MOTOGP 2014 A LOSAIL: MILLER INATTENDU, RABAT MAGNIFIQUE, MARQUEZ ET ROSSI HEROIQUES!

 

ROSSI VERSUS MARQUEZ,LE MATCH DU SIECLE!

ROSSI VERSUS MARQUEZ,LE MATCH DU SIECLE!

 

Enfin on roule! Des mois puis des semaines puis des jours des heures et des secondes que l’on attend ce premier GP 2014 et ce premier départ des Moto3. Bagarre terrible entre Alex Marquez, le frère de Marc, qui domine Miller pendant presque tout le GP, se loupe dans le dernier tour et donne à l’Australien sa première victoire en GP! En Moto2, combat d’enfer sur les 20 tours de la course, Rabat s’est loupé au départ est revenu, a passé Nakagami  à mi course et le duel a été dément jusqu’au bout! En MotoGP, chute de Lorenzo au premier tour, puis de Bradl un peu plus loin, qui laisse Marquez et Rossi se faire une bagarre du siècle! Marquez l’emporte, il a été passé plusieurs fois par « Il dottore », jusque dans l’avant dernier tour!

 

MOTO3:JACK MILLER DANS LE DERNIER TOUR! 

MILLER AVAIT UN SEUL COUP A JOUER IL NE L'A PAS RATÉ!

MILLER AVAIT UN SEUL COUP A JOUER IL NE L’A PAS RATÉ!

 

Alex Rins était en pole et rate complètement son départ, il se retrouve dix!

Miller part en tête, devant Marquez et ces deux pilotes prennent le large dès le premier tour devant un groupe de huit ou dix furieux qui va se modifier au fil des tours.

Alexis Masbou part à dache, il avait complètement raté ses qualifs…

Rins va réussir à revenir trois, il était dix au premier virage, puis, menant un groupe de furieux, dans le quel Masbou vient s’insérer en deuxième partie de GP, il ramène tout le monde vers la tête mais il ne pourra pas aller chercher les deux qui se battent comme des chiffonniers depuis le départ.

 

ALEX MARQUEZ BATTU AU DERNIER TOUR

ALEX MARQUEZ BATTU AU DERNIER TOUR

 

Car Marquez a vite passé Miller, ils sont partis loin devant la meute, Alex reste devant malgré des attaques en piqué de la KTM pendant tout le GP, il ne commet pas d’erreur sauf une, dans le dernier tour, Miller fonce dans le trou et gagne le premier GP de sa carrière, il sauve aussi l’honneur de KTM qui n’a pas vraiment été à la fête durant cette course.

 

FORMIDABLE ALEXIS MASBOU!

FORMIDABLE ALEXIS MASBOU!

 

Masbou finit sept, magnifique, on espère juste qu’à Austin, le 13 avril, il ne ratera pas sa qualif et partira avec les autres devant.

Résultats GP Moto3 Losail 2014: 

1 Jack MILLER, AUS Red Bull KTM Ajo KTM 38’05.810

2 Alex MARQUEZ, SPA Estrella Galicia 0,0 Honda +0.233

3 Efren VAZQUEZ, SPA SaxoPrint-RTG Honda +0.280

4 Miguel OLIVEIRA, POR Mahindra Racing Mahindra +0.295

5 Alex RINS, SPA Estrella Galicia 0,0 Honda +0.369

6 Jakub KORNFEIL, CZE Calvo Team KTM +0.586

7 Alexis MASBOU, FRA Ongetta-Rivacold Honda +2.109

8 Isaac VIÑALES, SPA Calvo Team KTM +2.161

9 Niccolò ANTONELLI, ITA Junior Team GO&FUN Moto3 KTM +8.153

10 Francesco BAGNAIA, ITA SKY Racing Team VR46 KTM +8.173

11 John MCPHEE, GBR SaxoPrint-RTG Honda +8.195

12 Romano FENATI, ITA SKY Racing Team VR46 KTM +8.219

13 Danny KENT, GBR Red Bull Husqvarna Ajo Husqvarna +11.269

14 Karel HANIKA, CZE Red Bull KTM Ajo KTM +11.292

15 Brad BINDER, RSA Ambrogio Racing Mahindra +11.322

16 Enea BASTIANINI, ITA Junior Team Go&FUN Moto3 KTM +22.159

17 Livio LOI, BEL Marc VDS Racing Team Kalex KTM +22.202

18 Zulfahmi KHAIRUDDIN, MAL Ongetta-AirAsia Honda +36.686

19 Scott DEROUE, NED RW Racing GP Kalex KTM +36.691

20 Philipp OETTL, GER Interwetten Paddock Moto3 Kalex KTM +36.755

21 Alessandro TONUCCI, ITA CIP Mahindra +37.858

22 Luca GRÜNWALD, GER Kiefer Racing Kalex KTM +37.876

23 Andrea LOCATELLI, ITA San Carlo Team Italia Mahindra +45.501

24 Ana CARRASCO, SPA RW Racing GP Kalex KTM +45.650

25 Bryan SCHOUTEN, NED CIP Mahindra +1’08.694

26 Niklas AJO, FIN Avant Tecno Husqvarna Ajo Husqvarna 1 Tou

 Classement du mondial Moto3 après Losail 2014: 

1 Jack MILLER KTM AUS 25

2 Alex MARQUEZ Honda SPA 20

3 Efren VAZQUEZ Honda SPA 16

4 Miguel OLIVEIRA Mahindra POR 13

5 Alex RINS Honda SPA 11

6 Jakub KORNFEIL KTM CZE 10

7 Alexis MASBOU Honda FRA 9

8 Isaac VIÑALES KTM SPA 8

9 Niccolò ANTONELLI KTM ITA 7

10 Francesco BAGNAIA KTM ITA 6

11 John MCPHEE Honda GBR 5

12 Romano FENATI KTM ITA 4

13 Danny KENT Husqvarna GBR 3

14 Karel HANIKA KTM CZE 2

15 Brad BINDER Mahindra RSA 1

 

MOTO 2: RABAT « EL MAGNIFICO »

RABAT FORMIDABLE GUERRIER!

RABAT FORMIDABLE GUERRIER!

 

Il est dit qu’en ce dimanche de Losail, au Qatar les polemen vont louper leurs départs!

Rabat se fait passer par Nakagami, Kallio et Luthi!

Dès le premier tour, le sort de Johann Zarco est réglé, quatre motos s’accrochent et vont au gravier, Johann repart mais à un milliard de km derrière la course!

On note que Sandro Cortese est sur sa seconde place au départ, malgré une cheville cassée la veille dans un vol plané de 20 mètres après avoir heurté la moto de Kallio restée à terre et que les commissaires n’avaient pas évacuée.

Mais Cortese ne tiendra pas le rythme démentiel de cette course, il sauvera quand même une huitième place.

 

NAKAGAMI, RIEN A FAIRE!

NAKAGAMI, RIEN A FAIRE!

 

Devant donc, Rabat revient magnifiquement, sans une erreur, avec même beaucoup d’élégance, sur les pilotes qui l’ont passé au départ.

Il passe Nakagami à mi course et le pilote japonais dira à l’arrivée que dès lors, il n’a pas pu faire autre chose que suivre Tito…

Il essaiera de passer au fion, mais jamais Rabat n’a même eu à se défendre, il était devant point final.

Les deux vrais malheureux sont Aegerter qui explose son moteur et Terol qui termine un week end de merde en bord de piste, moteur out.

Bonne course de Maverick Vinales, Champion du Monde moto3 en 2013, qui arrive en Moto 2, il termine son premier GP dans cette catégorie avec une très jolie cinquième place, devant un autre rookie, lui aussi Champion du Monde 2013, en Supersport, Sam Lowes.

Enfin bravo à Louis Rossi, onzième, il a commencé les essais d’hiver dernier, pas mal la progression!

Résultats Moto2 Losail 2014: 

1 Esteve RABAT, SPA Marc VDS Racing Team Kalex 40’20.963

2 Takaaki NAKAGAMI, JPN IDEMITSU Honda Team Asia Kalex +0.040

3 Mika KALLIO, FIN Marc VDS Racing Team Kalex +1.059

4 Thomas LUTHI, SWI Interwetten Paddock Moto2 Suter +3.741

5 Maverick VIÑALES, SPA Pons HP 40 Kalex +4.043

6 Simone CORSI, ITA NGM Forward Racing Forward KLX +5.830

7 Sam LOWES, GBR Speed Up Speed Up +14.170

8 Sandro CORTESE, GER Dynavolt Intact GP Kalex +24.943

9 Jordi TORRES, SPA Mapfre Aspar Team Moto2 Suter +25.196

10 Anthony WEST, AUS QMMF Racing Team Speed Up +25.322

11 Louis ROSSI, FRA SAG Team Kalex +26.687

12 Jonas FOLGER, GER AGR Team Kalex +26.873

13 Ricard CARDUS, SPA Tech 3 Tech 3 +26.914

14 Randy KRUMMENACHER, SWI IodaRacing Project Suter +31.671

15 Luis SALOM, SPA Pons HP 40 Kalex +40.588

16 Hafizh SYAHRIN, MAL Petronas Raceline Malaysia Kalex +40.695

17 Julian SIMON, SPA Italtrans Racing Team Kalex +41.810

18 Mattia PASINI, ITA NGM Forward Racing Forward KLX +44.030

19 Azlan SHAH, MAL IDEMITSU Honda Team Asia Kalex +52.813

20 Roman RAMOS, SPA QMMF Racing Team Speed Up +53.563

21 Thitipong WAROKORN, THA APH PTT The Pizza SAG Kalex +1’10.995

22 Tetsuta NAGASHIMA, JPN Teluru Team JiR Webike TSR +1’11.391

23 Robin MULHAUSER, SWI Technomag carXpert Suter +1’11.811

24 Johann ZARCO, FRA AirAsia Caterham Caterham Suter +1’52.348

25 Xavier SIMEON, BEL Federal Oil Gresini Moto2 Suter +1’52.446

26 Franco MORBIDELLI, ITA Italtrans Racing Team Kalex 1 Tour

 

Classement général Moto2 après Losail 2014: 

1 Esteve RABAT Kalex SPA 25

2 Takaaki NAKAGAMI Kalex JPN 20

3 Mika KALLIO Kalex FIN 16

4 Thomas LUTHI Suter SWI 13

5 Maverick VIÑALES Kalex SPA 11

6 Simone CORSI Forward KLX ITA 10

7 Sam LOWES Speed Up GBR 9

8 Sandro CORTESE Kalex GER 8

9 Jordi TORRES Suter SPA 7

10 Anthony WEST Speed Up AUS 6

11 Louis ROSSI Kalex FRA 5

12 Jonas FOLGER Kalex GER 4

13 Ricard CARDUS Tech 3 SPA 3

14 Randy KRUMMENACHER Suter SWI 2

15 Luis SALOM Kalex SPA 1

 

 MOTOGP: MARQUEZ ET ROSSI COMME DES DIEUX DU STADE! 

 

ROSSI LE HEROS

ROSSI LE HEROS

Jorge Lorenzo, pour la première fois de sa carrière en GP, ne s’élancera pas de la première ligne au Qatar. Lorenzo est toujours monté sur le podium lors de ses dix participations au GP du Qatar dans les trois catégories (125, 250, MotoGP).
Un Jorge Lorenzo ne se décourage jamais.

D’essais libres totalement cata, il est parvenu à une sixième place en qualif et donc sur la grille de départ, ce qui n’est pas folichon, mais avec une moto qui ne tient pas le parquet c’est déjà un grand pas en avant.

Ce qu’il en dit au matin du GP : «  Nous progressons petit à petit en nous adaptant à la situation. Evidemment, nous avons encore des problèmes de grip à l’arrière mais nous nous rapprochons des pilotes de tête. Nous sommes en bonne position pour demain, la cinquième place sera un bon point de départ. Il y a six pilotes qui se tiennent en un dixième de seconde. La course va être longue mais si nous parvenons à progresser encore un peu, nous pourrons nous battre pour le podium et peut-être même la victoire, ce qui serait incroyable étant données les circonstances. »

Marquez, pour sa part, affirme qu’il n’a pas terminé ses réglages, par rapport (au hasard !) à un Bautista qui a limé le bitume de Losail pendant trois jours de plus que lui, mais qu’à l’inverse sa fracture du péroné le fait souffrir et que sur 22 tours, il risque de trouver le temps long…

Bon, en fait, c’est génial d’ailleurs, on est dans le mystère complet sur les vraies perfs des motos en course, et ce départ est d’autant plus succulent…

Valentino Rossi, vainqueur à Losail en 2005, 2006 et 2010, pour sa part, voyait un départ façon « jungle », vu les très faibles écarts en qualifs.

« Nous sommes tous très proches, avec un dixième de moins, j’aurais été sur la première ligne. Quoi qu’il en soit, presque rien ne change. C’est difficile de prévoir ce qui va se passer. Nous avons amélioré les réglages de notre moto et maintenant je l’apprécie. La clé, ce sera le rythme que nous afficherons lors de la seconde moitié de la course, car après huit ou neuf tours, les pneus commencent à glisser pas mal. Il y avait tellement de variables, les pneus, les nouvelles règles. Nous avons certainement sous-estimé l’avantage d’avoir testé ici !                      Nous pensions que nous serions en mesure de combler l’écart pendant les essais libres, mais finalement, le seul à y être parvenu, ça a été Marquez. Nous devons nous battre pour y parvenir. Les trois premiers tours seront une jungle, une sorte de qualification. Avec des rythmes aussi similaires, tout le monde tentera de donner un petit quelque chose en plus qui sera crucial pour rester devant. »

 Bref, comme nous l’avons prédit lors des qualifs, aucun pronostic n’est vraiment possible, et c’est génial…

Marquez, poleman, rate son départ, comme tous les polemen du jour.

Lorenzo lui fait le holeshot, part en tête, habituel aussi.

Ce qui l’est moins c’est que Lorenzo chute dans le premier tour!

Bradl prend le lead et un peu plus loin, gravier à son tour.

Marquez a été patient, d’autant plus qu’il est le seul à être parti en pneus durs à l’arrière.

 

MARQUEZ VAINQUEUR

MARQUEZ VAINQUEUR

 

Il sait qu’il doit attendre que les autres, qui sont en medium, commencent à avoir des soucis, il se contente de contrer les attaques qui arrivent de derrière, en particulier Bautista qui finira aussi dans le tas de sable, tout comme Bradley Smith…

Bref, sur ce coup là, il fallait beaucoup de maîtrise et de talent, Marquez n’a pas failli. 

Mais il y en a un qui était totalement inattendu, parti dix après une qualif ratée, qui  remonte comme un dieu entre des pilotes très énervés,  cinq, quatre, trois, deux, le voilà derrière Marquez et il s’agit de Valentino Rossi.

Qui est en pneus medium, il ne devrait donc pas avoir du grip jusqu’au bout, par ailleurs on sait que les Yamaha Factory se sont mal adaptées aux pneus Bridgestone, bref Rossi ne peut pas être là mais… c’est Rossi!

Forza dottore!

Et Rossi attaque Marquez partout, le passe plusieurs fois jusque dans l’avant dernier tour, c’est un duel de géants comme on en aura vu peu dans la décennie!

Mon vieux pote Thierry Roland aurait hurlé « Putain quel GP! » et il aurait eu raison!

Pedrosa finit trois, il n’aura jamais vraiment attaqué Rossi après que l’Italien l’ait passé.

Marquez devra donner du coude pour rester devant, il gagne ce GP qui restera dans toutes les mémoires, devant un Rossi qui a du être heureux pendant toute la course, incroyable comme ce mec aime ça la bagarre!

Aleix Espargaro, comme prévu, est franchement derrière, avec des pneus comme tout le monde.

Il doit sa quatrième place au fait que devant c’est tombé comme à Gravelotte!

Mais enfin, il a bien roulé, fans la nuit de Losail, personne ne pouvait aller chercher les dieux qui étaient devant.

Vivement Austin le 13 avril en espérant que cette fois-là Lorenzo soit dans la bagarre!   

Résultats MotoGP Losail 2014: 

1 Marc MARQUEZ, SPA Repsol Honda Team Honda 42’40.561

2 Valentino ROSSI, ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha +0.259

3 Dani PEDROSA, SPA Repsol Honda Team Honda +3.370

4 Aleix ESPARGARO, SPA NGM Forward Racing Forward Yamaha +11.623

5 Andrea DOVIZIOSO, ITA Ducati Team Ducati +12.159

6 Cal CRUTCHLOW, GBR Ducati Team Ducati +28.526

7 Scott REDDING, GBR GO&FUN Honda Gresini Honda +32.593

8 Nicky HAYDEN, USA Drive M7 Aspar Honda +32.628

9 Colin EDWARDS, USA NGM Forward Racing Forward Yamaha +39.547

10 Andrea IANNONE, ITA Pramac Racing Ducati +43.360

11 Hiroshi AOYAMA, JPN Drive M7 Aspar Honda +46.595

12 Yonny HERNANDEZ, COL Energy T.I. Pramac Racing Ducati +46.688

13 Karel ABRAHAM, CZE Cardion AB Motoracing Honda +50.581

14 Danilo PETRUCCI, ITA IodaRacing Project ART +1’03.127

15 Broc PARKES, AUS Paul Bird Motorsport PBM +1’14.386

16 Michael LAVERTY, GBR Paul Bird Motorsport PBM +1’32.593

17 Mike DI MEGLIO, FRA Avintia Racing Avintia +1’36.085

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis