ELMS. MEILLEUR CHRONO ABSOLU POUR L’ORECA03 NISSAN DU TEAM THIRIET byTDS

 

 

 ELMS-2014-Essai-PAUL-RICARD-les-Bolides-de-la-saison-2014-Photo-Max-MALKA


ELMS-2014-Essai-PAUL-RICARD-les-Bolides-de-la-saison-2014-Photo-Max-MALKA

 

ELMS 2014 - Test Paul RICARD- la MORGZN THIRIET - Photo Antoine CAMBLOR

ELMS 2014 – Test Paul RICARD- la MORGZN THIRIET – Photo Antoine CAMBLOR

 

Sur le circuit Paul Ricard,  les essais officiels  des deux journées des concurrents du Championnat ELMS se sont donc terminés mercredi soir après cinq séances intensives et les 37 voitures participantes sont rentrées aux stands.

L’heure est venue pour les écuries de plier bagage pour prendre le chemin du retour.

La cinquième et dernière session de roulage s’est d’ailleurs achevée  par un drapeau rouge agitée avec deux minutes d’avance sur le traditionnel damiers, en fin de journée, à la suite d’une sortie de route, mais à part quelques passages dans les zones de dégagements et autres tête à queues, il n’y a pas d’incidents majeurs à déclarer.

Pas moins de 120 pilotes ont participé à cette séance sur le circuit Provençal du sud de la France, et on compte parmi eux, du plus jeune le Britannique Matt McMurry du Team Greaves Motorsport (16 ans) au plus âgé, Piergiuseppe Perazzini de la Scuderia AF Corse (68 ans), quelques belles pointures Européennes représentant pas moins de 24 nationalités différentes !

 

 ELMS-2014-Test-Paul-RICARD-Gérard-NEVEU-Photo-Max-MALKA


ELMS-2014-Test-Paul-RICARD-Gérard-NEVEU-Photo-Max-MALKA

 

Quand on pense comme nous l’a, tout sourire et on le comprend, rappelé Gérard Neveu, l’homme qui supervise ce Championnat ELMS, conjointement avec le Championnat du monde d’endurance WRC,

 » Qu’il y a deux ans à Donington-Park en pleine saison, on ne comptait que … 12 bolides, »

On ne peut effectivement qu’être admiratif devant l’engouement et l’énorme succès que rencontre désormais l’endurance à tous niveaux ! C’est une évidence.

Quel autre discipline International peut se targuer de tels plateaux ? Pas la F1, pas le WRC, pas plus le WTCC !

Le seul Championnat qui attire un tel plateau est le Trophée Blancpain avec comme en endurance, les plus belles équipes et les GT les plus performantes, souvent communes d’ailleurs !

 

ELMS-2014-Test-Paul-RICARD-2-avril-Stéphane-CLAIR

ELMS-2014-Test-Paul-RICARD-2-avril-Stéphane-CLAIR

 

Mais revenons aux tests ELMS du Paul Ricard et qui comme ceux du WEC, se sont parfaitement déroulés pour la plus grande satisfaction de Stéphane Clair, le très charismatique directeur de la piste Varoise :

 » Cette semaine 100% consacrée à l’endurance a été une formidable réussite et je suis déjà impatient de revoir ici en piste les bolides de l’ELMS en septembre prochain,qui reviendront pour la manche Française de ce Championnat Européen, qui sera cette année, la tête d’affiche de ce meeting et non plus le complément des World Séries by Renault « 

 

ELMS 2014 - Test Paul RICARD- La MORGAN de l'équipe THIRIET by TDS - Photo Antoine CAMBLOR

ELMS 2014 – Test Paul RICARD- La MORGAN de l’équipe THIRIET by TDS – Photo Antoine CAMBLOR

 

Le temps le plus rapide de la dernière période de roulage a été réalisé par le Français Tristan Gommendy au volant de la Morgan Nissan N°46 de Thiriet by TDS Racing en 1’49″770.

Mais le meilleur chrono absolu des deux jours a été ‘ belle surprise ‘ validé par un autre Français, Nathanaël Berthon!

Le Clermontois, habituel pilote GP2 et qui découvrait pourtant l’univers du pilotage d’un bolide d’endurance a en effet effectué de très bons débuts en ELMS, en réalisant mardi après-midi, un tour du circuit en 1’48″342, au volant de l’ORECA03 Nissan N°48 de l’écurie Irlandaise, Murphy Prototypes.

 

 ELMS 2014 Paul RICARD Test ORECA NISSAN MURPHY Photo Max MALKA.


ELMS 2014 Paul RICARD Test ORECA NISSAN MURPHY Photo Max MALKA.

 

Equipe déca souvent aux avants-postes la saison dernière avec son sprinter,lui aussi venu de l’univers de la monoplace, le très rapide Néo-zélandais, Brandon Hartley. Lequel a été débauché par la maison … Porsche, pour piloter l’une des deux 919 Hybrid cette année pour le retour de la marque de Stuttgart dans la catégorie Reine, des LMP1.

Preuve de son indéniable talent, lui qui comme d’autres, a été lâchement abandonné de la filière Red Bull, par le terrible Docteur Helmut Marko!

Une sacrée belle revanche pour Brandon…

Mercredi  après-midi, le même proto vert, déjà à l’honneur la veille, s’est placé deuxième, grâce à un autre jeune pilote, le Vénézuélien Rodolfo Gonzalez, lequel a tourné en 1’50″571.

 

ELMS 2014 Paul RICARD Team JOTA Zytek Nissan

ELMS 2014 Paul RICARD Team JOTA Zytek Nissan – Photo Max MALKA

 

La Zytek Z11SN, la N°38 de JOTA Sport – elle aussi parmi les meilleurs en 2013 –  s’est hissée à la troisième place du classement de cette fin de journée, grâce aux performances du pilote d’usine Audi, le Portugais Felipe Albuquerque – vainqueur il  a trois ans de la finale de la Course des Champions –  qui a rejoint l’équipe pour la saison ELMS 2014, prêté par son patron, le Docteur Wolfgang Ullrich.

 

ELMS 2014 - Test Paul RICARD - la FERRARI SMP Racing N°56 - Photo Antoine CAMBLOR

ELMS 2014 – Test Paul RICARD – la FERRARI SMP Racing N°56 – Photo Antoine CAMBLOR

 

 

 

Dans la catégorie LMGTE, Porche a réussi, enfin, à se rapprocher des Ferrari ultra dominantes durant ces deux jours, mais la marque italienne est logiquement parvenue à rester en tête et le meilleur tour de cet après-midi a été signé, cette fois, par Aleksander Talkanista Junior au volant de la F458, la N°56 du Team AT Racing.

 

ELMS 2014 Paul RICARD Team ASP SOFREV FERRARI F458 - Photo Antoine CAMBLOR.j

ELMS 2014 Paul RICARD Team ASP SOFREV FERRARI F458 – Photo Antoine CAMBLOR.j

 

 

Avec son chrono en 1’57″268, il devance de 0″072,  la plus rapide des deux F458  du team  ASP SOFREV de Jérôme Policand, la N°58, pilotée alors par Solheil Ayari, coéquipier du co Champion de France FFSA GT Tour 2013, l’ancien footballeur Fabien Barthez, dorénavant devenu un pilote professionnel à 100%.

Et de talent, c’est une évidence !

 

ELMS-2014-Paul-RICARD-Test-PORSCHE-911-GT3-RSR-Team-GULF-Racing-UK-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-Paul-RICARD-Test-PORSCHE-911-GT3-RSR-Team-GULF-Racing-UK-Photo-Max-MALKA

 

Porsche s’offre les troisième et quatrième places du jour avec la 911 GT3 RSR, la N°86 de Gulf RacingUK avec un chrono de 1’57″890 et la N°76 de l’écurie Normande, IMSA Performance Matmut avec Nicolas Armindo derriére son volant en  1’57″926.

C’est pourtant le toujours aussi rapide pilote Italien, Andrea Bertolini qui réalise le meilleur temps absolu du LMGTE sur cette séance, au volant de la Ferrari F458 Italia, la N°72 de l’écurie Russe SMP Racing, nouvelle venue dans la catégorie.

 

ELMS-2014-Paul-RICARD-Test-la FERRARO F458 SMP Racing -Photo-Max-MALKA.

ELMS-2014-Paul-RICARD-Test-la FERRARO F458 SMP Racing -Photo-Max-MALKA.

 

Malgré la domination en nombre des Ferrari, Porsche signe le meilleur temps absolu de la catégorie GTC, mais Ferrari reste devant ce mercredi après-midi!

La F458 Italia GT3, la N°64 de la Scuderia AF Corse réalise un chrono en 1’57″995, avec Alessandro Pier Guidi et devance la  voiture-sœur d’AF Corse, la N°63, de 0″025  pilotée par Dennis Lind.

 

ELMS-2014-Paul-RICARD-Test-la FERRARI F458 -Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-Paul-RICARD-Test-la FERRARI F458 -Photo-Max-MALKA

 

 

Aleksey Basov signe le troisième temps au volant de la N°71, autre Ferrari de SMP Racing avec un temps de 1’58″232 et la N°95 pilotée par Cédric Sbirrazzuoli pointé à trois dixièmes de seconde.

Porsche est toutefois le plus rapide des GTC sur cette séance de deux jours, grâce au chrono du Français Franck Perrera, qui a bouvlé le meilleur tour en 1’57″089, validé mardi matin avec la 997 GT3R N°93 de l’équipe Montpellieraine, Pro GT by Almeras.

 

RLMS 2014 Essai Paul Ricard 2 avril matin PORSCHE PRO GT by ALMERAS - de PERERA - LASSERRE - DUMONT - Photo Max MALKA.

RLMS 2014 Essai Paul Ricard 2 avril matin PORSCHE PRO GT by ALMERAS – de PERERA – LASSERRE – DUMONT – Photo Max MALKA.

 

L’organisation, les Teams et les pilotes de l’European Le Mans Series, se tournent maintenant vers la première manche de la saison qui se tiendra à Silverstone en Angleterre, le samedi 19 avril, la veille de l’épreuve inaugurale du Championnat du monde WEC.

Trois catégories, 42 voitures et de superbes batailles… en perspective, c’est le programme que nous propose l’ELMS pour les 4 Heures de Silverstone.

A très vite car avec un aussi imposant peloton, on va se régaler …

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :  Max MALKA et Antoine CAMBLOR

 

LMS-2014-Essai-PAUL-RICARD-La-MORGAN-NISSAN-du-Team-PEGASUS-Photo-Antoine-CAMBLOR.

LMS-2014-Essai-PAUL-RICARD-La-MORGAN-NISSAN-du-Team-PEGASUS-Photo-Antoine-CAMBLOR.

ELMS 2014 - Paul RICARD la ligne droite des stands - Photo Max MALKA

ELMS 2014 – Paul RICARD la ligne droite des stands  Du côté des Belles GT – Photo Max MALKA

RLMS 2014 Essai Paul Ricard 2 avril matin ALPINE du Team SIGNATECH de PANCIATICI- WEBB et Paul Loup CHATIN -Photo Antoine CAMBLOR

ELMS 2014 Essai Paul Ricard 2 avril matin ALPINE du Team SIGNATECH de PANCIATICI- WEBB et Paul Loup CHATIN -Photo Antoine CAMBLOR

 

ELMS Sport

About Author

gilles