ENDURANCE WEC 2014. ENTRETIEN AVEC LES PILOTES TOYOTA AU PAUL RICARD

 

 

 WEC-2014-Presentation-Team-TOYOTA-Circuit-Paul-RICARD-Jeudi-27-Mars-Quelques-minutes-de-décontraction-pour-les-pilotes-Photo-Max-MALKA


WEC-2014-Présentation-Team-TOYOTA-Circuit-Paul-RICARD-Jeudi-27-Mars-Quelques-minutes-de-décontraction-pour-les-pilotes-Photo-Max-MALKA

 

LES PILOTES DU TOYOTA RACING ATTENDENT AVEC IMPATIENCE 2014

 

Avant d’aborder sa troisième saison en Championnat du Monde d’Endurance WEC, avec des équipages revisités, TOYOTA Racing a dévoilé aujourd’hui sa nouvelle voiture, la TS040 HYBRID.

Après deux saisons avec des équipages identiques sur les voitures N°7 et N°8, l’équipe en a légèrement remanié la composition. Ainsi, Alex Wurz, Stéphane Sarrazin et Kazuki Nakajima se partageront le volant de la voiture N°7 alors qu’Anthony Davidson, Nicolas Lapierre et Sébastien Buemi celui de la N°8.

 

WEC-2014-Presentation-Team-TOYOTA-Circuit-Paul-RICARD-Jeudi-27-Mars-Les-six-pilotes-posent-avec-la-nouvelle-TS040-Photo-Max-MALKA

WEC-2014-Presentation-Team-TOYOTA-Circuit-Paul-RICARD-Jeudi-27-Mars-Les-six-pilotes-posent-avec-la-nouvelle-TS040-Photo-Max-MALKA

 

Avec l’arrivée de la TS040 HYBRID, ils disposeront en 2014 d’une toute nouvelle voiture qui propose un certain nombre de changements majeurs par rapport à la précédente version.

Un système hybride plus conséquent délivre désormais une puissance maximale de 1000 ch aux quatre roues tandis que la voiture plus étroite, selon le règlement, évolue sur des pneus plus étroits, avec une aérodynamique optimisant la circulation d’air. Dans le cadre de la nouvelle réglementation, la consommation de carburant est strictement contrôlée afin d’encourager une plus grande économie, obligeant les pilotes à d’adapter leur style de conduite.

Avant le lancement officiel de la voiture qui a eu lieu ce jeudi 27 Mars sur le circuit Paul Ricard, les pilotes nous ont livré leurs impressions sur la nouvelle TS040 HYBRID et leurs sentiments à propos de la prochaine saison.

 

TS040 HYBRID N°7

WEC-2014-Presentation-Team-TOYOTA-Circuit-Paul-RICARD-Jeudi-27-Mars-Les-pilotes-de-la-7-WURZ-SARAZZIN-NAKAJIMA-Photo-Max-MALKA

WEC-2014-Presentation-Team-TOYOTA-Circuit-Paul-RICARD-Jeudi-27-Mars-Les-pilotes-de-la-7-WURZ-SARAZZIN-NAKAJIMA-Photo-Max-MALKA

Alex Wurz

Que pensez-vous du système quatre roues motrices de la TS040 HYBRID ?

Il est phénoménal, extrêmement puissant. Les quatre roues motrices nous permettent d’optimiser l’accélération au point de se croire dans une fusée ! Une des raisons majeures ayant motivé le passage aux quatre roues motrices est l’augmentation de la récupération d’énergie au freinage et cela fonctionne extrêmement bien. Le développement d’une voiture quatre roues motrices hybride est complexe, non seulement parce qu’il est nécessaire de récupérer de l’énergie à l’avant et à l’arrière, mais aussi parce qu’il est nécessaire de contrôler la libération de cette énergie en fonction de la vitesse, de l’angle et de l’évolution de la voiture. Chaque détail est important et j’aime travailler dans ce sens.

De votre point de vue de pilote, que pensez-vous de la nouvelle réglementation ?
Pour être honnête, je n’aime pas ces nouvelles règles imposant des pneus plus étroits, moins de puissance moteur et une économie de carburant. Je suis conscient que le monde de la course avance dans cette direction pour de bonnes raisons, mais en tant que pilote, je tiens à garder de gros pneus et bénéficier d’un maximum de puissance. Nous sommes dans un monde moderne et si nous devons évoluer vers ces développements et une économie de carburant, chaque tour devient un nouveau défi pour le pilote.

Cette année vous aurez un nouvel équipier sur la N°7…

Stéphane est en fait pour moi un ancien équipier car nous avons roulé ensemble dans le passé et nous nous connaissons très bien. Il y a quelques années, nous étions en tête du Mans quand nous avons connu des problèmes de boîte de vitesses. Le changement d’équipier n’a pas une influence énorme, mais cela modifie un peu la dynamique de l’équipe. Tout se passe bien avec Kazuki et Stéphane et les sept pilotes avancent dans la même direction.

 

Stéphane Sarrazin

 

Quelles sont vos premières impressions après avoir piloté la TS040 HYBRID ?

Mes premières impressions sont très positives. Dès les premiers essais, la voiture s’est montrée immédiatement compétitive et nous n’avons connu aucun problème de fiabilité. Je me suis senti tout de suite à l’aise. En termes de pilotage pur, la nouvelle voiture suit la même philosophie et a un comportement assez similaire à celui de la TS030 HYBRID, bien que cette année, le gain de puissance soit plus élevé. Le TS040 HYBRID semble vraiment être une bonne voiture.

Qu’en est-il de la nouvelle réglementation concernant la consommation de carburant ?

Le système quatre roues motrices fait une grande différence et nous devons apprendre à l’utiliser correctement, c’est pourquoi chaque pilote passe beaucoup de temps au volant durant les essais. Le paramètre de consommation de carburant est très important et pendant un tour, nous devons gérer impérativement cela. Avec la TS030 HYBRID, nous avions également à gérer la consommation de carburant, mais rien de comparable avec ce que nous vivons aujourd’hui, avec environ 30 % de carburant en moins.

Comment vous sentez-vous à présent en qualité de membre de l’équipage de la voiture N°7 ?

C’est une expérience intéressante pour moi de passer sur la N°7. Tous les pilotes s’entendent très bien, nous sommes une véritable équipe. J’ai roulé avec Alex en 2008 et 2011 et nous nous connaissons très bien. Quels que soient mes équipiers, nous roulons tous dans la même équipe. Ce changement, en regroupant les pilotes de morphologie similaire, présente quelques avantages pour l’équipe, par exemple, je peux utiliser le siège d’Alex. Pour gagner des courses, il est impératif de travailler les moindres détails. Je suis convaincu que nous aurons une saison fantastique et je suis impatient d’être à Silverstone.

Kazuki Nakajima

 

Êtes-vous toujours le pilote le plus occupé de l’équipe TOYOTA Racing ?

Je pense que oui ! Comme durant les deux dernières années, mon emploi du temps sera chargé et je vais devoir gérer différents programmes. Évidemment, je suis sur le WEC et je suis très impatient de démarrer la saison. Mais je roule aussi sur les championnats japonais Super GT et Super Formula, j’aurais donc encore beaucoup de courses cette année. Globalement, c’est un beau challenge à relever pour un pilote de s’aligner dans trois catégories très différentes, mais en le faisant je m’améliore et j’en suis très satisfait.

Quelles sont vos impressions sur la TS040 HYBRID ?

L’équipe a fait de l’excellent travail dans la préparation de cette voiture. Le travail de développement a été efficace et la TS040 HYBRID promet beaucoup. Le nouveau système hybride est plus important et très impressionnant. Selon la nouvelle réglementation, nous devons penser beaucoup plus à la consommation de carburant et cela représente déjà un vrai défi. Nous devons piloter différemment, nous sommes à la recherche du meilleur chrono, mais en même temps, nous devons garder à l’esprit la consommation de carburant.

Quels sont vos sentiments à l’approche de la saison ?

À ce jour, le développement de la nouvelle voiture est satisfaisant et pour les pilotes, les impressions sont positives. J’espère que nous pourrons nous battre pour la victoire, c’est évidemment le but recherché. Le Mans est bien sûr le point culminant de la saison et c’est LA grande course pour nous tous. Pour moi, ce sera une troisième participation au Mans. Au Japon, nous avons un dicton « la troisième fois est la bonne », alors j’espère que cela se vérifiera en juin.

TS040 HYBRID N°8

WEC 2014 - Presentation Team TOYOTA - Circuit Paul RICARD - Jeudi 27 Mars- Les pilotes de la 8 - DAVIDSON- BUEMI LAPIERRE - Photo Max MALKA

WEC 2014 – Presentation Team TOYOTA – Circuit Paul RICARD – Jeudi 27 Mars- Les pilotes de la 8 – DAVIDSON- BUEMI LAPIERRE Posent devant la seule voiture en piste ce jeudi la 7 – Photo Max MALKA

Anthony Davidson

 

En tant que pilote, comment percevez-vous la TS040 HYBRID ?

La nouvelle voiture est légèrement différente de celle de l’année dernière. La position de conduite est différente et nous disposons de beaucoup plus de visibilité, ce qui nous rend la vie un peu plus facile. D’autres caractéristiques ont aussi légèrement changé. Les pneus sont plus étroits et la voiture est 100 mm plus étroite que celle de l’année dernière et nous disposons de moins d’appuis. En fait, nous avons moins de grip mécanique à cause des pneus, mais nous avons aussi moins de traînée, donc la voiture va plus vite en ligne droite.

Par quoi avez-vous été le plus impressionné dans la TS040 HYBRID ?

Quand j’ai vu pour la première fois la voiture, le niveau de détails m’a impressionné. L’aérodynamique est très aboutie et il est possible de voir immédiatement l’investissement de l’équipe et les efforts accomplis. Du siège du pilote, le plus impressionnant est l’hybride quatre roues motrices, la traction et la puissance se ressentent vraiment bien en sortie de virage.

Qu’attendez-vous de la saison 2014 ?

Il est difficile de savoir où nos concurrents en seront en terme de performance.
Nous devons d’abord les affronter en piste, mais il faut s’attendre à ce qu’Audi ait fait du bon travail et sera probablement l’équipe à battre en dépit de l’héritage Porsche dans cette catégorie. L’objectif est clair pour nous : gagner des courses et bien sûr Le Mans, qui reste le principal objectif mais aussi la course que je souhaite gagner. Après notre résultat en 2013, il ne nous reste plus qu’un pas à faire…

 

Nicolas Lapierre

 

Comment voyez-vous la saison 2014 ?

Cette année est un nouveau défi pour de nombreuses raisons. Tout d’abord en raison du nouveau règlement qui a changé beaucoup de choses en matière d’approche. La voiture est différente de celle de l’an dernier et la consommation de carburant est devenu notre principale préoccupation. C’est sur ce point que nous devons nous concentrer. Bénéficier de la technologie hybride sur l’avant rend la voiture très différente et nous devons réapprendre à en tirer le meilleur parti.

À présent, vous faites partie de l’équipage de la N°8…

C’est le deuxième grand changement pour moi. Même si je connais Anthony et Sébastien très bien en tant qu’individus, nous devons apprendre les forces et les faiblesses de chacun d’entre nous. Je connais Séb depuis longtemps et Anthony depuis que je suis chez TOYOTA Racing. Ce sont deux super pilotes et je suis très heureux d’être leur équipier, mais j’étais aussi très heureux avec Alex et Kazuki ! Je pense que nous avons de bonnes combinaisons pilotes-voitures.

Quelles sont vos impressions à propos de la TS040 HYBRID ?

Jusqu’à présent, la voiture est très impressionnante. Disposer de l’hybride à l’avant est un point positif car il apporte beaucoup en termes de puissance et de traction. Mais tout au long des essais, nous avons aussi connu une fiabilité impressionnante, ce qui est un bon signe. Même si nous n’avons commencé les essais qu’en janvier, soit quelques mois après nos rivaux, le développement a porté ses fruits. Depuis le début, nous avons fait de longs runs sans aucun problème. La voiture semble donc prête tout comme l’équipe. Il règne une certaine sérénité dans l’équipe et je suis très confiant.

Sébastien Buemi

Comment vous sentez-vous à l’approche de la nouvelle saison ?

Je me sens bien et j’ai hâte d’être en piste pour la première course. Nous avons fait beaucoup de kilomètres depuis les premiers essais, et la voiture semble en phase avec le nouveau règlement. L’année dernière fut ma première saison complète en endurance et ce fut une vraie chance. En termes de performance nous en voulions plus en 2013, mais nous avons beaucoup appris en tant qu’équipe et j’ai personnellement aussi beaucoup appris. Je crois vraiment en cette année, je crois que nous pouvons rebondir et concrétiser ce pourquoi nous sommes ici.

Quels sont les principaux défis de la nouvelle réglementation ?

Les principaux changements concernent la consommation de carburant et nous devons nous concentrer sur ce point beaucoup plus que les années précédentes. C’est un compromis entre être le plus rapide et contrôler la consommation de carburant, et cela est encore plus vrai avec le système quatre roues motrices, nous devons trouver le juste équilibre. La voiture et les pneus sont plus étroits et cela fait une différence en matière de réduction de la traînée et d’adhérence réduite, mais l’équipe a fait du bon travail et le package semble compétitif.

Quelles sont vos attentes concernant la saison ?

Nous sommes convaincus que nous avons une bonne voiture, mais il est important de savoir où nous situer par rapport aux autres. Nous sommes seuls pour nos tests, sans aucun point de comparaison. Nous serons fixés quand les courses débuteront. Notre objectif sera alors de viser la victoire, notamment au Mans.

 

Mike Conway

 

Quelles sont vos impressions en rejoignant TOYOTA Racing ?

Je suis très heureux de faire partie de la famille Toyota et d’être impliqué dans le programme d’endurance. J’ai hâte de monter dans la voiture à chaque séance d’essais. La saison sera très chargée pour moi entre les Protos avec le programme TOYOTA où je dois être disponible à chaque course et l’IndyCar aux États-Unis, mais j’aime ça.

 

Quelles sensations avez-vous ressenti en pilotant la TS040 HYBRID ?

C’est une superbe expérience avec une superbe voiture, même si j’ai encore beaucoup de choses à apprendre sur l’endurance dans une LMP1. La façon dont nous devons économiser le carburant, la façon de gérer les boosts, comment gérer au mieux un passage, j’apprends encore chaque fois que je monte dans la voiture. Cette expérience en LMP1 est au-delà de mes attentes en termes de pilotage et j’aime partager avec les autres pilotes.

 

Quelles ont été vos impressions lorsque vous avez visité pour la première fois TMG ?

Ce fut très impressionnant. Je m’attendais à quelque chose d’un très bon niveau, compte tenu de l’expérience acquise en F1, mais mes attentes ont été dépassées. En fait, rien ne manque. La technologie est axée sur la performance et l’endurance, parfaitement adaptée au but recherché, à peu près tout ce qui est nécessaire peut être fait en interne. Concevoir, notamment la maquette, tester, développer et rouler, tout peut être fait au même endroit, c’est la solution idéale. Il ne s’agit pas seulement de la voiture dans son ensemble, mais aussi de chacun de ses composants. Ils ont la capacité de les créer, les tester et de simuler, ce qui permet d’être confiant car en l’ajoutant à la voiture, il est déjà pleinement testé.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA – Antoine CAMBLOR

 

WEC 2014 - Presentation Team TOYOTA - Circuit Paul RICARD - Jeudi 27 Mars- Les deux pilotes Français Nicolas LAPIERRE et Stephane SARRAZIN- Photo Max MALKA.

WEC 2014 – Presentation Team TOYOTA – Circuit Paul RICARD – Jeudi 27 Mars- Les deux pilotes Français Nicolas LAPIERRE et Stephane SARRAZIN- Photo Max MALKA.

FIA WEC Sport

About Author

gilles