VdeV ENDURANCE SERIES. MICHELIN A FOND DERRIERE CE CHAMPIONNAT

 

 

 MICHELIN PHILIPPE MUSSATI photo autonewsinfo


MICHELIN PHILIPPE MUSSATI photo autonewsinfo

 

Partenaire depuis le début de la saison 2013 sur la totalité du Championnat V de V, Michelin n’équipait auparavant que les GT et les monoplaces, la firme Clermontoise a, en effet, étendu sa collaboration à l’ensemble des catégories du plateau, équipant dorénavant 100% de la discipline VdeV

En outre, Michelin est devenu partenaire privilégié du VdeV, il y a un et pour trois saisons, soutenant cette série

A Barcelone ce week-end, Bibendum était bien représenté et notamment par Philippe Mussati, directeur Compétition client Michelin, lequel était accompagné du grand patron du Service Compétition auvergnat, Pascal Couasnon, de retour des 12 Heures de Sebring.

 

VdeV 2014 - A Barcelone, MICHELIN - Philippe MUSSATI

VdeV 2014 – A Barcelone, MICHELIN – Philippe MUSSATI

 

L’occasion de croiser Philippe et d’évoquer avec lui le VdeV

 » Le 1er point c’est que ce Championnat est principalement une discipline d’endurance hormis les monoplaces et les Funyo. Pour Michelin, l’endurance a toujours représenté un vif intérêt car porteur des valeurs qui ont fait la réputation de la marque. Ensuite, ce qui nous plait aussi, c’est la diversité qui met aux prises de vrais professionnels face à de purs amateurs et autres Gentlemen. Enfin, la grande diversité du plateau nous permet de proposer toute notre gamme et de faire bénéficier les concurrents inscrits en VdeV des dernières évolutions et développements de pneumatiques. Exemple, le nouveau pneu le S410 utilisé dans la catégorie des protos et des Funyo a été initialement conçu et réalisé pour le VdeV »

Sur le terrain cela représente ?

 » Par week-end, disons que nous amenons 2000 enveloppes (Slicks  et pluie) avec une bonne dizaine de techniciens et un ingénieur piste, Christian Champeau. »

Philippe, tient à nous préciser :

 » Dans ce Championnat règne un excellent esprit sportif. Les plus anciens et expérimentés y côtoient de jeunes espoirs et notamment Paul Lafargue, Timothée Buret, Inès Taittinger, Léo Roussel et le petit dernier Thomas Dagoneau, qui de plus en plus se sentent attirer par l’endurance d’une part et naturellement le VdeV d’autre part, un bon tremplin pour eux vers les 24 Heures du Mans.« 

On ajoutera que le coût limité d’une saison en VdeV n’est pas pour déplaire aux hommes de Michelin:

 » Pour nous l’engagement en compétition a toujours été synonyme de coûts raisonnable et aussi d’économie durable. Cela passe par la plus grande longévité de nos enveloppes et la constance des performances de nos pneus. »

 

MICHELIN Philippe MUSSATI avec Gilles GAIGNAULT AUTONEWSINFO

MICHELIN Philippe MUSSATI avec Gilles GAIGNAULT AUTONEWSINFO

 

En conclusion, la présence pour cette manche inaugurale du calendrier 2014 du Championnat VdeV 2014, du N°1 de la compétition à Clermont Ferrand, démontre tout l’intérêt de Michelin pour cette discipline, qui attire de plus en plus  de grandes équipes d’endurance, telles que ASP SOFREV ou OAK Racing !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Maurice CAMUS – Antoine CAMBLOR

 

 

Sport V de V

About Author

gilles