24 HEURES DU MANS ET EUROPEAN LE MANS SERIES 2014. NELSON PANCIATICI REMET SON TITRE EN JEU AVEC ALPINE !

 

ELMS 2013 IMOLA NELSON PANCIATICI Portrait Photo Eric REGOUBY.

ELMS 2013 IMOLA NELSON PANCIATICI Portrait Photo Eric REGOUBY.

 

Après de nombreux succès internationaux en Endurance, avec notamment l’inoubliable victoire au classement général lors des 24 Heures du Mans 1978, Alpine et ses pilotes Nelson Panciatici et Pierre Ragues ont remporté le Championnat ELMS (European Le Mans Series) en 2013, lors de la manche finale de la discipline qui se disputait en France sur le circuit Provençal du Paul Ricard .

 

ELMS-2013-Team-ALPINE-SIGNATECH-tOUTE-UNE-EQUIPE-POUR-FETER-LE-TITRE-ELMS-2013

ELMS-2013-Team-ALPINE-SIGNATECH-TOUTE-UNE-EQUIPE-POUR-FÊTER-LE-TITRE-ELMS-2013 le samedi 28 septembre au PAUL RICARD

 

Nelson Panciatici remettra cette saison son titre en jeu en tant que pilote officiel Alpine. Après avoir brillamment animé le championnat et participé grandement à la belle remontée de l’Alpine A 450 aux 24 Heures du Mans en juin, il participera de nouveau, au sein du Team Signatech-Alpine dirigé par Philippe Sinault, à l’European Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans, millésime 2014.

Il sera associé, cette année, au jeune Français, Paul Loup Chatin, l’ancien Volant Euro Formula du circuit de La Châtre et à l’Anglais, Oliver Webb.

 

ELMS 2013 BUDAPEST HUNGARORING - NELSON PANCIATICI attentif dans le stand ALPINE suit la course de Pierre RAGUES sur le moniteur TV - photo Team

ELMS 2013 BUDAPEST HUNGARORING – NELSON PANCIATICI attentif dans le stand ALPINE suit la course de Pierre RAGUES sur le moniteur TV – photo Team

 

Dès le début de l’aventure, Nelson Panciatici a participé au grand retour de la marque Alpine au plus haut niveau et il n’aurait voulu, pour rien au monde, ne pas être au volant de l’Alpine A 450 équipée de pneus Michelin :

« Depuis que j’ai soulevé le trophée ELMS avec eux, je n’ai qu’une seule idée en tête, repartir à la conquête de nouvelles victoires. Il faudra défendre ce titre et aller briller au Mans.»

Nelson enchaîne :

« J’ai la chance d’évoluer dans un top team avec des personnes passionnées et compétentes que je connais de mieux en mieux, c’est important, surtout en endurance. En plus je prends beaucoup de plaisir avec eux ! J’ai eu des propositions, que j’ai bien entendu étudiées avec beaucoup d’attention, mais je souhaitais continuer avec Alpine car piloter pour un constructeur aussi mythique est une chance incroyable pour un jeune pilote. Je pense qu’avec mes nouveaux coéquipiers, nous avons les capacités pour viser la victoire dès le début de saison. »

 

LIVRE-ALPINE-RETOUR-GAGNANT.

LIVRE-ALPINE-RETOUR-GAGNANT.

 

Et il poursuit :

« Quand on remet son titre en jeu, l’attente est naturellement forte de la part de tout le monde mais je me sens prêt à assumer cette responsabilité car je sais que toute l’équipe sera dernière pour nous aider et nous fournir une bonne voiture. J’espère que nous ferons une aussi bonne saison que l’année dernière! »

Les plus illustres des pilotes tricolores, comme Patrick Depailler, Jean Pierre Jabouille, Henri Pescarolo, Didier Pironi, Alain Serpaggi, Michel Leclére, Jean Claude Andruet, Jean Luc Thérier ou encore Jean Pierre Jaussaud, et bien d’autres, ont tous connus la gloire et été titrés à la fois en rallye, en monoplace, ou en prototype avec Alpine.

 

 ELMS-2013-ALPINE-Team-SIGNATECH-Nelson-PANCIATICI-Photo-Eric-REGOUBY


ELMS-2013-ALPINE-Team-SIGNATECH-Nelson-PANCIATICI-Photo-Eric-REGOUBY

 

Après bien des années d’absence sur les circuits,l’équipe Signatech-Alpine a pris le relais en 2013…

Soyons certains que Nelson Panciatici et toute l’équipe Berrichonne, sont prêts à relever le défi pour continuer à écrire l’histoire d’Alpine !

Le Team entamera ses tous premiers essais des ce mercredi et pour deux jours sur la piste Nivernaise du circuit de Magny cours, son habituel terrain d’entrainement.

Avant de poursuivre la semaine prochaine cette fois en terre Gersoise sur le tracé de Nogaro pour les tests avec le manufacturier Clermontois Michelin

 

 ELMS-2013-BUDAPEST-HUNGARORING-NELSON-PANCIATICI-et-Philippe-SINAUT-photo-Team


ELMS-2013-BUDAPEST-HUNGARORING-NELSON-PANCIATICI-et-Philippe-SINAUT-photo-Team

 

Il sera temps ensuite de rejoindre et à nouveau pour des essais d’une durée de deux jours, le circuit Paul Ricard, celui où le Team de Philippe Sinault, a connu le 28 septembre 2013, la consécration en décrochant le titre Européen

Les mardi 1er et mercredi 2 avril, l’Alpine-Signatech, retrouvant toutes ses rivales pour  » le prologue  » de la saison 2014, la toute première confrontation officielle entre la totalité des équipes inscrites cette année dans le Championnat ELMS

Seules ombres au tableau, d’une part l’absence tout à fait inattendue de la seconde Alpine sur la liste des invités aux 24 Heures du Mans et d’autre part, celle qui en découle, de l’absence de son équipier victorieux avec lui du titre ELMS 2013, le Normand Pierre Ragues !

 

NELSON-PANCIATICI-24-HEURES-DU-MANS-2013-Essais-preliminaires-photo-ric-REGOUBY

NELSON-PANCIATICI-24-HEURES-DU-MANS-2013-ALPINE SIG?NATEXH devant la PORSCHE IMSA  photo-Eric-REGOUBY

 

Tellement convaincu que cette deuxième voiture  » bleue de France  » serait retenue, eu égard à la belle saison 2014, couronnée répétons-le, du titre de Championne d’Europe, sacre qui lui offrait d’office une invitation pour les 24 Heures 2014, Philippe Sinault avait réparti l’équipage victorieux sur les deux Alpine qu’il souhaitait engager dans l’épreuve Sarthoise
Nelson sur l’une, Pierre sur l’autre.

Et avant que l’ACO ne dévoile à Paris, le jeudi 13 février, la liste des 55 bolides retenus et invités, Philippe Sinault, avait négocié au cours de l’inter-saison, avec de nombreux pilotes et deja signé avec deux d’entre eux, le Français Chatin et le Britannique Webb pour piloter une Alpine. Convaincu que l’engagement de sa seconde Alpine au Mans, ne poserait aucun problème

Une seule Alpine étant finalement invitée, la seconde étant non sélectionnée d’office, se retrouvant reléguée seconde sur la liste des suppléantes, le patron de Signatech comprit cet après midi du 13 février qu’il allait vivre des jours et des heures noires…

Nelson étant inscrit sur la N°36 retenue, Chatin et Webb ayant signé pour la saison complète en ELMS plus Le Mans, la situation créée par la non qualification de la seconde Alpine posait problème…

Quid de Pierre Ragues et des deux autres  » possibles  » – on évoquait alors en coulisses les noms d’Olivier Lombard et de Nathanaël Berthon – qui piaffaient d’impatience de signer ?

L’infortuné Sinault se retrouvait dans une belle M…. car si l’engagement de la deuxième Alpine, ne posait aucun problème pour sa participation au Championnat Européen, la possible absence au départ des 24 Heures qu’une place de seconde suppléante semble bien condamner, bloquait désormais depuis ce 13 février, la possible signature des pilotes concernés !

Et, on les comprend.

Car ce n’est un secret pour personne que Le Mans est bien le sommet de la saison en WEC, comme en endurance pour les participants au ELMS, dont les commanditaires, partenaires et autres sponsors, ne visent qu’une présence au départ de  » l’épreuve-phare  »

CQFD !

 

24-HEURES-DU-MANS-2013-ALPINE-SIGNATECH-Pierre-RAGUES

24-HEURES-DU-MANS-2013-ALPINE-SIGNATECH-Pierre-RAGUES

 

C’est donc la raison pour laquelle, Pierre Ragues n’est pas a ce jour, officiellement pilote Alpine-Signatech. Comme nous le rappelait encore hier Philippe Sinault :

« Pierre fait toujours partie de la famille Alpine-Signatech. D’ailleurs, je l’ai invité et convié à se joindre à nous, lors des essais officiels ELMS, les 1er et 2 avril au Castellet. Il roulera dans l’Alpine A450, version 2014, aux côtés de Nelson, de Paul-Loup et d’Oliver.»

Il ne nous appartient pas de juger cette terrible situation.

 

ALPINE 2013 Pierre FILLON ACO et Carlos TAVARES annoncent le retour ALPINE au MANS

 

Mais, nous pouvons tout de même préciser que le 9 mars 2013, l’ACO recevait en grandes pompes l’écurie Alpine-Signatech pour le retour de la firme Dieppoisse aux 24 Heures 2013, (35 ans aprés la victoire de 1978 de l’Alpine A442), avec baptême et la présentation officielle, Pierre Fillon, Président de l’ACO, ravi de l’aubaine – après la disparition du Team d’Henri Pescarolo – posant fièrement en compagnie de Carlos Tavares, le patron de Renault et bras droit à l’époque de Carlos Ghosn, le Président du Groupe automobile Renault-Nissan.

 

ALPINE 2013 LE MANS 8 MARS Pierre FILLON Président ACO Carlos TAVARES Patron RENAULT Bernard OLLIVIER Patron ALPINE

ALPINE 2013 LE MANS 8 MARS Pierre FILLON Président ACO Carlos TAVARES Patron RENAULT Bernard OLLIVIER Patron ALPINE

 

Douze mois plus tard, la belle histoire, ne semble plus être qu’un lointain souvenir…

Chienne de vie, tellement souvent bien ingrate avec le passé et l’histoire aussi !

 

 ELMS-2013-RED-BULL-RING-Nelson-Bernard-OLIVIER-Président-ALPINE-et-Philippe-SINAULT


ELMS-2013-RED-BULL-RING-Nelson-Bernard-OLIVIER-Président-ALPINE-et-Philippe-SINAULT

 

Reste que Philippe Sinault, ne baisse pas les bras, bien au contraire :

« Actuellement, je travaille dur pour tenter d’aligner cette seconde Alpine en ELMS, étant assuré de son engagement. Le seul problème, les partenaires des pilotes potentiels rechignent et renâclent de signer sans avoir l’assurance d’être au départ des 24 Heures…»

 

 ENDURANCE-2013-Pierre-RAGUES-avec-Philippe-SINAULT


ENDURANCE-2013-Pierre-RAGUES-avec-Philippe-SINAULT

 

Vu la qualité du plateau et des 55 équipes retenues, il semble effectivement à ce jour difficile d’envisager un, voire deux forfaits. Et ce même si l’an dernier ce fut pourtant le cas.

Depuis, il y a de plus en plus d’équipes qui s’intéressent à l’endurance et les places deviennent chères, toutes les écuries étant extrêmement professionnelles et remarquablement structurées

Bien des observateurs évoquent toutefois la possibilité d’un… miracle qui offrirait sa place à la deuxième voiture  » bleu de France  » !
Inch allah…

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Bernard BAKALIAN- Bernard CANNONE- Thierry COULIBALY – Max MALKA- Patrick MARTINOLI – Gilles VITRY – Eric REGOUBY

 

ELMS-2013-RED-BULL-RING-Nelson-PANCIATICI-et-Philippe-SINAULT.

ELMS-2013-RED-BULL-RING-Nelson-PANCIATICI-et-Philippe-SINAULT.

ALPINE-2013-LE-MANS-8-MARS-Nelson-Panciatici-Didier-Calmels-Pierre-Ragues-Philippe-Sinault-Pierre-FILLON-Carlos-TAVARES-Pascal-COUASNON-Bernard-OLLIVIER

ALPINE-2013-LE-MANS-8-MARS-Nelson-Panciatici-Didier-Calmels-Pierre-Ragues-Philippe-Sinault-Pierre-FILLON-Carlos-TAVARES-Pascal-COUASNON-Bernard-OLLIVIER

ALPINE-2013-LE-MANS-8-MARS-Pierre-FILLON-et-Carlos-TAVARES-avec-Nelson-Panciatici-Didier-Calmels-Pierre-Ragues-et-Philippe-Sinault-Les-hommes-de-SIGNATECH-ALPINE

ALPINE-2013- Annonce officielle du  grand Retour aux 24 Heures du MANS- le 8-MARS 2013 -Pierre-FILLON-et-Carlos-TAVARES-avec-Nelson-Panciatici-Didier-Calmels-Pierre-Ragues-et-Philippe-Sinault-Les-hommes-de-SIGNATECH-ALPINE

 ELMS-2013-RED-BULL-RING-Podium-Nelson-PANCIATICI-PIERRE-RAGUES-


ELMS-2013-RED-BULL-RING-Podium-Nelson-PANCIATICI-PIERRE-RAGUES-

 ELMS 2013 BUDAPEST HUNGARORING - PIERRE RAGUES etNELSON un équipage HEUREUX de sa victoire - photo Team.
ELMS 2013 BUDAPEST HUNGARORING – PIERRE RAGUES et NELSON un équipage HEUREUX de sa victoire –

 

ELMS

About Author

gilles