rivaliser avec les meilleurs, mais il me reste encore à travailler ma régularité. L’objectif pour les prochains rallyes est d’essayer de faire quelques podiums. »

 

Le saviez-vous ?

 

… Le Rallye du Portugal 2013 a vu pour la première fois, dans l’histoire du WRC, deux équipages Volkswagen côte-à-côte sur un podium : Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (1ers) et Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (3es).

… Une troisième Polo R WRC, avec Andreas Mikkelsen/Mikko Markkula à son bord, a été pour la première fois alignée en compagnie des deux autres au Portugal 2013, avec une sixième place à l’arrivée

… Le recordman de victoires au Portugal est un Finlandais : Markku Alén s’y est imposé à cinq reprises (1975, 1977, 1978, 1981 et 1987). Accessoirement, 13 des 34 vainqueurs de ce rallye sont aussi des Finlandais !

… Cette épreuve a changé de région en 2007. Après cinq éditions hors championnat, le théâtre des opérations s’est déplacé de Porto, au nord, vers Faro, capitale de l’Algarve, au sud.

… A une époque, le parcours de ce rallye était mixte : terre/asphalte. Depuis 2007 qu’il a élu domicile dans les environs de Faro, il est devenu 100% terre.

… L’Espagnol Luis Moya, désormais ambassadeur de Volkswagen Motorsport, a épinglé deux fois le Rallye du Portugal à son palmarès. En 1991 comme coéquipier sur Toyota Celica et en 1985 dans le siège de droite d’une Subaru Impreza. Dans les deux cas, le pilote était son compatriote Carlos Sainz, vainqueur du Dakar 2010 sur Volkswagen.

… La Polo R WRC n’a pas été la première Volkswagen à terminer dans les trois premières au Portugal : en 1987, le Suédois Kenneth Eriksson, associé à ’Allemand Peter Diekmann, a terminé 3e

… Audi, filiale de Volkswagen, a signé le « hat trick » au Portugal dans les années 80 : Michèle Mouton/Fabrizia Pons l’ont emporté pour la firme d’Ingolstadt en 1982, suivies de Hannu Mikkola/Arne Hertz en 1983 et 1984.
… Le Rallye du Portugal a été couronné à cinq reprises « Meilleur Rallye du Monde » par le passé.

 

Christian COLINET

Photos : TEAM

 

WRC 2014 FAFE RALLY 29 MARS VW POLO OGIER et INGRASSIA

WRC 2014 FAFE RALLY 29 MARS VW POLO OGIER et INGRASSIA

Positions au Championnat du Monde des Rallyes Pilotes

 

1. Sébastien Ogier, 63 pts
2. Jari-Matti Latvala, 60
3. Mads Østberg, 32
4. Andreas Mikkelsen, 24
5. Elfyn Evans, 20
6. Bryan Bouffier, 18
7. Mikko Hirvonen, 18
8. Kris Meeke, 17
9. Thierry Neuville, 15
10. Ott Tänak, 10
11. Martin Prokop, 10
12. Benito Guerra, 8
13. Henning Solberg, 6
14. Chris Atkinson, 6
15. Jaroslav Melichárek, 4
16. Pontus Tidemand, 4
17. Matteo Gamba, 2
18. Craig Breen, 2
19. Yuriy Protasov, 2

 

Classement des Constructeurs:

 

1. Volkswagen Motorsport, 115 pts
2. Citroën Total Abu Dhabi WRT, 60
3. M-Sport, 40
4. Hyundai Motorsport, 31
5. Volkswagen Motorsport II, 28
6. Jipocar Czech National Team, 10
7. RK M-Sport WRT, 4.

 

Sport WRC

About Author

gilles