ELMS:ALPINE REMET SON TITRE EN JEU EN ELMS ET AFFICHE DE NOUVELLES AMBITIONS AUX 24 HEURES DU MANS

 

 

ELMS-2014-ALPINE-SIGNATECH

ELMS-2014-ALPINE-SIGNATECH

 

Pour son retour à la compétition l’an passé, Alpine a réalisé un parcours remarquable avec, à la clé, un sacre en ELMS (European Le Mans Series).

En 2014, l’équipe Signatech-Alpine affiche de nouvelles ambitions en remettant son titre en jeu et en visant un podium LMP2 aux 24 Heures du Mans.

Le pilote britannique Oliver Webb arrive aux côtés de Nelson Panciatici et de Paul-Loup Chatin.

Ce programme sportif s’inscrit dans le cadre de la renaissance de la marque Alpine. La « Berlinette du XXIe siècle » sera commercialisée au printemps  2016.

Le retour gagnant d’Alpine en 2013 – une victoire et trois podiums en ELMS – assorti du titre Européen, a permis d’affirmer le nouvel élan d’une Marque de légende. Pour cette seconde campagne, les 24 Heures du Mans deviennent un objectif prioritaire.

 

 ELMS-2013-HUNGARORING-LA-JOIE-DE-LEQUIPE-ALPINE-SIGNATECH-avec-NELSON-PANCIATICI-PIERRE-RAGUES-PHILIPPE-SINAULT-et-BERNARD-OLLIVIER-le-PRESIDENT-DALPINE


ELMS-2013-HUNGARORING-LA-JOIE-DE-L’EQUIPE-ALPINE-SIGNATECH-avec-NELSON-PANCIATICI-PIERRE-RAGUES-PHILIPPE-SINAULT-et-BERNARD-OLLIVIER-le-PRÉSIDENT d’ALPINE

 

Bernard Ollivier, le Président d’Alpine explique :

« Une nouvelle page de l’extraordinaire histoire d’Alpine a été écrite la saison dernière »

Et il enchaîne :

« Lorsque le projet a été lancé, il était très ambitieux. Le talent et le travail de toute une équipe ont permis de conquérir les premiers titres de cette nouvelle ère. Cette victoire collective n’est qu’une étape dans une aventure globale. Alpine vit par le sport, par l’aventure humaine, par le défi technique et par un projet industriel. C’est aussi une vision internationale et nous sommes très heureux d’accueillir un pilote britannique. »

De son côté, Philippe Sinault, le patron de l’équipe Signatech-Alpine, ajoute :

« Les titres Equipe et Pilotes furent une remarquable récompense. L’aventure humaine vécue depuis le début de l’année 2013, l’engouement généré par le retour d’Alpine en compétition et les différents trophées remportés ont créé une dynamique incroyable. Cette seconde saison s’avère encore plus passionnante ! Toute l’équipe est prête à renouveler ce défi avec une motivation toute particulière pour les 24 Heures du Mans. »

Nouveauté du règlement 2014 de l’European Le Mans Series, les courses dureront désormais 4 heures. Trois pilotes se partageront donc le volant,contre deux les deux années précédentes.

 

ELMS-2013-au-PAUL-RICARD-Bernard-OLLIVIER-PDG-Alpine-Nelson-PANCIATICI-photo-Charles-Bernard-ADREANI

ELMS-2013-au-PAUL-RICARD-Bernard-OLLIVIER-PDG-Alpine-Nelson-PANCIATICI-photo-Charles-Bernard-ADREANI

 

Vainqueur de l’European Le Mans Series en 2013, Nelson Panciatici sera à nouveau au volant de l’Alpine A450 cette saison.

« Depuis que j’ai soulevé le trophée ELMS, je n’ai qu’une seule idée en tête, je veux repartir à la conquête de nouvelles victoires. Il faut défendre ce titre et aller briller au Mans. Paul-Loup Chatin et Oliver Webb mes nouveaux équipiers sont de très bons pilotes. »

 

 24 H DU MANS 2013 PAUL LOUP CHATIN Photo MAX MALKA.J


24 Heures DU MANS 2013 PAUL LOUP CHATIN  pilote de réserve du Team ALPINE SIGNATECH – Photo MAX MALKA.J

 

Pilote Alpine Junior la saison dernière et révélation de l’année 2013, Paul-Loup Chatin a montré sa capacité à intégrer rapidement les spécificités du monde de l’endurance. Titré dans la catégorie LM PC de l’European Le Mans Series, il sera au volant de l’Alpine A450 en 2014.

Il lâche :

« C’est une étape supplémentaire. Arriver au sein de l’équipe Signatech-Alpine était un pari. Les titres 2013 ont montré que le projet reposait sur des bases solides. L’objectif est de poursuivre sur cette phase ascendante. A nous d’être à la hauteur de nos ambitions. »

Menée par des pilotes français l’an passé, l’équipe Signatech-Alpine s’internationalise en 2014 avec l’arrivée d’un espoir britannique.

 

OLIVER WEBB portrait

OLIVER WEBB portrait

 

A 22 ans, Oliver Webb débute en endurance après une longue carrière en monoplace. A l’image de ses équipiers, il compte mettre à profit son expérience pour s’imposer avec Signatech-Alpine. Ses liens particuliers avec la France – sa mère est française – ne sont qu’un atout supplémentaire pour faciliter son intégration.

« C’est une nouvelle aventure pour moi. J’aime l’esprit qui règne en Endurance. L’idée de faire une course d’équipe m’attire. Piloter pour Signatech-Alpine est la meilleure des façons de débuter dans la catégorie. Alpine est une Marque qui fait partie du patrimoine de l’automobile et de l’histoire du Mans. Nous avons déjà commencé à travailler ensemble. L’équipe est très professionnelle, amicale et soudée. Il y a une belle ambiance qui compte certainement dans les résultats déjà acquis. »

L’Alpine A450 a entamé ses premiers essais ce mercredi et jeudi à Magny cours. On la retrouvera la semaine prochaine à Nogaro avant le grand rendez-vous avec ses adversaires les 1er 2 avril lors de la toute 1ère confrontation à l’occasion des essais collectifs d’avant -saison au Paul Ricard où l’Alpine sera en piste pour les premiers tests officiels de l’European Le Mans Series.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Eric REGOUBY- Max MALKA-Charles Bernard ADREANI

 

ELMS Sport

About Author

gilles